Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “Metz

Eglise St Pierre aux Nonnains

Pour l’abécédaire des églises et cathédrales chez Violette un clic sur le logo.

P8080445 

Deux abbayes de femmes à Metz datent des temps mérovingiens Sainte Glossinde qui fut entièrement reconstruite au 18 ème siècle et Saint Pierre aux Nonnains . Saint Pierre fut déplacé en 1552 mais n’a pas été entièrement détruite. Après avoir servi de magasin militaire

P8110714

elle est débarrassée maintenant de cette servitude et est devenue un lieu culturel où ont lieu toute sorte de manifestations artistiques .

P8160532

C’est si l’on excepte les murs de l’église St Pierre de Vienne la plus ancienne église chrétienne de France .Les murs extérieurs sont du VII ème siècle . Ils sont construits en petit appareil romain formé d’assises de moellons coupées d’assises de briques extraites de monuments plus anciens et dont quelques une portent le nom de fabricants du IV ème siècle . On retrouve de cette époque primitive deux portes et deux petites fenêtres murées .

P8160533

L’église de plan basilical a 36 mètres de long et 21 de large . Elle se composait de trois nefs , celle du milieu étant la plus élevée . Vers la fin du X ème siècle on refit entièrement l’église en conservant les murs . On éleva pour séparer la nef des bas côtés d’énormes piliers rectangulaires soutenant des arcades sur lesquelles reposaient les poutres du plafond . On perça la façade de portes en plein cintre et de jolies fenêtres géminées , enfin on établit un narthex avec tribune .

P4240127

Au XII ème siècle la communication entre le narthex et l’église fut murée et le narthex devint une dépendance du couvent .Au XV ème siècle on appliqua contre chacun des gros piliers de légères colonnettes destinées à supporter les voutes de l’église mais un seul bas côté est couvert d’ogives.

P4240139

C’est à la même époque que l’on construisit le joli cloitre dont il reste un côté .

L’ enlèvement du dallage a amené la découverte d’un morceau de sculpture mérovingienne.  C’est un chancel comme il en existe encore à Saint Clément de Rome .

P8110715

Comme pour les autres édifices de Metz je vous conseille de cliquer ici pour découvrir cette église sur le blog de Marc de Metz.


Eglise Notre Dame de l’assomption de Metz

 

Pour l’atelier de Violette un clic sur le logo

Résultat de recherche d'images pour "notre dame Metz"

Photo prise sur le net

 

Cette église située en plein centre de Metz , rue de la chèvre, bâtie sur les ruines d’un temple protestant par les Jésuites symbolisent bien  le XVII ème siècle. La façade à deux étages avec des colonnes jumelés doriques est fortement influencée par celle d’un bâtiment noviciat des Jésuites à Paris. C’est dans cette église que Louis XV gagnera son surnom de “bien aimé” .

Grand lieu civil de la révolution , Napoléon en 1802  la rendra aux catholiques , ils la restaureront, et lui offriront un magnifique mobilier religieux ,

PB241554

un très bel orgue datant de 1729 , et des vitraux de Laurent Charles Maréchal ( 21 verrières) . En cliquant sur ce vitrail vous trouverez l’article très détaillé que Marc de Metz lui a consacré . 

 

PB241553

C’ est un lieu de dévotion à la Vierge Marie et l’église des artistes du diocèse de Metz. Verlaine y fut baptisé en 1844.

J’ai eu l’occasion d’y écouter un concert lors des routes de l’orgue , l’acoustique y est très bonne un clic ici pour quelques extraits en  vidéo.