Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Repeindre ….

Pour le défi des croqueurs de mots, Domi à la barre ( clic sur le logo )  nous demande un poème sur les vacances .

Sans coller complètement au thème demandé, je voulais partager avec vous les mots de

Tahar Ben Jelloun tiré de son livre poèmes peintures ( Gallimard).

P6020109

Repeindre la vie

Lui donner des couleurs neuves ,

Belles envoutantes

Les arbres le ciel les forêts

Echangent les tons et les parfums

La mer s’empare de tous les miroirs

De toutes les images qui la flattent

Repeindre c’est laver l’amertume

Collée aux cœurs fragiles

Donner aux âmes fatiguées

La flamme et la joie de la source

Vive

Quelques notes de musique

Bruit de l’amour

Des oripeaux et du génie

Tombés du bateau qui monte au ciel .

P6020110

 

Publicités

23 Réponses

  1. Bonjour Gisèle, très beau poème, bien illustré, et de la couleur il en faut pour tromper toute cette grisaille qui nous entoure bisous et bonne journée MTH

    J'aime

    2 juin 2016 à 9 h 52 min

  2. Bonjour Jazzy, sur terre il y a des lieux plus ensoleillés que d’autres, nous n’avons pas la même vie dès lors, à nous de mettre autrement de la couleur dans nos journées, comme avec un tableau, des livres etc… merci, bises de jill

    J'aime

    2 juin 2016 à 10 h 11 min

  3. J’aime ce tableau coloré. C’est très gai et évoque bien les vacances. Très beau texte partagé. Beau jeudi. Bises

    J'aime

    2 juin 2016 à 10 h 12 min

  4. Coucou Jazzy,
    Très beau poème et de bien belles peintures.
    Merci pour cet excellent partage.
    Bises et bon jeudi. ZAZA

    J'aime

    2 juin 2016 à 10 h 16 min

  5. Merci Gisèle de nous avoir fait partager ce touchant et magnifique poème.
    Bon jeudi
    Bisous

    J'aime

    2 juin 2016 à 10 h 22 min

  6. Si ça colle parce que repeindre sa vie pendant les vacances, c’est possible !
    Bonne journée

    J'aime

    2 juin 2016 à 10 h 26 min

  7. On a bien besoin de repeindre la vie en ce moment vu la grisaille ambiante . Merci de toutes ces couleurs, je vais continuer cet après-midi à mon petit atelier de peinture 🙂

    J'aime

    2 juin 2016 à 10 h 36 min

  8. formidableeee ! on a toutes besoin de couleur , oui repeindre ça fait du bien au moral vu le temps gris et humide que nous avons ! très beau billet , très coloré comme je les aime ! bonne fin de semaine Gisèle gros bisous , nous sommes inondés ici , quelques villages ont vu débordé leurs cours d’eau et inondés leur rivage c’est pas le top , par endroit deux mètres d’eau dans les maisons ! pauvres gens ,

    J'aime

    2 juin 2016 à 10 h 42 min

  9. mireille du sablon

    Merci Jazzy de partager ces mots et ces couleurs qui nous manquent tant en ce moment!
    J’ai ri en découvrant les cadeaux d’hier, j’adore! et…merci pour el fiston…
    Gros bisous du jour de Mireille du Sablon

    J'aime

    2 juin 2016 à 10 h 55 min

  10. Bonjour Jazzy.

    Un magnifique poème superbement illustré qui répond parfaitement au défi des  » Croqueurs de Mots « .
    Bises très amicales.

    Henri.

    J'aime

    2 juin 2016 à 11 h 00 min

  11. Schöne Kunst liebe Grüße und einen schönen Donnerstag Gruß und Umarmung Gislinde

    J'aime

    2 juin 2016 à 11 h 35 min

  12. Tellement beau, superbe!!! Bise et bonne journée toute douce!

    J'aime

    2 juin 2016 à 12 h 46 min

  13. Bonjour …
    Beau dessin mais … manque une église pour équilibrer …
    … pour que : « repeindre, c’est laver l’amertume »
    L’équilibre en tout doit dominer …
    Bonne journée … Amicalement … Claude

    J'aime

    2 juin 2016 à 13 h 20 min

  14. Coucou Gisèle, merci et bravo pour le poème choisi et les superbes réjouissantes illustrations. Bises.

    J'aime

    2 juin 2016 à 13 h 50 min

  15. Bon après-midi Gisèle,
    Quelles belles couleurs. La première peinture est très belle. C’est qui qui l’a faite ? J’aime beaucoup.
    La deuxième un autre style 🙂
    Elles font du bien toutes ces couleurs, en ce moment trop de misère dans pas mal de coins de France ou de carrés, de cercles nombreux. J’espère que par chez toi, le fleuve n’a pas débordé comme l’année dernière.
    Je suis si triste de voir ces images. Alors ton atelier fait du bien à lire.
    Je suis passée aussi pour avoir de tes nouvelles, sachant que là-haut c’est pas trop le top.
    Je t’embrasse.
    Geneviève

    J'aime

    2 juin 2016 à 14 h 31 min

    • Les dessins et peintures sont de Tahar Ben Jelloun c’est un artiste complet . Pour l’instant pas de crues ici à Metz juste un niveau assez haut , je croise les doigts pour que les travaux faits depuis la crue de 1983 tiennent bon .

      J'aime

      3 juin 2016 à 19 h 17 min

  16. J’aime beaucoup ce dessin, on dirait qu’il a été fait par un enfant en maternelle.
    Mon 2ème petit-fils m’a fait un bel œuf de Pâques, je l’ai mis au-dessus de mon bureau.
    Bises

    J'aime

    2 juin 2016 à 15 h 36 min

  17. Je comprends maintenant, pourquoi Francis Cabrel voulait repeindre la cabane du pêcheur.
    Redonner de l’épaisseur aux choses.
    Et aussi repeindre ses sentiments les plus beaux, qui parfois sont là comme un cadeau que l’on honore pas assez souvent.
    Et une nouvelle couche pour dire merci à ce qui va bien, et une autre couche sur celles qui se sont assombries.
    Je ne cache pas ta joie à découvrir tes deux illustrations, la deuxième inspirée de lettres ou de chiffres existants.
    Le bisou de fin d’aprem.
    yann

    J'aime

    2 juin 2016 à 15 h 46 min

  18. Super beau Gisèle tant pour le poème que pour les illustrations ! Merci du magnifique partage ! Bonne soirée ! Bisous♥

    J'aime

    2 juin 2016 à 20 h 04 min

  19. Magnificus Payse ! Bises

    J'aime

    3 juin 2016 à 11 h 56 min

  20. extra tableaux et poème !!
    bravo tu es douée !! bizzz

    J'aime

    3 juin 2016 à 15 h 51 min

  21. covixlyon

    Bonjour
    Un beau poème, et ma fois, les couleurs, l’atmosphère nous plonge dans le rêve des vacances.
    Bonne fin de semaine
    Bises

    J'aime

    4 juin 2016 à 15 h 49 min

  22. trezjosette2

    Tes illustrations pleine de lumières et de couleurs s’adapte bien à ce poème… il fait chaud au coeur dans notre grisaille actuelle

    J'aime

    4 juin 2016 à 20 h 12 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s