Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Histoire et légendes

à la cathédrale de Verdun

Je suis encore dans les temps pour vous parler de cette crèche  que j’ai eu l’occasion de voir mercredi dernier à Verdun.

WP_20200101_025

C’est toute la Provence qui s’est installée à Verdun , dans  la cathédrale Notre Dame de Verdun,  une réalisation magnifique  prévue au départ pour la cathédrale Notre Dame de Paris .

WP_20200101_021

Cette représentation de la naissance de Jésus entouré de Marie et Joseph et à leur côté, les bergers éveillés la nuit par l’ange venu leur annoncer la naissance du Sauveur, reste fidèle au récit de la nativité dans l’évangile de St Luc,

WP_20200101_005

en invitant tout un peuple à la célébration de l’évènement .

WP_20200101_007

 

Les santons sont porteurs du message spirituel et l’agencement du paysage présente des symboles bibliques et religieux .

WP_20200101_015

Le moulin à vent évoque non seulement le souffle du vent mais aussi celui de l’Esprit Sain.

WP_20200101_012

L’eau du ruisseau ou celle du puits rappelle qu’elle est source de vie pour la nature et l’humanité .

WP_20200101_019

Le pont point de passage relie  la terre et le ciel .

WP_20200101_018

Le rameau de ronce qui s’accroche à la grotte symbolise déjà la couronne d’épines

WP_20200101_004

Les bergers sont porteurs d’une lanterne pour éclairer le monde de la lumière du Sauveur en témoignage du message évangélique .

WP_20200101_020

Le ravi est parfois associé au naïf , l’idiot du village . En fait il est l’émerveillé, un être de lumière , il ne voit que la beauté du monde .C’est lui qui raconte tout ce qu’il voit et que les autres ne savent pas voir . Tout le monde a sa place dans la crèche , du plus démuni au plus riche et l’étranger est toujours le bienvenu .

WP_20200101_013

 

 


À la tombée de la nuit …

Comme promis je vous emmène aujourd’hui découvrir le conte visuel et musical de la cathédrale de Metz intitulé la lanterne du Bon Dieu . Comme pour le mapping de Constellation, le compte à rebours commence,  quelques secondes avant 19 heures cette fois – ci . La promenade graphique et féérique conçue par Artslide  peut commencer , elle sera  intégralement dédiée à celle qui va bientôt souffler ses huit cents bougies  pour notre plus grand plaisir .

PB224464

Les nombreux tableaux qui se succèdent sont autant de références  à son histoire et aux  légendes qui lui sont associées 

PB224496 

comme le rappel de l’incendie dont elle a été victime en 1877 , avec aussi cette apparition du Graoully sur sa façade ouest,

PB224503

celle de St Nicolas ,  l’éclairage tout particulier de la statue du prophète Daniel ayant les traits de Guillaume II, l’évocation du chant grégorien né à Metz .

PB224477

  Le trait souligne judicieusement l’architecture révélant les moindres détails, sublimant la pierre de Jaumont et rendant un vibrant hommage aux bâtisseurs et vitraillistes .

PB224471

J’avoue avoir particulièrement bien aimé ce mapping qui est en parfaite osmose avec la lanterne du Bon Dieu et le temps  de Noël .

PB224478

Vous remarquerez sur une des photos ce clin d’œil aux boules de Meisenthal   avec la guirlande de “lab” , la dernière création née de la combinaison fraternelle entre un erlenmeyer , une fiole ballon et le tube à essai .

PB224506

Une petite vidéo pour finir pour vous donner un petit aperçu du spectacle et retrouver légendes et histoire de ce temps des bâtisseurs .


Les 800 ans de la lanterne du Bon Dieu

 

PB270040

Dès ce mois de novembre vous pourrez découvrir les différents temps forts des huit cents bougies  de  la cathédrale de Metz . Ils  vont en effet se décliner en  trois  parties  de 2019 à 2021 .

PB210177

  • Le premier temps des bâtisseurs, Novembre 2019 à avril 2020.

Coïncidant avec l’ouverture des marchés de Noël de nombreuses animations sont présentes .

– Un vidéomapping spécialement conçu pour cet anniversaire est visible depuis hier . Il aura lieu tous les jeudis, vendredis, samedis, dimanches à l’exception du 7 et 8 décembre jusqu’au 5 janvier 2020 . Il retrace  les huit siècles de construction  et rend hommage aux  bâtisseurs et artistes  vitraillistes avec différents tableaux. L’introduction rappelle les voûtes et les couleurs de la cathédrale ottonienne, avant qu’elle ne devienne gothique. Des échafaudages évoquent la période de la construction. Une séquence retrace l’importance des vitraux et leur caractère incontournable. L’incendie de 1877 est également représenté. Le final met en avant saint Nicolas, les boules de Meisenthal et la contemplation de Noël avec des milliers de bougies éclairées, posées sur les corniches.

– Les musiques sacrées de la Cité musicale

– Présentation du vitrail commandé par l’Etat

 

– Objets de collections créés pour l’anniversaire comme par exemple le lumina de Meisenthal

.

Comme vous pouvez le remarquer sur cet extrait  vidéo ,  le mapping  est axé sur l’architecture de l’édifice,  sur toutes les légendes qui y sont associées et sur la beauté de ses vitraux . 

Vous avez certainement remarqué la présence de St Nicolas sur la vidéo , il sera aussi associé à cet évènement avec “ envolée céleste ”  , un spectacle de la compagnie Transe Express, le 8 décembre à 17h 30 . Une scénographie aérienne autour du carillon, spécialement conçue pour Metz, s’inspire des spectacles médiévaux mettant la cathédrale au cœur de l’animation des villes .

25208

  • Le temps des artistes mai 2020 à septembre 2020

Où un parcours de visite dédié au vitrail sera mis en place à travers toute la ville ainsi que des animations numériques.

P9090915

  • Le temps des lumières Octobre 2020 à février 2021

Une grande exposition Chagall sera installée au centre Pompidou Metz , ainsi que des expositions sur l’art verrier et le concert Apocalypsis à L’Arsenal .

PB173547

J’essaierai de  partager un maximum d’évènements, les gants, les doudounes et bonnets étant ressortis depuis quelque temps, il y aura juste à maitriser le clic de l’appareil photo .


à la cour de récré

images-copie-1

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo.

Joyeuse fait son entrée à la cour de récré .

File:Epee sacre fourreau louvre.JPG

Photo prise sur le net ici

J oyau des regalia du royaume de France   

O n  la  trouve maintenant au Louvre à Paris

Y   brille  son pommeau d’or avec élégance 

E pée  de  Charlemagne  à  la  barbe fleurie

U  tilisée   pour   le  sacre   avec  constance

S  erait    protectrice    de  l’Eglise  a  priori

E n   armant  Charles  et  sa  descendance  

File:Albrecht Dürer - Emperor Charlemagne.jpg

Charlemagne portant Joyeuse

Gravure d’ Albrecht Dürer


Lundi soleil

lundi_soleil_sunny_monday_logo_officiel

Pour lundi soleil de Bernieshoot  un clic sur le logo.

Pour ce deuxième lundi en violet je vous propose une fresque  de street art

P4020837

Vous y voyez le blason de la ville de Metz en noir et blanc qu’enserre un dragon bien menaçant , celui – ci n’est pas près de le lâcher visiblement . Mais la légende du Graoully est toute autre puisque ce dragon a  été définitivement mis hors d’état de nuire grâce à St Clément qui le chassa hors de la cité .

Voici quelque peu résumé l’histoire du Graoully

 

Né au début du moyen – âge de l’imaginaire chrétien le Graoully est indissociable du nom du premier évêque messin. Il représente le paganisme vaincu par la prédication de  St Clément .Ce serpent aux allures de dragon se retrouve dans toutes les processions religieuses et populaires du moyen age et au début de l’époque moderne .Au fil des siècles le Graoully a pris des allures diverses du serpent médiéval au dragon chinois de l’image de 1850. Son nom actuel apparu au 16 eme siècle ,dérive peut être d’une racine indo européenne en Gr évoquant son caractère redoutable puis de l’ancien allemand groeulich qui signifie horrible abominable .On trouve aussi d’autres noms comme grawelin, Groully, Graoulli peut etre dérivé de l’allemand grau(gris) et aussi de grausam ( maléfique)
Il n’y a pas de légende du Graoully mais une légende de St Clément .
L’amphithéâtre de Metz était infesté de serpents bloquant les accès de la ville . St Clément se rend à l’amphithéâtre et repousse d’un signe de croix les serpents qui allaient l’attaquer puis passe autour du cou du plus grand d’entre eux son étole et le conduit ainsi jusqu’à la Seille . Là il le libère et le chasse en lui ordonnant de traverser la rivière et de quitter avec tous les siens les terres habitées.Les serpents s’exécutent et depuis amphithéâtre est purifié de toute bête nuisible. Dans cette version les serpents symbolisent Satan exerçant son pouvoir sur les Messins encore paiens .  Dans d’autres versions postérieures le plus grand serpent devient dragon. La figure du dragon a surtout été popularisée par les processions attestées des le XIIeme siècle où il est promené d’abord sous la forme d’une bannière puis d’un mannequin qui reçoit au XVI siècle le nom de Graoully.


Il se trouve dans la correspondance de Rabelais une allusion à ce dragon "dont on faisait cliqueter les horrificques maschoueres". L’usage était de faire porter en tête de la procession par les paysans de Woippy des croix et des bannières dont l’une se terminait par la tête du dragon . Le troisième jour cette croix était reléguée en queue du cortège pour signifier la défaite du dragon .Puis ce fut un mannequin en osier et en plâtre qui était battu par les enfants de chœur de la cathédrale le dernier jour.

IMGP6015Reliefs au niveau du portail nord de la cathédrale , représentant St Clément qui a vaincu le Graoully et baptisant la fille du gouverneur de Metz

 

Au XXème siècle il est parfois décrit comme un crocodile aux grandes oreilles pointues avec des ailes de chauve souris dont le cri "tenait du meuglement de la vache et du barrissement de l’éléphant , du braiement et du rugissement, de la trompette et du tambour " . On insiste sur la voracité du monstre et St Clément le noie dans la Seille au lieu de le chasser.

y0ut9hkt

Aujourd’hui son effigie se retrouve rue Taison (nom provenant des paroles de St Clément qui aurait dit taisons nous ) en hauteur

IMGP9884

et sur les pavés symbolisant la procession qu’empruntait le cortège, sur le blason de la ville de Woippy et sur l’emblème des maillots du FC Metz.


Vous avez dit Orval

Un courrier récent et la visite de la nouvelle médiathèque de Metz ( où l’on peut emprunter ces ouvrages) m’ont incitée à rediffuser ce billet qui date de 2010 ,  que peut être la plupart d’entre vous n’ont pas lu .

J’ai rajouté un lien vers un site qui développe cette légende d’Orval , je vous invite donc particulièrement à cliquer ici

SERVAIS-Orval-tome-22

Souvenez – vous  l’été dernier  de mon incursion en Belgique , avant de nous installer à Han sur Lesse nous sommes passés par l’abbaye d’ Orval . La lecture de la bande dessinée de Jean – Claude Servais et la parution du tome 2 m’incitent aujourd’hui à revenir sur l’esprit d’Orval.

La bière d’Orval n’a plus aucun secret pour vous ? Ok, mais si la couleur ambrée et l’arome intense de ce breuvage, confectionnée avec l’eau de la fontaine Mathilde, vous est familière , l’histoire du trésor de l’abbaye vous est peut être encore inconnue. Quelques rappels historiques pour vous mettre dans l’ambiance .

IMG_1429

L’église, dont les travaux se sont achevés vers 1124, s’inscrit dans un domaine qui ne tarde pas à s’agrandir pour couvrir 7000 hectares, 130 moines y vivent . Mais la révolution française arrive sur place et les troupes du général Loison, après avoir pillé méthodiquement les lieux, incendient l’édifice . En 1926 un nouveau monastère est construit qui intègre les ruines de l’ancienne abbaye .

IMG_1443

Mais quid de la légende qui perdure à propos d’Orval ?  . Encore une petite remontée dans le temps ,  le 20 juin 1791 la famille royale s’échappe des Tuileries espérant atteindre Montmédy où l’attend le marquis de Bouillé. Seulement voilà, du coté de Varennes, l’entreprise échoue . Marie Antoinette a emporté ses bijoux et, mystère, on n’a jamais retrouvé ceux-ci . On sait que le coiffeur de la reine est parti en éclaireur pour Montmédy, a – t – il mis le magot à l’abri à Orval ? ou bien s’en est il débarrassé à Montmédy ? Certains prétendent que ce trésor aurait été découvert et aurait financé la construction de la nouvelle abbaye. .

IMG_1437

Toujours est – il que la légende perdure à Orval ( des trous dans les murs et les souterrains sont encore visibles dans les ruines) et cette histoire a inspiré à Jean Claude Servais deux albums magnifiques. Je vous laisse en sa compagnie en cliquant sur  Orval.

Orval


La maternité du boulevard Poincaré

Pour l’abécédaire photo chez Violette un clic sur le logo . Je continue à vous présenter les statues de l’esplanade ou de ses environs immédiats .

P8102523

Maternité universelle

Intitulée initialement “maternité” cette œuvre du sculpteur Henri – Marius Petit ( 1913 – 2009) est présentée en 1934 au salon des artistes français , elle obtient la médaille d’argent . La ville de Metz l’achète et en 1938 la statue rebaptisée “monument aux mères françaises” est installée dans les parterres du boulevard Poincaré en contre – bas de St Pierre aux Nonnains  .

P8102524

Pendant la seconde guerre mondiale , cette statue sera cachée pour éviter d’être fondue comme beaucoup d’œuvres en bronze , notamment le poilu libérateur de Hannaux sur l’esplanade . Sur son socle, à l’arrière, on peut lire l’hommage à la natalité et la famille rédigé par Louis Forest .

P8102520

« S’il prenait fantaisie à mes amis  après ma mort de vouloir honorer  ma mémoire, qu’ils s’abstiennent de  donner mon nom à une voie publique  ou de graver mes traits dans le bronze ou la pierre. Ils seront mieux inspirés en édifiant sur une place une statue représentant une jolie femme  de France, avec un bel enfant dans  ses bras, cet hommage me sera le  plus agréable parce qu’il sera rendu à la natalité et à la famille  française  Louis Forest »

P8102522

 


La statue de Gilbert du Motier de la Fayette

Pour l’abécédaire photo de Violette un clic sur le logo

Prendre une image personnelle d’escalier ou de porte ou de statue et les faire parler ou en parler selon votre ressenti. La photo ne doit pas venir d’Internet. Comme il s’agit quand même de la suite de l’abécédaire , cette fois avec la lettre R, mettre dans le titre de la photo un mot commençant par R.

Regard sur le marquis de la Fayette

P8102534

 

“Du premier moment où j’ai entendu le nom de l’Amérique je l’ai aimée, dès l’instant que j’ai su qu’elle combattait pour sa liberté, j’ai brulé du désir de verser mon sang pour elle “ Gilbert du Motier Marquis de la Fayette .

P4171446

Car c’est à Metz, le 8 août 1775, lors d’un dîner chez le gouverneur, le maréchal de Broglie, que ce jeune et fougueux marquis prit la décision d’aller se battre pour l’indépendance du peuple américain. Bravant l’interdiction de Louis XVI, il s’embarqua en avril 1777 pour l’Amérique où il offrit ses services au Congrès.

P8102536

En 1920 la statue réalisée par Paul Wyland Barclett est financée par les chevaliers du Colomb , elle est inaugurée en présence d’Albert Lebrun le 21 août au jardin de Boufflers  . Mais elle sera  fondue en 1940 lors de l’occupation allemande , seul le socle et les bas reliefs restent. En 1991 un comité Lafayette se crée composé de Français et d’Américains,  une nouvelle statue, œuvre de Claude Goutin  est inaugurée le samedi 20 novembre 2004 à 18heures, soit 60 ans après la libération de Metz par les soldats du 20 ème Corps Américain en présence de la petite fille du général Patton .

Pour en connaitre un peu plus sur le marquis  un petit clic ici


Le 15 août et notre Dame de Metz

P8150337

Il ne vous aura pas échappé qu’ hier on célébrait  l’Assomption, à Metz comme dans beaucoup d’autres communes cette fête s’accompagne d’une procession mais ici elle revêt un caractère tout particulier puisqu’elle est reliée aussi à un fait de résistance .

P8150323

C’est en effet le 15 août 1940 que Metz a dit non en défiant les nazis .

P8150319

En 1918 un obus tombe dans le jardin de l’évêché , l’évêque Mgr Benzler  fait le vœu de dresser une statue à la vierge si la guerre épargne Metz .

P8150340

C’est son successeur ( Mgr Benzler allemand ayant été expulsé )  Mgr Pelt  qui réalise ce vœu sur la dite place le 15 aout 1924 avec une statue coulée avec le métal des canons allemands .

Le 14 août 1940 les nazis interdisent la manifestation . Les Messins dressent un immense parterre de fleurs au pied de la vierge , toute la journée des milliers de messins défilent en silence  jetant des bouquets de fleurs liés d’un ruban tricolore . L’évêque lui – même s’y arrête pour prier . Le lendemain à l’aube il doit quitter son logement , trop francophiles ou francophones 4000 Messins subissent le même sort le 16 et 17 aout .

 

Dès la libération la cérémonie n’exprime pas seulement un fait religieux mais aussi patriotique, c’est pourquoi, encore de nos jours, sont associés à cet évènement des autorités laïques venant déposer une gerbe pour commémorer le premier acte de résistance des Messins.

Hier la procession est partie, comme d’habitude , de la cathédrale pour rejoindre la place St Jacques où se trouve la statue de notre Dame de Metz . Je vous laisse regarder les photos prises sur le parcours . Vous reconnaitrez les bannières de différents pays associés à cette cérémonie , ainsi que l’évêque de Metz et le maire .

P8150331

 

P8150330

P8150334

P8150335

P8150336

P8150341


Rime imposée

Pour la rime imposée chez Violette un clic sur le logo.

Inte et les sons analogues pour ce jeudi .

P6231860

 

Dans les grottes de Naours les villageois  n’avaient  crainte

De rester longtemps  dans ce labyrinthe

Bien protégés des ennemis,  malgré l’astreinte

Ils se sentaient vraiment hors d’atteinte .

Si l’assaillant  à l’entrée resserrait l’étreinte

Ils avaient trouvé une  autre feinte

Les enfants  en courant dans un boyau étroit sans contrainte

Obligeaient l’ennemi à ralentir et ils étaient piégés dans l’enceinte .

  P6231859P6231854


Musée de la cour d’or suite

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4

Pour l’atelier de Ghislaine un clic sur le logo .

P6071677

Mon billet sur notre sortie de jeudi dernier ne vous montrait pratiquement que l’entrée de notre musée de la cour d’or,  avec juste une photo de mosaïque romaine . Je vous propose aujourd’hui si vous le voulez bien de continuer la visite  de ce début  juin . Au fait avant de commencer , savez – vous pourquoi il  se nomme ainsi ? Il faut remonter un peu dans l’histoire , son nom viendrait d’une légende selon laquelle les bâtiments abritant le musée seraient implantés là où était situé le palais de la cour d’or des rois Mérovingiens .

P6071666

Commençons donc par l’époque gallo- romaine comme nous y incite ce cavalier et sa monture quelque peu malmenés par les ans  .  Les archéologues ont du jubiler quand ils ont commencé à fouiller les sols de notre cité , je n’oserais jurer que c’est pendant l’annexion que le plus grand nombre  de vestiges a  été mis à jour mais il faut reconnaitre qu’ils sont nombreux .

Tout d’abord les thermes qui sont à l’emplacement même du musée

P6071667

P6071668

 

Souvenez – vous, je vous parlais, il y a peu de temps, de l’aqueduc qui amenait l’eau à Metz depuis Gorze en passant au dessus de la Moselle grâce aux arches de Jouy, vous retrouvez ici des morceaux   de  conduites  . 

P6071669

Qui dit thermes dit bains , quelle n’a pas été notre surprise  de trouver en ces lieux l’ancêtre du bikini , regrettant de ne pas voir le visage de cette jeune  naïade aux jambes en mouvement , une serviette jetée négligemment sur le côté .

P6071670

Par contre d’autres têtes sont  restées pratiquement intactes , jugez en plutôt pour les personnages présents sur cette colonne funéraire

P6071671 Une autre partie d’un monument funéraire où l’on voit tout ce qui faisait le quotidien et l’environnement de la personne disparue

P6071672 Je ne vous montrerai pas toutes les stèles funéraires mais sachez qu’elles sont nombreuses et réparties dans plusieurs salles par contre j’ attire votre attention sur les bijoux réalisés à cette époque , fibules et autres broches à la finesse remarquable. 

P6071673

Nous arrivons maintenant près de cette colonne phénoménale de Merten , il s’agit d’une œuvre phare de ce musée représentant Jupiter terrassant l’anguipède , monstre mi – homme mi – serpent  Les 214 fragments de cet ensemble furent découverts en 1878 à une quarantaine de kilometres de Metz .  Pour mieux voir  la sculpture je vous conseille de cliquer ici vous pourrez jouer avec la loupe pour  apprécier les détails .

P6071676


Atelier 62 Ghislaine

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4

Pour l’atelier 62 de Ghislaine un clic sur le logo

 

P5061556

Inutile de partir à l’aube de Metz  pour profiter de ce beau contraste des arches de Jouy sur le bleu du ciel.  Ce dimanche nous avons préféré  l’après – midi pour bénéficier d’une visite guidée  et  redécouvrir  ce magnifique aqueduc construit au II ème siècle par les Romains  .

P5061559

Le soleil jouant les stars, le chapeau est fortement conseillé,  mais les points d’ombre sont présents  notamment au bord des piles du pont et un peu plus loin au niveau du bassin de réception où le vert abonde . C’est la première fois que nous voyons cette installation exceptionnellement ouverte , la conduite d’arrivée double est bien visible mais celle repartant vers Metz semble nettement  mieux conservée .

P5061568P5061564P5061566

Mais revenons aux arches du pont , les briques rouges que vous pouvez apercevoir au niveau de la voute ne sont pas de l’époque romaine , elles proviennent de la restauration entreprise au moment de l’annexion . Il faut savoir aussi qu’entre les piliers existaient des maisons , il en reste d’ailleurs une partie visible  sur la deuxième photo . En 1845 Prosper Mérimée fait détruire les deux maisons situées à l’emplacement de la route actuelle les autres le seront au fur et à mesure et par les bombardements en 1944.

P5061560

Une légende court sur ce pont inachevé, il serait l’œuvre du diable. On raconte que Mettius un légionnaire romain établi à Metz, retrouvait régulièrement Nausidia , une belle jeune fille , à Jouy aux arches mais un jour la Moselle en crue l’empêcha de traverser  . Faisant des signes à Nausidia qui l’attendait sur l’autre rive, il sentit qu’on lui tapait sur l’épaule .

“ Salut à toi Romain”

“ Ave , répondit Mettius aurais tu une barque à me prêter ? comme tu vois mon amie m’attend mais je ne peux la rejoindre .”

“ Je peux faire mieux que te prêter une barque légionnaire  , je peux te construire un pont en une seule nuit”

“ Qui es tu pour pouvoir accomplir de tels prodiges ? “ demande Mettius ahuri

Je suis Satan , le maitre des Dieux , Demande à Jupiter de te construire un pont jamais il ne te répondra . Moi, je suis là et je tiendrai ma parole si tu me donnes seulement ton âme “

Mettius accepta . Satan se mit au travail aidé de toute une armée de démons, en voyant le rythme effréné que prenaient les travaux , le légionnaire comprit qu’il allait bel et bien laisser son âme à Satan .  En arpentant les rives à la recherche d’une solution il réveilla un coq qui se mit à chanter,  aussitôt les autres volatiles crièrent leur cocorico . Satan crut que c’était le matin et se dit qu’il n’avait pas tenu parole , de rage il donna des coups de pied si fort dans les piliers qu’ils s’effondrèrent ”

Bien sur, cette légende apparue au Moyen Age s’explique, car toute la partie souterraine de l’aqueduc était inconnue alors et pour les gens de cette époque ce pont relevait du prodige ou du démon  .

  P5061571 En effet maintenant nous savons d’où il vient , l’aqueduc  emmenait l’eau en reliant les sources de  Gorze à Metz et  comportait une partie souterraine de 12 , 7 km , un pont à arcades de 1, 125 km entre Ars et Jouy et une autre partie souterraine jusqu’à Metz . Il a inspiré de nombreux peintres dont William Turner. 

Ci – dessous un tableau  le représentant , j’ai beau chercher, je ne trouve pas le nom de l’artiste .

File:Construction des arches à Jouy-aux-Arches.jpg

Cette vue permet d’avoir une idée de l’ensemble du pont jadis , maintenant il reste beaucoup moins d’arches de part et d’autre de la Moselle .  En la traversant en direction d’Ars , nous pouvons apercevoir le reste des  arches en prenant la direction de Novéant .

P5061575 

P5061577


Les héros oubliés

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4

Pour l’atelier 54 de Ghislaine un clic sur le logo .

P2101268

J’ai découvert un aspect peu connu du père des super héros , Jack Kirby , au musée de Gravelotte samedi dernier . Ce nom ne vous est certainement pas étranger mais quand je vous aurais montré l’œuvre suivante, je suis sure que allez trouver les principaux héros qu’il a créés .

P2101267

Jack Kirby est  un des héros de la bataille de Dornot – Corny ( septembre 1944) avec d’ autres GI’s de la 5ème division  . Il faut rappeler  que dans la bataille du fer à cheval de Corny ,  les GI’S sont obligés de tenir leur position à tout prix, ce ne sont que des mots mais ils vont s’avérer lourds de conséquences comme vous allez le constater .  La 17 ème SS Panzer Grenadier Division bien loin d’être en fuite est appelée en renfort par les allemands et empêchera les américains de progresser. Après avoir traversé la Moselle pour prendre le fort St Blaise , ils  vont subir pendant 60 heures un déluge de fer et de feu.  Quand enfin l’ordre de repli est donné , les survivants sont obligés de retraverser la Moselle, peu de canots sont disponibles hélas .

P2101275

Des Gis essayant de franchir à la nage la rivière se noient dans l’eau glacée , d’autres embarcations où s’entassent les blessés offrent   aux tirs ennemis des cibles privilégiées , c’est  le chaos . Sur les 1200 Gis qui  participent à cette bataille 945 sont  tués .

P2101277

Ce cruel échec en créant une diversion utile permettra à d’autres combattants de préparer l’assaut contre la forteresse de Metz. 

P2101279

Kirby sera très influencé par ces heures vécues dans l’enfer de la bataille , explosions , déflagrations, flash lumineux , crépitements  hanteront ses dessins . Son expérience de la guerre en Moselle le laisse traumatisé , survivant d’une bataille effroyable ses univers  racontent la fin du monde, le miracle , la survivance, la force du destin .

P2101276

 

 


Mélusine

images-copie-1

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo .

File:JuliusHubner Melusine.jpg

La fée Mélusine par Julius Hübner

 

M    élusine ,  le   samedi  change  d’apparence.

E   lle  sait  que nul être ne doit  l’apercevoir. 

L  a   belle   se   cache   alors   par   prudence.

U   n  jour malgré tout son époux pour  la voir, 

S’ aide d’une dague perçant le bois en finesse  

I  l  comprend  un  peu  tard  son  indélicatesse

N   e    peut   revenir   sur   la   dite   promesse

E  t  perd  à  jamais  de  sa  fée  les  caresses.

File:Melusine-Ludwig Michael von Schwanthaler-1845.jpg

Statue de Ludwig Michael von Schwanthaler.

File:Lutzelbourg p2.jpg

Château de Lutzelbourg

Savez vous qu’il existe une Mélusine mosellane qui habitait au château de Lutzelbourg .

La comtesse de Lutzelbourg était une femme gaie qui ne songeait qu’à se distraire, ce qui n’avait en soi rien de répréhensible si ce n’est son gout immodéré pour la moquerie et l’injure . Un jour qu’elle se promenait à cheval dans la forêt elle rencontra un curieux homme qui devient vite la cible de ces propos . Le vieillard la mit en garde de ne point continuer à l’importuner mais elle continua en le comparant à un sanglier . L’homme en colère la maudit en lui annonçant que l’enfant qu’elle attendait chaque samedi deviendrait poisson.  Quand l’enfant naquit la comtesse l’appela Mélusine, les premiers jours furent un vrai bonheur mais quand vint le samedi elle repensa à  la malédiction et découvrit avec stupeur une sorte de monstre à écailles dormant dans son berceau . Le comte qui mourut la même année dans une bataille n’en sut jamais rien . Mélusine grandit et devint une tres belle jeune fille aimant méditer seule dans la forêt . C’est là qu’elle rencontra Raymond de Phalsbourg qui lui demanda  de l’épouser . Mélusine ne sut refuser mais lui fit jurer de ne pas chercher à la voir le samedi . Durant de longues années il n’y eut aucun problème l’habitude ‘étant installée . Mais un jour une troupe de chasseurs fut accueilli au château, le vin aidant les invités demandèrent à voir Mélusine , il précisa qu’elle était couchée , comme ils insistaient de plus en plus le doute s’installa dans l’esprit de Raymond qui finit par monter pour la chercher . Regardant par le trou de la serrure, il vit une grande sirène allongée dans une baignoire , aussitôt il comprit tout et ne tarda pas à mettre tout le monde à la porte en disant que la maladie de sa femme s’était aggravée . Mélusine savait que son mari l’avait vue et craignait d’être appelée un jour sirène . Lorsqu’elle enfanta d’une fille à trois yeux et pourvue de cornes, c’est ce que fit Raymond, il l’injuria  lui disant qu’elle n’était qu’un serpent, une sirène .Fondant en larmes  elle disparut dans une fumée blanche non sans avoir précisé que Raymond l’avait tuée en brisant son serment . Quelques jours plus tard le comte mourait de chagrin .

 


Dans la maison de monsieur et madame Qinquempois

Pour les croqueurs de mots un clic sur le logo .

Josette à la barre des croqueurs de mots nous propose d’écrire une histoire sur ce tableau et d’y insérer les mots  "Ciel, chaussure, coq, couronne et crapaud."

Dans la maison de Monsieur et madame Qinquempois,  ce n’est pas vraiment la joie. Depuis le matin Edmond est fort chagrin , les pensées perdues dans le lointain .

“ Edmond juste ciel  ! où es tu donc parti ? Voilà plus d’une heure que tu restes là à regarder dans le vide , sans bouger, sans même dire un mot , que t’arrive – t il mon petit ? “

L’un après l’autre ses parents le supplient de s’expliquer, mais rien n’y fait , Edmond reste muet , plongé  dans un ailleurs que lui seul maitrise .

Pas question que je révèle quoique ce soit pense Edmond, personne ne doit savoir que la fée Carabosse  est venue hier  soir me rendre visite . Je délaçais tranquillement mes chaussures  , assis sur le vieux banc de la cour   quand je l’ai aperçue  , perchée sur la crête du coq de l’église . Elle était toute petite , bossue , habillée de haillons et ricanait à n’en plus finir  mais  visiblement personne d’autres ne l’entendait ni ne la voyait , j’étais le seul . Elle me fit signe d’approcher à grands renforts de moulinets de bras  . J’avais bien envie de ne pas l’écouter ,  de me précipiter dans la maison , mais son regard glaçant m’invita à plus d’obéissance .

“ Alors fiston , on ne se  souvient  plus de moi on dirait , quel malapris ! “

“ Mais madame je ne vous connais pas “

Mieux valait être respectueux avec ce genre de personnage , qui sait ce qu’elle complotait .

“ Tss tss , tu n’étais qu’un vilain crapaud , tout rougeaud  à ta naissance  quand je me suis penchée sur ton berceau . Contrairement à ce qu’il est dit de moi  , je ne t’ai jeté aucun sort , tu n’as reçu que des dons ,  celui de  chanter aussi bien qu’un oiseau, de courir aussi vite que le lièvre, de parler couramment plusieurs langues . Mais  je t’ai prévenu que je repasserai l’année des 13 lunes chercher les  couronnes de tes dents de lait, tu les as bien gardées j’espère, sache que je n’oublie jamais mes promesses “

Edmond écarquille grand les yeux mais se garde de répondre .

“ Tu ne dis rien ?

“ Je …euh …c’est à dire que ….je ne les ai plus , la petite souris vous savez est venue les chercher et m’a laissé quelques menues monnaies en échange  .”

“ Comment ? C’est insensé de quoi se mêle – t – elle cette effrontée,  c’est à moi qu’appartiennent les premières dents de tous les enfants ! Débrouille – toi comme tu voudras,  mais pas un mot à tes parents , il me les faut absolument sinon le sort s’abattra et je ne pourrai plus rien pour  toi . “

“ Qu’est ce qui m’arrivera ? “

“ Toutes tes dents définitives tu perdras”…..


atelier Arlette n° 26

Mon logo fait par Ghis.jpg 2

Pour l’atelier d’Arlette

Les mots :

jumeau – clou – tête – côte – barbe -jarret – queue – souvenir- blanc  -assaisonner – remonter- débarrasser

IMGP8227

Comme un clou planté dans un ciel assaisonné de poivre   gris et blanc  , narguant son jumeau végétal ,  la flèche du clocher  se dresse fièrement  à la barbe d’un pâle soleil  d’octobre, plus question de plier le jarret . Débarrassé de sa grande nef fortement endommagée par la guerre,  il ne  reste que ce  souvenir du temple édifié par Buschmann et Rettig en 1875. Si l’on remonte dans son histoire, on s’aperçoit qu’au sortir de la deuxième guerre tout  a bien failli disparaitre . En effet le conseil municipal devait se prononcer, le 19 juillet 1946, sur l’avenir de l’édifice. Sa transformation en maison d’œuvres sociales  est évoquée, mais des voix s’élèvent pour critiquer ces projets sans queue ni tête et déplorer la hauteur de la tour allemande, qui semble “ narguer la cathédrale française” . Pourtant les deux sont loin d’être côte à côte . Le jour de la séance du conseil , un incendie se déclare , sa destruction totale est votée mais le cout de la destruction étant plus élevé que prévu , seuls la nef et le chœur seront rasés .

Une deuxième fois en 1988 le clocher s’est vu menacé , mais les Messins suite à un sondage ont choisi la conservation . Le 17 septembre à la fin des travaux la directrice des musée de Metz escalade le clocher pour déposer à son sommet un message destiné aux hommes qui viendront dans le futur travailler sur la tour . Il remplace les deux parchemins de 1875 trouvés lors des travaux . 


Gaspard et les argyraspides .

LE PETIT JEU DE LETTRES- 135-

Pur le petit jeu de lettres de Lady Marianne , un clic sur le tableau .

Le mot à trouver argyraspides : corps de fantassins d’élite au temps des conquêtes d’Alexandre le grand .

Les anagrammes sont soulignées dans le texte.

Résultat de recherche d'images pour "argyraspides"

 

Gaspard était épris de jeux de rôles depuis sa plus tendre enfance mais ce qu’il préférait par dessus tout c’était de  se replonger dans les combats antiques  avec les soldats qu’il confectionnait . Il reconstituait tout, les hommes comme les paysages dans lesquels ils évoluaient . Loin de se griser des toutes dernières nouveautés en manière de joystick et de console , il préférait lire des pages et des pages de l’histoire d’Alexandre le Grand pour reconstituer ses batailles . Le passé reprenait ses droits dans un grand garage où l’utilitaire avait été radié d’emblée. Daisy sa compagne n’avait qu’un droit de regard passager tant que son œuvre n’était pas terminée . Argyraspides, ces fantassins d’un grade supérieur,ou autres  hoplites  devaient être impeccables, pas une tache de graisse n’était tolérée  pour la parade qu’il organisait régulièrement . En effet il avait pour habitude de convier ses amis à participer à ses campagnes, rares étaient ceux qui refusaient  car ils aimaient parier sur les mêmes valeurs que lui . Rapides , choisissant de réagir parfois même avant l’attaque , ils connaissaient aussi toutes les tactiques pour lutter pieds à pieds avec l’adversaire et le rayer de la carte au cours de mémorables combats  . Garder le plus de soldats sur le terrain voilà ce  à quoi ils devaient tous aspirer mais comme chaque prise dans une armée adverse donnait lieu à des agapes phénoménales, ils ne pensaient qu’à rager quelques secondes quand ils étaient vaincus .

Dans les parages on pensait que, pour Gaspard  et ses amis, ces jeux ne seraient qu’une passade , que, devenus adultes responsables , ils se lasseraient , mais non,  ils ajoutèrent   une nouvelle dimension à ceux – ci puisque maintenant ils sont devenus acteurs de ces jeux , endossant  les costumes des soldats, et  reproduisent fidèlement les joutes de leurs anciennes figurines au cours d’animations  estivales.

 

Greek_Soldiers

 By Ingsoc – Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4706601


Graoullyfol

M_n5NuCxdGyo4tHlysbdH-cekWE@316x102

Pour l’atelier 31 de Ghislaine un clic sur le logo

Troc, tronche, cavale, citadelle, sensation, semblant
Lot, Lac, sac, pot, son, pont.

P4020837

Le pot !  il n’y a pas à dire mais  il n’en manque pas Graoullyfol ( oui un descendant du premier dragon maitrisé par St Clément ) . Les scientifiques qui l’ont fait naitre, à partir de l’ADN de feu son père retrouvé sur un lot de pierres   de l’ancien amphithéâtre de Metz, n’ont pas bien refermé la grille de sa cage et zou il en a profité pour s’éclipser .  Il ne fait pas semblant le monstre de la citadelle ,  et un petit coup de crachouillis de feu par ci et un autre par là , le tout accompagné de rugissements plus que terrifiants pour effrayer les passants, une sensation vraiment d’être devenu le maitre des lieux désormais  . Il  faut dire qu’avec sa tronche personne n’ose  se mettre en travers de sa route . Arrivé au centre ville sur la place d’armes,  il descend en piqué et s’accroche au blason de la ville . Pas question de lui proposer un troc quelconque pour que la ville garde sa tranquillité , il sait bien comment Clément a capturé son père , lui ne se laissera pas berner  . La situation semble vraiment bloquée , la ville en grand danger , peut être  le  chevalier  du pont à Seille,  l’alter ego de Lancelot du lac , réussira – t – il à  mettre  fin à la  cavale de Graoullyfol ,   Antoine en tous cas va faire appel à lui …..

P4020831

“Antoine !  tu ne pourrais pas baisser le son de ton jeu vidéo , j’ai la tête comme dans un sac à écouter les cris de furie de ton monstre …..”

“ Pfff ! voui mman ! “


Hilarion

images-copie-1

Pour les prénoms à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo

 

H  alte      à      la   fontaine  pour  quelques  instants

I l   n’existe   plus    de    guerre    ni    de    combats

L   ‘accord   ainsi   est   tacite   pour    chaque   camp

A   llemands , Français pour l’eau personne ne se bat 

R   eprendre     en     la     vie      un     ultime    espoir

I   llusion   éphémèr’      dans    ce   bois  de  la   mort

O  ù     l’assaut    reprendra    encore   et    plus   fort

N  oyant   l’âme   des   hommes   partis    à   l’abattoir.

En référence à ces combats du bois le Prêtre ayant eu lieu d’octobre 1914 à mai 1915. Les efforts des Français se concentrèrent sur le ravin du père Hilarion qu’ils occupèrent après de nombreux combats sous la pluie de novembre et la neige de décembre décembre  .

Résultat de recherche d'images pour "la maison du père Hilarion"

Le père Hilarion a bel et bien existé , il a vécu au bois le Prêtre vers 1830, il n’a pas habité la maison forestière que l’on voit sur la photo , mais dans une grotte comme ermite disciple du premier Hilarion, le saint né près de Gaza fondateur de la vie monastique en Palestine .

Les ermitages de la région ont laissé leur nom à des lieux dits en souvenir des ermites y ayant vécu comme le père François Richard au Haut – de – Rieupt , Saint Blaise au Pont de Mons et la maison et fontaine du père Hilarion .

Pour découvrir les lieux  un clic ici


Zénobe

images-copie-1

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo .

Son destin est lié aussi à sa sœur Zénobie qui connut elle aussi la même fin tragique sous le règne de Dioclétien qui ne supportait la réputation de thaumaturge de Zénobe  .

Afficher l'image d'origine

 

Z     élé      et      charitable    médecin,

E   vêque,   il   fit    bien   des   miracles

N  aturellement,   il   déplut  aux  païens,

O n   le   punit   d’être   porté  au  pinacle

B raises,  eau bouillante, quel spectacle  

E n   martyr   il   mourut  décapité  enfin .

 

Saint Zénobe et sainte Zénobie

Mais je voulais aussi vous parler d’un autre Zénobe célèbre , Zénobe Gramme inventeur de la première dynamo à courant continu

F10068

Il nait le 4 avril 1826 à Jehay Bodegnée en Belgique , préférant le travail manuel aux études il est apprenti menuisier puis trouve un emploi à Paris dans un atelier de menuiserie. En 1860 il est engagé à l’Alliance où son esprit inventif se développe mais il ne peut mener à bien tous ses projets et au bout de trois ans quitte cette société . Grâce au comte d’Ivernois ils fondent la société des machines magnétoélectriques Gramme . L’industriel Hippolyte Fontaine et Zénobe Gramme vont constituer une alliance féconde , Fontaine montre la réversibilité de la dynamo qui peut servir de moteur . Un moteur puissant utilisé dans l’industrie .Les machines Gramme connaitront un franc succès à l’exposition universelle de 1878 à Paris et l’entreprise sera lancée sur la scène internationale .

Pour en savoir plus sur cet inventeur exceptionnel un clic sur sa photo ci – dessus .

Zenobe_Gramme_dsc03852


Agrippin

images-copie-1

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo

P8200144A  grippin       est      un    curieux  cabotin, 

G rille  – pain   juste   en   un  tour  de main ,

R  ien    ne     l’arrête   du   soir   au   matin ,

I l  se  prend   quelquefois   pour  un humain,

P ique   des  ires   quand  manque   le  thym ,

P rend la mouche souvent, pour presque rien,

I l      agrippe      tout      ça    c’est    certain

N e    le    laissez    pas    faire   l’entretien .

*********

En cherchant qui pouvait correspondre à la version masculine d’Agrippine j’ai trouvé un comte de la Gaule appelé Agrippin , sous le règne de l’empereur Sévère . En lisant l’histoire de Saint Lupicin on apprend ce qu’il est advenu à ce Comte de la Gaule .

Gille général des armées de l’empereur , ne devait pas le porter dans son cœur,  peut être parcequ’il avait “beaucoup d’esprit et de lumières” ( comme l’écrit St Euphrone d’Autun ), il dit à l’empereur qu’Agrippin avait intelligence avec les Barbares et voulaient leur livrer les pays de l’Empire . Bien sur Sévère  ordonna de faire conduire Agrippin à Rome . Gille s’arrangea pour qu’il ne soupçonne rien de ses intentions en mettant sa main dans celle de St Lupicin  .Mais arrivé devant le Sénat il fut condamné à mort comme traitre au Prince et à l’Etat sans qu’il pût se défendre . St Lupicin à qui Agrippin se recommandait dans sa prison apprit ce qui se passait à Rome . Par une prière continuelle et une austère pénitence il obtint ce qu’Agrippin attendait de lui . Agrippin le vit en songe lui montrer une pierre qu’il pouvait tirer et se sauver ensuite par là . Des qu’il fut réveillé il s’enfuit comme son rêve l’avait indiqué . Son évasion faisait grand bruit et on craignait qu’il rejoigne les Barbares pour se venger , on commençait à reconnaitre qu’il avait peut etre été accusé à tort . Réfugié en l’église de St Pierre Agrippin apprit ces nouvelles dispositions à son égard et sortit de l’enceinte . Peu de temps après l’empereur assura sa sécurité et l’innocenta .


Diogène

abécédaires philosophes et auteurs divers

Pour l’abécédaire de Violette un clic sur le logo

Fichier:Paride Pascucci - Alessandro e Diogene.jpg

 J’ai de suite pensé à Diogène, celui du tableau, quand cette lettre D s’est présentée pour l’abécédaire de Violette ,  par contre ce que je ne savais pas c’est qu’il en existait autant.

Celui dont je vais vous parler est un philosophe grec de l’antiquité, il est dit de Sinope ou le cynique en raison de  l’école qu’il représente . Il fut en effet le plus célèbre disciple d’Antisthène avec qui il fonda le cynisme.  Il est contemporain de Philippe II de Macédoine et de son fils Alexandre .Tantôt représenté comme un hédoniste débauché et irréligieux , tantôt comme un un ascète volontaire et héroïque il ne laisse personne indifférent .

D’ailleurs les peintres ne s’y sont pas trompés puisque c’est un personnage que l’on retrouve sur plusieurs toiles célèbres comme celle de Raphael dans sa grande fresque du Vatican

  celle de Jean – Léon Gérome artiste peintre académique d’histoire né à Vesoul , professeur à l’école des beaux arts de Paris considéré comme “peintre pompier”   

Jean-Léon Gérôme - Diogenes - Walters 37131.jpg

Par Jean-Léon Gérôme — Walters Art Museum: Home page  Info about artwork, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=323523

Celle de John William Waterhouse peintre britannique néoclassique et préraphaélite

Waterhouse-Diogenes.jpg

Par John William Waterhouse — http://nibiryukov.narod.ru/nb_pinacoteca/nb_pinacoteca_painting/nb_pinacoteca_waterhouse_diogenes.jpg, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=672541

Préconisant une vie simple proche de la nature , il dénonce l’artifice des conventions sociales et le prouve en se contentant d’une jarre pour dormir. Il court en plein jour avec une lampe allumée , vit dans un tonneau et quand  quelqu’un passe devant lui il lui crache dessus et se plaint qu’il lui cache la lumière .

“les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent chers “

“ Les mathématiciens étudient le soleil et la lune mais ils oublient ce qu’ils ont sous leur pied “

“l’espérance est la dernière chose qui meurt chez l’homme “

*

D’autre part il prône la liberté sexuelle totale, , l’indifférence à la sépulture, l’égalité entre hommes et femmes , la négation du sacré, la remise en cause de la cité et de ses lois, la suppression des armes et de la monnaie , l’autosuffisance . L’amour était considéré comme  absurde , on ne devait s’attacher à personne .

Le premier tableau le représente face  à Alexandre le Grand , leur conversation a été rapportée par Plutarque , Cicéron et Diogène Laerce voilà ce qui s’est dit :

Demande-moi ce que tu veux, je te le donnerai.
— Ôte-toi de mon Soleil. (« Μικρὸν ἀπὸ τοῦ ἡλίου μετάστηθι. » – « Mikròn apò toû hêliou metástêthi. » – littéralement : « Tiens-toi un peu à l’écart de mon Soleil. »)
— N’as-tu pas peur de moi ?
— Qu’es-tu donc ? Un bien ou un mal ?
— Un bien.
— Qui donc pourrait craindre le bien ? »

Par Diogenes-statue-Sinop.JPG: Tony fderivative work: Singinglemon (talk) — Diogenes-statue-Sinop.JPG, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11169690

Mort à 86 ans des suites d’une infection , ou à la suite d’un pari ( les avis divergent , il serait même question d’arrêter de respirer volontairement ) il voulait que son corps soit jeté à la voirie mais ses amis lui firent des funérailles magnifiques et sur son tombeau on peut lire : 

« Même le bronze subit le vieillissement du temps,
Mais ta renommée, Diogène, l’éternité ne la détruira point.
Car toi seul as montré aux mortels la gloire d’une vie indépendante
Et le sentier de l’existence heureuse le plus facile à parcourir. »

 


Rupert

images-copie-1

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo

Ruperthead

 

 

R   upert    évêque   de   Worms, en  Allemagne,

U    n  beau  jour  part  à  Juvavum  en  Bavière 

P     our     évangéliser      comme     missionnaire

E    ncor’    et     encore,    il  bat   la  campagne ,

R  enait alors la ville sous les traits de Saltzbourg

T   irée  des ruines grâce à son précieux secours .

Saint Rupert de Saltzbourg est fêté le 27 mars par l’église catholique et orthodoxe . Il se rattacherait aux premiers robertiens et descendrait de Robert comte palatin  de Clotaire III et de Hervé, comte de Hesbaye.

Une plante lui est dédiée que vous connaissez certainement , il s’agit de

geranium robertianum 

IMGP5862


lundi soleil

boredaux octobre lundi soleil

Pour le lundi soleil de Bernie un clic sur le logo.

P5210420Pour cette deuxième semaine de la couleur bordeaux , je vous propose de vous arrêter quelque temps devant le 4 de la rue au blé à Metz .

Avant la révolution l’immeuble était habité par un commandant de  place . C’est dans cette maison que Pilâtre de Rozier en 1784 se rendit à un bal avec Didier Mory , ils y jouèrent plusieurs  scènes qu’ils avaient composées. A la révolution la maison fut acquise par la famille Lanty qui y fonda un pensionnat de jeunes filles . Elle changea de main plusieurs fois jusqu’à l’annexion où l’immeuble fut appelé hôtel d’Angleterre pour appartenir en dernier à la municipalité .

P5210421 

Quelques autres photos de cet immeuble qui se trouve à deux pas du marché couvert .

P5210422

Comme vous pouvez le constater il existe de superbes fenêtres avec vitraux art déco .

P5210423

P5210424