Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

défi top chef alphabet

Surprise top chef

top-chef

Pour l’abécédaire top chef de Domi un clic sur le logo .

 

PA020060

Si vous avez envie d’un petit sauté de sanglier par ci , d’ un salmis par là , d’une sarcelle à l’orange ou d’une sauce chasseur ,  et pourquoi pas de sachertorte pour terminer le repas,  l’idéal pour votre silhouette c’est d’abord une bonne soupette. Je vous propose donc la surprise top chef :

 

S  ecouez vous d’abord  le popotin,

U  tilisez à bon escient  vos neurones,

R  endez – vous ensuite au jardin ,

P  our programmer  le minestrone

R  ien ne vaut de bons légumes .

I  l est encore temps pour la cueillette

S  i vous ne voulez pas  prendre de  volume

E  ssayez la soupe, avouez  c’est chouette !

 

Pour celles et ceux qui trouveraient la surprise un peu trop succincte ou trop sévère , j’ajoute

  • Un joli sourire
  • Un seau de sans souci
  • Un soupçon de singerie
  • Un sagittaire avant de s’en servir
  • Un saprophyte ( il en faut bien un pour vous aider à ne pas prendre de poids )
  • Un sauf conduit de saucisson
  • Un sol la si si fa si la si ré
  • Un soupir des sens ça vaut mieux qu’une soupière d’essence .
  • Une symphorine ou une subtile main de Bouddha

PA020026

Publicités

Animelles de bellâtre à l’aspic

 

top-chef

Pour le défi top chef de Domi chez les nuls un clic sur le logo, il s’agit d’élaborer une recette en mettant le maximum de mots en a  .

P2260513

*Animelles de *bellâtre à l’aspic .

  • Temps de préparation : aléatoire
  • Temps de cuisson : six minutes

Pour cette recette , à privilégier en été , tout d’abord il vous faut songer aux ingrédients :

– Allez à l’aube arranger des appâts dans un bois , l’animal est rusé, mais armés de patience et de bons aliments vous aurez tous les atouts .

-  Dès qu’il arrive attendez qu’il se baisse pour pratiquer l’ablation des animelles, pour agir ayez  donc toujours un couteau bien aiguisé,  l’action doit être rapide pour l’arme blanche !

– attention d’anticiper l’assaut de l’animal , l’anesthésie n’étant pas autorisée, l’arbitraire de votre avantage peut être soudain accentué .

– après l’ablation des animelles  , accélérez l’allure, c’est le moment de tester votre aptitude à la course, car l’animal aura une certaine animosité à votre égard .

Pour l’aspic vous attendrez que le soleil ait atteint son zénith et vous arpenterez les chemins aux pierres apparentes avec une canne à lancer . L’animal en vue, arrêtez vous assez loin , lancez votre fil et et  agitez  l’appât près de la tête . Des que l’aspic le mord , hop ferrez le et actionnez le moulinet. N’oubliez pas d’amener aussi un récipient assez large pour le transporter .

 

Voilà , vous avez donc les animelles et l’aspic , maintenant  quelques astuces avant de passer à la cuisson .

Pour l’aspic aspergez d’absinthe les animelles  , ajoutez un peu d’anis,  approchez les  du nez de l’animal avec adresse. Grand amateur d’ alcools forts il appréciera et accrochera les animelles  à ses tableaux d’affût  . Après vous appelez un aide pour ramener l’aspic dans l’ environnement adéquat  . Attention pas d’assassinat , la bête est protégée .

Attendries par le venin vos animelles  auront une saveur abracadabrantesque.  Arrachez la peau , salez,  poivrez , poêlez à feu vif dans du beurre d’avocat déglacez avec une cuillère à soupe d’Armagnac et parsemez d’asparagus haché . Servez ! Bon appétit !

* animelles = testicules

* bellâtre = jeune sanglier dont les défenses sont déjà en état de tuer ceux qui l’attaquent

Je me demande si en mettant recette, ingrédients,  dans les mots clés , je ne commets pas un impair Clignement d'œil!