Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Clémentine

a3e013663d804e0f8034152fs9

Pour l’atelier de Zéphyrine

Clémentine tournait en rond dans son appartement depuis le coup de téléphone d’Anton . Décidemment ce garçon était une équation à plusieurs inconnues, pourquoi diable avait il fait son mariole au bout du fil ? Pas plus tard que la semaine dernière, ils avaient évoqué ensemble le mariage , le futur mari aurait il changé d’avis , serait – il atteint par le marivaudage?  Il est vrai que la contagion est toujours possible , de nombreuses personnes en sont atteintes . Les points d’interrogation se multipliaient à l’infini , les synapses en surchauffe lui donnaient mal à la tête . Grommelant en réchauffant son repas de midi au bain – marie , elle se disait qu’elle allait lui montrer qu’elle n’était pas sa marionnette et que s’il voulait une Marie couche toi là, entièrement dévouée à sa petite personne, il pourrait prendre ses cliques et ses claques . En allant chercher du romarin sur le balcon, elle surprit son visage dans la glace, la colère déformait ses traits si fins, lui donnant des allures de maritorne.

« Il est temps de se calmer et de réfléchir, je me suis laissée emportée » reconnut-elle « mais quelle idée de me proposer une aventure maritime !. Les marines aux couleurs pastels et les histoires de marins , bien sur que j’apprécie, d’ailleurs je suis en train de terminer l’histoire du Tamaris , ce navire naufragé des iles Pingouin, dont les rescapés gravèrent des messages de secours sur des boites de conserves qu’ils attachèrent au cou des albatros . »

Après avoir récupéré son calme elle entreprit d’analyser la situation avec un regard différent, se pourrait – il qu’Anton ait agi délibérément pour qu’elle se fâche, pour qu’elle ne se rende pas à son prochain rendez vous ce week – end à Amiens ? Tout en cuisinant les légumes de la marinade pour le gibier qu’un de ses patients lui avait apporté, elle cherchait une solution à cette énigme. Peu importe décida – t – elle je veux en avoir le cœur net, je vais me rendre à Amiens ce week end, je verrais bien. » à suivre …..

14 Réponses

  1. soryu64

    explique à Clémentine combien certains hommes sont versatiles !
    Mais qu’elle n’en oublie pas de préparer le frichti ! Ou alors chante-lui « la cuisi i ne… qui retient les petits maris qui se débi i nent ! »
    Ce qui ne l’empêchera pas d’aller voir à Amiens ce week-end !
    « Les voyages forment la jeunesse »… toutes ces « citations » me rappellent que je suis ENCORE devant l’ordi et que LA CUISINE n’est pas faite !
    Viiiiite ! Biz

    J’aime

    11 octobre 2010 à 11 h 40 min

  2. Ghislaine

    pas facile hein avec ces mots MARI en fait il y en a beaucoup
    mais il m’aurait fallu 2 a 3 h sur le dico pour connaitre
    leurs définitions …….. et pas le temps……….
    super billet ici bravo

    J’aime

    11 octobre 2010 à 13 h 27 min

  3. Béa

    Bonjour Jazzy…..ah! le doute, le manque de confiance fait perdre du temps ma chère Clémentine….oui en gagner parfois mais bon ….alors Jazzy à quand la suite de cette belle aventure??? Bisous

    J’aime

    11 octobre 2010 à 14 h 31 min

  4. claudielapicarde

    Bravo et si tu vas à Amiens vas dans le quartier Saint Leu près de la cathédrale et du port c’est le plus joli enfin pour moi.
    bisous

    J’aime

    11 octobre 2010 à 17 h 25 min

  5. Elle est belle cette histoire qui nous entraine d’équation en équation…Et le nombre de degrés croît à mesure qu’on découvre tes personnages. J’en suis au minimum au troisième degré…Sourires. Et enfin si j’ose, je dirais que Clémentine doit aller à Amiens parce qu’Amiens vaut mieux que deux tu l’auras.
    Je te souhaite une belle semaine.
    Bises.

    J’aime

    11 octobre 2010 à 20 h 48 min

  6. N’aurais-tu pas oublié un p’tit truc?…le lien de ce billet dans mon espace?..Je vais encore t’oublier dans mon récapitulatif s’il n’est pas posé..et je m’en voudrais..
    Je trouve quand même, à l’inverse de Ghislaine qu’il n’y avait pas une tonne de mots en MARI..enfin pas dans « barbery »..va falloir que je cherche ailleurs, alors!

    J’aime

    11 octobre 2010 à 23 h 23 min

  7. Il y a des fenêtres qui s’ouvrent sur mon écran quand je viens chez toi..domaine sécurisé, etc..tu as fichu des barbelés autour de chez toi, ou quoi!

    J’aime

    11 octobre 2010 à 23 h 25 min

    • Je n’ai pas posé de barbelés Zéphyrine et pour le lien il est sur ton prénom qui renvoie à ton billet .
      Je serais curieuse de savoir si toutes mes amies ont le meme problème pour venir sur mon billet .
      Merci de me prévenir
      Bisous

      J’aime

      12 octobre 2010 à 8 h 36 min

  8. Je reviens , et je n’ai plus de problème..mais je crois que ça dépend par où l’on passe..affaire à suivre!

    J’aime

    14 octobre 2010 à 20 h 59 min

  9. Pingback: Récapitulatif de l’écriture en folie de la semaine 27 avec Mari « Bienvenue chez Zéphyrine

  10. Bon ca peut pas durer comme comme ca, elle a eu raison d’analyser la situation parce qu’on sait jamaiss.
    Quand à moi je veux savoir comment ca va se terminer ce truc, chez moi c’est toujoures la bérézina a

    J’aime

    16 octobre 2010 à 17 h 49 min

  11. Alors je continue car mon doigt a déraper, raconte nous tout dans un prochain épisode.

    Bisous
    globule

    J’aime

    16 octobre 2010 à 17 h 51 min

  12. Pingback: Bienvenue sur la planète ζῷα « le bon coté des choses

  13. Pingback: Si vous avez perdu le fil « le bon coté des choses

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s