Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “regard

atelier 119 de Ghislaine

Défi écriture no 71 .

Pour l’atelier 119 de Ghislaine un clic sur le logo .

Les 10 mots :

Face, regard, fuir, peur, réserver, donner, énergie, famille, cap, stimuler

ou thème  » face à face"

IMGP9347

Depuis une semaine , j’ai retrouvé avec un plaisir non dissimulé  les lapinous du parc. J’ai  l’occasion, même sans le traverser, juste en le longeant, de les  voir régulièrement et ce à n’importe quelle heure. Visiblement, ils  n’ont plus peur des humains. Il faut dire que le cap du mois de confinement passé les a bien mis en confiance, ils ont cet espace presque pour eux tout seuls, les ramiers étant les deuxièmes en effectif avec peut être aussi les corneilles.  Les lapinous  dépensent leur énergie  sans compter , dans des jeux de séduction  qui voient les familles se développer  rapidement maintenant .  Les plus jeunes sortent des rabouillères stimulés d’emblée par des températures plutôt agréables. 

IMGP9345

Face à Volga les adultes ne fuient pas , même si son odorat lui donne encore les renseignements  adéquats sur leurs positions. Ils  se contentent d’un regard , histoire de vérifier qu’elle ne leur  réserve pas une mauvaise surprise . Par contre les jeunes sont plus méfiants , ils réagissent au moindre geste . Heureusement car  ils doivent vraiment se méfier des félins qui n’hésitent pas à  se mettre à l’affut près des terriers. Mais régulièrement ils arrivent quand même à leur fin , ramenant fièrement leur trophée à la maison. Ma voisine en a déjà fait l’amère expérience et cela se reproduit chaque année .

Résultat de recherche d'images pour "Félix giselefayet"IMGP5829

J’ai eu droit il y a quelques années à un face à face mémorable dans mon jardin.  Occupée à désherber  autour de mes pivoines,  la surprise fut de taille  quand j’aperçus  un  lapereau vivant caché sous les feuilles,  alors que la route , un immeuble et quelques dizaines de mètres sépare cet endroit  du parc. Félix ou Domino avait certainement voulu me faire ce cadeau. Inutile de vous préciser que je me suis empressée de le ramener chez lui. Enfin ça , je ne sais pas , il ne m’a pas donné son adresse exacte mais une fois devant le terrier il n’a pas hésité une seconde .

IMGP9353


Tropez

images-copie-1getattachment_thumb

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill et pour imagecitation 42 un clic sur le logo .

P3043727 - Copie

“Rien n’empêche plus d’avancer que trop de timidité”

******** 

T oujours à trembler devant le vaste monde 

R efusant  de  rencontrer  le moindre regard

O n  sait  qu’il  est  capable  de faire un écart

P our  ne  pas  vous parler quelques secondes

E tant   persuadé   qu’il   n’a  aucune  faconde

Z éro   moyen,  d’être   un  tantinet  bavard.


Le regard ….

 

imgp4793

 Une palette de couleurs automnales qui s’emparent pour notre plus grand plaisir de notre regard. Mais je ne peux m’empêcher de penser à la catastrophe que vivent en ce moment les habitants de l’Aude, des images qui  seront gravées à jamais dans les mémoires .

PA143344

PA143353


Signe

Pour le jeudi poésie des croqueurs de mots Lénaïg à la barre nous propose signe et cygne pour thème .

IMGP8397

 

 

Pour le regard qui se pose

Sur  la  plus  petite  chose,

Pour le parfum d’une rose

Que ton jardin te propose,

Signe.

*  

Pour  la  chaleur qui  envahit

Ton  âme, séchant tes larmes,

Quand tu déposes les armes

Et que soudain le soleil luit,  

Signe

*

Pour la patience  d’un ami, 

Quand tu te  noies dans les ennuis,  

Pour un seul moment de grâce

Dans un quotidien qui lasse, 

Signe

*

Pour le calme après la tempête,

Le retour du  bleu dans ta tête,

Pour l’éclat de rire d’un enfant

Rompant le silence pesant,

Signe

Au bas du livre de la vie .


Le regard accroche l’instant …..

 

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier n°12 d’Arlette un clic sur le logo

instant – regardaléasétincelle brique
accrocher alimenter construire consoliderconfronter
merveilleux
millième gentil indescriptibleenrichissant

IMGP7423

Le regard accroche l’ instant étincelle  sur  la pierre de Jaumont , loin  de l’immeuble  en briques  .  Une illusion d’optique indescriptible se confronte  à la réalité , comme pour alimenter une plongée dans le merveilleux monde de l’enchantement . Le pont même consolidé récemment semble flotter , comme si chaque millième de l’édifice construit avait rompu ses attaches avec les piles .

IMGP7421

Un peu plus loin monsieur et madame ouette n’ont que faire des aléas de l’optique et célèbrent à leur façon la venue du printemps .

“C’est très gentil à vous monsieur le jars de me permettre d’assister à   cette danse pour votre dulcinée, car visiblement vous vous étiez quelque peu isolés ”

Je ne tiens pas à vous déranger plus longtemps et je continue ma promenade en longeant  le bord de l’eau .

IMGP7432

Enrichissante découverte parmi les branches d’un colvert qui joue avec les reflets,  préférant les doux rayons filtrés au plein soleil . Point de cane à ses côtés ,  serait – elle déjà en période de couvaison , je ne sais,  mais probable ,  tous les signaux sont désormais au vert pour l’arrivée du printemps .

IMGP7416

Depuis le bourgeon qui éclate sur la branche jusqu’au passage des grues dans le ciel lorrain .


Laideur

 

Pour le jeudi en poésie des croqueurs de mots, Jill Bill à la barre un clic sur le logo .

P1270234

L  a laideur    ne  sait  jamais où est sa place 

A   troce  constat   de  n’être  bien nulle  part

I l   lui  faut  partout  fuir le moindre  regard

D   étaillant  sans  ménagement  sa  disgrâce 

E lle   encaisse  tous  les  quolibets   vachards

U  n affront permanent  qui laisse des  traces

R   evivre  sans   cesse   le même   cauchemar.

P2180371

 

 

La laide  

 

Femmes, vous blasphémez l’amour, quand d’aventure
Un seul rebelle insulte à votre royauté.
Ah ! C’est un pire affront qu’en silence elle endure,
La jeune fille à qui la marâtre nature
A dénié sa gloire et son droit : la beauté !

*
L’amour ne luit jamais dans l’œil qui la regarde ;
Elle pourrait quitter sa mère sans périls.
La laide ! On ne la voit jamais que par mégarde ;
Même contre un désir sa disgrâce la garde,
Pourquoi les jeunes gens l’accompagneraient-ils ?

*
Les jeunes gens sont fats, libertins et féroces.
La laide ! Pourquoi faire et qu’en ont-ils besoin ?
Ils la criblent entre eux de quolibets atroces,
Et c’est un collégien que, dans les bals de noces,
On charge de tirer cette enfant de son coin.

*
Pauvre fille ! Elle apprend que jeune elle est sans âge ;
Sœur des belles et née avec les mêmes vœux,
Elle a pour ennemi de son cœur son visage,
Et, tout au plus, parmi les compliments d’usage,
Un bon vieillard lui dit qu’elle a de beaux cheveux.

*
Depuis que j’ai souffert d’une forme charmante,
Je voudrais de mon mal près de toi me guérir,
Enfant qui sais aimer sans jamais être amante,
Ange qui n’es qu’une âme et n’as rien qui tourmente !
Pourquoi suis-je trop jeune encor pour te chérir ?


Sully Prudhomme


Un pas vers les mots

e2rk6tnhemwz0nyxes5s4ccnlpk350x300

Pour fée capucine un clic sur le logo  

Les mots : pense, beaucoup, remplir, exprime, lire, maladroit, différent, regard,

P1190088

Un autre regard sur nos amis les cygnes aujourd’hui . Vous pensez peut être que les adultes respectent les jeunes comme c’est le cas pour un certain nombre d’espèces animales mais alors là pas du tout. Il n’est point besoin de beaucoup s’y connaitre en comportement animalier pour lire l’incompréhension dans les yeux de ce jeune cygne  et de constater que le geste des adultes n’est pas maladroit et involontaire,  peut être même s’agit – il de ses propres parents qui expriment ainsi leur colère de le voir à leurs côtés . Eh oui,  au bout d’un an les jeunes cygnons en phase claire peuvent être attaqués par leurs propres parents . Ceux ci  remplissent leur rôle de protection  de manière parfaite tant que le juvénile a un plumage brun grisâtre,  après il ne lui reste plus qu’à espérer trouver un endroit différent de celui choisi par ses géniteurs , sinon la punition sera sévère .

IMGP7252

Un autre regard aussi sur le couple de cygnes tuberculés , il serait aisé de  croire qu’ils sont unis pour la vie comme il est fréquent de l’entendre . Non, le male peut avoir jusqu’à quatre partenaires , il peut aussi se séparer de sa dulcinée pour en choisir une autre . En général il reste fidèle une saison à celle qu’il a choisie.

P1190089

Bon mardi à toutes et tous


Dis moi , toi mon amie …..

 

Capitaine Durgalola (un clic sur le nom) à la barre des croqueurs de mots ( un clic sur le logo )

“Quand on aime quelqu’un on trouve toujours quelque chose à lui dire

ou à lui écrire jusqu’à la fin des temps.” Christian Bobin.

En 30 lignes maxi, dites à quelqu’un que vous aimez .. quelque chose …

Et comme unique contrainte, mentionner le nom d’une fleur.

IMGP5745

Dis moi, toi mon amie qui au soleil te prélasses,

Tu sais toujours trouver le bon côté des choses 

Le sens de la vie, sans crainte du temps qui passe

Ni de l’éphémère  beauté que vivent  les roses .

IMGP1318

J’aime ton regard si calme posé sur l’horizon

Ta  confiance  absolue  en  notre connivence

Tes  folies  douces  au gré  de chaque saison

Quand tu veux partager  le jeu et sa danse .

IMGP1842

 

J’aime  beaucoup  au gré de nos promenades

Guetter l’instant où tu te figes  sur le champ

Comme en  suspension dans  l’ éther  nomade

IMGP0933

Pour   signaler   chaque  effluve  animal

Tendue vers ce cœur qui lui aussi palpite

En  un élan statufié vraiment magistral .

  

 

 


Alfreda

Pour les prénoms du mercredi de la cour de récré de Jill Bill cliquez sur le logo

images-copie-1

09013111104013802

A               lfreda ne t’inquiète pas,

L                ibre tu es, tu resteras,

F               idèle amie de l’homme, 

R       egard bien croisé en somme,

E                 vitons les malentendus

D ans cette approche main tendue,

A     vec douceur, rien n’est perdu .


Un petit rappel pour imagecitation 5 et ma citation choisie .

Je viens de réaliser combien nous avancions dans ce mois de juillet , eh oui nous sommes déjà le 22, aussi voudrais – je  sonner le rappel pour cette cinquième édition d’imagecitation, pour les infos cliquer ici , tout en vous proposant ma version pour la photo du graff .

P7200404

Je me suis demandée pendant un moment quelle citation pouvait convenir  à cette photo , je crois  que mon ami le héron caché un peu plus loin sur l’ile  me l’a soufflée . Il est vrai qu’il jette un œil régulièrement sur la pile du pont où se trouve ce graff.

 

P7030375

“ la beauté est indissociable du regard  de celui qui voit. Certains sont attirés par l’esthétique visuelle de la géométrie; pour d’autres la beauté s’incarne dans le monde abstrait des symboles.”

Heinz Pagels

Mais qui est donc ce monsieur me direz vous, c’est un physicien américain qui tout en traitant de l’univers quantique s’est penché aussi sur l’homme et je ne peux m’ empêcher de vous donner ici les autres propos que j’ai relevés.

“la nature ignore l’imperfection. L’imperfection est une notion de l’homme qui perçoit  la nature. Dans la mesure où nous faisons partie de la nature nous sommes également parfaits ; c’est notre humanité qui est imparfaite “

“ Je suis impressionné par la façon dont notre esprit résiste aux nouvelles idées , mais aussi par la facilité avec laquelle il les admet lorsqu’il le désire ou qu’il s’y trouve obligé “

Je crois qu’il va falloir que je me replonge dans l’Univers quantique, même si la physique me donnait souvent des migraines pendant mes années d’études je pense que l’aborder ainsi n’est pas déplaisant et vous qu’en dites vous ?


récapitulatif du jeu des papillotes

IMGP9925 bis

“ le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages , mais à avoir de nouveaux yeux” Marcel Proust

J’aurais presque pu l’illustrer par mes papillotes cette phrase , non ?

Vous êtes trois à avoir choisi cette phrase alors un petit clic sur le lien pour retrouver les textes :

 Domi si on jouait avec Jazzy

Mandrine Si on s’amuse chez Gisèle 

Jill Bill Si on jouait d’œil en œil  

“La nature fait les hommes semblables , la vie les rend différents “ Confucius  un petit clic pour :

Ghislaine Le jeu de Gisèle

Claudie Pour Gisèle

Colette semblables et différents 

 Mijo c’est l’effet papillon                                    

 Josy la phrase défi de Gisèle 

Julie  interview chez Renard et défi chez Jazzy

Jazzy  la désillusion de Grégoire

 Nicole et chez Gisèle si on jouait sur une phrase

Pas de panique,  il reste encore de la place pour celles et ceux qui voudraient ajouter leur lien , n’hésitez pas, en attendant vous avez de la lecture.

En lisant les commentaires j’ai trouvé par ci par là des petites phrases qui illustraient bien aussi l’idée alors je ne me suis pas privée de les retranscrire ici .

Oui la nature, en principe, fait les hommes semblables, deux jambes, deux bras, un cerveau, la vie elle se charge de les rendre différents par divers troubles… ces handicaps que la société rejettent trop souvent

La nature nous fait semblables mais avec des différences chacun est unique avec ses caractéristiques et la vie nous façonne au fil du temps .. Le tout est de respecter ces différences …

on a beau être différent mais les sentiments restent les mêmes ! il faut tout simplement accepter ces différences et les respecter ! 

l’effet papillon , c est ce à quoi je pense bien souvent , qu’elle aurait été notre vie , si elle avait pris un autre tournant ; c’est la destinée …Si je n’étais pas passé par hasard à côté de mon futur époux , un dimanche après midi , dans un dancing où j’avais mes habitudes , n’avais pas lancé à la volée: » qui veut danser avec moi ?  » , s’il n’avait pas dit, en se retournant sur ma petite personne assez hardie pour l’occasion « MOI JE VEUX BIEN « …..Nous ne serions pas ensemble depuis 45 ans ….
..l’effet papillon c’est sans doute aussi , le fait de se lier d’amitié avec une personne qu’on n’aurait jamais connue sans le net , et de ce fait jamais passé d’agréables moments avec elle !!!!!

Naitre dans un certain milieu plutôt qu’un autre influe la vie future. Quoique, pas tjs!

bien sûr que l’on a plus ou moins de chance suivant l’endroit ou on nait quand on voit un enfant de chez nous qui est gâté pourri et que l’on sait qu’en inde des enfants de 4ans travail avec leurs parents dans les briquèteries sans parler de tous ces enfants livrés à eux mêmes à rio etc….. sans parler de tout ces petits africains etc…… même en France nous ne naissons pas égaux quel différences entre un enfant du 93 et celui du 16eme arrondissement quelques uns tire leur épingle du jeu en rencontrant les bonnes personnes au bon moment

On n’a pas décidé de notre début de vie,
mais on peut influencer un peu notre poursuite du chemin.

L’être humain naît « pur », mais avec le temps, les influences des gens autour, des routes de la vie, chacun évolue différemment.

on peut être né dans un milieu modeste réussir ou ne pas réussir de même dans un milieu aisé et ne rien faire
ce qui conditionne ce sont les qualités le caractère la volonté de faire et de réussir

la différence des uns envers les autres est normale, sinon cela serait trop banal, un monde où tout le monde serait identique.
Mais, pour moi, la priorité c’est le respect de l’autre, des autres, même si les faits et les avis sont différents !

J’aime beaucoup les citations de Confucius, mais je trouve que si Dieu , il y a? , il a fait des hommes tous différents: apparence , langage, pensée, selon le lieu où ils sont nés , ils ont tous évolué différemment, et justement ces différences auraient pu leurs apporter la richesse de la diversité des civilisations, des langues , et des arts….Non!, Ils ne se sont pas supportés , ils se sont combattus pour imposer leurs caractéristiques, leurs religions, leur pouvoir d’imposer, et de réduire en esclavage des êtres qui n’avaient pas la même couleur de peau!!!.Ou la même croyance,.. » en un même dieu ».Quel dérision! Si ce n’était pas un drame.
Ils ont sabordé le merveilleux « radeau » sur lequel ils vivaient , et il coule …! .
Les guerres de religion continuent de plus belle, anéantissant des pays. Le racisme ressurgit , la crise, prônant le « chacun pour soi », et dehors… les plus pauvres que soi!.

non il ne faut pas uniformiser l’humanité, juste lui permettre de vivre comme elle est née….. différente suivant les continents en lui offrant la paix et le pain partout
IMGP9925 ter

Bonne journée

Bisous


Le regard ….

« Le regard ne s’empare pas des images, ce sont elles qui s’emparent du regard . Elles inondent la conscience. »

Franz Kafka