Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Quant tu t’es annoncée …

 

 

 

 

Pour le défi des croqueurs de mots  sur le thème de la naissance ( un clic sur le logo ) . 

IMG

 

Tu     dansais ,    virevoltais   sous   ma   peau  tendue

Tu     étais    si   pressée d’entrevoir  le monde

Que   tu as bien failli  saluer septembre 

Just’ après que la canicule se soit tue .

Quand  tu  t’es  annoncée au  tout  premier  novembre

Un    brouillard    épais   à   l’humeur    vagabonde

Gommait arbres et maisons , tout à la ronde .

Tu as crié fort ton envie de  liberté,

Petite sirène, éprise d’absolu,

Et quand dans mes bras je t’ai enfin tenue

Pleurs,  rires  juste  en  un  moment  confondus

Tout autour de moi aurait bien pu s’écrouler

Je ne m’en serais même jamais  aperçue.

 

 

Publicités

19 Réponses

  1. Très joli texte sur la naissance. Bravo pour ces jolis mots.

    Quel bonheur de tenir dans ses bras ce petit être que l’on attend depuis 9 mois. Il est enfin arrivé !!! Cet instant de joie immense est unique dans la vie d’une femme..

    Belle journée à toi
    Bisousssss

    J'aime

    29 octobre 2015 à 15 h 03 min

  2. Bonjour,

    Quel magnifique poème, c’est un très grand plaisir de lecture; BRAVO !
    Bises bien amicales.

    Henri.

    J'aime

    29 octobre 2015 à 15 h 45 min

  3. C’est super, oui, Gisèle ! Ces mots, en disent long : Tout autour de moi aurait bien pu s’écrouler

    Je ne m’en serais même jamais aperçue. Bonne et belle poursuite de ce jeudi à toi,
    Bisous♥

    J'aime

    29 octobre 2015 à 15 h 54 min

  4. Bonjour Jazzy… ah une première grossesse, naissance, ouiiii tout peu s’écrouler on ne voit plus que son joli bébé !!! Merci, bises de JB

    J'aime

    29 octobre 2015 à 15 h 59 min

  5. Bonjour …
    Que c’est « mignonement » bien dit !
    … Bonne journée, … Amicalement, … Claude …

    J'aime

    29 octobre 2015 à 16 h 11 min

  6. un bien joli texte pour célébrer cette naissance-là … inoubliable et oublieuse du reste
    belle soirée

    J'aime

    29 octobre 2015 à 16 h 17 min

  7. c’est très émouvant…………..Bisesssssss

    J'aime

    29 octobre 2015 à 16 h 23 min

  8. marie des vignes

    Bnsoir Gisèle que c’est bien dit, tu sais trouver les mots qui touchent. Un très beau bébé cette petite fille Bisous MTH

    J'aime

    29 octobre 2015 à 16 h 49 min

  9. Les mots que tu as choisi guident mes pensées vers nos enfants, une fois bébés, nés dans la nuit pour l’un et sous une brume brouillard tenace d’un après midi de décembre.
    À te lire, je sens que tu aimes les mots, et tu les caresses de la plus belle des façons.
    Yann.

    J'aime

    29 octobre 2015 à 17 h 21 min

  10. Les mots que tu as choisi guident mes pensées vers nos enfants, une fois bébés, nés dans la nuit pour l’un et sous une brume brouillard tenace d’un après midi de décembre pour l’autre.
    À te lire, je sens que tu aimes les mots, et tu les caresses de la plus belle des façons.
    Yann.

    J'aime

    29 octobre 2015 à 17 h 22 min

  11. c’est très beau ….j’aurais bien ajouté qqchose mais je ne veux pas faire tache avec les beaux commentaires et surtout ton bel écrit …

    J'aime

    29 octobre 2015 à 18 h 49 min

  12. mireille du sablon

    …des mots d’amour que nous pourrions toutes prononcés, un moment de bonheur intense fait de tendresse pure, inoubliable….merci de les avoir partagés..
    Bon anniversaire à cette jolie « petite » fille!
    gros bisous du soir de Mireille du Sablon

    J'aime

    29 octobre 2015 à 20 h 03 min

  13. Et aime-t-elle la brume aujourd’hui ? Je dirai « oui » …………………………..? C’est tellement souvent ainsi !

    Une p’tite merveille d’émotion ton poème, il sonne fort et tendre ……..Châle-heureux bisou : sabine

    J'aime

    30 octobre 2015 à 10 h 21 min


  14. Schönes Foto und schöne Worte sieht so lieb aus.Ich wünsche dir einen schönen Freitag und ein gutes und schönes Wochenende Grüße und Umarmung Gislinde

    J'aime

    30 octobre 2015 à 13 h 40 min

  15. Merveilleux texte remplis d’amour, d’émotion et de tendresse sur le moment magique de la naissance.
    Tu décris à merveille cet instant hors du commun où la mère se retrouve avec l’enfant qu’elle a porté neuf mois durant.
    Tu t’adresses à cette enfant dans un monologue pour bien montrer que plus rien exceptée elle n’existe autour de toi. Un petit texte émouvant.
    Je me permettrais puisque étant écrivaillon à mes heures, de te faire une petite critique sur la forme d’un des vers mais non pas sur le fond. Si tu l’acceptes écris-moi car je ne veux pas faire de critique en public sans que l’auteur ne m’est donné une explication sur la tournure d’un texte ou d’un vers.
    Adresse : breizie2@hotmail.com

    J'aime

    31 octobre 2015 à 1 h 28 min

  16. Yvonne Anne

    Des mots très touchants pour accueillir cette naissance….Je te sais bien occupée et je pense à ce bébé, arrivé avec les premières brumes…..et qui est devenue une belle jeune femme…avec des traits de sa maman…
    Bon anniversaire à elle et des bisous à vous partager.

    J'aime

    31 octobre 2015 à 11 h 56 min

  17. covixlyon

    Bonsoir,
    un joli texte, que seule une maman peut offrir à son bébé.
    Bonne soirée
    Bises

    J'aime

    31 octobre 2015 à 16 h 44 min

  18. Tes mots si touchants sont un très beau cadeau pour ta fille aujourd’hui ! bravo ! J’aime infiniment…
    Merci pour cette merveille et plein de bisous

    J'aime

    31 octobre 2015 à 20 h 12 min

  19. ce n’est que du bonheur

    J'aime

    1 novembre 2015 à 17 h 43 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s