Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Ambroise Thomas

Pour l’abécédaire de la musique classique chez Violette un clic sur le logo.

File:Wilhelm Benque - Photograph of Ambroise Thomas.jpg

Bien entendu je ne pouvais pas passer à côté d’Ambroise Thomas né à Metz le 5 aout 1811 dans une famille de musiciens pour cette lettre t de l’abécédaire .

Son père Jean-Baptiste-Martin Thomas, un violoniste et pédagogue, et sa mère cantatrice élevèrent ainsi une jeune prodigue du piano et du violon, reconnu comme tel dès l’âge de dix ans. En 1828, le jeune Ambroise entre au Conservatoire de Paris et devient l’élève de Barbereau (contrepoint), Dourien (harmonie), Lesueur (composition) et Kalkbrenner (piano).

A. THOMAS 1

Portrait par Hippolyte Flandrin 1837

Il remporte le premier prix de piano en 1829, le premier prix d’harmonie en 1830 et le Prix de Rome en 1832 avec sa cantate Herman et Ketty. Durant son séjour à la villa Médicis à Rome, il se lie d’amitié avec le peintre Ingres, rencontre Hector Berlioz (qui admire ses premières compositions) et compose essentiellement des œuvres pour piano, de la musique de chambre, des mélodies et même un Requiem.

Comme la plupart de ses contemporains romantiques, il se rend également en Allemagne en 1834, à Munich, Leipzig puis Vienne.

A. THOMAS 2

Portrait par Marcel Baschet

De retour à Paris en 1837, Ambroise Thomas s’engage sur la voie du théâtre lyrique. Tous ses opéras, écrits dans un style léger et mélodieux, sont tous joués, avec beaucoup de succès. Mais aucun ne tient durablement l’affiche et le répertoire. Parmi ses œuvres lyriques : La Double Echelle (1837), Le Caïd (1849), Le Songe d’une nuit d’été(1850), Raymond ou le secret de la Reine (1851) ou Le Roman d’Elvire. Grâce à tous ces triomphes, il est élu à l’Académie des Beaux-Arts (1851), devient Professeur de composition au Conservatoire de Paris, dont parmi ses élèves figurent Jules Massenet et Théodore Dubois. Il a plus de cinquante ans lorsqu’il crée Mignon (1866), dont le livret est tiré du roman Wilhelm Meister de Goethe.

P5070075

Buste d’Ambroise Thomas à l’opéra – théâtre de Metz

P5070076

Outre ses vingt opéras et ses trois ballets, Ambroise Thomas composa également de nombreuses œuvres de musique religieuse, quelques pièces de musique de chambre, de piano et d’orgue et aussi des recueils de leçons de solfège. Il meurt à Paris le 12 février 1896.

A. THOMAS 4

Portrait par Edmond Rinckenbach

Oublié de nos jours , quelques grands interprètes comme Natalie Dessay redécouvrent cette musique dont le talent d’orchestrateur et la connaissance des voix, ont fait d’Ambroise Thomas un homme à succès au XIXème siécle.

Je vous propose l’ouverture de son opéra le plus connu Mignon  

 

“ Connais tu le pays “ du même opéra

Publicités

16 Réponses

  1. C’est un excellent choix, Gisèle et, comme c’est bien présenté !
    Bravo et bonne fin de semaine !
    Bisous♥

    J'aime

    10 mars 2018 à 4 h 34 min

  2. un excellent choix pour nous faire découvrir les talents de ta belle région !!
    une belle découverte ! je vais noter pour les défis chez Covix-
    bisous du samedi-

    J'aime

    10 mars 2018 à 7 h 37 min

  3. Un excellent choix Jazzy. En effet, tu ne pouvais pas passer à côte de cet enfant de Metz sans le citer. J’ai aimé l’extrait de l’opéra que tu as choisi.
    Bises et bon weekend

    J'aime

    10 mars 2018 à 9 h 03 min

  4. ocgall

    Bonjour d’Angers …
    Belle ode à Ambroise Thomas tant musicale que photographique …
    Une famille unie pour produire un “génie” …
    Des œuvres qui font la part belle à tous les instruments … de cette époque …
    Pas fana de musiques classiques mais tes billets contribuent à mon éducation …
    Passe une bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

    J'aime

    10 mars 2018 à 9 h 19 min

  5. Quel bel homme (surtout quand il était jeune !) hé hé … mais surtout (ne nous égarons pas) un talentueux musicien. J’apprends qu’il est natif de Metz.
    J’ai agrandi votre superbe théâtre pour mieux le visiter …
    Merci pour ce très bon choix, je me retire sur la pointe des pieds sans faire de bruit car j’écoute ♪ …
    Gros bisous

    J'aime

    10 mars 2018 à 10 h 22 min

  6. mireille du sablon

    ..un moment musical que j’apprécie…surtout la 1ère partie.
    Merci Jazzy!
    Bisous du jour,
    Mireille du sablon
    Les Puces de Metz se passeront de ma visite aujourd’hui et je ne pense pas être la seule…

    J'aime

    10 mars 2018 à 10 h 45 min

  7. J’apprécie ce moment musical….Bonne journée…Bises

    J'aime

    10 mars 2018 à 11 h 00 min

  8. Intéressant article, mais je n’affectionne pas particulièrement ce genre de musique quoique ??
    bises amicales
    lyly

    J'aime

    10 mars 2018 à 11 h 10 min

  9. J’ai bien écouté tes deux choix musicaux. J’avais le secret espoir de reconnaitre quelque chose.
    Bon début, à la flûte traversière, je me suis dit, ça va venir, je crois que je vais reconnaître, et puis plouf, ça ne s’est pas confirmé.
    Petite rage contre moi.
    Mais cet auteur va peut être se retrouver dans les nouvelles devinettes du dimanche dans le MAG?
    Tu as vu, plus de faune flore. Je devrais faire un diaporama résumé de toutes vos bonnes réponses, je pense entre au tricodrome échelotte, un truc comme ça !
    Te souhaite un bon dimanche.
    Amicalement. Yann

    J'aime

    10 mars 2018 à 13 h 23 min

  10. Belle page musicale !
    Bises Jazzy

    J'aime

    10 mars 2018 à 14 h 07 min

  11. covixlyon

    Bonjour,
    un excellent choix pour ce défi du samedi, une découverte aussi, je l’avais vu dans mes recherches, mais j’ai hésité et me suis orienté vers un autre auteur. J’ai bien fait car tu en parle mieux que je ne l’aurais fait et le plus, c’est un enfant de Metz.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

    10 mars 2018 à 14 h 09 min

  12. Son portrait me laisse entrevoir comme quelqu’un d’austère, de rigide…du à l’époque peut-être

    J'aime

    10 mars 2018 à 15 h 52 min

  13. Bonsoir Gisèle, je ne suis pas très , comment dire, « amatrice  » de grande musique, mais à chaque fois que tu présentes un auteur que je ne connais pas, je prends plaisir à écouter, merci de faire mon éducation Bisous et bonne soirée MTH

    J'aime

    10 mars 2018 à 18 h 36 min

  14. Très bel article sur un grand musicien natif de ta région et si j’ai aimé l’article très intéressant, je déteste sa musique, désolée 😦

    J'aime

    11 mars 2018 à 10 h 09 min

  15. marinachili

    Magnifique. Là, je connaissais
    Très bon choix
    Bon dimanche
    bisous

    J'aime

    11 mars 2018 à 11 h 59 min

  16. Yvonne Anne

    J’apprécie grandement tes billets sur la musique classique.Qu’il est agréable d’écouter tes choix musicaux ! Je viens de passer un très beau moment.
    Bisous, jazzy.

    J'aime

    11 mars 2018 à 19 h 15 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s