Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “mois

Jeudi poésie

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Les Cabardouche à la barre des croqueurs de mots pour la quinzaine nous proposent :

Les mois de l’année : (d’après Alain Bosquet )

Janvier pour dire à l’année bonjour
Février pour dire …
Mars pour dire …

vous continuez la même structure pour tous les mois et vous concluez par :

Et douze mois de plus ( mon … ma …) pour te dire …

P2243702

Janvier pour dire à l’année bonjour

Février pour dire  à l’hiver “ Tu peux tenir un autre discours ? ”  

Mars pour dire au bourgeon  “ Tu peux montrer le bout de ton nez”

Avril pour dire à la couleur “ Vas – y c’est le moment de te réveiller ”

Mai pour dire  “ Fais ce qu’il te plait”

Juin pour dire  au ciel “ Hisse ton bleu à la hune  “

Juillet pour dire à la mer “  Caresse donc  la dune “  

Aout pour dire à la forêt “ Ta fraicheur nous satisfait  “ 

Septembre pour dire au raisin  “ Remplis les paniers ”

Octobre pour dire au matin  “ Prends ta baguette de brume “

Novembre pour dire  au jardin “ Il est grand temps de dormir  “

Décembre pour dire à la neige “ Sur le sol pose ta blanche écume  “

Et douze mois de plus  mes ami(e)s  pour vous  dire que j’aime les partager avec vous  .


atelier 32 Ghislaine

M_n5NuCxdGyo4tHlysbdH-cekWE@316x1021a23d-100_2696

Pour l’atelier de Ghislaine et de Violette un clic sur le logo un clic sur le logo.

J’ai choisi cette citation d’Albert Einstein pour ce jeudi :

P4090888

 

 

En ce mois d’avril,  placé pour le moment  sous le signe du soleil , les cardamines des prés

P4090895

P4090875

et les anémones Sylvie  pullulent dans les sous bois , subtil mélange de rose  et de blanc sur tapis vert  . Elles suivent la course du soleil du matin au soir ce qui leur permet d’etre mieux vues par les insectes pollinisateurs , si le temps est humide elles referment leur calice pour protéger leur pollen .

WP_20170409_12_04_47_Pro

Si vous y  prêtez  attention vous remarquerez que l’anémone avant de s’ouvrir présente elle aussi des couleurs sur  ses pétales , il serait presque possible de croire à une autre variété si les blanche voisines n’étaient pas là pour vous détromper  .

Le muguet ne sera pas tardif cette année il n’attendra pas le premier mai , j’ai déjà aperçu des brins pourvus de fleurs, certes encore fermées mais l’étape suivante des clochettes n’est pas bien loin . Tout comme l’anémone Sylvie c’est un excellent bioindicateur d’ancienneté et de naturalité de la forêt .

Mais laissons un peu le sol pour regarder les arbres , l’orme en ce moment se pare de ses plus beaux atours , une vraie symphonie de lumière dans les akènes  .

P4110916