Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “glisse

Rime imposée

Pour la rime imposée chez Violette un clic sur le logo.

Cette semaine nous rimons en isse ou ice .

 

P4141421

Quand vient l’heure propice,

Où le bien nommé Réglisse,

Félin au poil noir et lisse, 

à   pas feutrés   se glisse,

Dans   le   jardin  avec  malice,

Ses  pupilles  prennent  du  service,

Cherchant  partout un  indice,

Vérifiant  le moindre orifice,

S’  avérant  une  cache   propice

Au   rongeur  à   longues  vibrisses

Ne   dédaignant   pas   quelque   exercice

à   sa  poursuite  il  se  lance  sans   artifice

Et  quand  arrive  au  final  le  sacrifice

Sa victime ne connait pas d’armistice.

  


Atelier Assoula décembre

Chez Assoula_décembre_l'hiver-Noël_118235025

Pour l’atelier d’Assoula un clic sur le logo.

Les mots à insérer : Père Nono, poudreuse, pas, sapin, mouton, tempête,

réveillon,  famille, glisse, cheminée.

IMGP8430

 

 

Point encor’ de  père  Nono en vadrouille

Mais les  moutons  du  ciel  qui  font la fête

En    nous     envoyant     comme       bafouilles

De     la     belle     poudreuse     en       tempête.

Pas   de  jaloux, tous les arbres ont  leur  guirlande,

Le   sapin   a   glissé  le  mot  pour  l’ offrande ,

Près   de  la  cheminée  la  famille  se  serre

En ne perdant rien de ce blanc éphémère .

Quel sera la couleur de notre réveillon ?

Celle que chacun nous lui donnerons .

IMGP8431

 

 

 

 


Voilà ….

 

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier  6 d’Arlette un clic sur le logo .

Les mots à placer :

Rive, température, aventure, flânerie,

se glisser, onduler, frissonner, jouer, s’élever

nauséeux, légère, solitaire  

Suite de “ le crépuscule “

WP_001439

Voilà que l’homme s’approche maintenant , elle ne peut s’empêcher de frissonner quand il lui adresse la parole :

“ Belle dame solitaire , nous ne sommes pas venus pour une flânerie quelconque sur cette rive , si d’aventure vous ne nous laissiez pas entrer dans votre maison il se pourrait qu’il vous arrive quelques désagréments “ 

Pensant à son époux et aux heures passées à ciseler pierres et argent , elle ne peut se résoudre à accepter cette requête . Elle sait que l’homme veut juste jouer avec elle , qu’il a  l’intention de lui nuire  . Elle sent le malaise nauséeux l’envahir , mais ne lui laisse pas le temps de s’installer , elle  court  s’enfermer à l’intérieur de sa demeure . Elle barricade précipitamment chaque fenêtre enjoignant le ciel de l’aider à faire face à ses assaillants . Mais le ciel a d’autres chats à fouetter , bientôt une pluie de torches  enflammées allument un terrible brasier , la maison bien vite s’effondre sous une épaisse  fumée qui  obscurcit l’horizon . Les hommes veulent se ruer  pour récupérer  le butin  convoité mais la température est telle qu’ils sont obligés de patienter. Au bout de  quelques heures ils fouillent  les ruines fumantes et trouvent dans un coffre les bijoux intacts , tous plus splendides les uns que les autres , les pierres finement ciselées  par les mains expertes de l’époux serties sur des colliers et  des bagues aux reflets irisés  . Déchainés par leur découverte ils se mettent à danser, danser , danser,  quand  tout à coup la terre sous eux se dérobe . Une grande lame d’eau surgie d’une source souterraine  ondule  quelques  instants avant d’  entrainer  hommes, bijoux , restes calcinés de la maison au centre d’un gouffre profond . Bientôt dans un bouillonnement formidable un étang émerge à la place de la clairière, enfouissant à jamais les assaillants et leur butin . Seule une bulle se glisse légère à la surface et  s’élève maintenant au dessus des eaux enfin apaisées….à suivre…