Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “sortie

Le Cube

PA140054

Lundi dernier notre joyeuse équipe ( Elisabeth, Huguette, Yvonne Anne, Mireille , Annie, Bruno et moi ) avait rendez vous  au Cube de Briey ( clic sur l‘image pour le lien vers le site )  à deux pas de la cité radieuse de l’architecte  Le Corbusier. 

PA140099

Comme vous pouvez le constater le ciel bleu était de rigueur et la pieuvre sur la façade du Cube  en était toute émoustillée, elle allait pouvoir nous prendre de suite dans ses bras .

Dès la porte poussée de cette ancienne chaufferie de la cité , la surprise est de taille.  L’univers de Cizek et Mahia n’a plus rien à voir avec une installation de production d’énergie , c’est un monde fascinant d’hybrides qui occupe l’espace d’exposition des artistes,  sans oublier les  bijoux de la collection Mirel  de Mahia  et ses assemblages de  dentelles sous globe .

Cizek  nous attend , il habite ce lieu et nous invite à prendre place pour découvrir cet univers si particulier .

PA140062PA140061

Inutile de préciser que nous  écoutons volontiers toutes  les explications de notre guide dans sa maison et que l’humour là aussi est bien présent avec les anecdotes narrées .

PA140068

Un véritable cabinet de curiosité où règnent les hybrides patibulaires qui s’ouvre maintenant sur une chambre d’hôtes au premier étage .

PA140087

Partout le temps semble s’être arrêté comme le suggère ces métronomes au dessus du clavier du pianiste .

PA140077

Le compte est – t – il bon pour Iblair ( tous les hybrides masculins portent un nom commençant par i)   je ne sais, mais en tout cas pour nous ce fut une superbe découverte  et une fascinante plongée dans le monde de l’étrange . Un grand merci à Cizek pour son accueil si chaleureux , à Annie 54 qui a proposé cette visite et à toute notre bande de joyeux lurons et joyeuses luronnes   .

PA140079 

Mireille, Bruno, Annie ( un clic sur le prénom pour découvrir leur billet)  

 


Et le soleil aussi était de sortie

P8194384

La météo n’était pas des plus optimistes pour ce lundi, aussi avons – nous été ravies de nous ( Fabienne, Mireille, Nicole, Yvonne Anne et moi ) retrouver  sans avoir à nous serrer sous le parapluie de Mireille pour notre sortie . 

P8194363

Nous avons laissé pédalos et barques pour longer le plan d’eau et nous nous sommes dirigés par les bords de Moselle vers le jardin éphémère sous l’œil narquois de DT, mais si vous le voyez il se cache juste derrière le pont .

Figurez – vous qu’il avait subi quelques désagréments pendant le week – end dernier voir ici ; la structure ayant été réparée il continue à déclarer de plus belle maintenant  qu’ “everything’s fine”   

P8194364

Avant de parcourir  le jardin éphémère, nous avons testé un nouvel instrument à percussion, le Veme, ci – dessous une petit  démonstration de cet instrument situé dans le jardin d’Amour .

P8194376 En sillonnant les différentes allées du jardin éphémère nous avons remarqué que la végétation  avait bien apprécié ce week – end pluvieux .

P8194378

Par contre je crois que cette chaise n’apprécie pas particulièrement son bain forcé dans le bassin 

P8194379

Il est dit un peu plus loin libre comme l’art, j’espère que quelqu’un viendra prochainement lui rendre sa liberté .

P8194381

Empruntant le parcours de Street art,  j’ai découvert où se tenait le numéro 12 de celui de Pierres Numériques , il n’y a plus qu’à revenir à la nuit tombée. J’ai vu aussi  à cette occasion  l’autre face de Jellyfish l’oeuvre de Flow que je vous ai déjà montré ici .

P8194388

 Comme d’habitude une superbe après – midi passée ensemble entre amies .


Détesté/aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce  24 novembre ), Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

PB240541

En oubliant de programmer ce billet je ne me doutais pas que j’allais avoir pour le détesté une nouvelle aussi fraiche à partager . Nous avons  eu en effet pour la quatrième fois la visite des cambrioleurs dans la cave. Cette fois ci ils n’ont pas hésité à forcer deux portes avec verrous, celle des communs et celle de notre cave et bien sur ils ne sont pas partis les mains vides puisqu’en principe nous étions à l’abri.

Bon je ne m’étendrai pas sur cet épisode mais j’avoue que cela commence à sérieusement m’énerver .

Passons au positif de ce mois de novembre :

PB043542

  • L’anniversaire  de notre fille de retour d’Islande avec la tribu . Un superbe dimanche où il a été beaucoup question de ce magnifique pays de feu et de glace que nous avons découvert grâce aux nombreuses photos prises  par toute la petite tribu.

44843815_10217081016247368_7275298291569393664_n Je me suis retrouvée d’un seul coup plongée dans les livres d’Arni Thorarinsson et Arnaldur  Indridason .

PA273519

  • La sortie du samedi 10 novembre avec les ami(e)s au centre Pompidou Metz  . Une excellente après – midi de partages et d’amitié où nous avons pleinement profité de cette nouvelle exposition “Peindre la nuit”. La diversité des explorations de la nuit a vraiment de quoi passionner ,  qu’il s’agisse de peindre dans l’obscurité ou de peindre l’obscurité .

PB173567   PB173565

  • Notre sortie  du 17 novembre en ville  avec le fiston pour découvrir un nouvel aspect de notre cathédrale. C’était la première fois que la pénombre s’invitait complètement à l’intérieur de la nef et que les vitraux semblaient s’enflammer quand la grande roue de nouveau de retour pour l’ouverture du marché de Noël  était en marche. à découvrir aussi le mapping sur les arches de la grande nef .

PB183603

  • Les 70 ans de mon époux que nous avons fêtés toute la tribu réunie le 18 novembre au restaurant (Un petit clin d’oeil à notre cathédrale et sa grande roue depuis le CPM ). Une autre excellente journée passée en famille dont on regrette toujours qu’elle finisse si vite .
  • J’ai aimé le  concert auquel je me suis rendue hier soir et l’accueil qui nous était réservé. . Deux jeunes musiciens talentueux , pianiste et violoncelliste qui nous ont enchantés en interprétant Bach, Chopin , Tchaïkovski, Glazunov   .

 

 


Détesté /Aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce  28 avril  ), Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

Comme d’habitude je commence par

  • Ce que j’ai détesté :

Avoir pour la troisième fois de la visite dans ma cave et comme cette fois ci l’accès était impossible à cause des deux fermetures , les voleurs ont employé un pied de biche pour casser la porte . J’ai donc porté plainte car même si le vol en lui – même ne concerne que quelques  bouteilles , je ne peux plus me servir de ma cave sans penser à une éventuelle effraction maintenant .

  • Ce que j’ai aimé :

IMGP2356

  • Voir enfin le boom de la  végétation   avec la douceur des températures.  Tout s’est mis rapidement au vert , les fleurs elles aussi en ont profité pour donner leur festival de printemps .

IMGP8772

  • La visite d’un club d’aquariophiles , nous avons pu à loisir contempler de magnifiques poissons exotiques

 

P4141411

ainsi qu’une variété  impressionnante de poissons d’eau douce , tout en échangeant avec des jeunes gens passionnés .P4141393

  • Me rendre à la fête du livre à Metz et écouter Daniel Picouly parler au fil de ses livres de toutes sortes de thèmes qui lui sont chers  ,  j’ai appris que les écrivains sont “des déplisseurs de front” parcequ’ils permettent, le temps de la lecture, de ne pas se laisser envahir par les soucis , que “la vérité c’est  comme le médicament il y a un moment privilégié pour l’administrer” et des tas d’autres choses encore …P4151433
  • Notre sortie à Strasbourg entre amis , une merveilleuse journée estivale riche en amitié où nous avons particulièrement apprécié de visiter la ville en bateau sous un soleil radieux

P4211497P4211487

 


S comme Sortie

cassis-2 abecedairepaysvillesetc 

Suite au R comme retour de l’armure d’invincibilité, j’ai pris la plume pour deux ateliers avec la sortie de Yann,  pour l’abécédaire de Domi dans l’annuaire pour les nuls ( mots soulignés ) et pour l’atelier de Filamots les mots compris dans le cadre sont en gras. Pour aller sur le site des deux ateliers il vous suffit de cliquer sur les logos  .

P1180209

Yann et Quentin sont amis depuis les années lycée , ils devaient avoir seize ans quand ils se sont connus  . Quentin voulait absolument sortir de l’univers familier de la boulangerie paternelle , du streuzel, des spritz, et autre  saint honoré , ne pas connaitre les horaires stressants de son père et surfer sur ses points forts . Il  choisit la même  filière scientifique que Yann mais il se  spécialisa dans la botanique  ; la salicaire , le séneçon , la scolopendre, la sauge  n’ayant désormais plus aucun secret pour lui . Yann lui s’était découvert une passion pour le surnaturel et la science fiction c’est pourquoi finalement après un bac S obtenu avec mention, il  préféra l’écriture de scénarii et la réalisation de films fantastiques . Jamais ils n’oublient de se soutenir l’un ou l’autre , problème de santé ou simplement pour chasser les idées noires, la sinistrose , c’est pourquoi aujourd’hui Quentin est bien présent pour la sortie de son ami . 

Une fois entré dans la voiture Yann règle son siège , sa stature imposante nécessitant toujours de le reculer . La voiture démarre silencieusement .

“ Eh bien dis donc je connaissais la Suisse pour l’argent englouti dans ses banques mais pas pour ses constructeurs automobiles, cette sensation de vitesse est saisissante  “ remarque Yann “et ta Smart tu la gardes ? “

“ Oui, pour Sylvie ,elle est bien pratique  pour se garer . Au salon de Genève , j’ai eu le coup de foudre pour ce modèle sport ,je compte bien profiter de ses capacités exceptionnelles sur un circuit près de Saverne , celui de Sélestat est un peu trop délabré . Tu sais qu’ elle monte jusqu’à 380 kilomètres heure ?   Comme dirait Sénèque “ toute attente est trop longue pour celui qui est pressé  “ je n’ai pas résisté à la tentation d’avoir mon petit bolide .”

Arrivés sur la double voie Quentin accélère mais d’un seul coup Yann hurle

Stop , le setter va traverser “

En effet le chien ayant sauté le fossé du bas côté , s’engage sur la chaussée . Freinant sèchement et slalomant in extremis Quentin réussit à l’éviter , surpris l’animal rebrousse chemin  .

Ouf, j’en ai des sueurs froides, de loin je l’ai vu figé comme une statue dans le pré, je ne me méfiais pas  “ intervient Quentin

Après une fin de parcours sans encombre , Quentin  se gare devant le domicile de Yann

Une fois sur place ,  Yann réchauffe un cake salé et demande :

tu veux du cassis avec ton champagne ?

un à coudre si tu veux bien “ à suivre ….