Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “oiseaux

Au parc du Marquenterre

Défi écriture no 71 .

Pour l’atelier 124 de Ghislaine un clic sur le logo

Congratuler, lumineux, fusain, automne, papillonner, bois, furieux, crème.

Ou le thème ""Promenade""

P6144750

Inutile d’attendre l’automne pour observer de grands rassemblements d’oiseaux . En effet c’est par  une lumineuse journée de juin que nous avons pu observer de nombreuses espèces au parc du Marquenterre . Une promenade des plus agréables dans cet immense territoire préservé au cœur de la réserve naturelle de la Baie de Somme . Sur deux cents hectares bois de pins , dunes , prairies, marais, roselières  offrent des habitats de choix à de nombreuses espèces .

P6144672

Vous pourrez voir  l’élégante  avocette, au plumage blanc crayonné de  fusain ,  nichant sur un îlot  parmi la colonie de mouettes. Vous vous demandez bien pourquoi elles choisissent ce lieu si fréquenté , les mouettes ayant la réputation de ne pas être forcément la crème de la crème  dans leurs rapports avec les autres. C’est qu’elles y trouvent un intérêt de tout premier ordre, la protection , les prédateurs renâclant à s’attaquer à un nombre important d’oiseaux .

P6144675

Si les mouettes  se montrent furieuses quand  l’une d’entre elles  s’approche de trop près de leurs petits, elles ne semblent pas du tout importuner les avocettes bien tranquilles sur leur nid . Elles ne réagissent pas plus quand ces dernières arpentent la berge à la recherche de nourriture , plongeant  leur bec  retroussé  vers le haut dans l’eau en le remuant pour faire remonter des petits invertébrés à la surface .

P6144703

Vous apercevrez aussi l’échasse blanche,  limicole d’une trentaine de centimètres reconnaissable à ses longues pattes roses et ses couleurs contrastées

P6144760

Vous verrez l’huitrier pie,  de la même sous – famille que l’avocette et l’échasse , bien caractéristique avec   son  bec orange et son plumage noir et blanc . 

P6144685

Monsieur et madame chevalier gambette resteront peut être à l’abri de la végétation

P6144717

pour cacher leur romance mais vous observerez aisément les isolés .

P6144723

 

Ne vous étonnez pas si vous apercevez monsieur spatule papillonner autour de madame,

P6144768

semblant même parfois la congratuler pour son port majestueux . Il essaye de mettre de son côté tous ses atouts pour fonder un foyer et il doit se montrer très persuasif  .

P6144769

Après accord, il leur faudra bien de la patience  pour  trouver une place où installer leur nid car là aussi la concurrence est rude .

P6144779

Le parc propose habituellement trois parcours d’observation , là un seul était disponible  vu la réouverture récente mais nous en avons largement profité .


Lundi soleil

ob_d853f5_logo-lundi-soleil-2019-small

Pour lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo .

Pour ce dernier lundi de novembre je vous propose un petit mix d’autres oiseaux rencontrés au zoo d’Amnéville .

oiseaux  Z

Bonne semaine à vous toutes et tous


Hirondelle

animaux et oiseaux du monde

Pour l’abécédaire des oiseaux et animaux du monde de Violette un clic sur le logo.

Aujourd ‘hui la lettre H comme Hirondelle .

IMGP4276

H   irondelles    de    fenêtre    ou    de   granges,

I l     vous     faut    de  saison en saison  voyager,

R  evenir    au   printemps,  revoir   les mésanges, 

O  ccuper   les   lieux  où  un jour vous êtes  nées .

N  e  croyez  pas  que  rien  pour elles ne changent

D ‘année    en    année    leur   nombre  est diminué

E  st – ce    les    pesticides   qui   les  dérangent ?

L es     insectes    partout   comme   c’est   étrange

L  oin des cieux qu’elles fréquentent  s’en sont allés

E  spérons  qu’ un  jour  pour  elles  tout s’arrange . 


Le petit jeu de lettres

LE PETIT JEU DE LETTRES 209-

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau

Le mot à trouver : méphistophélique : personne habile, froidement ironique , méchante

P4050673

Il y a plus d’une personne méphistophélique dans ce roman de Kate Mosse “ la fille du taxidermiste “ que je viens de terminer. Mais je ne vous donnerai pas de piste tout de suite pour ne pas perturber votre lecture . Je me contenterai de vous présenter la quatrième de couverture et mon avis sur le roman  .

Sussex 1912. À vingt deux – ans  Connie Gifford vit avec son père dans la la bâtisse qui hébergeait autrefois un célèbre musée de taxidermie . Désormais les oiseaux empaillés ornant les salons des maisons bourgeoises  sont passés de mode et les raisons de la fermeture du musée tenu par la famille Gifford restent mystérieuses . Connie a perdu la mémoire après un accident et ne garde aucun souvenir de cette époque .

Lorsque le cadavre d’une femme est découvert dans un ruisseau derrière la propriété des Gifford le passé ressurgit . Connie met tout en œuvre pour démasquer les coupables et dévoiler les secrets de ces années oubliées .

Grâce à Connie vous allez découvrir la poésie fascinante de la taxidermie , l’art de jouer avec les épithéliums pour redonner vie à tout ce qui porte plumes , du pipit des arbres à la huppe gracieuse , de la mésange au choucas de nos contrées. Vous verrez comment  à l’aide d’outils adéquats elle débarrasse la peau de toute trace septique pouvant engendrer des odeurs méphitiques et comment l’oiseau renait littéralement entre ses mains. Vous serez plongés aussi dans  cette Angleterre rurale à l’époque victorienne au moment des grandes marées avec un temps hostile jusqu’à l’ultime dénouement .

Le rythme qu’impulse l’auteur  est particulièrement prenant , il est difficile de se détacher de cette quête de vérité de Connie. La pelote des évènements passés se déroule petit à petit. La tension elle aussi s’installe progressivement avec l’imminence d’une catastrophe qui s’impose sans qu’on sache quand elle va avoir lieu .

Je ne connaissais pas du tout cette auteure que certains comparent à Daphné Du Maurier, si l’impression de lenteur peut au départ surprendre, elle devient un atout très rapidement pour créer l’atmosphère du récit . Un livre que je vous conseille, pour le nombre d’étoiles c’est vous qui voyez .


Lâcher prise ….

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4getattachment_thumb

Pour l’atelier 89 de Ghislaine et imagecitation un clic sur le logo :

Instants, impensable, réalité, destin, fugues, oiseaux, fermer, quitter. ou thème "" Repos, tranquillité ""

PA123266

Pour lâcher prise il n’est pas impensable que  tu quittes le chemin tracé du destin , que tu fermes la porte à une certaine réalité pour mieux te préserver ,  car les oiseaux de ton cœur ont besoin de ces fugues pour capter le bonheur de l’instant

 


Les oiseaux à La Maxe

Défi écriture no 71 .

Pour l’atelier 88 de Ghislaine ( un clic sur le logo ) ; les mots à insérer  : Appuyé, tronc, effiloché, tenue, pourtant, risque, suite, visite. ou un texte sur le thème campagne.

Aujourd’hui je vous emmène  le long des berges de Moselle sur la véloroute Charles le Téméraire traversant la Maxe , un endroit qui mérite la visite que l’on soit à pied , ou en vélo. Vous allez peut être me dire que les champs que longent la piste en cette saison ne présentent guère d’intérêt, pourtant il arrive qu’ils soient le théâtre de rassemblements hors pair d’oiseaux en tous genres.

IMGP0909

Car ils ont de la suite dans les idées ces volatiles , le tracteur sorti signifiant le plus souvent nourriture à disposition sans trop de risque , ils se hasardent souvent derrière.  C’est ainsi qu’il y a trois  ans j’ai vu une centaine de cygnes s’envoler quand l’agriculteur furieux s’est mis à crier.

Résultat de recherche d'images pour "la Maxe  giselefayet"

Cette fois ci lors de notre dernière sortie pas de cygne mais des mouettes en nombre  dans le même espace, non loin des héronnières .

P2243711

P2243719

Mais  ce n’est pas la seule façon d’observer la gent ailée , inutile de vous cacher derrière un tronc pour ne pas effaroucher les spécimens , il existe en effet plusieurs postes en bois où, appuyés contre la paroi,  vous pouvez tranquillement zoomer avec les jumelles ou votre appareil photo pour découvrir les canards migrateurs  sur la rivière ou d’autres oiseaux dans la futaie grâce aux ouvertures réparties de tous côtés.

Sur les photos suivantes ( désolée ils étaient vraiment loin pour mon zoom ) vous pouvez identifier à côté des foulques des milouins males , un peu plus petits que le canard colvert, le mâle en tenue nuptiale présente une tête brun roux , un bec noir et des yeux rouges , le dos gris cendré clair le poitrail noir ainsi que l’arrière . La femelle a un cou et une tête brune tout comme le poitrail et un dos grisâtre . Pour le bec il faut me croire sur parole car là ils sont en pleine phase de sieste . 

P2243705

Concernant la photo suivante il semblerait qu’il s’agisse de deux canards pilets mais je ne suis pas vraiment sure pour la femelle , son plumage me semblant un peu trop uniforme .

P2243706

À cette période de l’année , les canards ont revêtu leur tenue de gala pour séduire leur dulcinée et si par hasard l’un deux arbore un manteau de plumes quelque peu effiloché c’est que la bataille a été rude pour s’imposer vis à vis des concurrents .

Là ce sont des fuligules morillons que nous apercevons le mâle bien caractéristique avec sa livrée noire et blanche en période nuptiale et la femelle en camaïeu de brun ..

P2243714


Lundi soleil

ob_0fef43_lundi-soleil-sunny-monday-logo-officie

Pour le lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo .

Pour ce dernier lundi consacré aux oiseaux je vous ai fait un mix d’autres  oiseaux rencontrés. Si le canard , le cygne, le héron  ne semblent pas souffrir  de leur environnement , les récentes statistiques montrant une diminution d’un tiers de leur effectif sont beaucoup plus alarmantes pour les plus petites espèces comme la mésange, le pinson, la sittelle , le moineau, le rouge gorge etc… Comme j’ai déjà pu le constater depuis quelques années ils sont beaucoup moins nombreux à fréquenter mon balcon ou le jardin .  J’ose espérer que la réapparition des  haies dans  l’agriculture et l’abandon des pesticides à base de  glyphosates  permettront de stopper ce déclin .

oiseaux lundi soleil


Lundi soleil

ob_0fef43_lundi-soleil-sunny-monday-logo-officie

Pour le lundi soleil de Bernieshoot un clic sur le logo.

Un petit aperçu des oiseaux de mon environnement immédiat .

IMGP1829

La sitelle qui ne craint pas de venir chercher quelques graines de tournesol sur les balcons en hiver

IMGP5319

alors que sur l’arbre  elle se montre nettement plus discrète.

IMGP1893  La mésange bleue qui plonge carrément dans le récipient pour être sure que personne ne viendra lui voler sa part de graines  .

IMGP1929

Le merle en général est le premier arrivé  pour la distribution .

IMGP5541

La mésange à longue queue plus rare que les précédentes espèces et qui n’arrive jamais seule toujours en bande

 imgp2621

Le pinson

Il y a bien encore un autre visiteur mais je n’ai pas encore réussi à le photographier, il s’agit du pic épeiche en ce moment il me nargue souvent depuis les hautes branches des arbres d’en face le temps de prendre mon appareil et hop il est caché .

Bon lundi à vous toutes et tous .


Lundi soleil

 

ob_0fef43_lundi-soleil-sunny-monday-logo-officie

Pour lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo .

Cette fois – ci pour le mois de mars nous avons rendez – vous avec les oiseaux.

IMGP8491

Curieuse de voir si le canal de Montigny – les – Metz avait gelé avec cette bise glaciale venue de l’est ( la température devait avoisiner les moins huit ) , j’ eus la surprise de constater qu’il restait un  endroit sous le pont où cygnes et foulques nageaient encore et pourtant tout le reste était gelé .

IMGP8496

 Comme vous pouvez le constater le vent soufflait fort ,  l’eau frisait sérieusement mais la gente ailée n’avait  pas l’air de s’en soucier. Le cygne male, reconnaissable à son tubercule plus volumineux ne semblait  pas le moins du monde gêné par la présence de la glace à  quelques centimètres de lui .

IMGP8508

 Intriguée par le comportement de la femelle , je me  demandais si elle cherchait vraiment à se laver plus blanc que blanc, car elle n’arrêtait pas de plonger et de répartir l’eau sur ses plumes ou si en s’agitant ainsi elle voulait empêcher l’eau de  figer .

IMGP8506

En tout cas elle y mettait tout son cœur et il faut reconnaitre que son plumage était d’un blanc impeccable .

IMGP8504

Inutile de préciser que je ne suis pas restée trop longtemps à me poser cette question ,  car je commençais à avoir les doigts complètement gelés .

IMGP8503

 


Lundi soleil

rose lundi soleil mai

Pour le lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo .

IMGP7595

Aujourd’hui un petit tour pour le rose au triathlon de Woippy qui a lieu hier dimanche et auquel participait mon gendre . Un temps idéal pour ce genre d’épreuve avec soleil et vent , les organisateurs et les participants étaient ravis .

 

IMGP7599

La partie natation 500 mètres pour le parcours S et 1500 pour le M a donc eu lieu à Woippy plage , un petit clin d’œil en rose aussi avec ces nageurs .

l-eau-est-bonne-elle-est-annoncee-a-17-degres-1495381176

où bon nombre d’oiseaux ont du être étonné de voir leur bassin investi par quelques 600 athlètes

title-1495382728 La partie vélo se situait entre Woippy , Saulny, Norroy sur une boucle de 15 km pour le parcours S et 40 km pour le M comportant une belle côte .

IMGP7608

Quant à la course à pied qui termine le triathlon elle était de 5 km pour le S et 12 km pour le M et se déroulait tout autour du plan d’eau . Certains habitués ont très rapidement  repris leurs habitudes après le passage des participants.

IMGP7593  Bien qu’ayant rallongé son parcours cycliste suite à une erreur mon gendre est quand même arrivé 20 ème au classement général et deuxième dans sa catégorie vétéran.


Quand siffle le merle ……

 

Pour les expressions et citations chez Violette un clic sur le logo .

P1170001

“ Quand siffle le merle l’hiver est fini “ proverbe français

Eh bien je peux vous dire que,  nada , je n’ai rien entendu et ce depuis quelques temps déjà, ils sont bien silencieux . Celui – ci a compris qu’il pouvait compter sur quelque nourriture à grappiller de ce côté , il me laisse m’approcher très près de la porte fenêtre et parfois même porte ouverte , ses congénères préférant le parc d’en face où je me demande bien ce qu’ils trouvent sous les feuilles , tout étant maintenant gelé  sur plusieurs centimètres . Une grive mauvis leur tient compagnie , je l’avais prise de loin pour une merlette mais son plumage est complètement différent

P1180086Le dessus est brun et dessous blanc nuancé de chamois mais ce qui est caractéristique c’est le roux sous les ailes  , autant vous dire que je ne l’ai pas entendu chanter non plus .

P1180085

P1170002 

P1170006

Ce matin je l’ai même trouvé à l’intérieur de la petite maison appréciant visiblement la mixture  à base de margarine et de cacahuètes pilées non salées  que j’ai mise pour les mésanges . Je les croyais plus friands de fruits et de vers et pourquoi de pâtée pour chat , j’en ai surpris un au jardin dans la gamelle des chats qui n’avait pas l’air d’appréhender leur retour . J’ai lu aussi qu’ils appréciaient les croutes de fromage , je vais tester .

IMGP7169 

“ L’inutile et le superflu sont plus indispensables à l’homme que le nécessaire . Le chant du merle est inutile, la rose est superflue. Le travail est nécessaire … René Barjavel

Et vous que donnez vous aux oiseaux ? 


Bonavoglie

LE PETIT JEU DE LETTRES (91) **

Pour le petit jeu de lettres de lady Marianne un clic sur le tableau .

Le mot à trouver : bonavoglie: homme qui se louait pour ramer sur les galères, galérien

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

IMGP0971

Dans le vignoble d’Angelo aujourd’hui ils sont légion , inutile d’aller chercher quelque avoine égarée dans les champs , des bataillons entiers de volatiles, le glaive bien affuté,  fondent sur la grappe  convoitée . Olive ,naïve, a pensé qu’un simple voile pourrait empêcher ce saccage ignoble mais il leur en faut nettement plus pour les dissuader, cette  vaine astuce,  ils l’ont contourné avec brio.  Même Gabin le chien d’Angelo quand il aboie ne les effraye pas , il  ne provoque leur envol qu’une fois arrivé à leur portée . Tout à coup Olive pense à Elvina sa sœur et son violon , un vrai bagne de l’écouter tirer de cet instrument des sons tous plus discordants les uns que les autres ,  une scie musicale  qui vous ferait prendre un avion pour mars illico . Voilà ce qu’il nous faut se dit – elle , la grive musicienne et le sansonnet sont connus pour leur chant noble et mélodieux , ils ne supporteront pas . Aussitôt elle longe le chemin des Breuleux  pour se diriger vers la maison , elle aperçoit Elvina qui nourrit  son bengali , le pauvre , sa compagne a rendu l’âme la semaine dernière , une algie trop forte  de l’oreille certainement .

Olive la persuade  donc de venir donner l’aubade dans le vignoble ,

IMGP0994

“Ce serait génial , comme pour la peinture , la musique a besoin du plein air . “ dit –elle

Elvina , ne se doutant pas de la vraie raison lui emboite le pas en jouant le premier air  . Olive, stoïque résiste, même être  bonavoglie lui serait plus facile que ce qu’elle endure.   .  Agile, sous les doigts d’Elvina  l’archer entame sa course  sur les cordes de l’instrument, n’en obtenant qu’une drôle de  plainte bovine  .

C’est alors que médusées , les deux femmes assistent à un rassemblement incroyable des volatiles, une espèce de nuage se forme  qui tourne , tourne, tourne, tel une tornade inversée montant toujours plus haut dans le ciel .

Bingo ! je le savais bien que le combat serait inégal je n’ai plus qu’à enregistrer Elvina et jamais plus les vignes seront la cible de ces volatiles .

IMGP0993

 


La mouette rieuse en Moselle

IMGP5779

Le soleil déposait ses vaguelettes de diamants sur la rivière, de tous côtés les mouettes affluaient et le ballet ne faisait que commencer .

Jamais je n’avais vu un tel affairement sur la Moselle , les becs plongeaient régulièrement dans l’eau , un banc de petits poissons devaient être à l’origine de ce rassemblement .

IMGP5725

Même la merlette à la recherche de quelques vers, ayant échappé au gel, semblait perplexe.

IMGP5802

Je les ai observées et photographiées depuis le pont des morts , celui dont je vous ai déjà conté l’histoire .

Je vous laisse regarder l’album photos .


Chant d’hiver ou chant divers ….

Ne les oublions pas , je ne parle pas de Babouche qui ne risque pas de fermer les yeux ( je veille à ce qu’il n’ y ait pas de rencontre …) mais de penser à offrir aux oiseaux un peu de réserve pour les aider à passer l’hiver.

Quelsqu’ils soient , ils comptent sur vous

Merci pour eux .

Bon dimanche

Bisous