Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “cygne

Oppugnateur Renato ?

LE PETIT JEU DE LETTRES- 174-

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau

Le mot à trouver : oppugnateur : Celui qui attaque tiré du latin.

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

P7142076

Renato  ,le cygne, apprécie ce que l’humain  apporte comme jouet sur l’eau , bon nageur , il ne se lasse pas de faire des lignes entre ces jolis petits bateaux blancs.

Manque de chance personne ne le chronomètre, pas de poteau  à l’arrivée, juste les piles du pont. Mais aujourd’hui le temps doit être à l’orage ,  il est de nature à s’énerver après tout et n’importe quoi .

P6280023

Il espère bien pouvoir dormir tranquille , sans bateau autour de lui ,

P7190127

ni troupeau de kayakistes opérant sur son territoire .

P6280024

C’est que voyez vous, il observe les pauvres lotus mis en pâture sur l’eau ,

P6280022

ils ont fort à faire avec la troupe des pagayeurs , ils flottent certes mais se retrouvent parfois coincés sous les  embarcations .

P6280036

Ce n’est pas le Pérou me direz – vous, mais bon , Renato ronge son frein en les regardant .  Il sait très bien que s’il rencontre ces farceurs, il leur montrera qu’il a tout de l’oppugnateur , pas jusqu’à devenir tueur mais suffisamment mordant pour qu’on lui lâche la grappe (Eh oui , il connait aussi  l’argot Renato  )  . Demandez voir à Gunter le chien de Greta, qui un jour a voulu nager un peu trop près de  lui , le pauvre est devenu anoure en quelques secondes . Maintenant il trace sa route bien loin des berges pour ne pas croiser l’auteur de cet outrage .


Amiens côté nature

Défi écriture no 52 Chez Ghislaine

Pour l’atelier 68 de Ghislaine un clic sur le logo

Grand, gentil, toujours, penaud,
gratter, apercevoir, tenir, scintille
ou au moins 5 mots finissants par ILLE.

Après vous avoir montré la cathédrale scintillant de mille feux la nuit et toujours dans la belle  ville d’Amiens où un soleil généreux brille,  je vous emmène découvrir son côté nature .

P6241953

Je connaissais bien les barques à cornet des hortillonnages , mais là  j ’aperçois une drôle de flottille sitôt arrivée au bord de l’eau. Les pêcheurs  non loin de là ne sont certainement pas étranger à cette œuvre d’art , inutile de donner un grand coup de zoom à l’appareil pour comprendre qu’il s’agit d’un gentil clin d’oeil à la pêche .

P6241954

 

Ayant la ferme intention de visiter les hortillonnages en barque avec le fiston aux commandes , nous nous  retrouvons bien penauds en apprenant qu’il faut réserver une semaine à l’avance. Qu’à cela ne tienne c’est “pedibus cum jambis” que nous nous  promenons le long de  ces canaux . La nature peut se montrer parfois exubérante sur le chemin emprunté comme ici où la grille de cette passerelle est en parfaite osmose avec l’explosion de  vert une fois la porte franchie  . 

P6241956

Par contre  dans bien d’autres endroits la main de l’homme rhabille l’espace à sa façon . Nous découvrons  de splendides jardins ( plus une brindille de mauvaise herbe  à gratter depuis belle lurette,  pas comme chez moi ….)  .

P6241962

Partout le long du chemin nous pouvons jouer de la pupille , l’œil ravi s’écarquille

P6241963

Sur l’eau  nous rencontrons une famille de cygne en escadrille défendant leur territoire  pour quelques morceaux de pain . Dommage car pour eux ces offrandes  ne sont pas peccadille, surtout de cette taille .

P6241970

. Madame foulque restée à l’écart de ce conflit vient récupérer son rejeton qui s’égosille

P6241989

pendant que dans le jardin une mamie sur un banc continue ses travaux d’aiguille .

P6241964

Ne vous y trompez pas certains spécimens ne sont pas vivants comme ce cygne observant les colverts . 

P6241966


Rendez–vous reflets

117527701

Pour participer au rendez – vous  reflets qu’organise  Annie instants de vie 54,   en hommage à Marc de Metz , un clic sur le logo.

Le cygne( eh oui ce jour là il n’y en avait qu’un qui croyait en sa bonne étoile en me voyant m’approcher de l’eau )  a voulu apposer sa signature particulière à ces reflets au niveau du moyen pont de Metz .

P5300108

P5300109

Et il en est très fier

P5300105


Rendez–vous reflets

117527701

Pour participer au rv reflets qu’organise  Annie instants de vie 54,   en hommage à Marc de Metz , un clic sur le logo.

P9090679

Un petit tour du côté du port de Longeville les Metz un jour où le soleil était de la partie.

Autant préciser qu’en ce moment le ciel ne nous en octroie que très peu .

 

P1210293

Un petit rappel des conditions du mois de janvier de l’année dernière avec ce gel du côté du moyen pont qui ne semble pas trop gêner ce jeune cygne


Lundi soleil

ob_7cda60_ob-e8c783-lundi-soleil-sunny-monday-lo

Pour ce premier lundi soleil de 2018 un clic sur le logo nous renouons avec le blanc. Bon j’aurais préféré que la météo soit en phase comme l’année dernière où le givre s’était invité (clic ) pour le plus grand plaisir des photographes mais cette année Carmen fait des siennes et le froid n’est pas au rendez – vous . J’ai donc demandé à nos fidèles volatiles, les cygnes présents sur la Moselle  d’assurer la représentation .

P3110587 Ils ne se sont pas fait prier et ont bien voulu présenter le blanc, même si j’ai bien cru qu’à un moment ils allaient se voler dans les plumes .

P3110588


Le cygne et la fée du lac

Lénaïg à la barre des croqueurs de mots nous demande de nous inspirer de cette photo pour apporter une belle légende en prose ou en vers qui devra inclure une des trois citations suivantes

  • “Les difficultés commencent : c’est le signe de la réussite.” Le Schpountz (1938) Marcel Pagnol
  • “A quoi bon avoir un ami, s’il faut lui faire signe pour qu’il regarde,

et tout lui dire pour qu’il comprenne ?”La Lumière qui s’éteint (1900) -Rudyard Kipling-

  • “La mémoire est faite de tiroirs pratiques qui s’ouvrent ou se ferment pour simplifier notre vie. C’est un signe de médiocrité de vouloir se souvenir de tout.”René-Jean Clot Les Larmes de Lucifer (1989)

*****

 

L’ oiseau  aux plumes factices

S’élance   loin   de   l’herbage 

Sans  se tourmenter, il  glisse

En  laissant  dans  son  sillage

rêver tous les enfants sages .

*

On  raconte que naguère

Sur    le    lac     vivait    en    cage

un   oiseau   au  blanc  plumage

non loin de l’embarcadère.

Tous les soirs dans sa volière,

Il lance un cri vers les nuages,

“Mais à quoi bon avoir un ami

s’il faut lui faire signe pour qu’il regarde

et tout lui dire pour qu’il comprenne”

Il doit avoir des antennes !

Un jour pourtant la geôlière tarde

la   porte   s’ouvre   à   demi

laissant entrer sereine

La  fée  du  lac  gaillarde

Qui  déteste  quand  on  est  pris .

“Sur l’eau tu iras sans peine

Mais pour ne pas être repris

et que  nul  ne te malmène

J’ai pensé te mettre à l’abri,

Coque blanche et carène,

Qu’est ce que tu en dis ? “

“ Pour sur, c’est une aubaine,

même sans mes blancs plumetis ”  

Depuis le cygne  promène

sur le lac au doux clapotis

Les touristes fort ébahis.

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 


Jeudi poésie

Pour le jeudi poésie des croqueurs de mots un clic sur le logo .

Lénaig à barre des croqueurs de mots nous propose comme thème pour ces jeudis poésie cygne et signe. 

P6230206

J’ai choisi un poème de Maurice Carême :

Le petit cygne

******

 

Avez-vous vu le berceau blanc
Du petit cygne sur l’étang,

*
Berceau de vair, berceau de plumes
Que l’eau berce comme la lune ;

*

Oui, ce berceau qui se balance
Blanc sur des palmes de silence,

*
Et qui avance, et qui recule
Sur l’eau couleur de renoncule,

*

Et qui flotte sur des étoiles
En dérivant comme des voiles.

*
L’avez-vous vu ce berceau blanc
Et le petit cygne dedans,

*
Bercé, balancé, avançant
Les yeux mi-clos, le bec au vent,

*

Heureux, heureux comme un enfant
Sur le dos blanc de sa maman.

IMGP5536

Ma version noire du cygne

P4090062

Sous la plume noire se coule le cygne

Lové  sous la caresse d’un ardent rayon

L’œil   pétillant    d’or   remarquable   insigne

Souligné    de    rouge    d’un    cerne     de    crayon

*

Un    duvet   blanc   s’égare  sur   son   bec    grenat,

Le  souffle  d’un vent taquin lui ferait  signe, 

L’incitant  à  troquer son habit d’apparat

Pour la pureté dont il sait être  digne

*

Pourquoi    faudrait    il   toujours  qu’il   se   résigne

à porter  le  deuil  sous la chaleur,  les frimas ?

Si  le  jais  s’efface  de  tous  ses taffetas 

*

Il   retrouvera  dans  l’ éclat d’opaline

La    tranquille   insouciance   de  l’anonymat

Parmi  les oiseaux  de même origine .   

  


Un animal …..

getattachment_thumbM_n5NuCxdGyo4tHlysbdH-cekWE@316x102

Pour l’atelier de Ghislaine un clic sur le logo les mots avec sol et pour imagecitation 29

 

IMGP5537

“Un animal , c’est de la vie enveloppée de fourrure ou d’écailles, habitée par l’inquiétude , capable oh combien capable de tendresse de force de courage et de peur “ Jean – Paul Lebourhis

Je crois que le cygne illustre parfaitement cette citation , il est doté d’un courage incroyable quand il s’agit de défendre sa progéniture . Quelle sollicitude pour cette maman cygne vis à vis de chacun de ses œufs , les protégeant du sol humide par une multitude de duvet et procurant l’ombre nécessaire quand les rayons du soleil sont trop ardents . Mais ne croyez pas qu’elle agisse en solo , elle n’est pas isolée quand elle s’occupe de sa couvée . Papa cygne n’est jamais bien loin  solidaire de sa partenaire, il participe aussi à l’amélioration du  confort et surtout de la solidité du nid . Les crues à cette époque ne sont pas rares , trouver une solution pour que la rivière ne détruise pas tout ce travail n’est pas une mince affaire , il n’a pas besoin de sollicitation pour aller chercher encore et encore des morceaux de roseaux qu’il agence pour consolider l’ensemble  . L’année dernière les nids n’ont pas été emportés par le courant , il faut croire que vraiment l’assemblage était solide . Par contre il est désolant de constater que les nids se vident de leurs œufs très rapidement quand ils sont un peu trop exposés à la vue des passants .

 


Fais moi un signe

Lors de mes différentes sorties à vélo, accompagnée ou non par Timéo mon petit fils, j’ai pu remarquer un certain nombre de nids, soit sur les berges du canal ou de la Moselle soit au bord  des étangs. La première fois que je les ai photographiés, les cygnes montaient la garde ne laissant pas voir les œufs  , avant hier j’ai pu observer plus longuement deux couples et découvrir le nombre des futurs cygneaux . Je vous rassure je ne les ai pas dérangés en m’approchant trop près, c’est avec un zoom que j’ai pris ces clichés .

P4060145

Les premiers ont pris la précaution de se cacher un peu des passants

P4060146

Regardez comment ils sont chouchoutés, les œufs, la femelle enlève du duvet pour en tapisser le nid

IMGP5531

IMGP5532

Là j’en compte  quatre,  pas si facile, le duvet peut en cacher un cinquième  

IMGP5530

Un peu plus loin sur la même rive de la Moselle une autre couvée

IMGP5534

Et la même attention à l’égard des oeufs , un petit plus en duvet par ci , une petite poussée du bec pour tout bien placer au chaud .

IMGP5536

Un , deux, trois, quatre, cinq , six , sept , je les ai bien tous semble s’assurer ce cygne

IMGP5537


Désiré et compagnie ….

LE PETIT JEU DE LETTRES (50)

Un clic pour le petit jeu de lettres de lady Marianne .

M’étant trompée de jour et ayant publié dimanche dernier je recommence pour le bon dimanche avec une autre histoire .  Le mot à trouver dans le tableau est donc bien encore miséricorde, les anagrammes sont soulignées.

IMGP4530

Je vous emmène non pas en croisière mais  au bord du canal de Montigny les Metz où règne une certaine agitation sur l’eau .

IMGP4502

Désiré le  colvert ameute ses congénères :

Miséricorde  ! quelle est la sorcière qui a changé notre eau en glace ?Mercredi dernier nous avions  des records de douceur et de pluie, c’était le paradis .

P1210276

Depuis le début de la semaine,  l’hiver a comme  des remords ,  pas moyen de trouver une seule herbe à  portée de bec ! Le pain sec ? Quel merdier ! non merci , il se coince dans le gosier et vous étouffe . Les promeneurs ne s’en doutent pas  mais ils peuvent décimer un certain nombre de palmipèdes avec ce régime  .

IMGP4500

Eh !  vous les foulques,  au lieu de vous escrimer à patiner vous feriez mieux d’agrandir le dernier trou d’eau libre là bas .”

IMGP4518

“ T’as qu’à croiredérisoire  ton idée,  nous ne sommes pas assez lourdes, il faudrait que les cygnes viennent nous aider . “

 

P1210292

“ Pff !! je sais, c’est pas sorcier mais ne comptez pas trop sur moi, mon père me fait une de ses comédies , impossible de rejoindre la partie  liquide “ s’écrie Dorris le jeune cygne.

P1210295

“ Mais bon sang c’est pas un crime de vouloir manger,  regardez le, ça me sidère , t’es sur que c’est ton père  ? “ s’étonne  Désiré

“ Bah oui, c’est Roderic celui qui réside près de la péniche , mais on dirait qu’il ne me connait plus, qu’il désire rester seul avec Cerise ma maman “ 

“Mmh ! il est peut être aux ordres de sa libido , t’as quel âge Dorris ? “

“ Un  an pourquoi ? “

“ Ben ça va se corser cette année pour toi, il faudra que tu changes de décor si tu ne veux pas  qu’il te vole dans les plumes ! C’est la vie mon petit , il faut que tu cèdes , j’en connais qui se sont obstinés et résultat, ils ont du partir avec une aile démise . Bon je te laisse y réfléchir , je vais faire un petit tour au plan d’eau  . “

P1210307

“Pas de gel ici avec tous les cygnes, qu’est ce que je disais , c’est bien la solution.  Que vois -  je ? la parade des amours déjà !  Dorris va bien devoir partir …”

IMGP4536IMGP4539

IMGP4537

 “ Eh Désiré ! madame n’est pas avec toi ? “l’interpelle Isidore l’ouette d’Egypte.

IMGP4559

“ Non, elle est restée à se dorer les rémiges sur la glace , moi j’en ai marre de faire du surplace ! ”

IMGP4525

“ Coucou Désiré ! “

IMGP4564

“ Ah super ! tu as réussi à t’envoler,  tu vois ici  tu pourras nager et manger Dorris ! , l’est pas belle la vie ? “


Ménage et toilette de printemps

P3180170

En suivant la Moselle il n’est pas rare de trouver monsieur cormoran, tranquillement installé sur son  promontoire. Ce jour là il semble fort soucieux de sa tenue, lustrant sans cesse ses plumes , peut être a – il rendez vous avec la dame de ses pensées un peu plus loin sur la rivière .

P3180173 

Plus près de la berge  monsieur colvert a les mêmes préoccupations , il est vrai madame n’est pas bien loin , il se doit de garder son habit impeccable .

P3180176  

Et je crois qu’il y réussit parfaitement .

P3180178

Bien  à l’abri entre deux étangs monsieur et madame cygne sont en plein travaux d’aménagement, manipulant de longues branches avec dextérité

P3180204

Ils se se relayent sur le nid déjà installé pour le consolider et le rendre peut être plus douillet

P3180211

Vue la distance qui me sépare d’eux (oui j’ai pas mal zoomé ) 

P3180194

je ne peux  vérifier le confort de la construction, ni d’un côté ni de l’autre de la pointe . 

P3180181

 Le citron  s’affaire  aussi  sur les corolles épanouies des premières fleurs du printemps

P3180220

Même les violettes semblent avoir mis leur plus belle robe pour saluer le soleil .

IMGP1455

Bonne journée

Bisous


Clin d’œil ensoleillé

IMGP0838

La matinée s’annonçait fraiche et ensoleillée pour ce dernier jour de février . La clématite avait sorti pour l’occasion ses habits de cérémonie , tout en dentelle et froufrou soyeux . La glace s’était installée sur toutes les flaques laissées par une semaine des plus grises et pluvieuses instaurant son balisage géométrique d’équerres .

IMGP0809 

Sur son arbre le ramier inspectait tranquillement son environnement profitant déjà d’un soleil généreux et d’un ciel sans nuage.

IMGP0863

Sur tout le parcours de la véloroute de la Maxe la lune jouait au ping pong entre les arbres prenant un malin plaisir à défier l’autofocus de l’APN.

IMGP0871

Volga prenait tout son temps , essayant de surprendre quelque garenne en vadrouille sur les berges de  Moselle .

IMGP0886

Nous nous apprêtions à regagner la voiture quand partis d’un champ nous vîmes arriver sur nous une incroyable colonie de cygnes , chassée par le quad de l’agriculteur.

IMGP0907

Je ne  pris pas le temps de les compter préférant saisir dans l’appareil cet instant particulier .

IMGP0908

Le fiston et mon mari l’ont fait pour moi , ils étaient 57 ou 59 les avis divergent mais un nombre impressionnant .

IMGP0909

Nous pensions qu’ils allaient se détourner en nous voyant

IMGP0916

mais ils allèrent droit à la Moselle sans se soucier de nous  .

IMGP0915 

Vous n’en verrez qu’une partie sur les photos (je n’avais  pas le bon objectif )  mais je vous garantis que quand ils sont passés au dessus de nous , juste à quelques mètres ce fut fabuleux, un vol que nous ne sommes pas près d’oublier  .

 IMGP0910


Un “petit” oiseau , un “petit” poisson ….

IMGP0735 - Copie

Je ne résiste pas  à ce clin d’œil de dimanche matin , voilà bien longtemps que je n’avais pas vu de moineau dans les parages , si les mésanges et les sittelles sont des habituées du balcon, les “piafs” ne le visitent que très rarement,  celui – ci s’est contenté de la gouttière .

Le destrier prêt pour la sortie, les appareils photo dans le sac à dos, me voilà partie direction port St Marcel, essayant de profiter d’un petit rayon de soleil pour le thème fenêtres du concours de Josy ( clic). Arrivée   dans l’enclave de la Moselle , là où se situait anciennement le café Leffe,  je suis fort surprise d’y trouver trois pêcheurs . Je commence à  tranquillement  faire mes photos quand je vois la canne du premier pêcheur se plier et bondir une magnifique perche hors de l’eau . Je ne pensais vraiment pas qu’il était possible de pêcher ce genre de poisson à cet endroit .

IMGP0740 - Copie

Quelques minutes plus tard c’est une brème qui se laisse attraper . Ne vous inquiétez pas , les deux poissons rejoignent leur élément sans dommage .

P2220007 - Copie 

Je me laisse tenter par les reflets des bâtiments environnants

P2220004

que parfois viennent troubler les lancers des pêcheurs .

P2220005

Puis je reprends ma monture pour aller me poster dans le jardin de la salle Fabert . De nombreuses  mouettes sillonnent la Moselle,  visiblement les poissons sont aussi en nombre  à cet endroit car à de multiples reprises je les vois plonger .

IMGP0784 - Copie Une fois la nourriture consommée elles viennent jouer les  sentinelles au fond du jardin face au pont St Georges .

P2220023 Le pigeon ne semble pas prendre ombrage de cette occupation, il se contente de profiter aussi des rayons d’un soleil bien trop rare . 

IMGP0744 La corneille, elle, hésite entre le poste d’observation privilégié en haut de l’arbre et le sol où il est toujours possible de trouver quelque chose à décortiquer  .

IMGP0747

P2220032

Tout près de moi dans l’arbre deux pinsons mâles sont en train d’effectuer un superbe ballet offensif en ne négligeant aucune posture . Cet oiseau  est connu pour être très agressif quand il s’agit  de défendre son territoire , pas question de laisser passer un intrus, il les met en fuite dès la plus petite incursion sur ses plates – bandes . J’ essaye de les surprendre en l’air comme au sol  mais ils sont tellement rapides que je n’y arrive  pas , désolée vous ne verrez pas de photo mais je peux vous dire que le combat est  impressionnant .

Au même moment, une  rivalité identique s’installe au fil de l’eau , monsieur cygne se dépêche de bouter hors de sa vue un prétendant, là au  moins j’arrive à saisir le démarrage de l’assaillant . Pas de doute le printemps frappe ses premiers coups ….

IMGP0772

 


Toussine

Pour les prénoms du mercredi de la cour de récré de Jill Bill cliquez sur le logo

images-copie-1

Toussine est une jeune femelle cygne, comme vous pouvez le remarquer ses plumes sont encore brunes,  au premier hiver son plumage virera au blanc , en attendant il ne faut pas lui en promettre. Elle préfère vraiment les prairies grasses au tri sélectif de la végétation aquatique où il lui arrive parfois de déguster quelques mollusques .

PA010756

T                   oussine a une bonne combine,

O            eil affuté , dans l’herbe chemine,

U           n instant, bien loin de ses copines,

S                  aisissant le brin de vitamines,

S                ans se presser, elle se régale.

I   l est bon  parfois de chercher ailleurs,

N          ourriture de choix pour  fringale, 

E     n oubliant de prévenir ses consœurs !

 


Eloi

Pour les prénoms du mercredi de la cour de récré de Jill Bill cliquez sur le logo

images-copie-1

PA010708

E                  loi de sa mare est le seul roi ,

L        ‘eau chante sa gloire  sans partage,

O eil aux aguets, défendant son bon droit,

I       l  envoie aux passants son message .

PA010706

 

E   loignez vous , passez votre chemin ,

L        aissez moi seul avec mon image ,

O          u je pourrais ne pas être sage, 

I gnorez moi… au moins jusqu’à demain .

 

PA010710


En prêtant l’oreille ….

Pour l’atelier de Filamots cliquez sur l’image

atelier-dc3a9criture-juillet-3

En prêtant l’oreille lors de mes déambulations le long de l’eau  il m’arrive souvent d’être étonnée par les propos  de certains oiseaux , hier encore j’ai surpris madame cygne fortement indignée  .Je me suis promis de vous tenir au courant et je profite de l’atelier de filamots pour vous rapporter ses dires .

P7200389

 “Non mais regardez moi ct’autre allumé qui fait le paon !  pas besoin de télescope pour deviner ce qui va se passer . Tout porte à croire qu’il y aura  un gros plouf après l’irruption de ct’énergumène  et que les deux zigotos vont se voler dans les plumes en échangeant des claques peu amicales   . Il faut s’y faire, dès que le thermomètre s’affole, les nanas  disponibles n’étant pas légion, l’eau devient  un ring où tous les coups sont permis .

Venez les enfants continuons la promenade un plus loin , je ne tiens pas du tout à faire l’arbitre !”.

P7200412

Bon vendredi à toutes et tous

Bisous


à la recherche de….

Non, pas du temps perdu , mais  de celui retrouvé pour flâner , profiter pleinement de l’ombre et de  la lumière dans les parcs et jardins de Metz .

P7230461

Tous les jours j’emprunte  des passages ou ruelles très agréables pour me promener à l’ombre , je vous invite à me suivre dans celle – ci  jouxtant le jardin botanique .

P7230478

P7230479 Les maisons qui la bordent ont une vue imprenable sur le parc  et je dois dire qu’elles bénéficient aussi d’un calme fort appréciable , je n’ai rencontré personne dans la ruelle et pourtant j’y suis allée hier en plein après midi juste après avoir récupéré mes lunettes . Quel bonheur de tout revoir nettement !

P7230480

C’est décidé , je pose quelques minutes le vélo pour entrer dans le parc , le règlement stipule depuis  un certain temps déjà qu’il est interdit d’y entrer avec un compagnon à quatre pattes ou un deux roues , je récupérerai mon destrier plus tard . Pour une fois je n’y  accède pas par  l’entrée principale mais par celle de la rue Charles de Gaulle à Montigny les Metz.

P7230482

J’hésite un moment sur le trajet à emprunter car les espèces végétales sont nombreuses , je bifurque sur ma droite pour aller retrouver le petit pont noyé dans la verdure .

P7230452

Non loin de là, monsieur  cygne noir garde l’équilibre tout en se désaltérant, je vous défie d’en faire autant sans plonger la tête la première dans l’eau .

P7230451

Au détour d’un chemin j’aperçois “ imbroglio” ,oui c’est ainsi que se nomme cette  sculpture des Simonnet ( il y en a des nombreuses autres dans le jardin ) et je trouve que le nom lui sied bien .

P7230442

Par contre je m’aperçois que les amadouviers ont encore frappé, cet arbre , juste derrière la sculpture, n’en a plus longtemps certainement à vivre à moins que les personnes des espaces verts de la ville aient un moyen de le sauver en empêchant la pourriture blanche de ce champignon d’envahir et de tuer son hôte .

P7230441

Vous avez bien profité de la fraicheur des arbres ? Venez je vous emmène à l’intérieur des serres , la température est un peu plus élevée surtout dans les tropicales mais rassurez vous nous n’irons pas les visiter cette fois – ci .

P7230423

P7230439

Dans la volière vous êtes d’emblée accueillis par les occupants et ce dans toutes les langues.  Il y a les affamés ,

P7230431

les câlins

P7230437

et les toujours aux aguets

P7230436

J’ai essayé de jongler avec les barreaux mais je n’ai pas toujours réussi . Ma dernière star photographiée m’a soufflé que le prochain billet s’attardera plus sur la partie végétale .

Bonne journée à toutes et tous

Bisous

 


Paula sur la Moselle

Pour la cour de récré de Jill Bill aujourd’hui le prénom Paula

images-copie-1

 

P5310206

 

P aula, dame blanche de la  Moselle

A de l’allure devant sa progéniture !

U n culbuto de plumes pour la donzelle,

L e cou en immersion sans courbure, 

A  de quoi étonner  sa ribambelle.

P aulo son compagnon d’eau

A presque le même tempo

U ne plongée  recto verso

Les petits  tous ex aequo

O uvrent   leur  bec illico .

Photos prises en longeant la Moselle à vélo .

P5310184 

Les cygnes ,  male et femelle, chacun à leur tour plongent  pour aller chercher des végétaux pour les petits qui n’ont pas le cou assez long.

P5310190

Oui il y en a sept, un peu timides là ils étaient de l’autre côté de la rivière .

P5310195

P5310200

P5310194

Voilà exactement où je me trouvais , le zoom m’ayant permis de vous les montrer de plus près .

P5310209


Imagecitation ça vous dit ?

IMGP9974

Amies, amis photographes , amies, amis fans  de la créa , je vous propose tous les quinze jours une citation que vous allez interpréter à votre façon . Je ferai deux catégories une créa et une photo et je vous proposerai au bout de la quinzaine de voter pour la photo ou créa que vous préférez , ça vous intéresse ?

IMGP0034

Vous me déposez en commentaire sur ce billet le lien pour la photo ou la créa que vous mettez sur votre blog avec la citation . Alors on y va ?

IMGP9934

Voili, voilà la première citation :

“Tout et n’importe quoi, grand ou petit devient une aventure quand la bonne personne est là pour le partager” Kathleen Norris 

IMGP0020

Vous avez des questions ? pas de souci, je ne suis jamais bien loin .

Bon week – end

Bisous


Je vous emmène ?

IMGP8309

Vous êtes prêt(e)s ? Je vous emmène au pays du grand frisson, vous avez intérêt à ne pas avoir oublié les gants , le couvre chef(Libre à vous de choisir le bonnet , la grosse écharpe que l’on enroule en englobant le dessus de la tête , la toque ou pour les moins aguerris la cagoule) et les doubles voire les triples épaisseurs de vêtements . . Sur le chemin qui mène à la Moselle , à peine le pont franchi , il vous prend à la gorge ce  fripon . Je veux bien sur parler du vent de nord est ,  c’est à peine si vous pouvez respirer. Peu à peu l’étreinte se desserre, c’est alors que vous apercevez la montée de la passerelle complètement verglacée , qu’à cela ne tienne,  la rampe vous aide à progresser , surtout veillez bien à arrimer votre appareil photo .

IMGP8291

La Moselle canalisée commence à se craqueler en mille morceaux, à ce rythme  elle ne sera bientôt plus navigable . Les abords de la digue commencent eux aussi à se figer enserrant dans leur étui de glace les troncs d’arbres morts.

IMGP8294

La vie semble s’être retirée de la rivière, les orgues cristallines de la digue restent silencieuses mais mouettes et cormorans sont bien là au rendez vous .

IMGP8297  IMGP8295

Un couple de cygnes glisse vers vous , en un clapotis presque synchrone chacun filtre l’eau pour y puiser une  nourriture de plus en plus rare  .

IMGP8308 IMGP8311

Ces deux là ne semblent pas le moins du monde dérangés par les humains, au contraire ils recherchent leur présence , peut être sont ils nourris habituellement par les promeneurs . En tout cas le froid ne les dérange pas , vraiment bien hermétique leur duvet , si seulement les gants pouvaient avoir la même protection .

Maintenant un bon chocolat chaud et pourquoi pas une petite brioche de St Blaise , vous savez celle qui garantit des mots de gorge. Ah vous ne connaissez pas ? cliquez sur le lien ici pour découvrir cette tradition qui se perpétue à Metz depuis des années .