Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “sybaritique

Le mot mystère

uz2811_OTPvReKha0IzQQFJpvh4@250x147

Pour le mot mystère de Lilou un clic sur le logo

Sybaritique : qui recherche les plaisirs raffinés d’une existence passée dans le luxe .

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

 

File:Leaning satyr Musei Capitolini MC739.jpg

Les  anciens collègues   ont beau faire un maximum de  bruit en passant devant chez lui pour l’inciter à venir les rejoindre, Tayeb  n’en a cure, ça ne le fait ni bisquer ni tiquer, il s’ en  fiche  . Il n’a pas  envie du tout de suivre ces abrutis qui veulent l’entrainer dans leur penchant sybaritique  et leurs  soirées de bitures . Chacun mène sa barque comme il l’entend se dit – il en regardant passer toute la tribu . Bayer aux corneilles après avoir avoir descendu au minimum quatre  whiskys cul sec ou quelques “ mort subite “ , ce n’est pas son truc. Il ne risque pas  de se lancer dans  ce genre de concours.  Saturé de ces plaisirs de sybarite , il ne subira plus leur compagnie.

Dès que ses biquets , sur  lesquels il veille jalousement  avec ses deux  braques hongrois, lui laissent quelques heures de libre , il saute sur l’occasion pour se rendre  dans les musées du monde entier .   Par le biais d’internet  tout est possible. Ce soir  c’est à Rome qu’il  situe  ses recherches , dans un des musées du Capitole qui abrite le  satyre  au repos du sculpteur grec Praxitèle. 

Comme d’habitude il partage en visiophone ses sorties avec son amie basque  Enéa  , une fan de sculpture et de mythologie.

“Ce serait presqu’un homme normal s’il n’y avait ses oreilles pointues,  j’aurais  pensé  plutôt à une sorte de bête poilue aux ébats lubriques”“ remarque  la jeune femme  “tu sais comme sur les gravures “.

File:Aldrovandi-0024.jpg

 

“Oui ,  mais cette statue  en marbre de Carrare est un satyre jeune et ne présente pas le moindre poil sur ses cuisses ou ses jambes  lui donnant des allures de bouc. Mais la pardalide* jetée négligemment sur son épaule nous le confirme , aucune erreur possible , il s’agit bien d’un satyre . “

“ Tu en connais d’autres ? “

“Oui, mais  moins bien conservés, attends je te montre la copie de la glyptothèque de Munich ”

File:Leaning satyr Glyptothek Munich 228.jpg

Quant au faune Farnèse du Louvre en marbre ,  il ne lui reste plus que la peau de panthère pour l’identifier “

 File:Torso leaning satyr Louvre Ma664 n2.jpg

“ Tu parles de faune,  est ce l’équivalent du satyre ? “

“ Oui,  c’est l’équivalent latin.  Mais là, tu vois sur les sculptures, pas question d’exhiber  leur monstruosité de drôle de  bestiau ni leur excitation sexuelle comme dans d’autres versions  où associés à Dyonisos  l’aspect lubrique est bien présent . “

“ Ah oui j’en ai vu sur des vases, tu as raison ”

File:Tiepolo - Female Satyr with House Putto - Pasadena.png

“ Mais j’y pense , je parie que tu n’as jamais vu de version féminine “

“ Un satyre femelle ? ça existe ? “

“ Parfaitement ,  Giambattista Tiepolo les a peints,  regarde  ces tableaux  du  Norton Simon Museum de Pasadena .

File:Tiepolo - Female Satyr with Tambourine Child Putto - Pasadena.png

“ Merci Tayeb ,  voilà quelque chose que j’ignorais.  “

*****

* pardalide : peau de panthère ( Πάρδαλις la panthère)