Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “sourire

Si ton sourire part en quenouille ….

Défi écriture no 52 Chez Ghislaine

Bataille, colère, travail, fatigue, tenir, soulager, capable, sourire ou (et) placer dans votre texte au moins 5 mots contenant "" oui"".

PA273507

détail de l’immense rideau de Past Knight de Jean – Luc Verna

Si ton sourire part en quenouille,  qu’ à cause de la fatigue tu bafouilles  , que dans ton travail tu ne vois qu’embrouilles et carabistouilles, que la bataille  menée n’ entraine que brouilles, laisse tomber la colère qui toute communication verrouille .  Prends ton pinceau et barbouille, soulage  ton esprit en le laissant  partir en vadrouille , tu es capable de tenir le cap sans revenir bredouille.


Quand le top du départ …..

A vos plumes 1 fevrier 2018

Pour le défi d’Arlette un clic sur le logo .

Les mots à insérer : présenter – renouveler – adapter – sourire – coup – top – théâtre – piste –court – meilleur.

P4021343

 

Au   théâtre   de   la   vie   un jour

Chacun      présente     son    tour

De  piste ,   plus  ou  moins  court .

Nous   espérons   tous   le  meilleur 

Le top ,   sans les  grands discours,

Cueillir les sourires sur le parcours ,

Renouveler  le chemin  du bonheur ,

S’adapter   à  ses  possibles détours,

Sans  coup   férir  , la joie au cœur ,

Profiter du moment présent toujours.

 

 


jeudi poésie

Pour ce jeudi poésie des croqueurs de mots ABC ( clic ) nous propose le thème sourire hivernal .

L’hiver ne cherche pas à être chagrin

Quand il saupoudre le blanc de son duvet

Les jardins  de la ville dès le petit matin ,

Juste  comme un enfant il veut s’amuser .

Résultat de recherche d'images pour "givre giselefayet"

Il aime distribuer ses fleurs de givre

Au petit bonheur dans toute la cité

Comme autant de messages qu’il livre

Aux yeux éblouis des passants étonnés .

Résultat de recherche d'images pour "givre giselefayet"

S’échappent de la partition hivernale

Les trilles d’un merle, vive mélopée

Montant au ciel en aria  triomphale

Résultat de recherche d'images pour "givre giselefayet"

Le vent, sur les  flutes cristallines

De l’eau, lui répond en  riants arpèges

égrenés au fil d’une journée adamentine  .

Gisèle F 18 /01/2018

 

 

 

 


lundi soleil

lundi soleil photo rentrée

Pour lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo.

Le sourire est au rendez – vous pour ce lundi  , une photo numérisée d’Adeline en maternelle en bonne compagnie devant le tableau . Si je calcule bien elle date de 36 ans .

Comme vous pouvez le constater le soleil est bien aussi de la partie .

IMG

 

Le week – end a été bien chargé et je n’ai pu venir voir vos billets , à bientôt donc chez vous .


Sur l’autre rive ……

Marc

Sur     l’autre   rive  dans   la  nuit   tu  es  parti

Ton  sourire nous le gardons comme un rubis

Sache  que  personne  ici  ne    l’oublie

Mais    tu  nous  laisses  bien    abasourdis.

Un    ambassadeur     de   Metz   et  un   ami

Ensemble    nous   perdons   en    ce   triste   lundi .

Au revoir Marc , la blogosphère est bien triste ce soir , tu as su l’enchanter des années durant par tes billets toujours très bien documentés, tes photos, tes commentaires et ton humour  .

Aujourd’hui pour toi l’ami  :

En    amitié   bien  à  l’abri des faux semblants

Se  multiplient  les  joies, divisent  les chagrins

Nous   ramenant  sans  faille  sur le bon chemin.

En comprenant les  erreurs de nos jugements ,

L’ ami    sait   toujours  se  mettre  à  l’ écoute

Il   nous  tend  la main alors coute  que  coute.

Loin des yeux il sait pour nous rester présent

Partager   nos  expériences   et   nos pensées

Par tous les temps au soleil comme à l’ombre,

Quel réconfort de laisser les mots en nombre

Couler   sans   avoir   besoin  de  les censurer,

A  travers  les  rires , les  larmes  tout  autant

Il  est  la  vraie  source  de  vie  où s’abreuver

Le  soleil  qui éclaire  nos nuits de tourments  .


Si la vie ….

GetAttachment (2)

“ Si la vie te donne une centaine de  raisons de pleurer, montre à la vie que tu as un millier de raisons de sourire”

P7030272

Quand le stress nous suit  , que les raisons de vitupérer et de se lamenter s’amoncèlent, rien de tel qu’une petite virée nature  pour voir le bleu chasser le gris qui nous envahit et pourquoi ne pas voir la vie en rose ?

P7060061

Bien d’autres occasions peuvent se présenter pour sourire , le week – end en famille par exemple ,

P7020261

Les rencontres d’amies virtuelles ou non , comme hier soir avec lilousoleil . Quand je suis arrivée place de la comédie le soleil était radieux et en attendant Lilou , je me suis dit qu’un petit tour au jardin éphémère  s’imposait .  Evelyne avait eu la même idée c’est comme cela que nous nous sommes retrouvées toutes les trois à la terrasse du café à profiter  de cette superbe soirée face au jet d’eau et à la cathédrale .

WP_20160707_006 WP_20160707_005

La photo est faite avec le portable, je dois dire que le serveur nous a bien fait rire d’où un manque de netteté …

WP_20160707_007

et maintenant le tiercé du serveur


Voici le jour …

N’étant pas très disponible en ce moment je vous laisse avec René Guy Cadou et quelques photos prises récemment au cours de mes allées et venues, Vosges y compris  .

Bonne soirée

P7010239

Voici le jour naissant

Houblon de la lumière

Le frou frou des paupières

Et le premier passant

P7010250

Sous le rêve encore chaud

La conscience chemine

Et déjà le soleil

Gonfle ses étamines.

P7030277

On marche sans penser

Vers un destin plus clair

L’oiseau lit son passé

Dans la plume de l’air.

P6230206

Les voiles des vergers

Lentement se redressent

La terre s’agrandit

D’un halo de tendresse.

P7010237

Un sourire suffit

Pour combler ce regard

Tout l’amour est donné

Le cœur a pris sa part.

P7020265

Et debout dans le ciel

Offrant des mains béantes

Je glisse peu à peu

Vers une aube qui chante.

René Guy Cadou


Parfums croisés …

PB241511

 

 

Un dernier zeste d’automne flamboyant croise la magie de Noël devant la gare de Metz  . Novembre repeint le ciel en gris mais peu importe nous avons rendez vous, Annie , Mireille , Marc et moi   et les couleurs nous savons les trouver et les faire chanter . Sitôt sortis du hall de la gare, une fragrance quelque peu particulière titille nos narines .

PB241515

Non, les animaux de la crèche ne sont pas encore présents en ce  24 novembre , il ne peut s’agir de leurs effluves mais en y réfléchissant bien il y a comme une ressemblance évidente  à certaines émanations animales . Intrigués, nous nous décidons à partir en direction de la place de la République où se trouve la grande roue, vous savez celle que je vous ai montrée en cours de montage, nous avons quelques clics à faire de Metz vue d’en haut .

PB241520 

Arrivés place Raymond Mondon, nous comprenons l’origine de ces parfums particuliers, fumier et pneus en partie calcinés ont été déposés un peu partout sur la chaussée .

PB241508

PB241506

Un peu plus loin la place de la République semble être envahie d’une fumée noire opaque ,

PB241505

Bon visiblement les agriculteurs ont décidé de s’inviter aussi à notre sortie mais pourquoi donc aujourd’hui ??

PB241527

Pfff, nous n’allons pas nous prendre la tête pour essayer de répondre à cette question et ces demoiselles mannequins des Galeries Lafayette sont du même avis  .

PB241529

La banane, je vous dis il n’y a que ça de vrai

PB241531

Et ce n’est pas la garde rapprochée de Mireille qui me démentira

Mireille  bien gardée 2

Renseignements pris auprès de ces messieurs nous apprenons que le président est à quelques mètres là , d’où l’agitation décrite plus haut. Nous  essayons bien  de négocier pour passer, histoire de lui dire ce que nous avons sur le cœur mais bon , même sans tracteur et fumier il vaut mieux ne pas insister , d’un côté comme de l’autre les lieux sont bien gardés..

PB241538

PB241536

Nous ne sommes pas près encore de nous laisser enfermer si ce n’est par quelques reflets croisés

PB241548