Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Conscience

Le 15 août et notre Dame de Metz

P8150337

Il ne vous aura pas échappé qu’ hier on célébrait  l’Assomption, à Metz comme dans beaucoup d’autres communes cette fête s’accompagne d’une procession mais ici elle revêt un caractère tout particulier puisqu’elle est reliée aussi à un fait de résistance .

P8150323

C’est en effet le 15 août 1940 que Metz a dit non en défiant les nazis .

P8150319

En 1918 un obus tombe dans le jardin de l’évêché , l’évêque Mgr Benzler  fait le vœu de dresser une statue à la vierge si la guerre épargne Metz .

P8150340

C’est son successeur ( Mgr Benzler allemand ayant été expulsé )  Mgr Pelt  qui réalise ce vœu sur la dite place le 15 aout 1924 avec une statue coulée avec le métal des canons allemands .

Le 14 août 1940 les nazis interdisent la manifestation . Les Messins dressent un immense parterre de fleurs au pied de la vierge , toute la journée des milliers de messins défilent en silence  jetant des bouquets de fleurs liés d’un ruban tricolore . L’évêque lui – même s’y arrête pour prier . Le lendemain à l’aube il doit quitter son logement , trop francophiles ou francophones 4000 Messins subissent le même sort le 16 et 17 aout .

 

Dès la libération la cérémonie n’exprime pas seulement un fait religieux mais aussi patriotique, c’est pourquoi, encore de nos jours, sont associés à cet évènement des autorités laïques venant déposer une gerbe pour commémorer le premier acte de résistance des Messins.

Hier la procession est partie, comme d’habitude , de la cathédrale pour rejoindre la place St Jacques où se trouve la statue de notre Dame de Metz . Je vous laisse regarder les photos prises sur le parcours . Vous reconnaitrez les bannières de différents pays associés à cette cérémonie , ainsi que l’évêque de Metz et le maire .

P8150331

 

P8150330

P8150334

P8150335

P8150336

P8150341

Publicités

La désillusion de Grégoire

Pour l’atelier de Ghislaine c’est ici les mots : Plumer, tricher, subir, tromper, lasser, charmée, solide, naïve, navrante, pâlotte, journal, éducation, principes, oiseaux, pluie

et un petit clin d’œil au défi des papillotes c’est là , l’image ci – dessous est faite à partir d’une photo de Julie c’est ici le bla bla de l’espace

arbre hommes nature et vie

Grégoire  (  pour rappel le  prochain dans  la liste des prénoms chez Jill)se dirige à grands pas vers le laboratoire, il vient de lire dans le journal un article qui le met plus que mal à l’aise. L’information n’est pas erronée, les sources, dûment vérifiées,  sont bien solides . Il a l’impression que des oiseaux de pluie viennent balayer des années de complicité entre Fred et lui , le constat est vraiment navrant . Comme il a été naïf de croire à ses beaux discours sur l’éducation, le partage , l’écoute, l’empathie et bien d’autres valeurs qui paraissent bien pâlottes maintenant . Son ami de toujours charmé par les retombées possibles d’une notoriété à brève échéance, l’a trompé , il a trahi les principes d’éthique qu’ils ont jusque là défendus becs et ongles . Ouvrant violemment la porte du labo il apostrophe Fred.

«  Mais qu’est ce qui te prend mon vieux de tricher ainsi avec la morale, tu m’as toujours soutenu que jamais tu ne clonerais de fœtus humains, ne me dis pas que tu t’es lassé de ta conscience ?»

Fred, depuis qu’il a divulgué à la presse la teneur de ses travaux s’attend au coup d’éclat de Grégoire, aussi reste – t – il muet pendant quelques minutes. Ce qu’il a subi comme pression après avoir été plumé au poker, son ami l’ignore et il ne peut rien dévoiler sous peine de voir sa famille en danger.

« Mais dis quelque chose bon sang » l’exhorte Grégoire

«  La nature fait les hommes semblables et la vie les rend différents » finit par répondre laconiquement  Fred.

«  Comment ? Tu cites Confucius maintenant,  on aura tout vu ! Sache premièrement que c’est toi qui veux les rendre semblables les hommes en agissant de la sorte, la nature tu t’en empares en maitrisant le génome et en devenant l’apprenti sorcier de ton ambition. Ils ne sont même plus semblables d’ailleurs mais identiques, même les jumeaux présentent une discordance phénotypique mais les clones non .Où est-elle la richesse de la différence dans ton projet, l’uniformisation de l’humanité c’est là ton objectif? Peux – tu répondre à cette simple question ?

«  Il suffit de programmer la naissance à des moments différents, dans un autre pays, sous un autre climat, de faire en sorte qu’ils rencontrent d’autres amis, aient une éducation différente , tu vois que c’est possible.»

«  Ce que je vois, c’est que toi tu es différent, l’appât du gain t’a complètement métamorphosé, je me demande bien quelle est la maladie qui perturbe ton entendement. A quoi va ressembler ce monde que tu nous concoctes une fois  la différence bannie, tu le sais ? …J’ai bien peur qu’il soit d’un ennui mortel et que le “tous pareils”  emmène tout doucement mais surement l’ humain à sa perte . ».

« Bien sur que oui Grégoire je le sais mais jamais je ne le permettrai, je m’arrangerai pour ne pas aller jusqu’au bout de mes travaux » pense Grégoire mais ça il ne peut lui avouer .