Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “mois

Un mois émoi

Mon mois émoi

Pour ce défi   du mois écoulé, initié par Renée repris par Martine quai des rimes, un clic sur la photo logo.

Un mois de mars que je n’ai pas vu passer .

bouquet

Le premier week – end, une grand partie de ma petite tribu était présente. Sachant que le département du fiston est maintenant dans la zone rouge foncée et qu’il est interdit d’y aller comme d’en sortir, je suis bien contente qu’il ait pu venir en ce début mars . Je ne sais si nous n’allons pas ce soir avoir les mêmes restrictions pour les Vosges, les contaminations  avec ce variant anglais ayant évolué très rapidement ces derniers jours. J’attends impatiemment ce que va nous annoncer le président ce soir, je crains fort que Pâques se fasse sans la petite tribu.

7 mars le beau temps incite à sortir,  je découvre au bord de la Moselle que les montgolfières sont de sortie en fin d’après – midi

montgolfière et ouette

8 mars  à Woippy plage,  une sacrée surprise de voir ces jeunes ouettes , la nidification ayant lieu en principe au mois de mars, avril, et la durée d’incubation étant de 30 jours, ces parents visiblement étaient pressés  .

oisons ouettes

10 mars retrouvailles chaleureuses entre amis à Nancy. Un grand  merci Jean – Pierre pour ton invitation , cela m’a fait vraiment plaisir de te revoir.

La semaine suivante la météo plutôt capricieuse écourte  les promenades  mais permet de jouer avec le portable

arc en ciel  24 mars : nouvelle surprise au bord de l’eau   quand j’aperçois une cane colvert, escortée par le male, avec ses quatorze canetons ( ils ne sont pas tous sur la photo mais sur la vidéo oui )

canards et canetons 1

25 mars : une belle promenade à Moulins en compagnie d’ Yvonne Anne , le long et autour du canal , heureusement la pluie annoncée a pris ses rtt  et nous pouvons tranquillement papoter,  tout en profitant des premiers clins d’œil du printemps .

canal

  26 mars : Sortie ail des ours avec Mireille, Geneviève, Nicole  . Nous n’avons aucun mal à remplir les paniers  en un temps record.  C’est autour d’un café et d’un bon gâteau fait par Geneviève que nous nous retrouvons chez Bruno où, comme d’habitude, la joyeuse équipe invite le rire . Une fois rentrées,  il ne reste plus qu’à préparer  beurre d’ail des ours et pesto , sans oublier de mettre des feuilles au congélateur .

beurre d'ail

 

31 mars : Quel plaisir  cette météo de fin mars qui permet de profiter largement de ce printemps radieux . Ce n’est pas l’écureuil rencontré ce matin qui me contredira, très occupé à grignoter les bourgeons et les feuilles toutes tendres de cet arbre .

écureuil 

Suite à la déclaration du président, nous voilà donc à notre troisième confinement et les fêtes de Pâques seront les mêmes que l’an dernier .


Un mois émoi

Mon mois émoi

Pour ce défi   du mois écoulé, initié par Renée repris par Martine quai des rimes, un clic sur la photo logo.

Je serais tentée d’ajouter et une année galère . Non, décembre ne sera pas le mois de l’avant, puisque le confinement partiel ne sera levé que  le 15 et que les statistiques montrent  que le virus n’a pas dit son dernier mot.  Les “aimé” durant cette première période furent rares , j’avoue n’en avoir aucun qui me vienne à l’esprit . Par contre le  “détesté”  s’est taillé une large part

Tout d’abord la météo qui s’est associée à cette morosité ambiante et qui ne facilitait pas les sorties .

Volga 2019

Puis les soucis de santé de Volga qui n’ont fait qu’empirer, aboutissant à ce jour du 11 décembre où elle est partie rejoindre Nérau et Babouche au paradis des animaux . À chaque petit bruit, j’ai l’impression qu’elle va venir à ma rencontre. Tout dans l’appartement me rappelle sa présence, mais les cliquetis des griffes sur le parquet  désormais se sont tus , un grand vide meuble l’espace.

Une boule grossit régulièrement dans ma gorge chaque fois qu’en extérieur je rencontre les chiens que nous avions l’habitude de voir ensemble  et leurs maitres . Je sais que le temps mettra du baume sur  ma peine mais pour l’instant c’est très dur .

Heureusement la deuxième quinzaine  n’a pas été le miroir de la première .

PC174874

Tout d’abord avec Mireille du Sablon et Geneviève nous avons profité d’un jour ensoleillé pour enfin nous promener au delà du kilomètre imposé par le confinement . Un vrai plaisir de pouvoir nous retrouver en présence réelle et non virtuelle . Une après – midi à savourer sans modération .

PC254894

Ensuite j’ai eu la grande joie de pouvoir revoir nos enfants et petits enfants dans les Vosges, chez notre fille.  

PC254889

Un Noël chaleureux où nous avons pu tester la neige le jour même  sur le  st Mont ( à quelques kilomètres de Remiront  ) qui s’est prolongé jusqu’au dimanche où nous avons  profité d’une poudreuse beaucoup plus importante  au Rondfaing, montagne d’une altitude de 1081 mètres au nord de Cornimont . 

PC274912

Quel plaisir  de fouler cette neige tombée récemment, de voir enfants et petits enfants glisser sur les bosses avec luge et snowboard.

PC274915

La bise était bien présente et faisait voler la neige par moments mais nous avions pris nos précautions pour lutter contre le froid .

PC274908

 La promenade  passait par une partie boisée , un vrai régal  ce blanc décliné sur tous les arbres .

PC274924

La tourbière du rondfaing disparaissait sous ce manteau , ne laissant qu’une étendue moutonneuse de blanc dans le bois .

PC274930

Une parenthèse enchantée ce séjour  pour cette fin d’année qui fait oublier bien des contraintes dues à ce satané virus .

PC274905

 

Je vous souhaite  un excellent réveillon  pour tourner agréablement la page de cette année 2020, que nous n’aurons aucun mal à quitter  .