Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Anton et le trésor de la cathédrale

écoutez – moi

Pour l’ atelier écriture de Ghislaine semaine 9

Nous avions laissé Anton ici  Anton tente sa chance 

 

IMGP7813

Anton qui avait réussi à enclencher son portable  des la première altercation continuait  à s’agiter dans la camionnette  qui l’emmenait à la gendarmerie la plus proche .

«  Mais bougez vous un peu, je vous dis qu’elle est en danger, appelez du renfort  »

«  Convenez en , vous ne voulez pas être le goujat qui ne se soucie pas de sa belle après avoir un peu trop bu, ce n’est pas joli, joli de se moquer de moi, avec vos fausses allégations. »

Anton, énervé par ces paroles, glisse sur le siège se jette contre la porte du véhicule

« Dans la famille « pas rusé mais têtu » je demande le père, allez c’est bon vous m’avez prouvé que êtes souple et que vous avez la santé mais je vous conseille de rester tranquille nous  arrivons.»

Aussitôt la voiture stoppe, le gendarme le conduit rapidement à l’intérieur du bâtiment. Avisant les galons d’un officier, Anton s’écrie tout en s’arrêtant de marcher  :

« Je voudrais parler au colonel, s’il vous plait, il y va de la vie d’une personne»

«  Avancez, le colonel a d’autres chats à fouetter »rétorque le gendarme

Mais Anton ne bouge pas d’un millimètre ,pire il s’assoit, bien décidé à ne pas obtempérer.

Intrigué, le colonel interroge du regard le gendarme, d’un geste celui-ci lui fait comprendre qu’Anton est alcoolisé.

« Vous avez un éthylotest ? Allez y puisque vous ne me croyez pas, mais on perd un temps précieux. J’ai réussi à fausser compagnie à  mes ravisseurs mais ma fiancée  est en danger »

«  Vérifiez immédiatement son alcoolémie  » intervient le colonel .

A suivre …

Publicités

à l’autre bout du fil

Pour l’atelier de Mumu plaisir d’écrire 32

Un petit résumé ? Anton a volontairement bousculé un gendarme pour échapper à Stanislas , Clémentine  arrivée à Montigny pour son remplacement reçoit un appel du portable d’Anton  voir  ici. Pour vous repérer ,  j’ai regroupé dans catégorie l’histoire d’Anton et le trésor de la cathédrale .

IMGP0665

Clémentine obsédée par ce nom qui s’affiche sur le portable choisit d’écouter ce qui se passe à l’autre bout du fil plutôt que de raccrocher. Ce qu’elle entend la sidère, Anton aurait menacé un gendarme et est évacué en ce moment vers une gendarmerie . Elle a perçu aussi le mot danger et le mot crime suivis de son prénom mais sans vraiment comprendre la phrase. Soudain la communication s’arrête, perplexe elle se demande si elle doit tout de suite rappeler Anton ou chercher le cabinet de son confrère qui doit commencer à l’attendre. Elle opte pour le rappel immédiat. Chaque sonnerie sans réponse la laisse de plus en plus inquiète et des que la messagerie s’enclenche elle lui demande de la rappeler au plus vite, lui précisant qu’elle est actuellement à Montigny les Metz pour un remplacement d’une semaine.

« Alors madame vous êtes sur une autre planète on dirait, quelque chose ne va pas ? lui demande la passante qui voyant la vitre se baisser s’est rapprochée de la voiture.

Clémentine après avoir remis son portable dans sa poche lui explique qu’elle cherche le jardin botanique , une fois la réponse obtenue elle remercie son interlocutrice et s’y rend immédiatement. Quand elle arrive chez son confrère elle a un bon quart d’heure de retard sur l’horaire fixé.

«  Ne me dites pas que vous aviez une vaisselle à terminer ou que votre shampooing vous a retardé avant de prendre la route je n’en croirai pas un mot » l’invective celui – ci

Sentant le rouge lui monter aux joues elle préfère ne rien répondre, que pourrait-elle bien lui dire d’ailleurs. Elle est dans le flou le plus total.

« Je vous prie de bien vouloir m’excuser, cela ne se reproduira plus je vous assure » lui répond elle.

La tension retombe très rapidement dans le cabinet, Clémentine est bientôt mise au courant du suivi qu’elle aura à assurer pendant cette semaine et invitée à poser toutes les questions qui lui sembleraient utiles. Apres un échange rassurant sur les compétences de sa remplaçante, le kinésithérapeute lui donne ses clés en lui souhaitant une bonne semaine .

Le portable toujours dans sa poche Clémentine consulte l’agenda et va chercher son premier patient ….à suivre