Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “jardin

Lundi soleil

ob_d853f5_logo-lundi-soleil-2019-small

Pour lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo.

Le rouge est mis cette fois ci dans le jardin pour ce mois d’octobre avec cette vigne vierge qui prend de plus en plus ses aises sur la remise .

PA090003 

PA090008

Quelques framboises  prennent leur douche quotidienne ces temps – ci , au moins elles ne finiront pas complètement brulées comme celles qui avaient la mauvaise idée de se présenter en juin .

PA090013

PA090014


Lundi soleil

ob_d853f5_logo-lundi-soleil-2019-small

Pour lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo .

Ce mois d’octobre le rouge est mis . Je vous propose celui que vous pouvez apercevoir de jour comme de nuit au jardin éphémère de la place de la comédie de Metz ( vous avez jusqu’au 31 octobre) . Vous  parcourez  différentes chambres végétales, en passant par d’agréables atmosphères et par d’autres un peu plus sombre .  Vous découvrez aussi  Le jardin post moderne de l’artiste belge Werner Moron.

P7020139 P9050949

Bon lundi à vous toutes et tous


Je n’aurai pas besoin …..

LE PETIT JEU DE LETTRES 219-   CIRCON

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le logo

Le mot à trouver :  circonlocutions : détours de langages qui en évitant les termes précis visent à masquer la pensée ou à adoucir ce que l’on veut dire .

Les anagrammes sont soulignées dans le texte.

P6150734

Je n’aurai pas besoin de circonlocutions pour vous parler de  notre circuit d’hier  après – midi avec notre fine équipe . Je crois avoir déjà évoqué  l’U4 de Uckange dans un de mes billets pour l’abécédaire trois sujets de Violette mais cette fois ci je peux, grâce aux  clics  de mon appareil photo, vous faire découvrir plus amplement ce site de notre patrimoine industriel .

P6150732

La météo annoncée pour samedi était plutôt du genre à donner le tournis avec les orages prévus,  mais nous  avons pris l’habitude de la narguer avec un certain culot et bien nous en a pris car nous n’avons connu aucun souci et avons  profité d’un soleil en continu tout au long de la visite comme vous le constatez sur les photos .

P6150739

Notre guide, appartenant à l’association Mécilor , nous a emmenés tout d’abord dans un lieu d’exposition pour nous familiariser avec les matériaux et les outils utilisés dans ces hauts fourneaux . Nous avons pu à loisir faire la différence entre la minette lorraine et mauritanienne, en  manipulant les échantillons, en comparant les coloris

P6150745

Mireille qui avait déjà sorti le casque protecteur, a eu droit  à enfiler la tenue  complète utilisée dans l’usine grâce à notre gai luron de guide. C’est inouï , on y voit parfaitement là dessous, j’ai aussi testé . Je conçois que ce ne soit pas évident de reconnaitre Mireille du sablon, je vous le prouve sur la photo suivante

P6150746 Nous nous sommes dirigés ensuite vers le haut – fourneau classé maintenant monument historique . Cette  machinerie automatisée pour cette dernière version  de U4 est vraiment impressionnante , difficile de penser que l’ensemble n’a fonctionné que peu de temps une fois son automatisation .

P6150752

Les températures évoquées  donnent une idée de la pénibilité du travail pour les testeurs qui même si le temps était court pour la vérification de la coulée , devait affronter des  chaleurs extrêmes .

P6150754

Nous laissons les tours  pour accéder maintenant à l’autre partie du site , le jardin des Traces situé sur l’ancienne usine d’agglomération à côté du haut fourneau s’articulant autour de trois espaces dédiés à la mémoire sidérurgique du site :

le jardin de l’alchimie, le jardin du sidérurgiste , le jardin des énergies . L’union du végétal et du minéral y est parfaite et c’est un véritable régal à parcourir .

P6150801 P6150768

Nous sommes même particulièrement bien accueillis par cette famille au grand complet d’ouettes d’Egypte que nous retrouverons un peu plus tard près du bassin .

P6150791 Vous aurez l’occasion de voir prochainement d’autres photos de ce jardin dans d’autres billets .

à bientôt sur vos blogs


Lundi soleil

lundi_soleil_sunny_monday_logo_officiel

Pour lundi soleil de Bernieshoot  un clic sur le logo.

Pour ce lundi revenons au rose végétal, si vous voulez bien, avec cette pomme façon Magritte ( “le prêtre marié” ) des jardins fruitiers de Laquenexy (clic ici pour voir d’autres pommes )

PA063228

Et aussi avec ce dahlia du jardin éphémère de la place de la comédie

P7040148

Bon lundi à vous toutes et tous


La fête des jardins à Laquenexy

 

A vos plumes 1 fevrier 2018

Pour l’atelier 21 d’Arlette un clic sur le logo .

Les mots : Cavalcade – cabri – aboutissement – folie -causer – échafauder – révéler – rompre -limpide – secret – furtif – ivre

PA063258

Un coup d’œil furtif sur la météo agricole avant de partir, ouf ! le soleil ne  rompt pas son engagement pour la journée du samedi, ne causant ainsi aucun report de notre sortie . Il se révèle même particulièrement vaillant l’après – midi puisque le mercure ivre de  grimpette doit atteindre les  28 degrés . Le matin un ciel bleu limpide permet d’échafauder toute sorte de projets,  nous ( Nicole, Mireille , Yvonne Anne, Annie et moi ) optons pour une échappée belle aux jardins fruitiers de Laquenexy.

PA063253

Ce n’est un secret pour personne que la grande spécialité de ce jardin réside en une incroyable variété de pommes, une véritable folie puisqu’on en dénombre pas moins de 650 variétés. Un petit aperçu sur la photo ci –dessous de quelques unes d’entre elles .

PA063222

Un autre savoir faire voit son aboutissement depuis 2005 le marquage des pommes , une technique ancienne née en région parisienne redevenue populaire au Japon dans les année 1970.

PA063227

A vous de retrouver le nom de l’œuvre et de l’artiste sur ce support particulier. Je donnerai les réponses en commentaires .

PA063223

La pomme c’est la reine du jardin, il y a même moyen de s’y installer confortablement , non, non je ne plaisante pas voyez vous même .

PA063191

Nous  avons  le plaisir de tester les coussins, ils sont tellement confortables qu’on a du mal à les quitter .

PA063186 

Au détour des allées nous retrouvons  les différents jardins , celui des saveurs, des sens ,  des herbes aromatiques ,  la pergola  des courges , des fleurs à croquer,  l’amérindien, le labyrinthe, sur graviers, la clairière des nèfles  etc…

PA063210

Point de cavalcade de cabris sur les pelouses mais des vaches débonnaires et leurs petits qui ne soucient pas du tout de la sècheresse actuelle .

PA063252 L’art est omni présent tout au long de notre visite, nous retrouvons certaines œuvres de Robert Schad dont je vous avais déjà parlé pour les parcours de Constellations . Je ne résiste pas à la tentation de jouer avec les sculptures .

PA063241

Nous découvrons aussi dans cet espace l’arbre de vie de Daniel Ackermann , une sculpture très originale en inox  dédiée à la paix dans le monde , au respect et à la tolérance entre les hommes , l’amour et le partage entre les peuples , la sauvegarde de la planète, de l’environnement .

PA063243

Les jardins fruitiers de Laquenexy , une plongée dans le plaisir des sens ,  avec un bon  bol d’air  en prime que vraiment je vous conseille.

Pour découvrir le billet d’Annie et de Mireille sur ce jardin  un clic sur le prénom .

Bonne journée à toutes et tous

 


Les parcours de Constellations

 

mon-logo-fait-par-ghis

Les mots : Penser – améliorer – éclairer – revoir –avenir – – poubelle – mine – soleil – Mille – rose – renfrogné – noir.

 

Je sais , je vous ai  déjà parlé de constellations à l’occasion d’un défi (clic ici),   je devine votre mine renfrognée , je vous entends même penser “elle ne va pas en remettre une couche quand même” . Eh si, en plein dans le mille, car cette animation de tout l’été est multiple  et je n’ai fait qu’effleurer le sujet avec cette présentation dans le noir de la nef de St Pierre aux Nonnains de l’exposition Astrolab ( numéro 22). Pour vous éclairer sur les quatre parcours artistiques que vous pourrez à l’avenir explorer pendant ces deux mois et demi ,  je vous propose ce plan .

P7060050

Si malencontreusement il devait se retrouver à la poubelle , on ne sait jamais , ne vous inquiétez pas, vous pourrez toujours vous en procurer dans les stations constellations  situées dans des points clés de  Metz à savoir à côté de la gare et de la cathédrale . Comme vous pouvez le constater , quatre couleurs marquent votre chemin et pour améliorer votre orientation, elles sont matérialisées au sol , vous n’avez plus qu’à suivre la ligne . Avec le magnifique soleil que nous avons en ce moment, je crois  qu’il serait bon de commencer par le parcours vert, arts et jardins .

P7040146

Nous commençons place de la comédie par le jardin éphémère où un bateau nous invite à prendre le large. Vous voyez la ligne rouge ou plutôt rose sur cette photo  ? le parcours pierres numériques passe aussi là .  Sur le balcon de l’opéra théâtre des “hommes debout” ( numéro 13 par Pierre Amoudruz, Valentin Durif et Victor Roux ) semblent guetter ce départ, ils prennent une toute autre dimension de nuit car la magie de la lumière opère  ,  il faut revoir toutes les installations de ce parcours en nocturne  , je vous promets de  vous montrer la différence .

P6280044

Une autre flottille attend patiemment son heure dans le quartier des roches , elle aussi changera de couleur une fois 22 heures 30 . ( numéro 11 voyage aquatique par Aether et Hemera)

P6280041

Maintenant nous allons longer le bras de la Moselle et nous diriger vers le plan d’eau , vous me suivez ?

P6071643

Vous ne verrez certainement pas ces photos d’Olivier Ciappa à cet endroit ou pas dans cet état ,  elles  ont été vandalisées , taguées et déchirées depuis la prise de ces clichés , l’intolérance et la bêtise ne connaissent pas de frontière malheureusement.

P6071645

P6071644

Un peu plus loin, le long des murs du quai des régates ,  les “monumentoiles” ( numéro 48 par Rémy Guillerm) n’ont subi aucun dégât peut être sont elles plus difficiles d’accès .

P6280035

N’oublions pas que sur l’eau aussi se trouvent des installations , la preuve Nelumbo Nucifera ( numéro 49 )flotte allègrement de jour comme de nuit sur ce bras de Moselle , ce qui dérange nullement les cygnes.

P7040155

Continuons notre chemin tout droit, nous irons voir l’exposition Thomas Pesquet du plan d’eau une autre fois , nous arrivons maintenant entre deux bras de Moselle

P7040157

le long du canal se trouve la promenade ornithologique numéro  51, si vous êtes à pied un petit conseil accordez vous un temps de pause à l’ombre , il reste un peu de chemin pour arriver au prochain numéro .

 

P7040156

En longeant le canal et ses belles péniches vous ne tarderez pas à découvrir les requins de douelle de Patrice Liron ( numéro 52 )

P7040162 Visiblement, madame foulque n’a pas l’air de craindre leur denture acérée, leur dos lui est bien utile ,   elle en a fait son poste d’observation.

P7040165

N’oubliez pas de traverser la route pour rejoindre le jardin botanique ,

P7040171

ça monte un peu mais je vous rassure pas longtemps et une fois sur place vous trouverez facilement un banc pour vous installer .

P7040168 

La meute de chiens de Patrice Liron ( numéro 53) vous attend sagement , si vous ne la trouvez pas de suite, vous découvrirez de magnifiques plantations , de tres belles serres , et  des arbres remarquables .

P7260575

Pour la dernière étape il vous suffit de suivre la ligne verte et vous verrez les œuvres gigantesques de Christian Lapie que je vous ai déjà montrées à l’occasion d’une visite au château de Courcelles.

P6031604

Vous remarquez que nous avons laissé de côté l’autre partie du parcours vert , ce sera pour une autre fois , la température étant assez élevée, il est préférable de fragmenter , même pour cette partie si vous êtes à pied, à vélo c’est plus facile de tout enchainer  .

 


Amiens côté nature

Défi écriture no 52 Chez Ghislaine

Pour l’atelier 68 de Ghislaine un clic sur le logo

Grand, gentil, toujours, penaud,
gratter, apercevoir, tenir, scintille
ou au moins 5 mots finissants par ILLE.

Après vous avoir montré la cathédrale scintillant de mille feux la nuit et toujours dans la belle  ville d’Amiens où un soleil généreux brille,  je vous emmène découvrir son côté nature .

P6241953

Je connaissais bien les barques à cornet des hortillonnages , mais là  j ’aperçois une drôle de flottille sitôt arrivée au bord de l’eau. Les pêcheurs  non loin de là ne sont certainement pas étranger à cette œuvre d’art , inutile de donner un grand coup de zoom à l’appareil pour comprendre qu’il s’agit d’un gentil clin d’oeil à la pêche .

P6241954

 

Ayant la ferme intention de visiter les hortillonnages en barque avec le fiston aux commandes , nous nous  retrouvons bien penauds en apprenant qu’il faut réserver une semaine à l’avance. Qu’à cela ne tienne c’est “pedibus cum jambis” que nous nous  promenons le long de  ces canaux . La nature peut se montrer parfois exubérante sur le chemin emprunté comme ici où la grille de cette passerelle est en parfaite osmose avec l’explosion de  vert une fois la porte franchie  . 

P6241956

Par contre  dans bien d’autres endroits la main de l’homme rhabille l’espace à sa façon . Nous découvrons  de splendides jardins ( plus une brindille de mauvaise herbe  à gratter depuis belle lurette,  pas comme chez moi ….)  .

P6241962

Partout le long du chemin nous pouvons jouer de la pupille , l’œil ravi s’écarquille

P6241963

Sur l’eau  nous rencontrons une famille de cygne en escadrille défendant leur territoire  pour quelques morceaux de pain . Dommage car pour eux ces offrandes  ne sont pas peccadille, surtout de cette taille .

P6241970

. Madame foulque restée à l’écart de ce conflit vient récupérer son rejeton qui s’égosille

P6241989

pendant que dans le jardin une mamie sur un banc continue ses travaux d’aiguille .

P6241964

Ne vous y trompez pas certains spécimens ne sont pas vivants comme ce cygne observant les colverts . 

P6241966


Les 150 ans du jardin botanique

P7260575

Un week – end d’animations en préparation dans ce jardin exceptionnel pour ses serres et ses arbres remarquables . Il sera possible à bord d’une nacelle d’observer la canopée mais aussi de faire plus ample connaissance avec ces arbres exceptionnels

P7260571

Tout le monde n’en connait pas toute la richesse. J’ai profité mercredi d’une petite accalmie de la météo pour arpenter ses allées et ses serres .J’ai remarqué   que  les oiseaux n’était plus dans le bâtiment des serres mais dans une grande cage donnant sur extérieur. Il faut savoir qu’ aucun des oiseaux de la cage  construite par le personnel du jardin botanique, n’a été acheté par la municipalité. Abandonnés, prêtés, oubliés, ils sont ravis de ce nouvel espace privilégié .

Les arbres aussi ont des choses à raconter. « Le chicot du Canada, par exemple, est le plus paresseux du jardin ,  Il est le dernier à se réveiller au printemps et le premier à perdre ses feuilles en automne. Il a conservé son rythme de fonctionnement canadien. On peut aussi aller sentir l’arbre au caramel, qui produit ce parfum au moment où il perd ses feuilles » confie Michel Koenig.

P7260573

Le jardin obtiendra prochainement le label de jardin remarquable ,  une distinction qui va lui ouvrir les portes du domaine scientifique par le biais d’échanges internationaux, de suivi des collections et des publications.

P7260567

Venez nous allons entrer dans le bâtiment des serres , je vous préviens la chaleur est plus qu ’étouffante nous n’y resterons pas trop longtemps. Les népenthes par contre y sont complètement à l’aise puisque adeptes du climat tropical humide .

P7260562

Saviez vous que ces plantes carnivores  sont myrmécophiles ( vivant en association avec les fourmis )  , que le liquide digestif de certaines est anti – pyrétique et anti – inflammatoire et qu’elles commencent à être utilisées en laboratoire pour produire des protéines humaines faciles à extraire ?

Elles portent le même nom que le breuvage qui mêlé au vin chassait la mélancolie et la tristesse dans l’Odyssée . Paris en donne à Hélène après son enlèvement pour lui faire oublier son pays natal .

Mais elles ne sont pas les seules ces plantes à fréquenter le jardin , les carnivores sont à la fête un peu partout à l’extérieur aussi pour celles qui n’ont pas besoin de la chaleur des serres .

Voici quelques échantillons des espèces présentes présentées dans de grandes caisses grillagées .

P7260558

Diverses sarracenias

P7260549

Dionaea muscipula

P7260547

Ces spécimens de proboscidea , plantes protocarnivores, ne tuent pas les insectes elles se nourrissent de leur déjections riches en oligoéléments qu’elles ne trouvent pas dans le sol .

 


Ephémère mais au soleil cette fois ci

P7130033

Comme convenu voici le jardin éphémère de la place de la comédie sous les rayons d’un franc soleil . Il n’y a pas à dire il revêt quand même un tout autre aspect .

P7130025 

Un petit coup de zoom sur le quartier des Roches et sur la cathédrale qui le surplombe puis nous en avons profité pour prendre des nouvelles du disparu de l’été

P7130020

Il a laissé une lettre qui précise qu’il ne tient pas à rencontrer le  Graoully et c’est pourquoi il est absent cette année . Nous sommes donc partis  débusquer son successeur dans le jardin . Il a bien tenté de se dissimuler mais rien n’échappe au regard  vigilant de Timéo !

P7130022

Ici il est facile de se rafraichir il suffit de s’asseoir au bon endroit et l’eau jaillit dans votre main .

P7130029

Vous découvrirez aussi ,dans une des allées,  un  miroir magique, qui a laissé Timéo très perplexe .

P7130030

Tout comme les plantes carnivores présentées un peu plus loin qui  sont à l’honneur cette année aussi au jardin botanique qui fête ses cent cinquante ans.  Ce sera certainement le but de la prochaine sortie .

Gisèle F P7130034


Entre deux averses ….

P7110442

Depuis dimanche suis en mode mamie avec le plus jeune de mes petits enfants . Il vaut mieux être en forme car avec lui ça déménage …Question météo il na pas choisi le meilleur créneau pour le soleil, mais bon ne nous plaignons pas les températures sont beaucoup plus supportables . Le tout est de voir  jongler en ce moment avec madame la pluie pour les sorties . Hier nous avons essuyé une petite ondée pas vraiment prévue dans le créneau horaire choisi . Comme Timéo a pris son vélo nous essayons  de privilégier au maximum l’extérieur. Nous sommes donc partis le long de la Moselle vers le port de Metz direction la Maxe et Argancy . Après une petite pause sur la passerelle du port pour voir le chargement des péniches depuis la malterie nous avons continué la véloroute vers la Maxe . Le barrage d’Argancy nous ne l’avons vu que de loin , car il commençait déjà à tomber quelques gouttes juste en face de la base d’Olgy .

P7110443

Nous avons fait demi – tour quelques instants plus tard,  en accélérant pour ne pas être trempés , peine perdue car le gros nuage que nous apercevions au loin nous a vite rattrapés.  Heureusement nous avons bénéficié d’un répit pour  sécher nos maillots avant d’arriver chez nous .

WP_20170712_001

Mais pour les jours de grosse pluie comme ce mercredi mieux vaut ne pas trop y songer  et préférer une occupation d’intérieur . Le choix s’est porté  après le cinéma sur le bowling . Timéo a réussi un strike dans chaque partie , et nous avons fini ex aequo dans la deuxième . Il a aussi découvert le jeu d’osselets pendant ce séjour chez papi mamie , papi se souvenait mieux de toutes les figures imposées et il est prévu de recommencer avec toute la série .

P7020366

Jeudi si le soleil est au rendez vous, nous irons voir le jardin éphémère que je n’ai réussi

P7020355

à photographier que par temps gris , histoire de vérifier qu’Houri n’est toujours pas revenu …Puis nous pousserons un peu plus loin vers l’esplanade où nous attend une exposition sur les villes du futur , ici Metz cité végétale en 2167 vu par Luc Schuiten .

WP_20170706_005

 

 


acossoldahors

LE PETIT JEU DE LETTRES - ( 107 ) indice

Pour le petit jeu de lettres de lady Marianne un clic sur le tableau

acossoldahors : conseillers le mot à trouver

P3250655

Nul besoin d’acossoldahors pour s’installer à une table entre amis sous  un soleil radieux au pied du centre Pompidou . Les sodas et autres boissons rafraichissantes étaient de sortie enfin . Ah il nous tardait de nous retrouver ainsi dehors , un bien fou de prendre au lasso le moindre signe du printemps et ce en bonne compagnie .

P3250697

Pas de crash dorsal  à déplorer  en ce qui me concerne alors il s’agissait d’en profiter un maximum . Aucun hasard pour ce lieu de rencontre car nous voulions aussi nous rendre à la  nouvelle exposition “jardin infini”qui vient juste de commencer la semaine dernière .

P3250663P3250732

Si nous avions du décerner des oscars je crois que l’installation dans le hall du centre aurait remporté  tous les suffrages tant elle provoqua de réactions ,  je n’irais pas jusqu’à dire que chacun de nous  adora se retrouver en dessous de ces immenses chaussettes mais elles nous intriguèrent vraiment .  Il s’agit de l’œuvre d’Ernesto Neto dont le titre convoque deux êtres mythologiques , Léviathan monstre du chaos primordial et Thot régnant sur le calcul, l’écriture et les sciences occultes . Voir aussi le billet de Mireille du Sablon ici.

P3250681

La visite commença galerie 3 par le printemps cosmique , non je vous rassure pas de salsa dans les étoiles mais une façon de décliner le jardin comme source d’inspiration pour de nombreux artistes, ( ci dessus Max Ernst ) certains n’hésitant pas à être paysagistes, jardiniers ou botanistes .

P3250670

Au début du 20ème siècle le peintre tchèque Frantisek Kupka représente des nuées abstraites pour évoquer la fermentation d’une matière vivante embrasée par les mécanismes de l’univers .

P3250696

Le jardin devient un laboratoire du vivant et de l’altérité , un territoire ouvert aux expérimentations artistiques les plus singulières comme le jardin stupéfiant de Carsten Höller ou le jardin greffé de Tetsumi Kudo

P3250706

Jean Dubuffet nous invite aussi à sa manière dans ce jardin primordial

P3250685

Comment ne pas la rapprocher de cette photo du dessous d’un champignon proposé récemment pour le “que suis je” de Josy

WP_20170109_14_30_30_Rich

Vous pourrez aussi admirer les œuvres d’Emile Gallé , vases et  tableaux

P3250692

 

P3250694

Le jardin se décline de bien d’autres façons encore dans cette exposition je reviendrai ultérieurement pour vous en reparler.

En attendant je vous souhaite un bon dimanche à toutes et tous .

P3250738


Cueille la douceur ….

L'atelier de Assoula no 4. Mots imposés+ image+ phrase

Pour l’atelier d’Assoula un clic sur le logo

réveil, bourgeon, verte, nature, crocus , douceur, jardinjaune

IMGP5363

Si au réveil  le soleil joue l’abstinence

Cueille la douceur dans le jardin de ton cœur

Le bourgeon de vie à la   vert’ espérance

Et  le jaune crocus avec assurance

Sont de nature à tutoyer le bonheur .


Détesté/aimé

Détesté Aimé

Chaque dernier samedi du mois René nous demande de parler d’un moment ou d’un évènement que  nous avons détesté dans le mois qui vient de s’écouler et de ce que nous avons particulièrement aimé pour participer un clic sur le logo .

PA040135 Abordons d’abord le côté négatif pour mieux se concentrer sur le positif . J’ai détesté apprendre que jusqu’à présent Babouche à qui je fais de piqûres d’insuline depuis un mois maintenant ne répond absolument pas à celles – ci , les deux tests de glycémie sur une durée de 12 heures n’ont montré aucune baisse de ce taux , je commence à craindre qu’elle développe une  résistante à l’insuline . J’espère que le troisième test qui aura lieu la semaine prochaine montrera une inflexion de la glycémie .

PA080176

J’ai aimé par contre les rencontres entre amis blogueurs et photographes

PA080165

comme le baptême du bateau solaire de Roby

PA080186

où nous avons profité d’une belle journée pour nous retrouver autour d’un apéritif dinatoire excellent

PA260232

avec toujours la joie comme maitre à bord et aussi la version d’intérieur où j’ai découvert les talents de peintre du capitaine

PA260236

 

J’ai aimé parcourir aussi les chemins de la Prépontoise avec mes ami(e)s à voir ici P9290005P9290014

PA130196

J’ai aimé  aussi m’évader aux  jardins fruitiers de Laquenexy avec ma petite tribu

PA020052

même si le vent était particulièrement froid ce jour là .

PA020051

Et pas plus tard que dimanche dernier  j’ai aimé me rendre au Centre Pompidou Metz

PA230102

pour découvrir en compagnie du fiston les nouvelles expositions mais là je vous en reparlerai .

PA230098

PA230087

Et vous qu’avez aimé et détesté en ce mois d’octobre ?

Bon week – end à toutes et tous .

 


jardineuse

 

LE PETIT JEU DE LETTRES (82)

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le logo.

Le mots à trouver est jardineuse

se dit d’une pierre précieuse qui présente des impuretés au niveau de la couleur.

Les anagrammes sont soulignées dans le texte.

Suite de atelier de Ghislaine n°11

IMGP6288

Les deux hommes en entrant par le jardin d’Elise se félicitèrent alors d’être en jeans .  L’ herbe dense ,jaunie par une sècheresse d’une durée particulière , avait un grand besoin d’être rasée , visiblement la jeune femme n’avait pas d’aides pour l’entretien de cet espace , peut être manquait – elle des deniers nécessaires .   L’inspecteur Colin ne pouvait s’empêcher d’analyser chaque détail de la vie de celles et ceux qu’ils côtoyaient dans le cadre de ses enquêtes , il ne s’agissait pas de nuire à la personne mais de dresser un portrait serein dénué de toute impression erronée. L’enjeu était toujours le même, que la vérité éclate ,  des tout petits riens jusqu’aux preuves tangibles rien n’était  à écarter . Elise tira le rideau de la fenêtre et se désola en voyant avancer ses visiteurs   .

“ Mon Dieu , c’est vrai, voila plusieurs jeudis qu’Adrien n’est pas venu , j’ai complètement oublié qu’il était de service diurne à l’usine , l’inspecteur  va penser que je suis une sacrée radine pour laisser ce terrain dans cet état  “ 

Elle devança le coup de sonnette et alla ouvrir la porte.

“ Vous voudrez bien m’excuser pour ce jardin en ruines , la personne qui s’en occupe n’est pas disponible actuellement“

“ Je vous en prie, aucune importance . Je voudrais juste vous poser quelques questions concernant votre amie, j’ai pensé qu’avec ce que vous avez enduré ce serait plus simple pour vous de répondre  chez vous  . Vous  connaissez Désirée depuis le concours de la reine des fleurs où vous même vous êtes présentée  ?

“ Non pas tout à fait , quelques mois avant, nous fréquentions le même cours de danse et nous avons sympathisé “

“ Ces temps – ci,  vous a – t – elle paru soucieuse , différente ? “

“ Non, au dernier diner où nous nous sommes rendues la semaine dernière , elle était radieuse . . . . Mais, ce qui me sidère , c’est ce que je viens de découvrir et je m’aperçois que  je ne la connaissais pas vraiment .”

“ Ah intéressant  , je vous en prie ,  poursuivez “

Elise révéla alors tout ce qu’elle venait de trouver  sur l’ordinateur de son amie . L’inspecteur ne l’interrompit pas une seule fois et quand elle eut fini lui posa cette question :

“ Nous avons trouvé  des émeraudes jardineuses dans la poche de sa veste, étiez vous au courant de leur existence ? .  “

 Devant l’air ahuri d’Elise,  il expliqua le terme et précisa que depuis un certain temps  circulait sur le marché des pierres volées présentant ce défaut, la police n’avait pas encore réussi à identifier le réseau mais le contenu de l’ordinateur de Désirée allait certainement leur permettre d’avancer et qui sait révéler l’identité du meurtrier. . . à suivre  

    

 


Haussebecquer

LE PETIT JEU DE LETTRES (77)

Pour le petit jeu de Lady Marianne un clic sur le tableau.

Haussebecquer : le mot à trouver

Ancien mot qui signifier se moquer , action de hausser le bec en signe de moquerie .

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

IMGP6217

Loin de moi l’idée de haussebecquer quiconque pour cette sortie d’hier, hormis peut être madame GPS qui une fois de plus, pour cause peut être de fatigue( elle a du beaucoup travaillé depuis le début des vacances )  nous a dirigées vers le cimetière de Blory en lieu et place du jardin .

IMGP6232

Quel plaisir par contre de  se retrouver parmi les herbacées sans être écrasées par une chaleur insupportable mais avec un soleil des plus agréables qui  assure une superbe après –midi de partages et de fous rires .

IMGP6233

Inutile de chercher une barque sur ce plan d’eau vous n’y trouverez que des ombrelles colorées que la caresse d’un vent léger berce  .

P8130519

Par contre sur les berges de la zone aqueuse , vous pourrez ébaucher un envol en montgolfière,

IMGP6224

à moins que vous vous orientez vers des jeux basés sur la balance ,

IMGP6239IMGP6242

je précise qu’un réseau de bonnes ondes règne sur ce lieu , causeur et causeuse n’y sont pas brusqués , l’heure est à la détente, chassés les soucis et autres problèmes . 

IMGP6223IMGP6226

Si vous apercevez des bancs et autres végétaux en position scabreuse, soyez sure que votre œil n’abuse pas de vous ,

IMGP6244

tout est réellement penché arbres comme siège , une sorte de grande vague est passée sur le secteur ,

IMGP6245

l’envie de lire aurait elle provoquée ce chahut , mystère, en tous cas dans la petite cabane rouge vous trouvez tout ce qu’il vous faut pour vous mettre tranquillement à tourner les pages d’un roman ou autre livre.

P8130523

Mais je vous laisse regarder tranquillement avec les photos .

P8130522

Si vous voulez poursuivre la visite et voir le jardin sur tous les angles , je vous conseille d’aller chez Mireille ( un clic sur le prénom)

Bon dimanche à toutes et tous

Bisous

 

 


Lundi soleil

 juin lundi soleil jaune june sunny monday yellow

La couleur demandée,  je vais avoir du mal à en trouver sur la tablette, toutes mes photos pour ce défi sont dans un dossier sur mon ordinateur qui refuse toujours de s’ouvrir , alors je vais  vous montrer  les sentinelles animales de Victoria Klotz  découvertes hier à Metz . Une petite jonquille quand même pour le jaune du mois de juin .

P4090050.jpg

Voilà maintenant place Raymond Mondon , une partie des animaux de polyéthylène , posés sur des mats ils intègrent la ville. Les installations animalières de Victoria Klotz consistent à mettre en scène des présences animales dans des lieux construits par l’homme. Plus exactement, de véhiculer l’idée de niches écologiques dans les territoires anthropisés. Les figures animales sont souvent juchées en hauteur, ce qui les met en position d’observateurs, de sentinelles de notre monde. L’homme se retrouve sous le regard de l’animal . D’autres sentinelles animales sont à voir au bas de l’esplanade tout près des grottes . Vous trouverez tout aussi bien un zèbre, une chèvre du Tibet, un sanglier, qu’un bouquetin, un  isard  ou un blaireau . Le soleil a eu du mal à venir les saluer mais heureusement hier il ne s’est pas fait prier en fin d’après – midi

WP_20160619_012

WP_20160619_005

 

WP_20160619_010

Bon lundi à toutes tous

WP_20160619_007

 


Mon jeudi ….. pour le jeu de Violette

Le jeu du jeudi pour Violette  à publier le vendredi

Le jeudi  dans la journée ou le soir vous décrivez vos activités du jour  ou vos pensées ou impressions… et uniquement de la journée. Article non programmable puisque sur le vif. Même s’il n’y a que deux lignes.

Le vendredi matin vous le publiez

Vous m’avertissez par mail où sur mon blog et le vendredi je mets vos liens au fur et à mesure de leur arrivée.

C’est un essai de jeu

 

Mon jeudi commence par un tour d’inspection des blogs et facebook . Oh la la ! je suis encore en retard dans ma tournée , je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne , je n’arrive plus à avoir suffisamment d’une journée pour tout insérer dans ses 24 heures , sommeil compris . Alors surtout ne m’en veuillez pas si je  rate un de vos billets , c’est plus que probable .

Ensuite , voyons la météo , non bien sur il n’est pas prévu de canicule et il serait plutôt opportun de songer à un vêtement avec capuche pour sortir. Bon, je vous rassure tout de suite c’est la veste que j’ai choisi, mais bémol j’aurais du prévoir un rembourrage plus ad hoc , la grêle n’était pas a priori prévue  s’est invitée sur un de mes trajets . N’exagérons pas non plus les grêlons n’étaient pas de la taille des œufs de pigeon donc je ne suis pas rentrée sonnée , enfin pas plus que d’habitude …

IMGP5464

Une fois mes fauves du jardin nourris , non pas la peine de pousser des hauts cris , je n’abrite pas de lions ni de panthères dans le jardin ,  mais des modèles réduits bien sympathiques que je vous ai déjà montrés , je cueille quelques tulipes , coupe quelques ronces venant du no man’s land voisin et remonte pour m’atteler à la préparation du repas .

P4230113

Hum,  entre temps quand même comme je cherche une recette, j’ouvre d’autres onglets et je m’attarde sur certains blogs amis.

Afficher l'image d'origine

Ah voilà , j’ai trouvé pour ma queue de lotte , mais non je n’ai pas les cheveux longs et n’ai pas une anomalie anatomique , non je disais pour la queue de lotte que j’ai sortie du réfrigérateur j’ai repéré une bonne façon de l’accommoder.

Une deux, et que je te fais dorer la queue en compagnie des oignions après avoir enlevé sa peau et levé les filets . Trois, je rajoute un peu de cognac que je fais flamber . A chaque fois je me laisse surprendre par le wouf induit et je ne  passe pas très loin de  l’embrasement des cheveux. Un petit peu de vin blanc , des  tomates, du bouillon de légumes , poivre de Cayenne , et cuisson 40 mn . Pendant ce temps là , il faut que je fasse mon billet de blog pour le lendemain concernant le logo . Aie,  est ce que je vais me souvenir de comment on insère le dit sondage .

Concentration , tic tac tic tac , je ne l’ai pas trouvé à partir de windows live writer mais sur le tableau de bord de wordpress , c’est bon ça a l’air de fonctionner .

Dring le minuteur me rappelle que je suis en train de cuisiner ….pfff ….Je vous passe le reste le repas , le jeu de candy crush d’après repas, la sortie sous la pluie en revenant de la poste,  et nous arrivons à la séance repassage . Un plaisir ……que je prolonge toujours en compagnie d’une série télévisée, en ce moment the affair ou mentalist et surtout pas en vo, au bout de quelques minutes mon anglais connait ses limites et le fer reste collé au tissu le temps que je lise la traduction .

P1180210

Miaouh , là c’est Babouche qui se manifeste , non ce n’est pas encore l’heure du repas , non tu ne vas pas sur le clavier de l’ordinateur , non tu ne renverses pas le vase pour boire l’eau des tulipes ….

Clap , clap , clap, clap, là c’est Volga en secouant les oreilles, qui vient aux nouvelles pour savoir si vraiment il n’est pas l’heure de remplir la gamelle .

IMGP0933

Un petit tour sur l’ordinateur pour commenter quelques billets et je donne les repas des quatre pattes avant de penser à celui des bipèdes .

 

 

 

 


Lundi soleil

 

Se mettre au vert en avril

Pour le lundi soleil de Bernieshoot un clic sur le logo

IMGP5363

Le mois étant dédié au vert j’en profite depuis déjà une semaine maintenant, entre sorties à vélo et plongée dans l’univers du jardin qui lui aussi se met à l’heure d’été .

Les tulipes sont sur le point de s’ouvrir , le lilas commence aussi à donner des signes avant coureur de floraison , les pivoines elles  grimpent pour saluer le Dieu soleil .

Les feuilles des ancolies s’étalent préparant la naissance de la fleur sur la hampe . Les pissenlits commencent à envahir l’herbe qui elle se sent pousser des ailes . Comme vous l’aurez compris , il est plus que grand temps d’aller discipliner un peu cette dernière. Mais ce n’est pas une des plantes citées que je vais mettre à l’honneur ce lundi , c’est le marronnier qui aura l’honneur de figurer sur cette page . Pas celui des journalistes qui meuble les périodes creuses mais l’arbre qui embellit les bords de l’avenue proche de chez moi .

J’aime beaucoup la venue des feuilles et de la fleur sur le marronnier , j’y vois une sorte de salut à dame nature , l’éclosion d’une pensée positive qui en ces temps troublés est particulièrement agréable .

Et vous quel est votre arbre préféré en ce début de printemps ?

Bonne journée à vous toutes et tous .


Rendez – vous

Pour le défi des croqueurs de mots un clic sur le logo

P6180291

R  ien ,  je  ne   la  vois pas , quell’  idée  ce  jardin

E  lle   doit   aimer   les  fleurs, je  n’en  doute pas.

N   e  pas   stresser  surtout,  moi  le  fier  baladin

D  éambulant    sur   le   chemin ,  quel  bel   appât!

E  t  si  c’était  un  pièg’  ce  rendez vous mondain? 

Z ‘en  perdrait  presque ma langue c’est pas sympa.

P6180292

V  ous  croyez que  je vais faire  le pied de grue ?

O n  voit bien que vous n’avez pas pris mes  palmes

U  ne  patte  en  l’air ?  bien   sur   je  suis  calme ,

S  oyez   sage   cane  !     venez     vite    au    ru  !

P6180293

 


Rendez – vous au botanique

P7211063

Notre petit groupe de blogueurs  et  photographes ( Mireille, Marc, Annie, Yvonne, Bernard, Evelyne,  Sylvie, Christine, Gérard, Jean – Louis ) n’avait  pas décidé de suivre son exemple, pourtant la chaleur était bel et bien au rendez – vous dans le parc, mais heureusement il y soufflait un petit vent très agréable et les zones d’ombre ont été largement privilégiées .

 P7211079

P7211080

Comme d’habitude l’humour était au rendez – vous et certaines n’ont pas hésité à choisir un angle particulier pour mettre en valeur les formes de la belle dénudée

P7211086 ô !

P7211082

Nous nous sommes promenés dans ce merveilleux parc où cohabitent des arbres rares et de nombreuses collections de plantes sans jamais négliger la vue sur les serres datant de l’exposition universelle de 1861 .

P7211084

Nous avons toutes et tous zoomé sur quelques essences particulières ,

P7211083

En ce qui me concerne, apercevant  un fruit que je ne connaissais pas, je me suis tournée vers l’étiquette pour découvrir l’arbre aux mouchoirs , a priori rien dans sa tenue actuelle ne justifie cette appellation, il faut juste se souvenir que c’est son inflorescence avec de larges bractées blanches qui justifie son nom voir ici

P7211093

P7211092

Mais je n’ai pas pour autant délaissé l’arbre à soie ou albizia  qui a retenu beaucoup de nos suffrages

P7211097

Je n’ai pu que faire le rapprochement en prenant cette rose trémière en photo

P7211099

avec le magnifique couvre chef d’Evelyne qui nous a toutes et tous subjugués.

P7211091

Alors que nous étions tranquillement en train de papoter sur des bancs à l’ombre après avoir mis nos APN au repos ,  Marc n’a pas hésité à se mettre à genoux pour immortaliser ce papotage dans “le coin des mémères “ ….

P7211103 

 

N’hésitez pas à découvrir le même jardin chez Mireille qui a déjà mis ses photos comme Evelyne d’ailleurs,  suis sure que celles d’Annie ne sauraient tarder ni celles de Marc .

Bon jeudi à toutes et tous

Bisous


Metz l’art dans les jardins suite

P6070799

 Partons si vous le voulez bien de ces grottes de l’esplanade pour longer le boulevard Poincaré .

Alain Vuillemet nous offre avec ses différents essaims sa version du monde de l’abeille .

Il nous montre le substratum de l’essaim s’agglutinant .

P6070801

Il nous rappelle avec sa sculpture totem et ses  scarifications sur les quatre faces  que selon le mythe , les abeilles  seraient  nées des larmes de Ré .

P6070833

“La colonne tassée” symbolise le tassement vers le bas de nos civilisations, contrairement aux temples anciens dont les colonnes affinées portaient vers le haut.

P6070811 

 

“ La mariée était en blanc , plus blanche que la neige. Elle portait son bouquet de travers , sa robe gravée par le hasard portait ses couleurs”

P6070816  P6070817

Nous allons maintenant traverser le boulevard pour nous rendre le long de l’eau entre l’écluse et le canal de Jouy , là se trouvent exposées les monumentoiles , une vison de la photographie de quinze artistes plasticiens nationaux et internationaux .

P6070836

Que ce soit avec la marchande sable de Nicolas Boutruche ou les drôles de pipes de Bernard Vincent , nous voici transportés dans un autre monde

 P6070843

P6070840

En longeant le quai des régates vers le moyen pont nous trouvons une autre série de toiles

J’avoue avoir beaucoup aimé l’interprétation de la leçon d’anatomie  par Anne Catherine Becker Echivard

P6070854

Le monde d’Ole Terlose Jensen a de quoi surprendre aussi mais il illustre bien le rêve de vol si prégnant dans l’imaginaire de l’homme .

P6070859

Nous voici presqu’arrivés au niveau du moyen – pont, là la photographie s’avère nettement plus difficile

P6070858

Pas de recul possible ,  sinon plouf!

P6070866

“Le cri” de Bernard Pras prendra toute sa signification

Avec “Pax orbi terrarum” Remy Le Guillerm nous propose un charter d’anges pour conjurer les guerres

P6070868

et avec “maternité” il nous offre ce raccourci de 500 ans entre la renaissance où les questions environnementales n’existaient pas et notre temps où elles deviennent cruciales

en nous soumettant  cette réflexion de Georges Bernanos, “le monde va être jugé par les enfants”.

P6070870

Je n’ai pas mis toutes les œuvres mais je vous incite vraiment à les découvrir sur place .

Bonne journée à toutes et tous .


Metz, version digitale .

P6070785 - Copie

Non, je ne vais pas vous demander de   balader  votre doigt sur votre Smartphone ou votre tablette numérique ,  je choisis juste de vous montrer que cette année les espaces verts de Metz  ont laissé une grande place dans les parterres  à cette fleur si particulière  .

En me rendant au centre ville hier matin avec mon destrier sous un soleil radieux, j’ai remarqué, dès le premier croisement, ce choix de fleurissement .

P6070786 - Copie

 

La digitale au clair matin

dit – il , dis tu, dis je,

La digitale au clair matin, 

dresse sur sa tige

des grappes de fleurs cramoisies

Dit – il, dis – tu ,dis – je

Dis – je bien ainsi ?

Dis – je ?

Robert Desnos

P6070798

Près de la statue de Verlaine elles accompagnent aussi les vers du poète

et leurs clochettes envoutent même les fontaines

P6070791 - Copie 

Un peu plus loin, au pied de la plus vieille église de France , St Pierre aux Nonnains

P6070818

elles se dressent tout aussi fièrement

P6070821 - Copie

Mais elles ne sont les seules à pointer vers le ciel

P6070820 - Copie

Depuis le 23 mai  dans les jardins de Metz  s’invitent des œuvres d’art

P6070826

Ici un  étendard flamboyant d’Alain Vuillemet

P6070832

là son totem aux signes.

 

Dans un autre billet, je vous présenterai  d’autres sculptures  d’Alain Vuillemet sur le thème de l’essaim ainsi que les “monumentoiles” , œuvres graphiques de quinze artistes que vous pouvez découvrir en vous promenant au bord de l’eau .

Bonne semaine à vous toutes et tous

Bisous


Le J pour l’abécédaire photo

ABECEDAIRE PHOTO (1)

Pour l’abécédaire de Dame Mauve cliquez sur le logo

J comme jardin

P3070095

Le jour de ma sortie au jardin botanique, samedi et non jeudi comme j’en avais l’intention au départ,  le jaune égayait de ci de là les parterres, certains arbres y joignaient  une légère touche de rose pour annoncer un printemps encore un peu jeune mais déjà perceptible .

P3070093

Les crocus jaillissaient de tout côté jouant  à celui qui aurait  la plus belle robe  .

P3070094 

Les oies jasaient en regardant le jars se dandiner devant elles . 

P3070087

Jalouse ,madame cygne noir essayait d’attirer elle – aussi l’attention

P3070090 

Un pigeon judicieusement juché sur  un écriteau semblait interpeler les visiteurs tel un juge des exactions commises  , mais ne vous y trompez pas il était justement là pour profiter des largesses des contrevenants  .

P3070086


Petite pause jardin

Pour l’atelier de Ghislaine c’est ici le 49/3

IMGP0029

Voilà déjà plusieurs jours qu’à grands cris mes lilas, mes hortensias , mes rosiers m’appellent . Ah bon ? vous ne les avez jamais entendu crier , si, si je vous assure quand l’herbe commence à les empêcher de respirer ou que de vilaines bébêtes  labourent leurs branches , ils ne manquent pas de se plaindre . Aussi ai – je décidé, aujourd’hui, de ne pas succomber à la tentation du clavier .

IMGP0032

Pour les lilas ,  certaines branches nécessitent un élagage ,  rassurez vous je ne grimpe pas aux arbres comme ces messieurs dont c’est le métier .

IMGP2649

Pas question de manier la tronçonneuse , je crois que je réussirais l’exploit de couper  la mauvaise branche . Ne m’a – t on pas déjà dit ou plutôt répété , tu es en train de scier la branche sur laquelle tu es assise ( référence au monde du travail, les habitués comprendront ) . Non, il m’arrive d’escalader ( un reste d’un plaisir d’enfant conservé)  les troncs, mais avec  une scie courbe bien acérée que j’essaye de ne pas planter dans mes avant – bras . Ne riez pas , un jour j’ai  oublié le piquant de la chose , (c’est fou ce que les petites dents ressemblent à la denture du requin,) et mon doigt n’a pas du tout apprécié. Mon sang s’est mis à couler avec générosité pendant un temps infini , mais grâce à une longue pression constante  j’ai quand même réussi à stopper le flux ,  inutile de consulter l’urgentiste à qui  j’ai la fâcheuse habitude de rendre visite . Atmosphère , atmosphère  , oui, je dois dire que les urgences je connais , brulures, fractures , entorse et autres joyeusetés aussi au niveau de l’épaule  , mais pas que , chevilles, genoux , bras, poignet, …non je ne vais pas énumérer toute la liste nous serions encore là demain et j’ai du travail dans le jardin ….D’ailleurs je viens d’enfiler mes gants et….lsdhjfglsjdhglsjgklxsfjbnj je n’arrive plus à écrire correctement .

Bon vendredi à toutes et tous

Bisous

IMGP9150