Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

un mois émoi

Un mois émoi

Mon mois émoi

Pour ce défi   du mois écoulé, initié par Renée repris par Martine quai des rimes, un clic sur la photo logo.

Un mois de mars que je n’ai pas vu passer .

bouquet

Le premier week – end, une grand partie de ma petite tribu était présente. Sachant que le département du fiston est maintenant dans la zone rouge foncée et qu’il est interdit d’y aller comme d’en sortir, je suis bien contente qu’il ait pu venir en ce début mars . Je ne sais si nous n’allons pas ce soir avoir les mêmes restrictions pour les Vosges, les contaminations  avec ce variant anglais ayant évolué très rapidement ces derniers jours. J’attends impatiemment ce que va nous annoncer le président ce soir, je crains fort que Pâques se fasse sans la petite tribu.

7 mars le beau temps incite à sortir,  je découvre au bord de la Moselle que les montgolfières sont de sortie en fin d’après – midi

montgolfière et ouette

8 mars  à Woippy plage,  une sacrée surprise de voir ces jeunes ouettes , la nidification ayant lieu en principe au mois de mars, avril, et la durée d’incubation étant de 30 jours, ces parents visiblement étaient pressés  .

oisons ouettes

10 mars retrouvailles chaleureuses entre amis à Nancy. Un grand  merci Jean – Pierre pour ton invitation , cela m’a fait vraiment plaisir de te revoir.

La semaine suivante la météo plutôt capricieuse écourte  les promenades  mais permet de jouer avec le portable

arc en ciel  24 mars : nouvelle surprise au bord de l’eau   quand j’aperçois une cane colvert, escortée par le male, avec ses quatorze canetons ( ils ne sont pas tous sur la photo mais sur la vidéo oui )

canards et canetons 1

25 mars : une belle promenade à Moulins en compagnie d’ Yvonne Anne , le long et autour du canal , heureusement la pluie annoncée a pris ses rtt  et nous pouvons tranquillement papoter,  tout en profitant des premiers clins d’œil du printemps .

canal

  26 mars : Sortie ail des ours avec Mireille, Geneviève, Nicole  . Nous n’avons aucun mal à remplir les paniers  en un temps record.  C’est autour d’un café et d’un bon gâteau fait par Geneviève que nous nous retrouvons chez Bruno où, comme d’habitude, la joyeuse équipe invite le rire . Une fois rentrées,  il ne reste plus qu’à préparer  beurre d’ail des ours et pesto , sans oublier de mettre des feuilles au congélateur .

beurre d'ail

 

31 mars : Quel plaisir  cette météo de fin mars qui permet de profiter largement de ce printemps radieux . Ce n’est pas l’écureuil rencontré ce matin qui me contredira, très occupé à grignoter les bourgeons et les feuilles toutes tendres de cet arbre .

écureuil 

Suite à la déclaration du président, nous voilà donc à notre troisième confinement et les fêtes de Pâques seront les mêmes que l’an dernier .


Mon mois émoi

Mon mois émoi

 

Pour ce défi   du mois écoulé, initié par Renée repris par Martine quai des rimes, un clic sur la photo logo.

Première semaine, la météo est encore bien maussade avec cette abondance de pluie qui n’incite pas du tout à sortir.  Heureusement  de bien belles cartes arrivent dans la boite aux lettres pour donner un peu de  lumière à ce ciel  plombé . Merci Martine et Aurore pour cette gentille attention 

P2270022

La semaine suivante changement de programme le gel est à nouveau au rendez – vous accompagné d’une saupoudrée de blanc . Mes allers et retours dans le parc , pour  donner aux lapinous de quoi améliorer l’ordinaire,  sont fréquents, car ils manquent vraiment de verdure . Autant vous dire que les épluchures de carottes et salades sont  bien appréciées .

P2100019

Avec ces températures négatives arrivent aussi en force les nouveaux variants en Moselle , le sud – africain étant le plus représenté . À quelle sauce allons nous être mangés ? On peut se le demander  après la visite d’Olivier Véran à Metz . Eh bien, c’est le statu quo, plus de tests et une accélération pour les vaccinations . Le confinement ? Nous en saurons un peu plus le 6 mars …

P2145006

14 février , partis de la Maxe jusqu’au port de Metz via la véloroute, nous profitons d’un temps sec bien ensoleillé , le froid bien mordant n’empêche pas  les sorties.

WP_20210214_005

Pour notre sortie  entre bloguypotines du 19 février, la température s’est nettement radoucie, le printemps semble vouloir prendre de l’avance ,  et c’est avec un grand plaisir que nous nous retrouvons pour une balade bien agréable en bord de Moselle .

 P2195033

Ce clin d’œil printanier continue sur sa lancée, jusqu’à nous octroyer un 18, 3  degrés sous abri  le 21 février.

Le couvre – feu étant toujours de rigueur à 18 heures  permet de consacrer du temps à la  lecture,  car j’avoue qu’à 23 heures  il m’est difficile de rester longtemps éveillée .

P2080009P2015002P2270023

C’est aussi l’occasion de voir ce que le petit écran nous propose . Je ne sais si vous suivez cette série  sur ARTE “ En thérapie “ , mais je la trouve  très bien faite , les acteurs y sont excellents et le sujet vraiment très intéressant  car il rend compte du travail analytique, venant au secours de la multiplicité des traumatismes de l’âme .

La performance de Frédéric Pierrot est d’une justesse incroyable , car comme il le dit “ Cela nécessite une grande concentration,  il faut être authentiquement dans  l’écoute , s’attacher à la parle, sans chercher comment le corps doit être “

Des séances où l’écoute et l’empathie sont indispensables , qui rencontrent un écho tout particulier dans ce que nous vivons en ce moment avec la Covid .