Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “Yann

Suite 5 et fin de l’armure de Yann

PA010734

_ Je reste  soucieux quant à ma récupération , je voudrais savoir si la réanimation n’a pas entamé la réactivité de mes cellules  . Etes – vous sur que je possède tous les réflexes pour que ma peau soit raccommodée et devienne invincible? à quel signe le remarquerai – je ? “ demande Yann.

_ J’ai murement réfléchi avant de songer à votre retour  , rassurez vous il est sans risque . Je répondrai à votre questionnement en vous rappelant que j’ai utilisé un traitement révolutionnaire pour redonner à votre peau des capacités régénératrices optima . J’ai plus ou moins revu à ma façon la parthénogénèse expérimentale de Rostand   et aussi  l’utilisation de  la riboflavine. ..

_ Vous me faites rire en vous  retranchant  derrière votre jargon, vous n’accédez pas vraiment à ma requête  . Que dois je remarquer pour être sur de cette résistance  ?

_ J’y viens , vous noterez donc une absence de rougeur en cas d’agression mécanique infectieuse dans un premier temps , ensuite   une relative élasticité de votre épiderme. Je n’ai rien d’autre à rajouter. Bon retour chez vous monsieur Harche”

Yann regarde s’éloigner le praticien , un peu rasséréné par ce qu’il vient d’entendre, il pénètre ensuite dans le hall  . Un roucoulement de ramier lui fait tourner la tête , son ami Quentin venu le chercher s’amuse toujours ainsi quand il croise  de ravissantes jeunes femmes , il ne déroge pas à la règle même dans cette clinique .

_ Tu aurais du préciser que le personnel est  recruté pour sa plastique , j’aurais ramené des roses “ l’apostrophe Quentin

P1180209

Les deux amis sortent du hall et les voilà partis pour rejoindre le domicile de Yann .

Une fois sur place , Quentin  sort la bouteille de champagne qu’il a mise au frais pour fêter ce retour et  Yann réchauffe un cake salé .

Les deux amis discutent  jusqu’à ce que l’heure du repas arrive.  Il se trouve bien quelques plats tout préparés au congélateur mais Yann préfère appeler un traiteur , le régime de la clinique lui a laissé quelques mauvais souvenirs . La soirée se prolonge jusqu’à minuit et Quentin conscient de la fatigue de son ami prend congé .

Les jours suivants se passent sans évènement notable , Yann retrouve ses habitudes chez lui où  le web occupe une majeure partie de son temps . Il contacte par skype  William , un ami  parti à  Washington   pour la mise en place de l’  adaptation de ses premiers films en jeux vidéos . Tout semble au point d’après William, le jeu devrait cartonner . Yann précise  encore  quelques détails pour la mise en vente et ferme la fenêtre de conversation non sans avoir remercié William pour la qualité de sa prestation graphique . Waouh ,  voilà une belle source de revenus en perspective.

walkyrie

Le lendemain  matin Yann ressent comme une petite gêne au niveau de l’appendice xiphoïde , mais rien de bien méchant, juste une sorte de  piqure,  par contre il a tendance à voir se colorer tous  les objets en jaune . Toujours en convalescence, il se demande si cette xanthopsie est passagère .

Il veut en avoir le cœur net et téléphone à la clinique :

_ Allo bonjour, ici Xavier,  que puis – je pour vous

_ Bonjour, pourrais je m’entretenir avec le chirurgien qui m’a opéré , Yann Harche à l’appareil

_ Ne quittez pas , …..désolé il est actuellement en réunion, pouvez vous rappeler ultérieurement

P2130329 - Copie

Yann repose le combiné et renouvelle son appel une heure plus tard , toujours indisponible. La matinée  se passe sans que le docteur soit joignable. Tant pis il est l’heure pour lui de partir à son rendez – vous , il doit en effet négocier un contrat pour les jeux vidéo au Luxembourg . L’autoradio diffuse les prévisions astrologiques pour tous les signes du zodiaque , “ Vous n’êtes pas au bout de vos surprises“ entend – il pour son signe le scorpion  .

_ Bof , rien que des bêtises .

Il cherche une autre station  diffusant de préférence un programme musical mais quand avec Zebda il veut “tomber la chemise” il s’aperçoit de suite que sa voix a mué, presqu’une voix de haute – contre .

_ Mais  qu’est ce que c’est que ce cirque ? Hier  je parlais encore normalement , là c’est tout juste si je n’ai pas la voix de Zazie . Très contrarié il arrive à son rendez – vous,  heureusement le producteur ne semble pas trop surpris par cette voix haut perchée et l’affaire se conclut rapidement sans que Yann ait beaucoup à s’exprimer .

Ne pouvant rester plus longtemps dans l’incertitude il fonce de nouveau à la clinique. Le chirurgien mis au courant par la secrétaire , le reçoit de suite .

_ Monsieur Harche , je ne voulais pas vous affoler quand vous êtes sorti l’autre jour, surtout que votre séjour parmi nous a été émaillé de beaucoup d’incidents, mais vous présentiez les symptômes que je craignais .

_ C’est à dire ?  demande Yann un léger trémolo dans la voix.

_ Dans un pourcentage très minime de cas, l’intervention que vous avez subi entraine  cette xanthopsie passagère et comment dire,  une certaine féminisation que nous ne sommes pas encore parvenus à contrôler

_ Quoi !  mais,  que va – t il se passer ?”

_ Votre voix se modifie, c’est ce que vous avez constaté et votre pilosité diminuera aussi, plus de barbe ni de  moustache , mais rien d’autre je peux vous le garantir . Ne vous inquiétez pas, nous pouvons contrer ces effets néfastes avec certains médicaments

_ Encore heureux , je n’ai jamais postulé pour une armure d’invincibilité féminine , j’ai une certaine attirance pour le sexe dit faible mais de là à endosser sa peau non merci. Je comprends mieux maintenant pourquoi vous tenez à envouter les patients avec votre armada de collaboratrices à la plastique irréprochable. Ils sont tellement sous le charme qu’ils ne demandent qu’à le rester le plus longtemps possible sans oser demander s’il y a des effets indésirables à cette intervention. Juste une dernière question vous est -  il arrivé que la féminisation aille plus loin que celle que vous évoquez ?

Isa arrivée pendant l’entretien prend la parole à la place du chirurgien.

_ Pour ne rien vous cacher oui, j’en suis la preuve vivante. 

Yann n’en croit pas ses oreilles ni ses yeux

_ Je n’ai jamais regretté cette transformation qui correspondait à mon moi profond

_ Mais …

_ Tranquillisez – vous, tout a été repensé pour l’intervention, vous ne risquez pas de connaitre la même aventure,  nous avons corrigé tous les paramètres , seuls  quelques désagréments subsistent dans certains cas notamment en cas d’hyperthermie mais  qui cessent avec un traitement ad hoc . Vous me disiez m’avoir vue à Ibiza , ce n’est pas Isa que vous avez aperçu  mais Irvin ….

 


Suite 4 l’armure de Yann

 

PA281070

_ Je vous intéresse donc un tant soit peu Isa ? J’ai l’impression que je m’illusionne là  intervient Yann plus du tout inconscient .

_ Bien sur que non,  le patient est toujours important pour moi .  Votre intervention a été émaillée de beaucoup d’incidents

_ Pas une image , je ne me souviens de rien ,  bien content d’être sorti  indemne de cet imbroglio immunitaire,  si vous avez des informations je serais ravi , mais dans l’immédiat, sans être indélicat, j’aurais une petite question encore à vous poser, vous ne m’êtes pas inconnue, êtes vous allée à Ibiza récemment ?

_ Vous êtes incorrigible monsieur Harche , un irréductible séducteur et avec  votre imagination illimitée vous inventez vraiment n’importe quoi . Non, je ne me suis pas rendue dans ce lieu incompatible avec une immersion dans la nature sauvage , je préfère de beaucoup l’Irlande

_ J’aurais du le deviner , une inconditionnelle de l’indigo celte,  vos iris couleur d’Iroise ont l’impétuosité d’une indomptable gaélique mais  votre silhouette la douce volupté d’un  modèle d’Ingres sortant d’un bain turc à Istambul  .

Isa impassible ne répond pas.

_Allez un peu d’indulgence, Isa, vous le savez bien que vous êtes irrésistible , même les iris de Van Gogh perdraient de leur intensité  devant  votre implacable beauté ,   si seulement j’arrivais à infléchir votre insensibilité …

_  Ne vous inquiétez pas,  j’ai l’intuition que votre  inspiration infinie vous ouvrira bien des portes dans l’intimité

Sans quitter des yeux les  longues jambes d’Isa qui s’éloigne ,Yann jubile au souvenir de ses derniers mots . Peut être se joue – t – elle de lui , mais sait – on jamais,  la dernière joute verbale était en sa faveur  . “Ah qu’il serait juste d’ être le joaillier de son jardin secret ! “

IMGP1042

Peu de temps après le départ d’Isa quelques petits coups sont frappés à la porte. La stagiaire Olivia , une brunette pimpante à la plastique irréprochable , pénètre dans la pièce et dépose le potage au potiron sur la table de Yann.

_ La pintade  arrive dans quelques minutes avec de la purée de pommes de terre 

_ Ah enfin une prise en compte pertinente de mon appétit, ce n’est quand même pas demander le Pérou que d’avoir un plat un peu plus consistant ,  j’étais sur le point de perdre patience. Pourtant tout semble être étudié à la perfection, mais pour le régime c’est pitoyable,  j’ai l’impression d’être un pigeon qui essaye de  picorer !  C’est comme si vous demandiez au moteur d’une Porsche  de se satisfaire du régime d’une 101 

_ Etant donné  les problèmes rencontrés  il était  préférable d’établir une progression dans les repas

_ Oui, ce n’est pas la première fois qu’on me parle de cette précaution, c’est  un réflexe chez tous les membres du personnel . 

P1270228

La journée se passe sans la moindre perturbation des  constantes  de Yann, son psychisme étant lui aussi au beau fixe  et c’est tout naturellement que le chirurgien envisage une sortie de son patient dans un futur proche.

Le surlendemain Quentin son ami vient le chercher pour le ramener chez lui mais avant de retrouver son ami il lui faut à tout prix voir le chirurgien  . En effet  une question le taraude depuis qu’il est à même de réfléchir sans s’endormir, à quoi reconnaitre la qualité de défense de sa peau ? Quels signes ? Et si tous ses espoirs d’invincibilité partaient en quenouille à cause des problèmes rencontrés pendant l’intervention ?  En attendant le médecin, pour passer le temps,  il choisit dans le quadrillage de l’écran la fonction documentaires.  Un envoyé spécial du  Qatar présente la dernière acquisition dans le domaine de la santé , un régénérateur de quotient vital  . Alors qu’il monte le son pour essayer d’en savoir un peu plus , le chirurgien entre dans la pièce.

_ Ah oui une excellente utilisation d’un autre dérivé du quinquina  commente le praticien

_ équivalent à la quinine ?  demande Yann

_ Oh bien plus intéressant, car beaucoup plus puissant, et surtout un excellent régénérateur de cellules. Vous avez demandé à me parler , que puis je pour vous ? ” à suivre ….

 


l’armure de Yann suite 3

PA010686

Soudain un frisson d’une force fabuleuse envahit le corps de Yann , les sons faiblissent comme  feutrés. La fièvre alors s’empare de tout son être , fermant les portes de sa raison .Dans son délire fantastique il voit sa famille franchir les frontières de l’est de la France  dans une Ferrari flambant neuve . Bien loin de Fameck, Franck le père fonce dans cette  forêt qui n’en finit pas . La vitesse de Franck ne faiblit pas, elle le fascine, il se figure sans doute  être  le fils de Fangio sur un circuit de formule 1 .  Il enclenche  la fonction flèche et le voilà qui flotte maintenant au dessus des faites des arbres. En une fraction de seconde la Ferrari se transforme en fusée  .

_ Il fibrille s’écrie l’anesthésiste en fixant l’écran .

Le chirurgien furieux la fusille du regard  :

_ Qu’est ce qui lui vaut cette fulgurante hyperthermie , il était pourtant fringant en sortant de la salle de réveil , fichtre choquez et mettez  un frein ensuite  à ce foyer d’infection

P6220190

Le coup de gueule de Georges , le généticien chirurgien, ne gêne pas Yann qui gravite en ce moment dans la galaxie du tourbillon. Ses globules ont beau entrer en guérilla ,ses ganglions gonflés à bloc,  son esprit galope bien loin du globe terrestre. Il goute  à toute la gamme des émotions d’un imaginaire grandiose, en retrouvant Gandalf, le gorille du Gabon qu’il a lui même généré il y a un an ou deux pour les 100 ans du festival de Gérardmer . Grâce à cette gigantesque  fresque  fantastique il a gagné le premier prix, une Ginetta grenat et pu participer l’été suivant au rallye  des gentianes.

Galvanisé par les électrochocs ,il garde le contact avec son héros et toute cette génération de grands singes devenus maitres de la planète terre. Telle  une girouette son corps glisse  d’un froid de glace à la chaleur d’un volcan en  gestation . Yann geint et d’un geste enlève le masque lui procurant un gaz enrichi en oxygène . Isa l,’anesthésiste, connait la gravité de la situation, elle gradue ces interventions et guette le tracé des constantes sur l’écran. Visiblement celui – ci lui garantit maintenant une récupération progressive de chaque cellule. Ouf, le goutte à goutte s’est montré opérationnel, cette grippe fulgurante aurait pu être fatale au patient.

IMGP1001

Par habitude Isa vérifie  qu’aucun signe de Hegglin n’apparaisse  chez Yann. Non, pas la moindre hypokaliémie signalée , seule persiste cette hallucinose permanente. Hochant la tête,  elle se demande si l’halothane n’est pas responsable de ses hallucinations , hypothèse aussi envisageable que l’hyperthermie   .

Happé par ses visions, les cheveux encore hérissés par la fièvre , Yann hurle 

_ Halte , Hagar !  Halte !

_ Mais qui est Hagar ? demande Isa qui n’hésite pas à pénétrer  dans ce halo envahissant les hémisphères cérébraux de Yann .

_ Hagar …le hafflinger ….que  Gandalf ….a ramené de Hongrie,    halète  Yann en hachant chaque mot .

_ Monsieur Harche ,  vous n’êtes sur aucune haridelle, calmez vous , vous êtes dans un hôpital

_ Haridelle, quel horrible affront pour ce noble animal , le hafflinger remplace  toutes les Honda et Hyundai réunies, il est notre homologue,  à nous les humains comme aux grands singes, vous n’êtes pas sans savoir que la terre ne possède plus aucun transport motorisé,  hormis les vaisseaux spatiaux pour gagner d’autres horizons

_ C’est l’heure de redescendre sur terre monsieur Harche , nous sommes dans  l’hexagone,  à Dambach, sans vous heurter, laissez votre héros tranquille

_  Haguenau , j’habite Haguenau, à qui ai -je l’honneur , qu’est ce que ce haricot sur mon ventre ? “ s’enquiert – il en haussant le ton .

_ Je suis Isa votre anesthésiste , pour être honnête vous nous avez fait très peur à suivre …..


l’armure de Yann suite 2

P9280635

Yann reprend  contact peu à peu avec le réel , oublié l’univers des possibles rencontres avec ses amours passées dans la douce euphorie d’un autre univers  . Il perçoit les bruits habituels  de la salle de réveil, les pas affairés de l’infirmière,les bips caractéristiques  des machines de surveillance  du rythme cardiaque et des autres constantes . En ouvrant les yeux il constate que le chirurgien n’arrête pas de contrôler un autre écran  tout en pianotant à la vitesse d’un virtuose sur son clavier . Rapidement une conclusion s’impose : “ ce type doit avoir un problème “  le malaise s’installe dans l’esprit de Yann. Que s’est il passé pendant l’opération, a – t – il pu réaliser ce qu’il a prévu ou  un accident est il survenu ? Qu’est ce qui cloche? Il veut parler mais il a beau ouvrir la bouche , aucun son ne sort,  un poisson dans un bocal voilà l’image qui lui vient à l’esprit . Il essaie à nouveau et là un cri rauque se fraie un passage .

_ Oui , voilà j’arrive ,  ne soyez pas si pressé de parler, quel incorrigible bavard ! remarque Zélie

_ Pro …pro…problème ? bégaye Yann

_ Mais non , il n’y a pas de souci, qu’est ce que c’est que cette angoisse au réveil ? 

_ Ah, nom d’un petit bonhomme! voilà que je n’arrive même plus à aligner deux mots correctement  de suite pour faire une phrase , ça promet !

_ Reposez vous un peu Monsieur , ne vous agitez pas ainsi , vous aurez tout le temps de poser des questions plus tard “ lui fait remarquer le chirurgien qui laisse le clavier de l’ordinateur en paix pour l’instant

P1000102

Yann récupère petit à petit, sans aide médicale particulière ,   dans une autre pièce , petite, mais   lumineuse  grâce à une grande baie vitrée . Oubliée cette atmosphère froide de la salle de réveil . Le rideau translucide laisse entrevoir la façade de l’écomusée , à l’horloge il est exactement  14h 20 .

_Eh bien je n’ai pas fait qu’un petit somme,  l’anesthésie a donc été importante , il faudra que je me renseigne auprès du chirurgien. Mais où est il donc passé ce gaillard , je me souviens l’avoir vu très absorbé devant son écran d’ordinateur . Il était en train de consulter des dosages , nom d’une pipe , j’aurais du prendre ma tablette pour qu’elle élucide certains noms mystérieux

Une certaine impression de vide dans son estomac  décide Yann à appuyer sur la sonnette.

_ Voilà plus de vingt quatre heures que je n’ai pas avalé le moindre repas solide , je ne me sens pas très valide.

Aussitôt tel un bolide , Daisy  aide soignante arrive :

_ Oui monsieur , vous désirez ? “demande une petite voix timide qui étonne venant d’une personne à l’air intrépide.

_ Serait il possible d’avoir autre chose que du liquide à absorber ?”

_ Même si vous êtes rapide à récupérer , le traitement nécessite une progression dans l’alimentation, pas question d’avoir une grande quantité dacide dans l’estomac. La thyroïde que nous stimulons …mais le médecin vous expliquera

_ Et il passe bientôt ?

_  Oui il consolide un dispositif chez un autre patient , dès qu’il a fini il viendra vous voir

Yann essaie bien de l’amadouer en parlant musique, soudain il s’arrête au milieu d’une phrase comme happé par un autre univers .

_ Monsieur, monsieur   éveillez -vous !!!!“

Daisy s’évertue à ramener Yann à la conscience mais il reste évanoui, elle note l’évolution de signes inquiétants, une exophtalmie, une éclipse cérébrale, peut être due à une embolie . Elle  bipe pour une extrême urgence ..à suivre


L’armure de Yann suite

_  Cher Monsieur, après ce check up qui ne révèle aucun dysfonctionnement de votre organisme, j’aimerais que vous enleviez votre chemise, n’avez-vous pas eu récemment une fracture avec chevauchement au niveau de la clavicule ?

Yann ne peut s’empêcher de mentalement lui enlever son chemisier, mais son cheminement de pensée est on ne peut plus lisible dans son regard quand il répond

_   Non pas exactement j’ai eu une fracture de Chevalet, il y a un an, avec cheiloplastie  suite à un accident de voiture mais rien au thorax. J’ai beau chercher je ne vois rien d’autre

_  Chez vous le chemin de la drague n’est jamais bien loin, si vous ne voulez pas ressembler à un chef – d’œuvre en péril une fois l’opération terminée je vous conseille de vous calmer.

_ Oh la la ce n’est pas la peine de monter sur vos grands chevaux , vous devez en avoir tout un cheptel prêt à hennir furieusement on dirait

IMGP8825

_  Puis je vous demander sans avoir l’air d’arriver comme un cheveu sur la soupe avec mon questionnement à quoi sert cette mesure.

_ Oui , mais je ne pourrai pas vous répondre, c’est aux chercheurs qu’il faut vous adresser, ceux qui ont mis au point l’armure d’invincibilité, moi je ne suis qu’une simple infirmière, je ne leur arrive pas à la cheville.

_ Tiens, j’irais bien fumer une petite cigarette en attendant la réponse à ma question, je suppose qu’ils ne sont pas dans les parages les spécialistes et je n’ai nullement l’intention de prendre l’hélicoptère pour les interroger

Yann se lève et se dirige vers la porte

_  Mais voulez vous donc bien rester assis, vous êtes plus excité qu’une puce

_ Je ne vous le fais pas dire, la faute à qui je vous prie ! rétorque Yann en détaillant Zélie de la tête aux pieds .

_ Ah ! et le voilà qui jongle encore avec les mots  soupire Zélie

IMGP9849

Isa revient au bon moment pour voler au secours de l’infirmière :

_ Je vois que la brochure écrite que nous vous avons envoyée laisse encore planer quelques incertitudes, aussi ai-je prévu de passer quelques minutes à vous expliquer .

_ At, at, atchoum ! Je  n’ai pu maitriser mon envie d’éternuer s’excuse Yann

Isa se dirige vers le radiateur et vérifie que celui – ci fonctionne normalement . Rassurée par la chaleur qu’elle perçoit elle précise à Yann :

_ Il est très important que vous ne vous enrhumiez pas , pour la suite de la procédure je regrette que vous n’ayez pas eu plus d’explications quant à la phase que nous allons aborder.

_ Ah ! ne me dites pas que je vais voir des papillons couleur lavande se balancer devant mes yeux et qu’après mes jambes seront comme du beurre décongelé sans possibilité de m’extraire de cette position ? .

_ Je dois dire que vous n’ êtes pas très éloigné de l’impression que vous allez ressentir mais inutile d’essayer de crapahuter sur le billard , l’effet ne dure pas . Afin de rendre la chose un peu moins pénible, je vais mettre un concerto pour piano sur le lecteur, Mozart, Beethoven , Schumann vous avez une préférence ?

_ Oui, j’aimerais bien Beethoven, mais puis je  plutôt vous demander  la symphonie pastorale

_ Pas de problème , je vous mets de suite le lecteur en route pendant ce temps je vais vous injecter l’anesthésique , vous êtes prêt ?

rz_32a_thumb

Yann mentalement compte , un, deux, trois , une sorte de grande spirale l’aspire, les notes du premier mouvement peu à peu se mélangent, donnant une interprétation très avant – gardiste de la symphonie . Puis  la musique reprend ses droits et son esprit s’évade dans un autre monde . Juliette est là avec Crapi son poney fétiche, elle lui murmure des mots doux , lui parle de son amour de la nature , de ces oiseaux migrateurs qu’elle étudie depuis quelques années . Elle lui confie qu’elle va devoir bientôt le laisser quelques temps pour retrouver les cigognes qu’elle a baguées mais qu’il ne s’inquiète surtout pas Yann est là, il s’occupera de lui . Crapi fascinée par le timbre de sa voix est aux anges, il l’écouterait pendant des heures et cette main qui s’avance pour le câliner encore un peu , elle va lui manquer . Puis d’autres images brusquement voilent ce tableau , un amas de ferraille calcinée fumant encore en bas d’une dune dans le désert saharien. Yann voudrait encore que la première image revienne, celle d’un bonheur parfait avec Juliette sa fiancée  mais le feu et la cendre insistent lourdement pour s’imposer encore et encore .

_  Mais qu’est ce qu’il a ce lecteur , trouver moi vite une solution le patient s’agite terriblement

La mélodie apaisante de nouveau emplit la pièce et le patient retrouve une respiration normale et un air apaisé .

_  Ouf, voilà qui est mieux , les constantes sont redevenues normales

Yann tout doucement replonge dans l’univers si mystérieux de la perte de conscience . Le voilà arrivé sur la rive , il n’a plus souvenir d’avoir traversé le moindre lac , juste d’un tourbillon sans fin qui l’emporte loin, loin , loin . Une sorte d’écho s’amplifie à l’infini, il croit même y percevoir une douce mélodie , mélancolique , une gymnopédie d’Erik  Satie qui semble ne jamais finir. Mais bientôt la musique  se mue en  bruissement du vent dans les branches , en clapotis de l’eau  heurtant la coque de la barque comme un visiteur frappe à la porte d’entrée de la maison des rêves. Sera – t – elle au rendez vous  cette fois ci , rien n’est moins sur. Il se souvient encore de la dernière fois, il a attendu , attendu jusqu’à ce que la nuit épouse  le velours de  l’onde  . Mais Juliette n’est pas venue, sa blonde chevelure ne s’est pas accrochée aux rayons de lune ….à suivre ….


L’armure de Yann

Zaza ( clic) est à la barre des croqueurs de mots (clic)  pour la quinzaine et nous demande pour ce lundi une histoire zazatesque .

J’ai choisi de rééditer l’armure d’invincibilité écrite en 2014,  bien entendu cela se fera en plusieurs étapes car l’histoire que j’ai quand même raccourcie s’est déclinée au fil de l’alphabet  de Domi .

IMGP0069 créa

 

Pour Yann revêtir la fameuse armure d’invincibilité, c’est prévenir les accidents, résister à cet inexorable érosion de la vie . Humant les premières fragrances d’un printemps précoce il s’enivre encore et encore de ce subtil mélange de jasmin et de clématites en songeant à ce qu’il pourra bientôt entreprendre. Il est vraiment impatient de tester les capacités de cette nouvelle peau et il serre avec frénésie le ticket de rendez vous dans sa poche. Il n’est pas près de céder aux instances de ses proches qui l’ont mis en garde contre cet engrenage de la dépendance vis-à-vis des nouvelles biotechnologies. Face à cette pression constante de sa famille il reste impassible, se contentant juste d’argumenter sa décision. Quand il franchit la porte de la clinique une hôtesse à la plastique irréprochable  l’accueille et le prie de s’asseoir dans la salle d’attente où ont déjà pris place plusieurs autres jeunes hommes.

_ C’est bizarre quand même,  pourquoi n’y a-t-il aucun élément féminin dans la salle d’attente, les hommes seraient – ils les seuls concernés par cette peau particulière ? Je ne vais pas monter en épingle le différent homme femme mais quand même cela m’intrigue.

bilal-bleu-sang-cp6

Perdu dans ces réflexions il ne voit pas arriver le médecin devant lui, surpris, il sursaute.

_ Veuillez bien me suivre Monsieur Harche

Un homme d’une imposante stature se dresse devant lui, il ne porte pas de blouse, peut être pour mettre plus à l’aise ses patients. Après une poignée de main franche à Yann, ils longent tous les deux un long couloir qu’égayent de superbes posters d’Enki Bilal .

_ Je mettrais bien  la main à la pâte pour ce genre de composition aussi  dit le médecin.

_   Pardon ?

_  He oui, vous voyez  là,  comme marqué au fer rouge par le feu de la guerre,  dit il en  montrant l’image, ils auraient bien besoin ces deux personnages de mon expérience vous ne trouvez pas ?

_ Heu , oui c’est sur, mais nous sommes vraiment dans de l’art là , dans la création .

_  Et moi donc jeune homme, vous ne pensez pas que moi aussi ?

Cette remarque du médecin laisse Yann sans voix, son flair d’enquêteur soudain réveillé provoque dans son esprit une drôle de sensation , comme un phénix renaissant de ses cendres les warning du questionnement s’allument instantanément . Pourquoi donc éprouve – t -il le besoin de se comparer à un artiste ? Son travail n’est  pas un éveil des sens à proprement parler, il suppose certes une connaissance parfaite de l’anatomie mais ce qui importe surtout c’est  que toute détérioration de la peau soit réparée instantanément sans préjudice pour le reste du corps .

Instantané 1 (02-02-2014 10-44) copie

Le médecin se dirige vers une pièce dont la porte est entrouverte, il invite Yann à entrer. Aussitôt une assistante, le genre de femme qui pousserait tout homme à l’adultère, l’invite à retirer ses habits et lui prend  la tension . Yann s’oblige à fixer le ciel bleu horizon d’un tableau de Belle Isle  sur le mur pour éviter qu’elle ne monte en flèche. Il commence à se demander si le personnel féminin du docteur possède cette armure , il n’a rien remarqué de particulier au contact de l’assistante , ni de la secrétaire d’ailleurs, mais y a – t – il une différence avec la peau normale au toucher ?

trichoph

Eh bien, je ne suis pas sorti de l’auberge si je ne peux même pas  détecter une vraie peau d’une peau bionique se dit Yann. La question lui brûle les lèvres mais il préfère ne pas desserrer les dents,  l’impression de nager en eaux troubles depuis la réflexion du médecin ne cessant d’augmenter  . “Pourquoi donc ai-je l’impression qu’il se passe ici des choses bizarres. Faisons comme si de rien n’était, il vaut mieux ne pas réveiller le chat qui dort. Voyons si la jeune femme a une réaction normale,” joignant le geste à la pensée, il lui saisit le poignet au moment où elle désinfecte   le pli de son  coude .

_ Eh , mais que vous arrive – t – il vous êtes volontaire non ?  s’exclame celle-ci.

_ Oh,  excusez moi j’ai été surpris par le froid du produit rétorque Yann
Hum je ne sais pas si je vais pouvoir longtemps noyer le poisson de cette façon, il me faut plus d’éléments pour me prononcer sur un éventuel dysfonctionnement de cette clinique.
_  Euh , excusez moi , puis je vous poser une question quelque peu indiscrète

Dites toujours

_ Etes vous équipée d’une armure d’invincibilité ?
_ …………………
_ Ah ! vous ne répondez pas, pourtant si tel est le cas, avec le physique que vous avez, vous feriez un tabac pour le recrutement de candidats 
Isa l’assistante du chirurgien garde le sourire mais Yann sent bien que son geste d’approche particulière  n’a pas été apprécié. Les fragrances d’un parfum épicé embaument la pièce lui rappelant que cette femme  est  un symbole de séduction . Un brin joyeux d’être l’élu du jour il se prend  à rêver d’une étreinte immortelle . Bon soyons modeste , se dit – il ,il faudra quand même que je me souvienne que je ne suis pas ici pour adoucir ma vie mais pour revêtir l’armure d’ invincibilité, c’est ce que je souhaite mais si l’assistante peut contribuer à mon bonheur je ne dirai pas non.
_ Zélie , tu peux venir s’il te plait   .
Isa visiblement a besoin d’une infirmière pour mener à bien la première partie de l’intervention, à savoir  la suppression de toute douleur . Zélie que tu es jolie se met à penser le jeune homme en voyant entrer une jeune femme à la démarche de gazelle et aux yeux d’un bleu océan dans lesquels il se serait bien noyé.   Mais c’est vraiment une habitude dans cette clinique de n’avoir que des superbes mannequins comme personnel . Je l’envie vraiment ce chirurgien , il faudra qu’il me donne sa recette pour s’entourer d’une compagnie aussi agréable, espérons qu’elles soient tout aussi compétentes qu’elles sont  belles.
_ Veuillez mettre votre doigt sur cette tablette s’il vous plait demande Zélie
_ Mais avec grand plaisir répond Yann avec un grand sourire
_ Tout semble normal, vos constantes sont on ne peut plus compatibles avec l’anesthésique que nous allons employer .
_ Vous ne faites pas de prise de sang , de radio ?  interroge   Yann plus qu’intrigué .
_ Non , non nous n’en avons pas besoin , l’appui digital nous donne tous les renseignements voulus 
_ Cette avancée de la médecine m’étonnera toujours , les nanoparticules ont vraiment révolutionné tous les secteurs …..à suivre …..

Y comme Yann

abecedairepaysvillesetc

Pour l’abécédaire de Domi dans l’annuaire pour les nuls la lettre y cliquez sur le logo

suite de X comme pour l’armure d’invincibilité

image prise sur le net ici

“Allez Yann, arrête de yoyoter en t’imaginant avoir toutes les maladies  , je sais, chacun a son coté yin et son versant yang, aussi  me semble –t – il que tu ferais bien de pratiquer le yoga , pour déstresser y a rien de tel  . Je ne te proposerai certainement pas les graines de yopo même dans un yaourth  , tu serais capable de prendre un yak pour un yearling .

“ C’est lors de ton voyage au Yémen que tu as appris les aspects  hallucinogènes de cette plante ? “ demande Yann

“ Oui au congrès de phytothérapie l’année dernière . Il faut savoir que traditionnellement les habitants de ce pays connaissent bien mieux que nous la valeur de certaines plantes . Mais laissons de côté tout ce qui touche à la médecine,   qu’est ce que tu dirais de visionner “ Que la bête meure “ un bon vieux film de Claude Chabrol avec un Jean Yanne exceptionnel , voilà un moment que je ne l’ai pas revu ”

“ Yep ! “ acquiesce Yann

Pendant que Quentin cherche son dvd, Yann feuillète un magazine people . Toujours les mêmes images de richesse étalée, il n’y a d’yeux que pour les yachts, les bolides Yamaha et le luxe dans ce genre de publication  . Pas de danger d’apercevoir  les stars sur des  yoles ou de les voir manger un sandwich au jambon d’Yorck  pense Yann qui se demande si c’est Sylvie, la compagne de Quentin, qui aime ce genre de magazines , car  il ne voit pas du tout Quentin s’intéresser au  people .

Quentin revient alors dans le salon avec une bouteille de château d’Yquem et deux verres qu’il pose sur la table basse .

Tu m’en diras des nouvelles, ce sauternes est vraiment divin,  un gros client de mon père lui a fait cadeau d’une caisse, je lui en ai “emprunté” quelques bouteilles “. dit Quentin  en mettant le film en route

Yann ne peut s’empêcher de siffler d’admiration à la première gorgée bue . Captivé par le film, content de partager avec son ami une excellente soirée ,  il oublie tous ses soucis et c’est vraiment requinqué qu’il retourne chez lui une fois le dvd terminé . à suivre …..

 

 


U comme unique

Pour l’abécédaire de Domi dans l’annuaire pour les nuls cliquez sur le logo

 

abecedairepaysvillesetc

Suite de T comme timbres pour l’armure d’invincibilité .

U comme unique

Quentin et Yann attendent tranquillement que le traiteur leur apporte le repas commandé.

“ Je te garantis que le temps de manger je vais oublier  l’urena lobata, le mois dernier elle a bien failli me donner un ulcère cette plante  “

 Yann s’immobilise comme un unau dans les arbres .

“ Toi tu es unique avec ton langage d’universitaire , tu m’aurais parlé de l’upas , je t’aurais dit ,  oui je connais, il pousse dans l’ile de Java  . Dans ma dernière série, les hommes utilisent sa sève  ultra toxique pour empoisonner leurs ennemis en enduisant les flèches de son latex mais là je ne connais pas du tout .”

“  Tiens regarde, j’en ai une photo sur mon portable , c’est une fleur commune en Asie qui serait limite invasive , à mon dernier congrès en Ukraine nous avons  évoqué l’urgence à enrayer sa progression

139160-6

Un  coup de sonnette retentit ,Quentin se lève pour ouvrir .

“ Whaouh ! s’exclame – t – il “ vous êtes venu en Ultima , voilà à peine dix minutes que nous avons appelé “.

Ulrich le livreur sourit et répond

  la moto c’est presqu’aussi  rapide et c’est très utile dans les embouteillages  “

Tout en mangeant le délicieux turbot et le tiramisu , les deux amis continuent d’échanger,  il est question d’une prochaine virée à Utrecht où les musées sont légion . Bientôt il est temps de se quitter mais ils se promettent déjà de se retrouver le week – end prochain pour une rétrospective  des œuvres de Guy Untereiner à Ungersheim .

Quentin raccompagne son ami à sa voiture et rejoint bien vite sa chambre, la journée a été longue et il a bien besoin de repos . à suivre ….

 


Infos pour ne pas se perdre avec Yann

Pour l’atelier de Mumu c’est ici cliquez sur la grenouille

plaisir-1_thumb

imgp0069-cra_thumb

En regardant le calendrier en bas de page de mes différents écrits, il m’a semblé nécessaire de faire une catégorie supplémentaire pour mon histoire avec Yann, ce ne sera pas du luxe . Je ne voudrais pas mettre la pagaille déjà dans ma propre tête, avec tous ces ateliers où les mots sont rois, il y a des jours où je ne sais plus où en est Yann et j’aimerais que vous aussi vous puissiez suivre sans problème. Donc je n’attendrai pas plus longtemps pour vous proposer la ficelle qui vous emmènera directement sur la catégorie «  l’armure d’invincibilité ». Ainsi vous ne serez pas coupés de l’histoire même si vous la prenez en route . Maintenant vous dire si la médecine va triompher , il est encore trop tôt pour l’affirmer, je balaye pour l’instant les différentes voies susceptibles d’être empruntées par Yann. Souvenez vous Isa est à ses côtés et bientôt il sera anesthésié pour être muni de l’armure d’invincibilité, cache – t – elle quelque chose d’inquiétant cette armure ? vous le saurez bientôt mais en attendant l’armure d’invincibilité est en pied de page dans les catégories .