Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “revenir

La nouvelle est arrivée ….

M_n5NuCxdGyo4tHlysbdH-cekWE@316x102

Pour l’atelier  51 de Ghislaine un clic sur le logo .

Inclure les mots suivants dans un texte :

Absence, Temps, Compassion, revenir, Trouver, Perdre, Noirceur, Sérénité, Douleur.

ou la phrase “la nouvelle est arrivée “.

IMGP8189

La nouvelle est arrivée  dans la noirceur d’une nuit sans lune .  De bouche à oreille chacun s’en est emparé . Partout l’agitation est à son comble . Il n’y a plus de temps à perdre , il faut  trouver le moyen de se protéger, être prêt à décamper au moindre bruit suspect . Surveiller sans cesse , adieu  l’insouciance bonjour le stress   . L’absence de tout danger ces derniers mois aurait pu faire croire au retour de la sérénité , mais non l’ennemi est revenu  sur le terrain et  chacun est bien conscient  qu’il sème  la douleur  à tout va , ne lésinant pas sur les attaques  .

Car oui, la compassion maitre Goupil ne connait pas  surtout quand il faut se remplir l’estomac , alors près des terriers il fait les cent pas et pour les lapinous c’est bien du tracas .

P7030010

Publicités

Depuis quelques jours …

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier à vos plumes d’Arlette un clic sur le logo

 les mots à placer dans un texte :

Complice, destinée, chaleur, écume, spectacle, équipage, braises, effluve, mélopées, caravane, breuvage, nomade, revenir, répandre, rafraichir, ambrer, verser

 

IMGP6982

Depuis quelques jours déjà une bise glaciale  rafraichit l’air , même si le soleil ambre le feuillage résiduel de l’arbre , sa chaleur n’est plus que feue braise , l’hiver est en train de revenir à grands pas dans la ville . L’instant nomade complice des mélopées flutées et mélodieuses de l’oiseau de jais répand ses effluves bien au delà de la rivière . 

IMGP6977

Le merle en livrée noire parsemée de blanche écume regarde défiler la caravane des gens pressés, à chacun son équipage particulier, sur deux ou quatre roues, pour gagner le centre  de la cité  .

IMGP6978

Le  spectacle de la vie citadine semble le fasciner au plus haut point , il fréquente d’ailleurs la terrasse des cafés avoisinants, semblant guetter sur son arbre le moment où le breuvage chaud sera versé  dans les tasses, accompagné de quelques viennoiseries dont les miettes lui sont offertes . Bien sur sa destinée ne dépend pas de la générosité des  citadins mais il sait que là se trouve souvent une opportunité à saisir et  il s’en accommode fort bien .

IMGP6962