Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Atelier 133 Ghislaine

Défi écriture no 71 .

Pour l’atelier 133 de Ghislaine, un clic sur le logo

Les mots : Adieu, vrai, vertige, avouer, flâner, liberté, jamais, ailes ou le thème  Folie

graff sous pont  - Copie

Vous dites qu’en ce moment c’est une vraie folie de flâner dans les villes , sur les plages, à la terrasse des cafés . Mais  jamais l’humain ne dira adieu à sa liberté , il ne se laissera pas rogner les ailes , le vertige du manque est tel qu’il dicte sa propre loi ,  il faut bien l’avouer .

Alors que faire , que penser ?  Faut – il comme le philosophe  André Comte Sponville s’offusquer  et se mettre en colère contre le pan – médicalisme   ? Ou bien faut – il que la santé  soit érigée comme valeur suprême devant la liberté , l’amour ? Vaste question qui mérite vraiment réflexion .

 

20 Réponses

  1. Comme tu dis ! Vaste question ! L’être humain est complexe ! Et la question reste ouverte !
    bisous et bonne journée

    J'aime

    15 septembre 2020 à 5 h 09 min

  2. là est la question comme tu dis
    bises bonne journée

    J'aime

    15 septembre 2020 à 7 h 01 min

  3. ANNE GUILLARD

    Joli questionnement au travers ce défi Jazzy.
    Je n’ai pas de réponse, mais ce dont je suis certaine, c’est qu’il faudra s’habituer longtemps à cette cochonnerie.
    Bises et bon mardi

    J'aime

    15 septembre 2020 à 7 h 27 min

  4. @ chacun de choisir
    Sauf que ne pas se protéger c’est aussi risquer d’endosser le malheur des autres
    Moi je suis pour la liberté certes mais pas pour la cacophonie et la dispersion juste pour contrer les interdits qui parfois sont justifiés , cela chacun sa façon de penser mais hélas quand la connerie vous ravit une personne que l’on porte dans son coeur là je pense que l’on peut dire que respecter le port du masque est primordial et je ne pense pas que ce soit se priver de liberté , sans tambour ni trompette la souffrance ronge … et en rongera plus d’un , que faut -il faire je ne sais plus moi je suis hs de ce monde que je ne comprends plus du tout
    Cela dit ton texte est remarquablement bien rédigé Gisèle
    Gros bisous

    J'aime

    15 septembre 2020 à 8 h 56 min

  5. Bonjour d’Angers,
     Le pan-médicalisme, ce nouvel ordre totalitaire sanitaire dans lequel nous sommes entrés !

    Cette épidémie a fait découvrir que nous avions en France :
        -Le Ministre de la Santé
        -Le directeur général de la Santé
        -La direction de Santé Publique France
        -Le Directeur de la Haute Autorité de Santé
        -les Directeurs des Agences Régionales de Santé
        – Le Directeur de l’Agence Nationale Sanitaire
        – la Direction de l’Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé : Épidémiologie-France
        – Le Centre National de Recherche Scientifique en Virologie Moléculaire
        -L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et de la Santé.
        – Un nombre d infectiologues parisiens incroyablement et anormalement élevé, probablement lié au fait que les virus et bactéries descendent de l’avion à CDG et ouvrent leur siège social près de la place de l’étoile.
        -Mais comme tout cela ne suffit toujours pas !
        -Et suite à cette Épidémie , nos chers politiques, monstres d’efficacité, de pragmatisme, toujours soucieux d’économiser les finances publiques, vont créer :
       – le Haut-Commissariat de Lutte contre les Épidémies
       – Le Haut Conseil de Veille Sanitaire
       – L’Agence Nationale de Sécurité de Logistique Médicale .
        – 5 000 fonctionnaires en plus (et les petits copains à placer) et où ça ? : à Paris, évidemment !

    La prochaine fois, on aura peut-être des masques mais il va manquer les gants ! Cool…
    La médecine française croule en effet sous « l’administratif centralisé »… géré par des technocrates dits « experts, mais totalement « incompétents !

    Bonne journée … Amicalement … Claude

    Aimé par 1 personne

    15 septembre 2020 à 9 h 14 min

  6. Je pense que chacun doit agir en responsable, sachant que ce virus sera là bien longtemps, même s’il mute en moins grave !
    La reprise des cas est dû justement à de nombreux débordements et le résultats ne s’est pas fait attendre !
    Mais les avis sont si partagés que les gens ne savent plus qui croire !! Mais il vaut mieux se protéger et protéger les autres !
    Pour ma part, même mes enfants ne m’embrassent plus depuis le mois de mars ! Plus de calins non plus ! C’est triste mais il le faut
    Dure réflexion sur ta question Gisèle qui fait débat a taux plein sur les réseaux et les médias !
    Bonne semaine mon Amie

    J'aime

    15 septembre 2020 à 9 h 39 min

  7. effectivement vaste question qui mérite réflexion . Bonne journée. Bises

    J'aime

    15 septembre 2020 à 10 h 40 min

  8. trezjosette2

    je partage l’avis précédent nous croulons sous une administration épouvantable et bien souvent inutile oh combien cet argent servirait mieux l’hôpital et au niveau européen puis mondial encore des administrations ne s’appuyant que sur les données informatiques, des statistiques improbables, et des logiciels jamais à jour… l’humain a disparu
    cela n’empêche pas la responsabilité de chacun et la prudence dans la vie courante.
    vaste sujet Jazzy
    (effectivement c’était les Montgolfiades et mon fils m’a envoyé une photo aérienne de la ferme)

    J'aime

    15 septembre 2020 à 11 h 06 min

  9. Bonjour Gisèle
    bel atelier là est la question ? mais je suis totalement d’accord avec Ghislaine
    depuis février j’ai vu 3 X mon petit fils avec les gestes barrières
    et mon fils vient presque tous les jours 1/2 heure mais nous restons à distance
    Pour les déplacements obligatoires port du masque oblige je trouve que s’est une marque de respect pour les autres
    cela me met en rage quand je croise des personnes sans le masque car s’est moi qu’ils ne protègent pas alors que moi oui
    Je pense que cela durera encore longtemps
    bon après midi ici déjà 29 degrés à l’ombre l’eau coule dans mon cou et 25 dans mon living.
    bisous

    J'aime

    15 septembre 2020 à 12 h 58 min

  10. Bonjour Gisèle, je pense que prendre des précautions c’est tout à fait souhaitable, mais nous priver de la liberté de vivre normalement me semble dangereux, il faut un juste milieu. Nous avons eu quand même la visite des jumelles dimanche après-midi, pas question qu’elles rentrent nous sommes restés dans la cour, a distance plus que raisonnable et cela m’a fait mal au coeur. J’espère que nous verrons le bout de cette épreuve pour tout le monde. Bisous bon après-midi MTH

    J'aime

    15 septembre 2020 à 14 h 26 min

  11. Devant la liberté que ‘octroie certains en faisant des barrière sanitaire c’est la nôtre qui risque de disparaître en étant confiné voir pire, hospitalisé…..Bisous Gisèle bravo

    J'aime

    15 septembre 2020 à 15 h 32 min

  12. Si nous ne mettions que notre propre santé en danger à nous de prendre nos risques mais comme il faut intégrer le fait que cette saleté de virus se transmet sans bruit c’est peut-être mieux de perdre un peu de nos libertés et de protéger les autres.
    Espérons que ça ne durera pas des années mais ça va être difficile quand les grippes et les rhumes classiques vont arriver, il va y en avoir de la confusion.
    Bises

    J'aime

    15 septembre 2020 à 16 h 01 min

  13. mireille du sablon

    Chacun devrait pouvoir s’assumer en conséquence mais ne pas oublier qu’il y a les autres et surtout ceux que l’on aime …
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    J'aime

    15 septembre 2020 à 16 h 48 min

  14. Vaste question en effet qui mérite réflexion !
    Bisous du jour

    J'aime

    15 septembre 2020 à 16 h 49 min

  15. Oh oui, cette réflexion est bien grande !
    Notre liberté est entravée à cause d’un virus… Mais jusque quand ?
    /
    Bises du soir,
    Annie

    J'aime

    15 septembre 2020 à 20 h 28 min

  16. Yvonne Anne

    Un texte qui montre combien est important d’assumer la protection des autres…. qui passe par la sienne évidemment.
    La liberté ne me semble pas si entravée , il suffit de voir les mouvements de foule dans certains endroits et la conséquence : des hôpitaux qui commencent, malheureusement, à saturer dans les régions concernées !!
    Bises et bonne soirée, Jazzy.

    J'aime

    15 septembre 2020 à 20 h 45 min

  17. carelisabeth

    mfff, que dire ? Ma liberté choisit de s’incliner devant ma conscience. Je préfère être à peu près sûre de ne pas contaminer (et potentiellement de tuer) d’autres personnes, plutôt que de me promener le museau à l’air en respirant à plein poumons les postillons des autres qui n’auront sans doute pas la même conscience que moi … (careli.overblog.com)

    J'aime

    15 septembre 2020 à 23 h 21 min

  18. Bonjour Gisèle,
    Ample question, en effet …
    Bravo pour ton texte et bon mercredi tout entier,
    Bises♥

    J'aime

    16 septembre 2020 à 2 h 58 min

  19. Hello! Bonjour Gisèle!
    Bravo! Texte succinct qui dit bien ce qu’il veut exprimer. J’aime beaucoup!
    Bises! A bientôt!

    J'aime

    21 septembre 2020 à 16 h 05 min

  20. Quichottine

    Je ne sais pas, je m’interroge aussi.
    S’il faut pour rester en vie s’enfermer dans une tour d’ivoire et ne plus voir personne, ne plus rien sentir, je préfère personnellement me laisser mourir.

    J'aime

    22 septembre 2020 à 7 h 05 min

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s