Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

imagecitation

Vos participations pour imagecitation 29

getattachment_thumb

Avec un peu de retard voilà donc vos participations à cette vingt neuvième édition .

Un grand merci à vous toutes et tous toutes ,  comme d’habitude elles sont excellentes .

Je le rappelle n’oubliez pas de cliquer sur chaque image pour découvrir le billet de chacun et de chacune dans son intégralité je ne prends qu’une image par participant pour faire le lien vers le billet .

Une autre petite demande si vous voulez bien , n’oubliez pas de me prévenir de votre participation sur mon billet du défi , de peur de vous oublier pour le récapitulatif .

Bonne lecture et bonne journée à toutes et tous et à bientôt pour la 30ème .

Ghislaine

L'abécédaire des nuls. Le I

Assoula

bloggif_58d276218ff52

Colette

Imagecitation 29

 

Clara

 

Mireille

Image citation n°29...

 

Jill Bill

 

Mandrine

drwgklai

 

Claudie

gisèle

 

Martine

Imagecitation 29

 

Fée Capucine

 Défi imagesetcitations

Zaza Rambette

Ptite Lili ( chez moi le texte doit être surligné pour apparaitre )

 

Marie

hqdefault1

 

Cricket

P2170001

Maridan

 

Clio

Imagecitation 29 chez Jazzy

 

Mamie Nicole

 

Covix

 

Josy

gisèle_ (5)

 

Fée Capucine

Défi image et citation chez Gisèle


L’autre …

getattachment_thumb

Pour imagecitation 29 un clic sur le logo j’ai choisi d’illustrer cette citation :

“L’autre est le seul moyen d’être certain de son  existence “ Jacques Attali 

que j’ai complétée d’une autre de Jean Paul Sartre .

Bon vendredi à toutes et tous

Focus 17 février

 

Que serions nous sans autrui ?

“Par le « Je pense », contrairement à la philosophie de Descartes, nous nous atteignons nous-mêmes en face de l’autre, et l’autre est aussi certain pour nous que nous-mêmes. Ainsi, l’homme qui s’atteint directement par le cogito découvre aussi tous les autres, et il les découvre comme la condition de son existence. Il se rend compte qu’il ne peut rien être (au sens où on dit qu’on est spirituel, ou qu’on est méchant, ou qu’on est jaloux) sauf si les autres le reconnaissent comme tel. Pour obtenir une vérité quelconque sur moi, il faut que je passe par l’autre. L’autre est indispensable à mon existence, aussi bien d’ailleurs qu’à la connaissance que j’ai de moi. Dans ces conditions, la découverte de mon intimité me découvre en même temps l’autre, comme une liberté posée en face de moi, qui ne pense, et qui ne veut que pour ou contre moi. Ainsi découvrons-nous tout de suite un monde que nous appellerons l’intersubjectivité, et  c’est dans ce monde que l’homme décide ce qu’il est et ce que sont  les autres” Jean Paul Sartre .

 

P6230227