Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “street art

Scènes de rue

Pour scènes de rue chez Covix un clic sur le logo.

Je vous propose de découvrir une des fresques murales du parcours street art de Constellations en pleine élaboration par Leskule . Aujourd’hui je ne sais pas si le jeune homme sera au rendez – vous il tombe encore une fois des hallebardes ! Heureusement jeudi dernier ce n’était pas le cas.  Elle s’intitule “Caelum” se trouve sur le boulevard Serot Evoquant le cielet l’évasion elle nous incite  à prendre de la hauteur pour se déconnecter de la réalité. Elle  sera entièrement terminée le 8 juillet, et je ne manquerai pas de vous la montrer dans son intégralité.

street art street art 1street art 2

Leskule est né en 1985,  est originaire de Metz . Autodidacte, il laisse parler son imaginaire dans un envol de formes  abstraites, engendrant une ambiance contrastée tirant l’obscurité vers la lumière.


à la découverte du parcours street art de Constellations

Comme l’année dernière nous avons avec Constellations la possibilité de faire plusieurs parcours au cours de l’été , un parcours rouge pierres numériques à effectuer le soir à la nuit tombée, un street art violet et un autre vert art et jardins . Je me suis donc lancée  le long du trajet du Mettis à la découverte des créations de  street – art .

IMG

La première ( le numéro 31 sur le plan ) se trouve à deux pas de l’Agora , la nouvelle médiathèque dont je vous ai déjà parlé , il s’agit d’une grande fresque murale de Dourone sur un immeuble de la rue Théodore de Gargan .

P7090822 Un peu de zoom pour mieux apprécier les détails .

P7090825

Je suis directement passée à l’œuvre 29 ne pouvant photographier le pilier Jean Jaures dans de bonnes conditions.

P7080812

Jellyfish est une œuvre de Flow un artiste peintre de Nancy dont j’ai déjà pu admirer les créations chez ma fille et mon gendre .

P7080813

 Il explique ainsi sa peinture :

“Influencé par l’action painting, ma peinture est une recherche perpétuelle du mouvement et un travail de gestuelle.  A travers la technique du dripping, mes visages apparaissent en versant, projetant la peinture sur la toile sans jamais la toucher, laissant une part d’imprévu et de liberté. Cette technique est particulièrement sensible aux déplacements et aux mouvements, à la limite de l’imprévisible. La peinture doit vivre, déborder, exploser, surprendre, toucher l’âme. »

Pour découvrir ses autres créations un clic ici .

Un peu plus loin dans la rue Belle Isle se trouve les nouvelles Mariannes ( numéro 28) fresque murale du collectif Origin

P7080817

Dans la même rue, au niveau de l’école des Isles, le numéro 27  une autre fresque murale d’ Astro,  Infinite Opening.

P7080819 Il me reste encore du chemin à parcourir pour les autres stations , je vous les présenterai dans un autre billet, car, hormis une ou deux oeuvres que je connais déjà, il me reste à les découvrir .

Bon vendredi à toutes et tous