Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Voyages

De retour

WP_20170602_002

Nous voici rentrés depuis hier soir  de ces cousinades 2017 . Un excellent moment partagé en famille dans un gite d’Aublain ,   une partie de la Wallonie que nous avons découverte,  riche en forêt, grottes et pâturages où nous étions bien loin de l’agitation de la ville .Ah oui j’oubliais une météo pas aussi catastrophique  que prévue puisque la pluie est tombée de nuit et une seule fois .

P6040206

P6040235

P6040216

Ci dessus les grottes de Neptune près de Couvin , avec aussi un petit trajet en barque pour mieux découvrir les concrétions calcaires .

Evidemment nous sommes allés à Chimay  , une ville en plein travaux de restauration de tous ces édifices, je vous laisse regarder tranquillement ce que nous y avons découvert .

La grand – place et sa collégiale rehaussée par un clocher bulbeux

P6040241

 

P6040246

Une vue  du château de Chimay construit sur un éperon rocheux

P6040244

Une autre depuis la route en contre bas . 

P6040248

P6040250

Mais vous connaissez certainement ce nom de part la bière des trappistes ( dorée, rouge, bleue ou triple )   fabriquée sur  le site de l’abbaye Notre Dame de Scourmont dans son ilot de verdure .

P6030193

P6030197

à bientôt sur vos blogs.


jeudi poésie

Pour le défi des croqueurs de mots capitaine Durgala à la barre un clic sur le logo.

“Les sites les plus beaux ne sont que ce que nous en faisons.

Quel homme un peu poète n’a dans ses souvenirs un quartier de roche

qui tient plus de place que n’en ont pris les plus célèbres aspects

des pays recherchés à grands frais !”(Honoré de Balzac).

P8270591

10 mots proposés , 3 à caser .

bagage, voyage, nuage, sage, paysage, caravane, train, vélo, avion, bateau.

****

La nuit des solitudes  se vit chicane,

Sur un nuage de mots brisés, la cage

Se referme sur un désir qui se fane.

Laisse toi gagner par l’âme du voyage !

*

Quand les étoiles au creux de tes mains sages

Glissent  sur ton visage  en caravane

Prépare ton bagage,  prends ta bécane,

L’âme du fleuve  joue dans  le paysage.

*

Sur l’arc improbable des heures, l’ ombrage

Passe la main au soleil en filigrane,

Libérant la poésie sans ambages .

*

Un bateau t’attend loin des murs d’ obsidiane

La rive  devient dune ,  puis  sans naufrage 

Tu files sur l’aile de l’avion qui plane .