Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “roman

Roman

images-copie-1

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo .

PC051139

 

R êvant d’atteindre les sommets de la gloire

O n  le  voit  en  soirée  défier  la pesanteur

M  aniant  son  engin sans le moindre déboire

À   tutoyer   le   ciel   il   connait  le  bonheur

N égligeant  souvent  de  clamer  sa  victoire .

*

R  oman  semble parfois  dans le lointai   N

O n   le  dit  réservé   faisant son ciném   A

M   ais    pour  le  fun    il  fait le maximu M

A  vec sa trottinette c’est toujours banc   O

N  aturellement     il     illumine     le    noi R

Je ne sais pas si Roman sera encore cette année sur le sentier des lanternes , je ne m’y suis pas encore rendue . Je l’ai rencontré  il y a deux ans dans le jardin Fabert à l’occasion du marché de Noël . 


Le petit jeu de lettres

deux R

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau .

le mot le plus long à trouver avec les lettres A A E I O G M N N P R R T est :

Germanopratin : gentilé de St Germain des Prés.

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

P7200225

Vendredi 20 avril 1787 , sur la route de Paris à Strasbourg la diligence s’embourbe peu après Dombasle -  en -  Argonne . Empoignant son fouet le postillon  a beau faire , les roues restent bloquées dans l’ornière . Les passagers sont priés de descendre , les hommes invités à porter assistance en unissant leurs forces mais l’effort commun reste inopérant , la voiture ne veut rien savoir . Morigénant  le cocher à la tête de la manœuvre, Rose  une des passagères  lui fait remarquer que les chevaux ont peut être besoin de manger pour s’extirper de la fondrière .  Loin de se ranger à cette opinion , l’homme rétorque qu’ils ont eu une ration d’avoine suffisante avant de partir.  Elle insiste en notant l’œil triste de l’un d’entre eux  et s’approche pour le caresser. Celui – ci  réagit immédiatement en s’offrant la marguerite du beau chapeau de paille de Rose  qu’elle récupère non sans avoir tiré de toutes ses forces dessus et chuté par terre . Ainsi commence l’épopée des personnages du roman historique d’Anne Villemin – Sicherman , “l’abbé Grégoire s’en mêle” .

Je ne continuerai  pas plus loin la narration  pour vous laisser intact le plaisir de la découverte mais je vous  conseille vivement la lecture de cette nouvelle enquête d’Augustin Duroch, artiste vétérinaire,   qui nous  plonge au cœur de la vie quotidienne sous l’ancien régime dans notre région et à Paris ( Par contre je ne crois pas avoir rencontré de Germanopratin ) .  Un livre qui mérite vraiment le prix historia qui lui a été décerné . Ne vous laissez pas impressionner par le nombre de pages, vous les dévorerez .

Je vous laisse lire la quatrième de couverture pour vous donner une idée de l’intrigue .

Le fonctionnaire Mendron est assassiné dans la diligence Paris-Metz. Les sept survivants ont interdiction de quitter la ville. L’artiste vétérinaire, Augustin Duroch, réputé pour sa rigueur scientifique, constate un empoisonnement. Lequel des sept voyageurs est l’assassin ? Augustin découvre que Mendron devait rejoindre secrètement Calonne, ancien ministre des Finances de Louis XVI, exilé dans son château d’Hannonville.
Pendant ce temps, à Paris, les calomnies colportées par l’entourage du roi ruinent peu à peu la réputation de Calonne et se propagent dans les provinces. Existerait-il un lien avec le sujet du concours de la Société royale des sciences et des arts de Metz : Est-il des moyens de rendre les juifs plus utiles et plus heureux en France ? L’abbé Grégoire, proche de l’un des voyageurs de la diligence du crime, réussira-t-il à mener à bien la rédaction de son mémoire ? Deux autres passagers décèdent dans des conditions suspectes et lui aussi semble menacé.
L’aide inattendue d’Eléonore et celle de l’ancien talmudiste Hourwitz, rompu à d’antiques et mystérieux raisonnements, suffiront-elles à la manifestation de la vérité ?