Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “musique

Gioseffo Zarlino

File:Gioseffo Zarlino.jpg

Pour l’abécédaire de la musique classique chez Violette un clic sur le logo.

Nous arrivons à la fin de l’alphabet avec cette lettre Z , l’Italie est bien représentée en compositeurs commençant par cette lettre j’ai choisi Gioseffo Zarlino .

Né en 1517 à Chioggia (Venise), mort le 4 février 1590. Prêtre et compositeur.

On déduit sa date de naissance de celle de son ordination mineure, car il faut avoir au moins 22 ans pour la recevoir. Il reçoit son éducation chez les Franciscains. En juillet 1536 il est enregistré dans les registres de l’église San Francesco de Chioggia comme chanteur. Il reçoit l’ordination mineure en 1639, il est organiste de San Francisco la même année. Il est certainement ordonné prêtre en 1540, car le 27 avril de la même année, il est nommé « capellano » et  « mansionario »  de l’école de San Francesco de Chioggia.

Le 5 juillet 1565, il est maître de chapelle de Saint-Marc de Venise en remplacement de Cyprien de Rore. Il occupe ce poste jusqu’à sa mort.

Les lignes mélodiques doivent être ordonnées pour former une oeuvre polyphonique respectant les règles du contrepoint.

Les écrits de Zarlino furent diffusés dans toute l’Europe à la fin du XVIe siècle. Les traductions et éditions commentées furent nombreuses en France, en Allemagne, aux Pays-Bas : elles y furent lues et étudiées par les élèves du maître Sweelinck, ceux-là même qui représenteraient la première manière du baroque.

Je vous propose ce duo tres particulier

Et cet  ensemble de flutes

Publicités

Jeu des acrostiches du mercredi

Jeu des acrostiches, qui en est ? En attendant le retour de Jill et son jeu du prénom du mercredi - Lenaïg

Pour le jeu de Lénaïg un clic sur le logo.

P3051299

M  usique  c’est  aujourd’hui  mercredi,

E   veillant    les   oreilles  des enfants,

R  avis   de   sentir    le  rythme  pardi,

C  larinettes   surfent  sur  le bon vent.

R  ien  ne   les  perturbent  avant  midi,

E  lles chantent la joie et la peine aussi.

D  ièse ,   bémol,  la   partition  souvent,

I   nvite     au    voyage     sans     souci.

Gisèle F 04/04/2018