Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “mouettes

Les oiseaux à La Maxe

Défi écriture no 71 .

Pour l’atelier 88 de Ghislaine ( un clic sur le logo ) ; les mots à insérer  : Appuyé, tronc, effiloché, tenue, pourtant, risque, suite, visite. ou un texte sur le thème campagne.

Aujourd’hui je vous emmène  le long des berges de Moselle sur la véloroute Charles le Téméraire traversant la Maxe , un endroit qui mérite la visite que l’on soit à pied , ou en vélo. Vous allez peut être me dire que les champs que longent la piste en cette saison ne présentent guère d’intérêt, pourtant il arrive qu’ils soient le théâtre de rassemblements hors pair d’oiseaux en tous genres.

IMGP0909

Car ils ont de la suite dans les idées ces volatiles , le tracteur sorti signifiant le plus souvent nourriture à disposition sans trop de risque , ils se hasardent souvent derrière.  C’est ainsi qu’il y a trois  ans j’ai vu une centaine de cygnes s’envoler quand l’agriculteur furieux s’est mis à crier.

Résultat de recherche d'images pour "la Maxe  giselefayet"

Cette fois ci lors de notre dernière sortie pas de cygne mais des mouettes en nombre  dans le même espace, non loin des héronnières .

P2243711

P2243719

Mais  ce n’est pas la seule façon d’observer la gent ailée , inutile de vous cacher derrière un tronc pour ne pas effaroucher les spécimens , il existe en effet plusieurs postes en bois où, appuyés contre la paroi,  vous pouvez tranquillement zoomer avec les jumelles ou votre appareil photo pour découvrir les canards migrateurs  sur la rivière ou d’autres oiseaux dans la futaie grâce aux ouvertures réparties de tous côtés.

Sur les photos suivantes ( désolée ils étaient vraiment loin pour mon zoom ) vous pouvez identifier à côté des foulques des milouins males , un peu plus petits que le canard colvert, le mâle en tenue nuptiale présente une tête brun roux , un bec noir et des yeux rouges , le dos gris cendré clair le poitrail noir ainsi que l’arrière . La femelle a un cou et une tête brune tout comme le poitrail et un dos grisâtre . Pour le bec il faut me croire sur parole car là ils sont en pleine phase de sieste . 

P2243705

Concernant la photo suivante il semblerait qu’il s’agisse de deux canards pilets mais je ne suis pas vraiment sure pour la femelle , son plumage me semblant un peu trop uniforme .

P2243706

À cette période de l’année , les canards ont revêtu leur tenue de gala pour séduire leur dulcinée et si par hasard l’un deux arbore un manteau de plumes quelque peu effiloché c’est que la bataille a été rude pour s’imposer vis à vis des concurrents .

Là ce sont des fuligules morillons que nous apercevons le mâle bien caractéristique avec sa livrée noire et blanche en période nuptiale et la femelle en camaïeu de brun ..

P2243714


Vous prendrez bien un peu de glace ….

P1070110

Petite sortie ce matin, le bonnet islandais vissé sur les oreilles , les différentes couches de pulls et chemises enfilées , me voici prête à affronter les températures négatives . Mais surtout  avant que le sol ne se transforme en patinoire et que la visite de la  crèche provençale de Ste Ségolène ne soit fortement compromise  .

P1070111

Je crois qu’il y a bien longtemps que la glace ne s’est pas invitée de cette façon sur ce bras de Moselle ,

P1070112

les cygnes toujours au rendez – vous en grand nombre près du restaurant ou de l’autre côté près du quai l’empêchent  de geler mais ils ont fort à faire car la chute des températures se poursuit maintenant depuis quelques jours .

P1070220

D’autres oiseaux comme les mouettes n’essayent même pas de barboter dans l’eau

P1070216

préférant se reposer tranquillement sur la glace , j’avoue que je ne suis pas près de les imiter , alternant prises de vue et marche à pied , cherchant désespérant quelque nourriture au fond de mes poches

P1070225

Je ne peux que continuer mon chemin devant des cygnes vraiment outrés de ne pas obtenir un petit quelque chose .

P1070224

 Voilà l’église Ste Ségolène est en vue ,

P1070214

plus que quelques mètres pour se plonger, non dans les eaux glacées de la Moselle mais

P1070146

dans la vie d’un village provençal au XIX ème siècle . Je vous donne rendez – vous dans un autre billet pour vous montrer cette incroyable crèche et je vous conseille vivement si vous n’êtes pas loin de Metz de prévoir cette visite avant que cette exposition ne cesse (le 15 janvier) .


Un “petit” oiseau , un “petit” poisson ….

IMGP0735 - Copie

Je ne résiste pas  à ce clin d’œil de dimanche matin , voilà bien longtemps que je n’avais pas vu de moineau dans les parages , si les mésanges et les sittelles sont des habituées du balcon, les “piafs” ne le visitent que très rarement,  celui – ci s’est contenté de la gouttière .

Le destrier prêt pour la sortie, les appareils photo dans le sac à dos, me voilà partie direction port St Marcel, essayant de profiter d’un petit rayon de soleil pour le thème fenêtres du concours de Josy ( clic). Arrivée   dans l’enclave de la Moselle , là où se situait anciennement le café Leffe,  je suis fort surprise d’y trouver trois pêcheurs . Je commence à  tranquillement  faire mes photos quand je vois la canne du premier pêcheur se plier et bondir une magnifique perche hors de l’eau . Je ne pensais vraiment pas qu’il était possible de pêcher ce genre de poisson à cet endroit .

IMGP0740 - Copie

Quelques minutes plus tard c’est une brème qui se laisse attraper . Ne vous inquiétez pas , les deux poissons rejoignent leur élément sans dommage .

P2220007 - Copie 

Je me laisse tenter par les reflets des bâtiments environnants

P2220004

que parfois viennent troubler les lancers des pêcheurs .

P2220005

Puis je reprends ma monture pour aller me poster dans le jardin de la salle Fabert . De nombreuses  mouettes sillonnent la Moselle,  visiblement les poissons sont aussi en nombre  à cet endroit car à de multiples reprises je les vois plonger .

IMGP0784 - Copie Une fois la nourriture consommée elles viennent jouer les  sentinelles au fond du jardin face au pont St Georges .

P2220023 Le pigeon ne semble pas prendre ombrage de cette occupation, il se contente de profiter aussi des rayons d’un soleil bien trop rare . 

IMGP0744 La corneille, elle, hésite entre le poste d’observation privilégié en haut de l’arbre et le sol où il est toujours possible de trouver quelque chose à décortiquer  .

IMGP0747

P2220032

Tout près de moi dans l’arbre deux pinsons mâles sont en train d’effectuer un superbe ballet offensif en ne négligeant aucune posture . Cet oiseau  est connu pour être très agressif quand il s’agit  de défendre son territoire , pas question de laisser passer un intrus, il les met en fuite dès la plus petite incursion sur ses plates – bandes . J’ essaye de les surprendre en l’air comme au sol  mais ils sont tellement rapides que je n’y arrive  pas , désolée vous ne verrez pas de photo mais je peux vous dire que le combat est  impressionnant .

Au même moment, une  rivalité identique s’installe au fil de l’eau , monsieur cygne se dépêche de bouter hors de sa vue un prétendant, là au  moins j’arrive à saisir le démarrage de l’assaillant . Pas de doute le printemps frappe ses premiers coups ….

IMGP0772