Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “statue

La maternité du boulevard Poincaré

Pour l’abécédaire photo chez Violette un clic sur le logo . Je continue à vous présenter les statues de l’esplanade ou de ses environs immédiats .

P8102523

Maternité universelle

Intitulée initialement “maternité” cette œuvre du sculpteur Henri – Marius Petit ( 1913 – 2009) est présentée en 1934 au salon des artistes français , elle obtient la médaille d’argent . La ville de Metz l’achète et en 1938 la statue rebaptisée “monument aux mères françaises” est installée dans les parterres du boulevard Poincaré en contre – bas de St Pierre aux Nonnains  .

P8102524

Pendant la seconde guerre mondiale , cette statue sera cachée pour éviter d’être fondue comme beaucoup d’œuvres en bronze , notamment le poilu libérateur de Hannaux sur l’esplanade . Sur son socle, à l’arrière, on peut lire l’hommage à la natalité et la famille rédigé par Louis Forest .

P8102520

« S’il prenait fantaisie à mes amis  après ma mort de vouloir honorer  ma mémoire, qu’ils s’abstiennent de  donner mon nom à une voie publique  ou de graver mes traits dans le bronze ou la pierre. Ils seront mieux inspirés en édifiant sur une place une statue représentant une jolie femme  de France, avec un bel enfant dans  ses bras, cet hommage me sera le  plus agréable parce qu’il sera rendu à la natalité et à la famille  française  Louis Forest »

P8102522

 

Publicités

Le maréchal Ney de l’esplanade

Pour l’abécédaire photo de Violette un clic sur le logo

Prendre une image personnelle d’escalier ou de porte ou de statue et les faire parler ou en parler selon votre ressenti. La photo ne doit pas venir d’Internet. Comme il s’agit quand même de la suite de l’abécédaire , cette fois avec la lettre Q, mettre dans le titre de la photo un mot commençant par Q.

Le maréchal Ney sur le qui – vive

P8102557

 

Cette statue de bronze d’un des grands soldats de la révolution et prince d’empire se trouve aussi sur l’esplanade à Metz . Michel Ney, né à Sarrelouis  reçoit son éducation militaire dans le régiment des hussards de Metz  , survivant à l’empire  le “ Brave des braves “ comme l’avaient surnommé ses soldats,finira  exécuté par le nouveau régime le 7 décembre 1815 .

P8102558

En 1853 la municipalité décide d’honorer la mémoire du maréchal Ney , et lance une souscription. En 1855 Charles  Pêtre termine le modèle . L’inauguration a lieu le 15 aout 1860. Déboulonnée en 1940 par les Allemands elle échappe de peu à la destruction , et est entreposée dans le couvent des Franciscains . Elle retrouve sa place juste après la guerre .

P8102556

 

J’aurais l’occasion de vous reparler de Charles Pêtre pour une autre œuvre présente aussi  à l’Esplanade non loin  du cheval de Fratin (voir ici ) mais ce sera pour la lettre S .

En attendant regarder le bien ce maréchal ne dirait on pas que son fusil  vient juste de servir, une fumée blanche semble sortir encore de l’âme  du canon .

Ne soyez pas étonnés si je ne suis pas très présente sur vos blogs ce week – end j’ai ma tribu au grand complet, ces articles sont programmés .

Bon week – end à toutes et tous .