Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Jeudi poésie

Pour le jeudi poésie des croqueurs de mots un clic sur le logo .

ABC à la barre pour cette quinzaine nous propose d’écrire une poésie que l’on aime de tête .

p2010032_thumb

Ma bohême

Je m’en allais les poings dans mes poches crevées

Mon paletot devenait idéal

J’allais sous le ciel Muse et j’étais ton féal

Oh la la que d’amours splendides j’ai rêvées .

Mon unique culotte avait un large trou

Petit poucet rêveur , j’égrenais dans ma course

Des rimes . Mon auberge était à la grande Ourse

Mes étoiles au ciel avaient un doux frou- frou .

Et je les écoutais assis au bord des routes

Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes

De rosée à mon front comme un vin de vigueur

Où rimant au milieu des ombres fantastiques

Comme des lyres je tirais les élastiques

De mes souliers blessés un pied près de mon cœur .

Arthur Rimbaud .

Pour être parfaitement honnête j’ai eu un trou “au bord des routes” les trois vers là m’ont posé un problème, j’ai du jeter un œil pour rafraichir ma mémoire , par contre pas pour le dernier tercet .

 

Publicités

20 Réponses

  1. Je n’aurais pu en faire autant, curieusement en classe primaire, je n’ai pas de grand souvenir de poème appris par coeur !!! Merci Jazzy, bises

    J'aime

    24 janvier 2019 à 0 h 19 min

  2. Martine Martin-Cosquer

    J’aimerais un beau mais je ne connaissais pas ce poème ou je ne m’en souviens pas. Bisous

    J'aime

    24 janvier 2019 à 5 h 00 min

  3. Pas facile à retenir non plus !

    J'aime

    24 janvier 2019 à 7 h 01 min

  4. Lady Bird

    joli poème ! belle performance ! je me souviens bien des poésies de la primaire… de nos jours … cela continue …. ils apprennent, ils apprennent et mois je fais réciter ! lol
    bisous et bonne journée… je suppose sous la neige dans l’Est

    J'aime

    24 janvier 2019 à 7 h 09 min

  5. Un superbe poème d’Arthur Rimbaud Jazzy. Ce sont des poèmes que nos générations apprenaient par coeur en primaire et que nous devions réciter en y mettant le ton. De ce poète j’ai encore en tête « Les effarés » . Par contre, pour ABC j’ai choisi de réciter sur le clavier, une fable de notre Jean de La Fontaine.
    Bises et bon jeudi

    J'aime

    24 janvier 2019 à 8 h 20 min

  6. Il y a des poèmes qui restent gravés dans la mémoire ,on ne sait trop pourquoi et d’autres qui s’envolent aussitôt appris. Pas facile à retenir celui-ci !

    J'aime

    24 janvier 2019 à 8 h 22 min

  7. mireille du sablon

    ..quelle mémoire! Je me rappelle souvent du début de poésie mais la suite est parfois un peu difficile..
     » Demain dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, j’irais par les montagnes, j’irais par…… vois-tu, je sais que tu m’attends »…
    Bonne journée!
    Bisous de Mireille du sablon

    J'aime

    24 janvier 2019 à 8 h 24 min

  8. trezjosette2

    on connais souvent des « portions » de poèmes mais en entier c’est pas évident… bravo jazzy

    J'aime

    24 janvier 2019 à 10 h 25 min

  9. Très joli poème que je découvre. Bonne journée. Bises

    J'aime

    24 janvier 2019 à 10 h 28 min

  10. ABC

    Ton honnêteté est tout à fait pardonnée… Je ne me souvenais pas de ce beau poème, merci !

    J'aime

    24 janvier 2019 à 10 h 40 min

  11. Je la connais par cœur, je l’ai eue en explication de texte pour mon BEPC et je l’avais apprise pour mon certificat d’études primaires, j’aurais pu la réciter mais tout comme toi j’aurais calé au même endroit.
    Bonne journée.

    J'aime

    24 janvier 2019 à 11 h 36 min

  12. Bonjour Gisèle quelle mémoire, un très beau poème bien choisi. Bisous et bon après-midi MTH

    J'aime

    24 janvier 2019 à 13 h 31 min

  13. Bravo pour ta mémoire ! même avec le petit trou avoué donc à moitié pardonné 🙂 Je t’avoue que je ne serais pas capable d’en faire autant, ma mémoire ayant de sacrées lacunes, surtout depuis quelques années.
    Merci donc pour ce très joli poème et gros bisous. A bientôt.
    Cath

    J'aime

    24 janvier 2019 à 13 h 42 min

  14. Bravo quand même car pas si évident que ça de retenir. Bisousssss

    J'aime

    24 janvier 2019 à 15 h 48 min

  15. eglantine36

    Perso je peux t’accompagner sur 5/6 vers…. après je m’arrête 🙂 bisous

    J'aime

    24 janvier 2019 à 15 h 58 min

  16. Yvonne Anne

    Je pense que j’aurais pu t’accompagner, partiellement, Jazzy…..Quelques trous auraient égrainé ces vers magnifiques de Rimbaud !!
    Bisous et bonne soirée.

    J'aime

    24 janvier 2019 à 17 h 30 min

  17. Yvonne Anne

    …..égrené….bien sûr !!

    J'aime

    24 janvier 2019 à 17 h 34 min

  18. Bravo Gisèle ! Pas facile à retenir tout de même, ce poème !
    Bonne soirée,
    Bisous♥

    J'aime

    24 janvier 2019 à 19 h 18 min

  19. Pingback: Défi 215 … vos participations – le blog de la communauté des croqueurs de mots

  20. J’ai la mémoire qui flanche
    Donc il m’est impossible de réciter , ni d’écrire une poésie d’antan
    Bravo à toi
    Bonne nuit

    J'aime

    25 janvier 2019 à 23 h 38 min

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s