Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “instant

jeudi poésie

getattachment_thumb

Pour le jeudi poésie des croqueurs de mots un clic sur le logo , le thème retour et pour image citation 32

IMGP5508

Longue    est    la   route   quand  sonne le  retour ,

Le    cœur    à    marée    basse,   en   transhumance

Ils  trainent  sur l’asphalte des derniers beaux jours.

Loin   de   la   ville   leurs   pensées   se   balancent

*

Au bord de l’estran où s’ébattent tranquilles

Les mouettes secouées par le vent frivolant .

Retrouver     encore     ce    moment   fragile

Où  leurs  yeux  ont  caressé  le  fier  océan,

*

S’envoler   au   dessus   des   gerbes  d’écume

Loin   de   la   ville,  de  ses rythmes agaçants

Ne serait – ce  que  l’espace d’un  bref instant.

*

Il ne leur faut  pas que des cornes de brume

Pour   sonner  le rappel des souvenirs vivants

Mais   regarder   bien  au delà  du  bitume .  

GF 14/09/2017


Le regard accroche l’instant …..

 

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier n°12 d’Arlette un clic sur le logo

instant – regardaléasétincelle brique
accrocher alimenter construire consoliderconfronter
merveilleux
millième gentil indescriptibleenrichissant

IMGP7423

Le regard accroche l’ instant étincelle  sur  la pierre de Jaumont , loin  de l’immeuble  en briques  .  Une illusion d’optique indescriptible se confronte  à la réalité , comme pour alimenter une plongée dans le merveilleux monde de l’enchantement . Le pont même consolidé récemment semble flotter , comme si chaque millième de l’édifice construit avait rompu ses attaches avec les piles .

IMGP7421

Un peu plus loin monsieur et madame ouette n’ont que faire des aléas de l’optique et célèbrent à leur façon la venue du printemps .

“C’est très gentil à vous monsieur le jars de me permettre d’assister à   cette danse pour votre dulcinée, car visiblement vous vous étiez quelque peu isolés ”

Je ne tiens pas à vous déranger plus longtemps et je continue ma promenade en longeant  le bord de l’eau .

IMGP7432

Enrichissante découverte parmi les branches d’un colvert qui joue avec les reflets,  préférant les doux rayons filtrés au plein soleil . Point de cane à ses côtés ,  serait – elle déjà en période de couvaison , je ne sais,  mais probable ,  tous les signaux sont désormais au vert pour l’arrivée du printemps .

IMGP7416

Depuis le bourgeon qui éclate sur la branche jusqu’au passage des grues dans le ciel lorrain .