Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Pensées

Vos participations pour imagecitation 29

getattachment_thumb

Avec un peu de retard voilà donc vos participations à cette vingt neuvième édition .

Un grand merci à vous toutes et tous toutes ,  comme d’habitude elles sont excellentes .

Je le rappelle n’oubliez pas de cliquer sur chaque image pour découvrir le billet de chacun et de chacune dans son intégralité je ne prends qu’une image par participant pour faire le lien vers le billet .

Une autre petite demande si vous voulez bien , n’oubliez pas de me prévenir de votre participation sur mon billet du défi , de peur de vous oublier pour le récapitulatif .

Bonne lecture et bonne journée à toutes et tous et à bientôt pour la 30ème .

Ghislaine

L'abécédaire des nuls. Le I

Assoula

bloggif_58d276218ff52

Colette

Imagecitation 29

 

Clara

 

Mireille

Image citation n°29...

 

Jill Bill

 

Mandrine

drwgklai

 

Claudie

gisèle

 

Martine

Imagecitation 29

 

Fée Capucine

 Défi imagesetcitations

Zaza Rambette

Ptite Lili ( chez moi le texte doit être surligné pour apparaitre )

 

Marie

hqdefault1

 

Cricket

P2170001

Maridan

 

Clio

Imagecitation 29 chez Jazzy

 

Mamie Nicole

 

Covix

 

Josy

gisèle_ (5)

 

Fée Capucine

Défi image et citation chez Gisèle


Xénophon

abécédaires philosophes et auteurs divers

Pour l’abécédaire des philosophes et auteurs divers de Violette un clic sur le logo

Je ne pouvais pas ne pas choisir Xénophon d’une part parceque j’ai eu à traduire quelques uns de ces textes il y a …..bien longtemps d’autre part parcequ’il a publié un traité sur l’équitation qui comme vous le savez maintenant me touche particulièrement  .

Ce philosophe grec né à Erchia pres d’Athènes en – 430 est mort en –355. Il suit les leçons des Sophistes et s’attache surtout à Socrate. Soldat , économiste , cavalier, historien, romancier, philosophe, chef de famille , il offre de nombreux visages . Il sait aussi bien manier la plume que l’épée . Mens sana in corpore sano , cette devise s’applique parfaitement à Xénophon .

Résultat de recherche d'images pour "Les chevaux de Xénophon"

On peut repérer chez Xénophon quatre thèmes récurrents :

  • La philosophie politique, dont il est l’inventeur  : dans Hiéron, Agésilas, la Cyropédie, Les Revenus.
  • L’art du commandement et du leadership
  • L’art du management des choses et des hommes
  • Les chevaux

Je m’attarderai un peu plus sur ses principes décrits dans son traité de l’équitation

Résultat de recherche d'images pour "Les chevaux de Xénophon"

“Nous relaterons d’abord comment il faut s’y prendre pour être trompé le moins possible dans l’achat d’un cheval. Quand un poulain n’a pas encore été dressé, il est évident que c’est au corps qu’il faut regarder ; car un cheval qu’on ne monte pas ne laisse guère deviner son caractère. Or dans l’examen du corps nous prétendons qu’il faut d’abord faire attention aux pieds. De même qu’une maison, si belles que soient les parties supérieures, serait inhabitable, si elle n’avait pas de solides fondements, de même un cheval de guerre, eût-il toutes les autres qualités, ne serait bon à rien, s’il avait les pieds mauvais. Ce vice rendrait inutile toutes ses autres qualités.”

Résultat de recherche d'images pour "Les chevaux de Xénophon"

 

“L’oeil saillant paraît plus vif que l’oeil enfoncé, et la vue a plus d’étendue. Les naseaux ouverts sont meilleurs pour la respiration que les naseaux resserrés et donnent au cheval une expression plus terrible ; et en effet quand un cheval entre en fureur contre un autre cheval ou qu’il s’anime à la course, il ouvre davantage les naseaux.”

“Pour mener un cheval en main, nous n’approuvons pas la méthode de le faire marcher derrière soi, parce que c’est ainsi que le conducteur peut le moins le surveiller et que le cheval a le plus de facilité de se livrer à ses caprices. D’un autre côté, lui apprendre à marcher devant soi, en le conduisant avec une longue laisse, cela aussi est sujet à critique, parce qu’il peut faire du mal du côté qu’il voudra, ou se retourner et affronter son conducteur. Et si l’on a plusieurs chevaux à conduire, comment les empêcher de s’attaquer les uns les autres, si on les mène de cette manière ? Mais un cheval habitué à se laisser conduire de côté ne peut guère faire de mal ni aux chevaux ni aux hommes, et il est dans la position la plus commode pour le cavalier, s’il se trouve pressé de monter dessus.”

Résultat de recherche d'images pour "Les chevaux de Xénophon"

“Il faut laisser la jambe à partir du genou et le pied pendre librement ; car, si l’on tient la jambe raide et qu’on la heurte contre un obstacle, elle peut se casser ; si, au contraire, elle reste souple, elle cède au choc qui peut la frapper et ne déplace pas du tout la cuisse. Le cavalier doit aussi s’habituer à donner à toute la partie de son corps qui est au-dessus des hanches toute la souplesse possible. Il se trouvera ainsi plus en état de supporter la fatigue et, si on le tire ou qu’on le pousse, il risquera moins d’être désarçonné.”

Pour en savoir plus sur son oeuvre un clic ici