Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “monopoly

Jeudi poésie

Pour les croqueurs de mots un clic sur le logo

IMGP1915

Prends les dés de ta vie en main

C’est bien mieux qu’au monopoly

Elle existe  l’ embellie

Peut être à venir  demain .

*

Quand les mots se brisent sans  voix ,

Que la nuit en toi s’installe, 

Joue et rejoue tu as le choix

De modifier  ton escale .

*

Cherche sous le vent de sable

La lumière de main tendue

Chassant l’ombre haïssable,

*

Ne crois pas que tu aies  perdu 

La partie , tu es capable

De provoquer l’inattendu .

P3050529


Et c’est parti

Pour les croqueurs de mots Josette ( clic) nous demande sans tricher de lancer les dés et à partir de la case sur laquelle nous tombons de raconter ce que nous voulons .

 

Voilà Josette j’ai lancé les dés , 6 et un , et devine sur quelle case je tombe…. sur celle de la chance.

P3050529

Avant de retourner la carte éponyme, je me dis qu’elle est bien bonne celle là , alors que je devrais me trouver en compagnie de ma petite tribu dans les Vosges pour la fête des grands – mères , en train aussi de suivre le parcours équestre de ma petite fille pour son concours , je suis clouée ici par un lumbago qui m’interdit tout déplacement en voiture .

P3050523

Retournons donc cette carte rouge qui me nargue :

“ Avancez jusqu’à la case départ “

*****

L  este le pion s’envole et puis se pose

A  lors  le  rêve  lui  aussi soudain ose ,

*

C    ar  il  ne  garde  pas  l’esprit en servage

A yant  tout le temps de battre la campagne

S ans emporter  non plus  le moindre bagage

E t proposer  tous les châteaux en Espagne .

  *

D  e nouveaux horizons, la gare n’est pas loin

E  n  avant pour découvrir d’autres paysages

P  arcourir les contrées  se fait  à  tout  âge

A    lors ne tardons pas à quitter notre  coin 

R   ien n’empêche de partir pour ce   voyage 

T   out de suite parfois nous en avons besoin.

*

M   ais    voilà   que   le   téléphone   m’invite

E n deux clics  à regarder aussi le concours 

*

S uivre de chez moi sans bouger tout  le parcours ! 

O  h  qu’il    est    bon   d’avoir   ainsi   en   partage ,

U  n    moment    de    complicité     sans    ambages

R  ien   de   tel   pour   rayer    les   aléas   du  jour 

I ntense    plaisir    que   transmet    chaque   image

T out  en  émotion  sans  besoin  de grand  discours