Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “Viet – Nam

abécédaire trois sujets

Pour ce nouvel abécédaire (clic sur le logo) Violette nous demande d’écrire une histoire courte avec un personnage dont le nom commence aujourd’hui par un V (prénom ou nom), avec une ville commençant par V et  un pays commençant par V.

Suite de la lettre U ( clic)

File:Vue aérienne du domaine de Versailles par ToucanWings - Creative Commons By Sa 3.0 - 073.jpg

Photo prise sur le net ici

Didier  prend place dans l’avion comme prévu le soir à Göteborg – Landvetter à 18 heures. Le vol se déroule sans incident , pas une seule turbulence dans le ciel suédois ni sur tout le parcours . Il atterrit donc à  Roissy deux heures plus tard et cherche un taxi pour se rendre à son domicile avant de partir rejoindre Emilie.  Il doit en effet prendre quelques vêtements et son courrier avant de se rendre à la gare. Il ne tarde pas à voir arriver Victor Nguyen au volant de sa nouvelle Mercedes.  Il le connait particulièrement bien car c’est un habitué de l’aéroport de Roissy. Il lui est souvent arrivé de louer ses services pour rentrer  chez lui à Versailles .

Résultat de recherche d'images pour "boat people"

Photo du net prise ici

Il  apprit en discutant avec lui que son père avait fui le Vietnam  après la guerre en 1979  , faisant partie de ces boat – people qui réveillèrent les consciences quand de nombreux candidats à l’exode laissèrent leur vie en pleine  mer.  Acceptant au début toute sorte de travaux son père  attendit quelques années avant de monter son propre réseau de taxis. Victor est fier du travail accompli par son père et très reconnaissant envers la France qui l’a accueilli, aussi n’hésite – t – il pas à  engager la conversation sur le nouvel exode des populations en Méditerranée une fois Didier monté dans la voiture.  Là encore la guerre est à l’origine de nombre de ces déplacements massifs et de cette prise de risques incroyables . Didier  passionné par la discussion se retrouve devant chez lui sans avoir vu le temps passer . Vite, il saisit  son courrier dans la boite aux lettres, monte les escaliers quatre à quatre, vide sa valise,  la remplit à nouveau d’affaires propres et redescend pour s’installer de nouveau dans le taxi . Plus que quelques minutes et il grimpera dans le dernier TGV  direction Metz .