Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Art

Tango est la voix …..

Pour les croqueurs de mots Luciole 83 à la barre, un clic sur le logo . Elle nous propose pour ce lundi :

“Le tango est une pensée triste qui se danse” Enrique Santos Dicepolo

couleur-Tango-50x60

Image empruntée ici

*******

Les notes s’égrenaient lancinantes , absorbées par  la moindre particule de l’air ambiant,  s’approchant des danseurs, Nicolas le professeur se pencha alors vers un couple et leur murmura à l’oreille :

Tango est la voix qui en toi chemine

Mélancolie du temps couleur de pluie

Qui coule  dans tes veines argentines

*

Tango la plainte   de ton âme en peine

Criant l’abandon dans l’aube d’opaline

De tes espoirs déçus d’être sa reine .

*

Tango  la pensée vagabonde qui glisse

Ses  larmes au creux de tes  mains

Suspendues  au vide du lendemain. 

*

Tango l’absence  et cet amour perdu

Qui soudain s’égare dans le marécage

De tes illusions comme un malentendu .

*

 “Voilà ce que je voudrais que vous compreniez  Elio , tendez vers l’essentiel la fusion avec votre partenaire . La tristesse laissez la couler en vous ,qu’elle s’infiltre dans vos veines goutte à goutte,  qu’elle prenne  possession de tout votre être , vous serez à elle et elle sera  vous  . “ Le tango est une pensée triste qui se danse “ a dit Enrique Santos Dicepolo  ” à vous de le démontrer .

Et vous Marlène , ne soyez pas  à des milliards d’années lumière de votre partenaire, lui  et vous ne faites qu’un ,  vivez la cette danse comme si c’était la dernière  . »

Petit à petit la crispation fit place à la souplesse, à l’osmose , pas mécontent de voir ses conseils aboutir Nicolas  oublia ses 70 printemps en invitant une élève , en retrouvant ses jambes d’antan  au son du bandonéon , il en médusa plus d’un par sa parfaite prestation  .

 

 

Publicités

Romanella

images-copie-1

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo.

Ne vous fiez pas à sa tenue légère, Romanella va tout retourner à la cour de récré, s’il y a à donner un bon coup de balai dans la cour , maitresse Jill vous pouvez lui confier mais attention il ne faut pas la contrarier,  mademoiselle a  un sacré  caractère .

P3051322

Détail d’une œuvre de l’exposition “l’aventure de la couleur” au centre Pompidou Metz

**** 

R  ebelle, de vos remarques elle n’en a cure

O  pposant   aux   autres   une  obstination 

M   aladive,       elle     est    la     caricature

A ussi   en  toutes circonstances de l’action.

N  e lui demandez pas de prendre du repos,

E   lle       déclinera      cette    proposition ,

L  orsqu’elle   décide  qu’il  y  a  du  boulot  

L  a  fatigue  n’aura  jamais  le dernier mot 

A ussi  ne se pose – t – elle pas de  question .