Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Musique

En y réfléchissant bien ….

 

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier 12 d’Arlette un clic sur le logo

P6241960

En y réfléchissant bien, vous devez vous demander si je me dore encore la pilule au soleil, quitte à me saouler de ciel bleu et rassasier mes envies  de farniente. En effet  je n’ai pas encore publié grand chose depuis que j’ai réintégré mon foyer après  mon week – end picard .  Mais se pose un sacré dilemme pour moi, c’est l’ordinateur ou le jardin , et ce dernier   ne se contente pas de regards, ni de paroles qui le flattent ,  il lui plait bien de me rappeler à l’ordre  pour l’entretien comme pour la cueillette ( je le soupçonne d’envier les hortillonnages  )   qui obligatoirement débouche sur une ou plusieurs séances confiture . Comme cette année est exceptionnelle pour les framboises et les groseilles ,  j’ai du mal à trouver quelque temps libre .

Je vais malgré tout vous parler de  mon échappée belle du week –end certainement en plusieurs fois car nous avons eu l’occasion de faire le plein d’images et de sons .

P6221810

Tout d’abord  à Hangard où nous nous avons fait une halte  pour voir où le grand père paternel de mon époux avait été déclaré disparu pendant la première guerre mondiale ( des combats importants ont eu lieu à cet endroit , en fait il a été fait prisonnier à Hangard ).

P6221804

 Sitôt arrivés chez le fiston nous sommes allés au zénith d’Amiens pour assister à une grande fête de l’entreprise où il travaille ,

P6221815

la musique s’est invitée,  comme vous pouvez le constater dans cette vidéo.

 

Après une première partie assurée par les groupes de jazz, rock,  des salariés et le concours d’une chorale d’enfants,  Michael Jones est arrivé pour la deuxième partie . Le lendemain c’est à Naours que nous nous sommes rendus je vous en parlerai prochainement .

 

Publicités

Gioseffo Zarlino

File:Gioseffo Zarlino.jpg

Pour l’abécédaire de la musique classique chez Violette un clic sur le logo.

Nous arrivons à la fin de l’alphabet avec cette lettre Z , l’Italie est bien représentée en compositeurs commençant par cette lettre j’ai choisi Gioseffo Zarlino .

Né en 1517 à Chioggia (Venise), mort le 4 février 1590. Prêtre et compositeur.

On déduit sa date de naissance de celle de son ordination mineure, car il faut avoir au moins 22 ans pour la recevoir. Il reçoit son éducation chez les Franciscains. En juillet 1536 il est enregistré dans les registres de l’église San Francesco de Chioggia comme chanteur. Il reçoit l’ordination mineure en 1639, il est organiste de San Francisco la même année. Il est certainement ordonné prêtre en 1540, car le 27 avril de la même année, il est nommé « capellano » et  « mansionario »  de l’école de San Francesco de Chioggia.

Le 5 juillet 1565, il est maître de chapelle de Saint-Marc de Venise en remplacement de Cyprien de Rore. Il occupe ce poste jusqu’à sa mort.

Les lignes mélodiques doivent être ordonnées pour former une oeuvre polyphonique respectant les règles du contrepoint.

Les écrits de Zarlino furent diffusés dans toute l’Europe à la fin du XVIe siècle. Les traductions et éditions commentées furent nombreuses en France, en Allemagne, aux Pays-Bas : elles y furent lues et étudiées par les élèves du maître Sweelinck, ceux-là même qui représenteraient la première manière du baroque.

Je vous propose ce duo tres particulier

Et cet  ensemble de flutes