Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Bernard Werber

abécédaires philosophes et auteurs divers

Pour l’abécédaire philosophes et auteurs un clic sur le logo .

Pour ce w j’ai choisi un auteur que j’apprécie Bernard Werber.

Résultat de recherche d'images pour "Bernard Werber"

Il nait à Toulouse le 18 septembre 1961 . A 8 ans il écrit l’histoire d’une puce se promenant sur un corps humain , tout au long de sa scolarité il se consacre à la lecture et l’écriture en montant un journal pour son lycée qu’il nomme Euphorie .

.Après son bac, il commence l’écriture des Fourmis d’après un scénario de sept pages pour en faire, avec Fabrice Coget, une bande dessinée. Après ses études en criminologie à Toulouse et de journalisme à l’ESJ de Paris, il devient pigiste dans plusieurs journaux  puis journaliste scientifique de 1983 à 1990 au Nouvel Observateur. Il reçoit en mars 1983 de la part du Prix de la Fondation News du meilleur jeune reporter une bourse pour un reportage en Afrique (au Centre Ecotrope de Lamto), en Côte d’Ivoire, pour suivre les fourmis Magnans, où il ira avec le professeur Leroux, et suivra d’immenses colonies de fourmis en migration.  De ces années lui vient son goût pour la science, qu’il mêle avec ses thèmes favoris, des fourmis à la mort jusqu’aux origines de l’humanité.

Résultat de recherche d'images pour "bernard werber citation"

C’est un des auteurs français les plus lus dans le monde . Son style mêle la saga d’aventure à la science fiction et au conte philosophique . La science , le paranormal , la spiritualité influencent bon nombre de ses romans .

L’homme explore tous les mondes celui de l’espace, le mode sous marin il lui manque pourtant l’exploration du monde des morts .

Résultat de recherche d'images pour "les thanatonautes"

  • Dans les Thanatautes deux jeunes chercheurs vont relever ce défi , l’odyssée la plus incroyable de tous les temps .

Résultat de recherche d'images pour "l'empire des anges"

  • L’empire des anges nous donne aussi à réfléchir sur notre statut d’être humain , est ce le destin qui tient les rênes de notre vie ou les conséquences de nos actes .

 

Résultat de recherche d'images pour "le papillon des étoile s"

  • Dans “le papillon des étoiles” Bernard Werber envisage la colonisation de l’espace par l’humanité l’ultime recours face à l’autodestruction de l’humanité .

 

Pour connaitre tout de son œuvre il vous suffit de cliquer ici

Résultat de recherche d'images pour "demain les chats"

Dès que j’aurai lu “Demain les chats” je vous dirai ce que j’en pense , inutile de vous préciser que la couverture m’attire déjà , Babouche acquiesce en face  de moi .

P3310065

Pythagore , chat de laboratoire capable de se connecter avec les ordinateurs enseigne à Bastet jeune chatte comment communiquer avec les humains pour essayer de leur faire prendre conscience de la violence de leur société .

******

 

"Cette planète est notre berceau mais nous l’avons saccagée. Nous ne pourrons plus jamais la soigner ni la retrouver comme avant. Quand la maison s’effondre, il faut partir. Recommencer tout, ailleurs et autrement. Le Dernier Espoir, c’est la Fuite."

“Il est temps de sortir des clivages bipolaires habituels avec un monde officiel et un monde irrationnel. Il y a des faits, il y a des évènements et il importe d’en parler normalement sans passion, ni exclusion systématique. Le monde n’est pas dans une simple dichotomie « j’y crois — j’y crois pas ». Il y a la place pour une troisième voie qu’on pourrait résumer à une phrase : « je ne peux pas encore l’expliquer mais ça ne m’empêche d’y réfléchir et de voir si cela ne pourrait pas avoir une utilité. »

“Pour connaître la valeur d’une année, interroge l’étudiant qui a raté son examen.
Pour connaître la valeur d’un mois, interroge la mère qui a mis au monde un enfant prématurément.
Pour connaître la valeur d’une heure, interroge l’amoureux qui attend son rendez-vous. Pour connaitre la valeur d’une minute , interroge l’homme pressé qui vient de rater son bus .”

Publicités

16 Réponses

  1. A huit ans déjà, c’est qu’il avait l’écriture dans le sang, j’avoue n’avoir encore rien lu de cet auteur, merci Jazzy et Babouche… 😉 bises

    J'aime

    1 avril 2017 à 0 h 19 min

  2. Ah ! Je comprends tellement Babouche ! Alors bravo pour ton défi toujours aussi bien relevé et bonne découverte à vous deux, Gisèle et Babouche ! Agréable week-end ! Bisous♥

    J'aime

    1 avril 2017 à 4 h 27 min

  3. ocgall

    Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
    « je ne peux pas encore l’expliquer mais ça ne m’empêche d’y réfléchir et de voir si cela ne pourrait pas avoir une utilité. »
    J’aime cette phrase et à contrario la suivante …
    « il faut toujours apprendre de ses erreurs pour pouvoir les répéter à la perfection » ce que font nos politiques …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …
    … Néanmoins, “Je vois la vie en Mauges”

    J'aime

    1 avril 2017 à 7 h 24 min

  4. Coucou Jazzy,
    C’est un auteur que j’ai découvert grâce à ses 3 livres sur les fourmis ! Un style de lecture facile !
    Tu nous parlera des chats, j’attends cela avec impatience.
    Bises et bon 1er avril

    J'aime

    1 avril 2017 à 8 h 40 min

  5. Bon w.e. Gisèle,
    J’ai lu les deux premiers tomes des fourmis. Ensuite, j’ai perdu les numéros 😆
    Vraiment, je ne m’en sortais plus avec la fourmi numéro un tel et numéro machin. Alors que pour le premier tome ce fut facile à suivre. J’ai été impatiente de lire la suite….et plouf. Qu’est ce que j’ai appris sur fond d’un peu de science-fiction, le monde des fourmis. J’ai adoré.

    La série dont tu parles, quelqu’un me l’a conseillée, elle me semble sombre. Quant à demain les chats, je l’ai mis dans la liste de mes envies. Comme j’ai lu en livre de Science-Fiction « Demain les chiens » un très vieux livre que j’ai adoré à l’époque de Clifford D. Simak, je te le conseille.
    Merci pour le rappel de la biographie 🙂 Oui oui un homme précoce que cet auteur. J’aime son regard sur l’infiniment petit et le rapport à l’être humain dans ce que j’ai lu de lui.

    Bises.

    J'aime

    1 avril 2017 à 9 h 29 min

  6. Je suis en train de terminer Le père de nos Pères – à la recherche de nos origines avec toutes les théories qu’il peut y avoir avec en fond d’aventure deux journalistes aventuriers qui partent en Afrique suite à la mort d’un « chercheur » tout lien avec archéologie et ce qui tourne autour.. toujours avec humour, un thriller paléontologique qui pourrait bien changer notre vision du monde. Bisous Jazzy..

    J'aime

    1 avril 2017 à 10 h 03 min

  7. Un des rares auteurs français de SF et de fantastique qui soit reconnu… 😉
    J’avais commencé à lire les Thanatonautes il y a quelques années, mais ça m’avait saoulé… je ne suis pas un grand lecteur de roman de roman de toute façon… 😉

    J'aime

    1 avril 2017 à 10 h 20 min

  8. Je n’ai jamais lu cet auteur au nom désormais bien connu …
    Je ne sais si cela me dirait .. Un jour sûrement je saisirai un de ses livres par curiosité 😉
    bises
    cricket

    J'aime

    1 avril 2017 à 10 h 54 min

  9.  » Demain, les chats  » me tente également. J’aime beaucoup cette citation… Bonne journée !

    J'aime

    1 avril 2017 à 11 h 17 min

  10. marinachili

    Je n’ai pas lu ce livre mais je vais certainement me le procurer. Je vais cependant attendre ton avis.
    Gros bisous

    J'aime

    1 avril 2017 à 11 h 35 min

  11. Coucou Gisèle

    Bernard Werber, j’ai lu une grande partie de ses ouvrages, il y a quelques années…maintenant avec ma puce, mon mari malade et le blog, je suis débordée…merci pour ce bel hommage il le mérite. bisous

    J'aime

    1 avril 2017 à 13 h 59 min

  12. covixlyon

    Bonjour,
    J’ai faillis le mettre et je me suis dis, trop connu et il y aura bien quelques participant-e-s qui en parleront.
    Je le connais de réputation, mais je n’ai pas encore lu une de ses oeuvres.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

    1 avril 2017 à 16 h 09 min

  13. De lui j’ai lu les livres avec des Fourmies.
    Je découvre avec toi, qu’en Werber, j’ai des lacunes …. !!!
    Un autre disait, en blondes j’ai des lacunes, une chanson je crois.
    Bon week-end à toi. Yann

    J'aime

    1 avril 2017 à 20 h 31 min

  14. Bonsoir Gisèle, je suis sûre que tu vas apprécier ce roman. Une caresse à Babouche Bisous MTH

    J'aime

    1 avril 2017 à 21 h 04 min

  15. J’ai lu quelques livres de cet auteur à qui je reconnais un talent certain pour ses livres d’anticipation et même de science fiction. Je ne connais pas ceux dont tu parles, mais je vais remédier à cela. Merci pour ta visite.

    J'aime

    1 avril 2017 à 21 h 47 min

  16. Voici un auteur que je ne connais pas.

    J'aime

    1 avril 2017 à 22 h 12 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s