Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

O pour l’abécédaire top chef

top-chef

Pour l’abécédaire top chef de Domi un clic sur le logo.

Description de cette image, également commentée ci-après

Soyez rassurés cette fois ci je ne vous demanderez pas d’attraper un ornithorynque

pour le cuisiner à l’oseille , non je vais me pencher sur des recettes simples mais dont vous me donnerez des nouvelles .

Connaissez vous l’oronge, non pas l’orange  le fruit, mais ce champignon appelé aussi amanite des Césars, un must si l’on en croit tous les gourmets . Les petits veinards qui en ont dans leur bois ( on en trouve principalement dans les régions méditerranéennes, mais il peut aussi être ramassé en Alsace, dans les Vosges, dans le Jura, en Périgord  ) préparez vous, il commence à pousser maintenant et  jusqu’à la mi –novembre sous  les feuillus .

Vous pouvez le consommer en salade ou en fricassée que vous incorporez dans une omelette

Salade d’oronges :

Ingrédients :

  • 1,5 cl de vinaigre de xérès
  • Sel et poivre
  • 4,5 cl d’huile de noix
  • 3 cl d’huile d’olive
  • 5 fines tranches de jambon de Parme
  • Mesclun ou jeunes pousses 
  • 500g d’oronges

Nettoyez les champignons avec une brosse spéciale , coupez les et faites revenir 5mn dans l’huile d’olive, saler , poivrer.

Faire une vinaigrette avec l’huile de noix et le vinaigre de Xeres.

Dresser dans l’assiette : salade, champignons chauds , arroser de vinaigrette et poser une tranche de jambon .

Pour le vin choisissez un vin rouge( voir ici ) il se mariera très bien avec le champignon.

***

 Pour le dessert j’ai pensé aux  oublies , voici d’abord une ancienne recette de cuisine lorraine

IMG

Puis une recette médiévale au miel

Oublies ou gaufres fines au miel

250 g de farine
250 g de miel (voir même plus)
2 œufs
10 cl d’eau
beurre ou huile

Faire fondre le miel dans l’eau froide.
Mettre la farine dans un saladier, creuser un puits et ajouter les œufs
Remuer en ajoutant petit à petit le miel fondu.
Laisser reposer la pâte (environ 1h)
pendant ce temps, mettre le gaufrier sur le feu.
Beurrer ou huiler le gaufrier
Disposer une boule de pâte au centre du gaufrier (attention les plaques doivent être très chaudes).

Pas d’Ouzo pour accompagner les oublies mais plutôt un Alsace vendanges tardives .

Bon appétit

 

Publicités

17 Réponses

  1. Coucou Jazzy, ah je ne suis pas cueilleuse du tout et hors du champignon de Paris, je n’aime pas trop ceux des bois, leur goût plus fort… un peu comme le gibier, par contre la gaufrette !!! 😉 Merci ) toi, bonne nuit, bises

    J'aime

    15 septembre 2016 à 0 h 16 min

  2. Cueilleur de champignon à mes heures, j’ai appris à les reconnaitre avec mon papa qui les connaissait fort bien.
    J’ai eu la chance de cueillir des oronges avec lui. Il les connaissait si bien qu’il savait aussi comment les préparer et avec quelles herbes afin qu’ils soient le meilleur possible.
    Ces oronges, il les préparait avec une vinaigrette légère et du fenouil puis il les donnaient à ma mère qui les mettaient dans une omelette. Un pur délice !

    J'aime

    15 septembre 2016 à 2 h 06 min

  3. Bonjour …
    J’arrrrrrive !
    Mais, très peu pour ce bizarre champignon …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є

    J'aime

    15 septembre 2016 à 5 h 20 min

  4. Je n’ai jamais mangé d’oronge. Je ne cueille pas de champignons ; j’aimerais bien mais je n’y connais rien. Bisous

    J'aime

    15 septembre 2016 à 6 h 48 min

  5. Coucou Jazzy,
    De belles recettes pour ce top chef en O. Par contre je me méfie des Oronges, (amanites des césars) trop difficile à différencier de l’amanite tue mouche qui elle est mortelle.
    Belle participation
    Bises et bon jeudi

    J'aime

    15 septembre 2016 à 8 h 19 min

  6. Bonjour Gisèle, si tu veux empoisonner tout le monde , tu m’envoie cueillir des champignons, je ne m’y risque pas et suis très méfiante quand , par hasard , on m’en donne, à part les girolles et les trompettes de la mort c’est tout ce que je connais, je préfère manger des « oublies » bisous et bonne journée ici sous la pluie bienfaisante. MTH

    J'aime

    15 septembre 2016 à 9 h 43 min

  7. Quel beau champigon … !!!!
    Une volve à sa base, déjà je m’inquiète mollement.
    La rougissante aussi aurait ses amateurs? Volve et collerette.
    Pour les vins, je note ……. Côte Rôtie ……. Il y en a qui sont très bons, et pareil pour les vents d’anges tardifs.

    Pour les moules à oubliés, oui, on en rencontre en brocantes, nos grands mères, moule sur le feu, et là, dans la braise.
    J’ai bien vu le film et les étapes. Point de levure de boulange?
    A la revoyotte, et un grand merci pour tes mots et tes illustrations, et cette légende de la naissance d’Aphrodite par les organes tranchés :-))

    J'aime

    15 septembre 2016 à 11 h 06 min

  8. Tu m’apprends des mots et me fais découvrir de bonnes recettes !!!
    Ouf ! bientôt midi, j’ai sacrément faim après avoir lu ton article !
    Gros bisous

    J'aime

    15 septembre 2016 à 11 h 28 min

  9. pas si simple que ça, tout de même!!!
    belle journée

    J'aime

    15 septembre 2016 à 11 h 52 min

  10. Je ne cueille pas de champignons je n’y connais rien et pour les oublis je n’ai pas le moule, c’est pas grave je repasserai aux prochaines recettes ☺
    Bises

    J'aime

    15 septembre 2016 à 16 h 11 min

  11. Excellente participaton Gisèle ! Mais, par contre, ce champignon, je ne le connais pas, mais pas du tout ! 😀 … il me ferait un peu peur … non … bonne fin de ce jeudi !
    Bisous♥

    J'aime

    15 septembre 2016 à 21 h 02 min

  12. covixlyon

    un champignon que je ne connaissais pas, bon c’est vrai à part le cep, les bolet (proche de l’oronge) la verdette, les pieds de moutons, trompette de la mort et autres grilles, le reste j’oubli.
    bien la recette de l’oublié, je ne connaissais pas son origine, voilà qui est fait.
    Bonne soirée
    Bises.

    J'aime

    15 septembre 2016 à 21 h 21 min

  13. je connais po les champipi

    J'aime

    15 septembre 2016 à 23 h 39 min

  14. mireille du sablon

    …suis sûre, j’arrive trop tard!
    Bises du soir de Mireille du Sablon

    J'aime

    16 septembre 2016 à 20 h 18 min

  15. Anonyme

    Je prends les deux sans oublier de te dire merci pour ces bonnes recettes. Je ne connaissais pas ce champignon par contre les gaufrettes … 😉
    Bisous Jazzy et bon week-end de cueillette c’est le moment 😉
    Domi.

    J'aime

    17 septembre 2016 à 21 h 32 min

  16. Je ne connais aucune des recettes qui ont l’air délicieuse alors merci. Bisoussss

    J'aime

    18 septembre 2016 à 16 h 02 min

  17. Quel beau champignon!
    Merci de ne pas avoir oublié les oublies!

    Super!

    J'aime

    20 septembre 2016 à 16 h 58 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s