Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “orgues

Alors que je m’apprête……

mon-logo-fait-par-ghis

e2rk6tnhemwz0nyxes5s4ccnlpk350x300

Pour l’atelier d’Arlette et de Fée Capucine un clic sur les logos

Les mots pour Arlette :cours, dilemme, routine, quotidien, table d’hôte,  imprévu, tranquille, exaltant, ennuyeux, spéciale, savoir, s’encroûter, éveiller, oublier

Les mots pour fée capucine : Guider, aller, ouvre, semblable, douceur, paysage, silencieux,  plumes, reste.

P1270324

Alors que je m’apprête à suivre la routine du vendredi matin pour boucler  les courses du quotidien ,  en passant sur un des ponts franchissant la Moselle,  je remarque que celle – ci est complètement  figée dans la glace .

P1270314

Certes j’aurais du m’en douter, je sais que  les températures sont négatives depuis un bon moment mais je ne pensais pas qu’à cet endroit le gel serait si important. Au niveau de la partie canalisée cela n’a rien d’imprévu ni de spécial en hiver mais dans son cours non régularisée,   c’est tout de même moins fréquent .  Bien sur de suite cette vue éveille l’envie de prendre quelques clichés mais pas question d’oublier la destination de la matinée , d’autant plus que je dois aller aussi chez le vétérinaire chercher un flacon d’insuline pour Babouche .  Liste en main dans le magasin je n’ai aucun dilemme pour choisir le  parcours le plus rapide et le boucler en un temps record . Ce qui est ennuyeux par contre c’est qu’avec le flacon d’insuline, je ne dois pas trop m’attarder pour immortaliser le paysage en revenant,  même s’il est à l’abri dans un sac isotherme.  De toutes façons je n’ai sur moi  que mon téléphone portable donc je m’arrête juste le temps d’ un clic ou deux et je décide de revenir en début d’après midi avec mon appareil photo .

Hors de question de s’encrouter sous prétexte de bise glaciale , la douceur viendra à son heure et il faut profiter du spectacle exaltant que nous donne parfois sa majesté hiver . Le repas terminé , café et carré de chocolat compris, il ne s’agit quand même pas d’agir dans la précipitation , me voilà donc en route pour la digue de Wadrineau

P1270296

qui reste une source d’électricité appréciable hors gel .  Un cormoran aux plumes de jais semble vouloir me guider jusqu’aux chutes d’eau  , je le suis jusqu’à la petite plate forme donnant sur la Moselle .

P1270317

Semblable à de grandes orgues blanches la glace silencieuse laisse échapper quelques cliquetis au tempo aléatoire ,  loin des grandes toccatas cette drôle de musique fascine .

P1270303

Un peu plus loin en contrebas cygnes, mouettes, canards et autres anatidés réussissent à maintenir l’eau libre . Je m’approche en descendant le talus du bord de la rivière,  aucune crue ne risque de me surprendre , une fois sur la berge j’ouvre mon appareil et saisis cette eau en suspension au niveau du barrage . Quelques photos plus tard je remonte sur le chemin et me dirige de l’autre côté de la Moselle là où j’ai repéré le matin une ouette d’Egypte et quelques foulques aux talents de patineuses confirmés .

P1270341

Je ne sais si c’est pour me spécifier que la table d’hôte du champ de Longeville est particulièrement recommandable mais j’ai droit à une aubade particulière comme vous le montre la vidéo . Je n’ai pas eu à me servir de zoom ces deux oiseaux étant tres familiers tranquilles ils ont venus à ma rencontre , je ne les ai vus s’envoler qu’à l’arrivée d’un chien .