Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Nature

Rendez–vous reflets

v7YWA8vqw9udsuNQP5dLS25UhpY

Pour participer au rv reflets qu’organise  Annie instants de vie 54,   en hommage à Marc de Metz , un clic sur le logo.

Pour ce jeudi 9 novembre , j’ai choisi de regarder un peu dans le rétroviseur de la semaine dernière avec notre échappée vosgienne .

 IMGP8079

Je vous emmène donc  le long de la Moselle vosgienne, à quelques pas de la demeure de  la petite tribu . Si la journée du premier a été très ensoleillée, il n’en a pas été de même le 2 novembre, comme si la nature voulait se mettre à l’unisson d’une certaine tristesse .

IMGP8362 Les reflets n’en sont pas moins présents et jouent avec notre œil, semblant trouver un malin plaisir à égarer notre esprit en s’ accrochant aux  fils électriques et  aux branches dénudées. Seule la pierre en bas à gauche réussit à nous replonger dans la réalité .

IMGP8363  Bonne journée à toutes et tous

Publicités

Un petit tour au Haut du Tôt

LE PETIT JEU DE LETTRES- 139-

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le logo .

Le mot à trouver est ventrouiller = se vautrer dans la boue en parlant du cochon.

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

 

IMGP8327

Aujourd’hui je vous propose une petite virée au haut du Tôt , pas seulement pour profiter de la verte campagne mais aussi d’une exposition de photographies qui attirera je suis sure votre rétine . Pour éviter  d’avoir à marcher à la nuit tombante comme cela nous était arrivé l’année dernière,  nous décidons de manger  le gâteau d’anniversaire  après la promenade . Après un bon quart d’heure de route , nous laissons la voiture pour nous diriger vers une forêt de sapin que la rouille automnale n’atteint jamais . Sur le chemin  soudain Volga prête l’oreille   et se met  aussi à lever  la truffe , le voile de ses yeux l’obligeant  à compenser  avec ses autres sens . Elle s’oriente sans erreur vers l’animal qu’elle a senti .

IMGP8325

Non il ne s’agit pas d’un sanglier ou d’un cochon aimant se ventrouiller mais d’une chèvre noire et blanche ,  bien ventrue qui visiblement aimerait bien nouer  quelques liens avec elle  . En vérité elle ne se sent pas tout à fait rassurée, et  préfère l’éviter en  se mettant aussitôt sous la protection des humains qui veillent sur elle .

IMGP8328

Bientôt nous pouvons entrevoir la première œuvre du  parcours , puis  une magnifique série de photographies en noir et blanc sur les gens d’ici que Joël Coucheron affectionne . Grâce à lui le passé se livre dans toute son authenticité , comme vous pouvez le constater sur les clichés ci dessous . Le vannier , le débardage avec les chevaux , le forgeron autant de témoignages inscrits dans l’histoire des Vosges

IMGP8329 IMGP8332

IMGP8330

IMGP8334

En sortant de la forêt nous découvrons une toute autre ambiance avec le concours national de photos nature de Montier en Der. En retenir une plutôt qu’une autre est vraiment difficile et je ne parle même pas de voter  pour la meilleure .

IMGP8337

Le python avalant sa proie en entier ,après s’être enroulé autour d’elle, nous a vraiment impressionnés , la faculté qu’a sa mâchoire à s’étirer démesurément est fascinante .

IMGP8338

Puis nous avons rejoint l’Amérique grâce à Jim Brandenburg, un photographe qui appartient à l’élite , publiant dans le magazine National Géographic , il sait merveilleusement saisir l’âme d’un lieu ou d’un animal .

Il réalise le  rêve qu’il nourrit depuis quelque temps  en s’installant dans une cabane en bois au cœur du sanctuaire de Ravenwood dans les bois du Minnesota et donner libre cours à sa passion pour les loups . Je n’ai pas passé en revue toutes ses photos,   que vous pouvez retrouver aussi sur internet , j’en ai choisi deux que j’ai particulièrement bien aimées .

IMGP8342

;:IMGP8343