Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “novembre

Croqueurs de mots

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Colette (clic)  à la barre  des croqueurs de mots nous propose de compléter ce quatrain ou de l’introduire dans un texte .

Novembre a ses charmes

Novembre a ses larmes

Son décor fait rêver

Son refrain fait pleurer

PA100090

*

Son pardessus  de grisaille

Prend le ciel dans sa tenaille   

Bise et  pluie en escorte

Frappent alors à ta porte

*

Dehors les mornes ramures

Poussent d’inquiétants  murmures

Sous les vils assauts d’Eole

Qui leur donnent la parole

*

Estompé le chemin désert

Envahi par la brume  

Aux vagues  d’écume

Se perd dans cet éther

*  

 Mais dans l’âtre le feu crépite

Repoussant  le froid et l’ombre

Les flammes comme  pépites

Jaillissent de la pénombre

*

Le lueur féline  danse

 Estompant le noir de l’ennui

Gardant sans peine  la  cadence

Jusqu’au fin fond  de la nuit . 

  PB173581


détesté/aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 25 novembre  ), Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

Ce que j’ai détesté

  • Le meurtre de la joggeuse en Haute Saône. Profiter de la nature pour s’adonner à son sport favori et finir dans ces conditions est absolument intolérable .
  • Les prises de position de D. Trump par rapport aux trophées d’éléphant , comment peut on espérer qu’un jour cesse le braconnage si on l’encourage par de telles actes?
  • La baisse de la luminosité due à une météo moins ensoleillée et aussi au changement d’heure
  • L’insistance des appels téléphoniques des plates- formes auxquels bien entendu je ne réponds plus mais que c’est agaçant quand les appels s’enchainent .

PB180973

Ce que j’ai aimé

  • Lire les écrits des différents auteurs du recueil “ Voyage” , des sensibilités et des approches différentes de ce thème , sans oublier la pertinence des illustrations .

Résultat de recherche d'images pour "voyage anthologies éphémères"

  • Notre petite escapade vosgienne pour l’anniversaire de notre fille et cette exposition photographique en plein air au Haut du Tôt qui nous a permis d’allier à la fois la promenade à la découverte de photographes de talent .

IMGP8337

  • Notre sortie entre amies  au centre Pompidou Metz pour l’exposition Japanorama , une très bonne après – midi passées ensemble  et la découverte pour moi de ce café atelier d’art verrier où nous nous sommes installées après notre visite au CPM .

IMGP8276

  • La venue de ma petite tribu au grand complet pour l’anniversaire de mon mari et notre sortie au marché de Noël qui nous a permis de découvrir Platonium cette installation photonique qui donnait à la place du marché un air de fête sans oublier bien sur la grande roue .

PB191005

  • Retrouver le plaisir de boire un bon chocolat chaud quand la température s’approche du zéro .

 


lundi soleil

brun marron lundi soleil novembre

Pour participer chez Bernie un clic sur le logo

IMGP5819

Pour cette couleur du mois de novembre , le brun, impossible de l’illustrer  sans  commencer par Volga, notre chienne,  qui au niveau du poil allie deux nuances,  le chocolat du braque allemand et le fauve de son père Nérau , braque hongrois  .

IMGP5706

Nous avons eu le grand bonheur de les avoir tous les deux ensemble pendant sept ans .

Si Nérau n’a jamais connu de problèmes de vue même à quatorze ans , celle  de Volga se brouille de plus en plus. Aucun traitement n’arrive à enrayer l’évolution, d’abord un œil a été touché  et maintenant le deuxième est atteint . Cela n’entame en rien son dynamisme et son appétit de vivre mais désormais nous devons veiller à ce qu’elle ne s’éloigne pas trop de nous en promenade .

 

Pour celles et ceux qui ne les  ont pas encore vues  voici deux vidéos de photos consacrées à Nérau et à Volga

Bonne journée à toutes et tous


Quant tu t’es annoncée …

 

 

 

 

Pour le défi des croqueurs de mots  sur le thème de la naissance ( un clic sur le logo ) . 

IMG

 

Tu     dansais ,    virevoltais   sous   ma   peau  tendue

Tu     étais    si   pressée d’entrevoir  le monde

Que   tu as bien failli  saluer septembre 

Just’ après que la canicule se soit tue .

Quand  tu  t’es  annoncée au  tout  premier  novembre

Un    brouillard    épais   à   l’humeur    vagabonde

Gommait arbres et maisons , tout à la ronde .

Tu as crié fort ton envie de  liberté,

Petite sirène, éprise d’absolu,

Et quand dans mes bras je t’ai enfin tenue

Pleurs,  rires  juste  en  un  moment  confondus

Tout autour de moi aurait bien pu s’écrouler

Je ne m’en serais même jamais  aperçue.

 

 


Simplicité

IMGP5046

La simplicité , c’est le dernier refuge des gens compliqués

Bon week – end à vous et si le cœur vous en dit venez tourner les pages de ce mois de novembre .

Bisous