Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “passé

le jeu des acrostiches

PROMENADE AU PARC, acrostiches en attendant Jill, proposition de Séverine

Pour le jeu des acrostiches chez Lénaïg sur proposition de Victoria : retour dans le passé.

scan0057

 

R   ien que pour quelques heures seulement 

E  tre   renvoyée  au  temps de l’insouciance

T  utoyer  sans  fin   le bonheur de l’enfance

O  ublier    ce   virus   et  ses  désagréments

U  tiliser      du     rêve   les    performances

R  iches        en      souvenirs      assurément

*

D édicaces     choisies    d’une    époque    révolue

A vec joie retrouvée , comme ses chers disparus 

N  e  boudons  pas  ce   plaisir  de  joindre l ’antan

S  ans  lui  nous  ne  saurions  être  là maintenant 

*

L aissons    plonger   notre   regard  sur  l’image

E lle   nous   convie   à   un   chaleureux   voyage

*

P    asse,     passe    inexorablement    le   temps

A    vec     ses  mises en lumière et ses ombrages

S   aisissons     l’occasion   de    revivre   l’instant 

S  implement  comme si nous le mettions en cage 

E t    profitons     de     son     pouvoir   envoutant.

P8040047P8040048


J’ai du rêver trop fort

P4150675

“J’ai du rêver trop fort” Je viens de terminer ce livre de Michel Bussi . Comme d’habitude j’ai eu beaucoup de mal à le lâcher avant d’avoir fini . Je vous livre la quatrième de couverture avant de vous donner mon avis .

“ Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais .Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente . Mais quand pour Nathy ces coïncidences deviennent trop nombreuses , doit – elle croire qu’il n’y a pas de hasard , seulement des rendez –vous ? Qui joue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli balayer sa vie ?

Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle , Nathy doit – elle admettre qu’on peut remonter le temps ?”

Deux époques en perpétuelle juxtaposition 1999 et 2019  dans ce roman qui vont nous amener à nous poser très rapidement des questions, comme Nathy , cette hôtesse de l’air de 33 ans ayant vécu un amour passion avec un guitariste de talent. Le suspens s’installe quand  20 ans après elle se retrouve  constamment confrontée au passé .

L’intrigue est très bien menée par l’auteur car  il a l’art de nous emmener dans la mauvaise direction et de nous manipuler à sa guise .

Emotion et poésie sont au rendez – vous et se mélangent en un cocktail parfait avec l’intrigue ,  je n’en voudrais pour preuve que cet extrait  :

Quand nos bouquets d’été , hier,

seront les fleurs séchées des théières

Quand le feu de nos nuits insolentes

ne seront qu’insomnies lentes

Quand le jeu des matins de grâce ,

ne seront que matinées grasses

Quand la faim de nos toujours ,

ne seront plus que jours sans fin

Que restera – t – il de demain ?

**

Quand nos sens seront interdits

Honnis , bannis, de nos mi-nuits

Quand nos volets seront maudits

Quand nos mots –dits seront volés ,

Que va – t – il nous rester ?

**

Pour retrouver l’intégralité de ce poème et toute l’intrigue du roman, je ne vous conseille qu’une chose,  jetez vous vite sur le livre .