Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “onde

Rime imposée

Pour le défi de Violette ( clic sur le logo ) la rime imposée cette semaine pour le poème est é , ai ou tout son équivalent .

IMGP5280

 

L’onde  calme  boit  la  dernière gorgée

De ce breuvage, délicieusement ambré,

Que Phoebus répand avant de se cacher

Derrière la colline aux multiples vergers.

*

L’oiseau sur la branche tout ébouriffé

Lui déclare encore son besoin de clarté

Mais il n’est point besoin de tant insister

Personne  ne dicte de loi à  sa majesté.

*

Sans se soucier de l’ombre engendrée

Il  continue  sa  fantastique  plongée

Aux confins des berges assoiffées.

*

Tendue vers le ciel, la branche inclinée

Essaye de retenir la lueur orangée

Seul vestige encore du jour décliné   .

Gisèle F 11/01/2018

 

 


ça me fait une belle jambe …

Pour ce lundi des croqueurs de mots, Martine à la barre nous propose de faire un texte en prose ou en vers dont le titre est “ça me fait une belle jambe “, au sens propre ou au figuré.

Varices-jambes-lourdes-4-recettes-pour-les-soulager-vite

Quand le pied nu sur le sable

  Parcourt enfin libre  l’estran,

Que s’envolent  loin les câbles

Qui le serraient  auparavant,

*

ça me fait une belle jambe

*

Courir à la pointe du jour

Sur les chemins avec entrain,

Fouler le sol  des alentours,

Respiration bien en main ,

*

ça me fait une belle jambe

*

Rouler  en pleine  nature

Pied léger sur la pédale,

En avant pour l’aventure  

bicyclette   pastorale,

*

ça me fait une belle jambe

*

Quatr’ à quatre les escaliers,

Monter et sans plus attendre

En   exercice  journalier,

Vivement les redescendre,

*

ça me fait une belle jambe

*

Quand l’onde glisse sur la peau,

S’enroulant comme une caresse

Sur tout le corps, au fil de l’eau

Que nait l’effet  de vitesse

*

ça me fait une belle jambe

*

Quand les bas  en transparence

Tendus d’ une main agile

Avec extrême prudence

Sculpte un mollet gracile

*

ça me fait une belle jambe

 

Résultat de recherche d'images pour "jambe avec un bas"

 

 

 

 

 

 

 


Laisse jouer l’onde ….

 

Pour ce jeudi en poésie ABC  ( clic) nous propose un tour en barque.

P3280797

Laisse      jouer    l’onde

Au miroir  de  ton cœur,

Pensées    vagabondes,

Au plus près du bonheur.

*

Tu   mènes  ta  barque

Bien loin de tes soucis

Quand le rir’ embarque

Avec   tous   tes  amis .

*

Volent les silences

Au fil de  ronds sur l’eau 

Que l’instant balance

Avec un  tremolo.

*

Place à l’insouciance

En bouquet de printemps

Verte espérance

Donne du temps au temps . 

 


Au delà du murmure de l’onde ..

Pour les passeurs de mots le thème du mois de mars d’Evajoe (clic)  ici , c’est la photo de Soldedad que j’ai choisie .

photo de Soldedad

à relier avec les autres billets de l’armure d’invincibilité le dernier étant Juliette et Crapi ( clic )

Yann tout doucement replonge dans l’univers si mystérieux de la perte de conscience . Le voilà arrivé sur la rive , il n’a plus souvenir d’avoir traversé le moindre lac , juste d’un tourbillon sans fin qui l’emporte loin, loin , loin . Une sorte d’écho s’amplifie à l’infini, il croit même y percevoir une douce mélodie , mélancolique , une gymnopédie d’Erik  Satie qui semble ne jamais finir .

 

Mais bientôt la musique  se mue en  bruissement du vent dans les branches , en clapotis de l’eau  heurtant la coque de la barque comme un visiteur frappe à la porte d’entrée de la maison des rêves. Sera – t – elle au rendez vous  cette fois ci , rien n’est moins sur. Il se souvient encore de la dernière fois, il a attendu , attendu jusqu’à ce que la nuit épouse  le velours de  l’onde  . Mais Juliette n’est pas venue, sa blonde chevelure ne s’est pas accrochée aux rayons de lune ….à suivre .


l’heure où chante la rivière

 

IMGP9898

Quand le crépuscule doucement prend place,

IMGP9903

Buvant le sang rosé des brasiers  tenaces,

La voix de l’onde sans brume  nous enlace.

IMGP9905

Il est une heure qui jamais ne nous lasse.