Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

4 septembre 2015

Pour les croqueurs de mots Jeanne Fadosi à la barre nous demande:

Racontez ou inventez les temps forts d’une heure de votre vie en un minimum de mots. (Idéalement au plus l’équivalent d’une dizaine de nouveaux tweets de 280 caractères).

croqueurs montg

 

4 septembre 2015, 18 heures, voilà nous y sommes, depuis le temps que j’en rêvais en les voyant s’élancer dans le ciel messin , je vais enfin prendre place dans une nacelle et survoler ma ville.  Le vent  semble encore bien fort pour décoller  mais Nathalie, mon pilote, me rassure en me montrant l’application de  son smartphone , là – haut il est bien moindre .  Nous attendons  patiemment que le signal soit donné, non sans quelque appréhension d’une annulation . Soudain tous s’agitent autour de moi, le feu vert est arrivé pour  l’envol . Les battements de mon cœur s’accélèrent , on dirait presque qu’il lui pousse des ailes . Hop, suivant les conseils de Nathalie,   je saisis l’enveloppe de la montgolfière et la maintient pour laisser entrer l’air froid propulsé par le ventilateur , puis le bruleur entre en action, concerto de souffle brulant orchestrée de mains de maitre par tous les aérostiers . Une fois redressé, le ballon ne va pas tarder à s’envoler , vite j’enjambe le bord de la nacelle.

Le sol soudain se dérobe, incroyable, pas la moindre sensation de vertige , c’est à peine si on perçoit un mouvement .  Poussant sur les enveloppes voisines nous nous frayons un passage pour prendre de la hauteur . 10mètres , 20 mètres et l’ascension continue tranquille, impossible de ne pas se sentir envoutée par cette sensation de plénitude, de sérénité . C’est comme si vous preniez place sur l’ouate d’un nuage et que vous vous laissiez flotter . Là haut le bruit s’estompe progressivement, seuls les bruleurs de temps à autre  rompent ce silence apaisant. Les ami(e)s me font signe depuis le plan d’eau et ne sont bientôt plus que des petites fourmis. Je découvre aussi le plaisir de la photographie aérienne , cherchant à me repérer grâce aux  édifices connus et en tournant dans la nacelle . Bientôt la ville laisse la place aux villages , les champs et les bordures boisées remplacent la grosse agglomération et ses édifices .

Le soleil baigne l’horizon de ses dernières lueurs , inéluctablement  l’atterrissage se profile avec la baisse de luminosité . L a montgolfière se rapproche de plus en plus du champ choisi . Agrippant les bords de la nacelle,  bien calée l’appareil photo à l’abri, je me prépare . Un premier choc secoue quelque peu l’engin et signale que le contact est établi avec la terre mais il nous faudra encore plusieurs impacts avant que la nacelle se stabilise . J’aperçois la voiture de retrieving au bord du champ , il ne reste plus qu’à aider à rouler l’enveloppe de la montgolfière et à s’acheminer vers Metz , des images plein la tête et le cœur en fête .

Publicités

20 Réponses

  1. C’est une expérience inoubliable que de voler en ballon… je n’ai pas encore connu l’aventure, mais un de nos enfants oui… 😉 merci Jazzy, heureux lundi, bises de jill

    J'aime

    9 octobre 2017 à 1 h 43 min

  2. Oh ! Oui, je me souviens de cela, Gisèle !!!
    Un bon retour pour relever ce défi !
    Super !
    Bonne journée de ce lundi !
    Bisous♥

    J'aime

    9 octobre 2017 à 3 h 26 min

  3. Merveilleux moment si bien narré
    Merci à toi pour ce moment fabuleux
    S’élever et dominer , admirer de la-haut
    Bonne semaine 🙂

    J'aime

    9 octobre 2017 à 4 h 49 min

  4. Martine Martin-Cosquer

    Je l’ai fait une fois : 1 heure de vol au dessus du pays de beau. Une des heures les plus belles de ma vie. Texte et photos très beaux. Bisous

    J'aime

    9 octobre 2017 à 6 h 43 min

  5. J’admire tes photos, mais pour moi, hors de question de monter là-dedans !

    J'aime

    9 octobre 2017 à 6 h 53 min

  6. Unique ce moment que tu as connu Jazzy…tu me racontes et je m’y crois aussi…en train de décoller.
    @nnie

    J'aime

    9 octobre 2017 à 8 h 47 min

  7. C’est une expérience fantastique que de voyager en montgolfière ! Tus as du prendre ton pieds Jazzy. De belles photos !
    Bisous

    J'aime

    9 octobre 2017 à 8 h 50 min

  8. J’ai eu l’occasion d’aller en montgolfière c’est inoubliable. Jolies photos . Bonne journée. Bises

    J'aime

    9 octobre 2017 à 9 h 07 min

  9. ocgall

    Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
    Oui ! Un temps fort ! ?
    La chute de Fillon ! … Je l’ai subi à la Région PDLL en tant que correspondant de ma commune sur le suivi de la Loire et ses affluents mais … trop long à raconter …
    Je suis ben aise depuis qu’il a disparu du paysage politique …
    Bonne journée journée… Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

    “Je vois la vie en Mauges” <= quart sud-ouest du Maine & Loire

    J'aime

    9 octobre 2017 à 10 h 18 min

  10. Je n’ai pas eu la même chance que toi. Il y a 3 semaines, je devais survoler Paris malheureusement cela ne s’est pas fait car il y avait trop de vent 😦 Comme j’aurais aimé ressentir cette sensation d’être un oiseau

    J'aime

    9 octobre 2017 à 11 h 05 min

  11. Lady

    j’avais entendu dire cela … on n’a pas le vertige en montgolfière… voilà qui me tenterait pour le silence, le vent et surtout la vue !
    merci. Bises

    J'aime

    9 octobre 2017 à 14 h 11 min

  12. des moments qui compte dans une vie….bisous

    J'aime

    9 octobre 2017 à 15 h 10 min

  13. Quelle formidable « envolée » en Mongolfière !! Et si bien racontée.
    Bises

    J'aime

    9 octobre 2017 à 15 h 46 min

  14. mireille du sablon

    Oh Jazzy, je me rappelle ta joie quand tu as appris que tu allais voler, tu faisais plaisir à voir…et ton récit le complète fort bien !
    Bises du soir de Mireille du Sablon
    …j’attends de tes nouvelles…

    J'aime

    9 octobre 2017 à 20 h 23 min

  15. j’imagine bien cette heure Jazzy j’en rêvais lors lors du mondial en juillet !

    J'aime

    10 octobre 2017 à 10 h 10 min

  16. fanfan2B

    Ce genre d’expérience doit procurer des sensations fortes ! Je ne sais pas si j’oserais! Mais quel bonheur sans aucun doute! Bonne journée

    J'aime

    10 octobre 2017 à 10 h 26 min

  17. tu as du faire un superbe voyage ; et c’est vrai quelquefois lorsque les montgolfières passent au dessus des maisons, on entend ce chhhh chhhh particulier. Chambley cette année, c’était super. Bonne soirée

    J'aime

    10 octobre 2017 à 20 h 53 min

  18. Une heure effectivement bien particulière que tes mots nous font partager. Même pas peur ! merci pour ce souvenir et les photos qui vont avec bises et belle soirée

    J'aime

    11 octobre 2017 à 19 h 57 min

  19. Pingback: Défi 192 mené par Jeanne Fadosi … Vos participations – le blog de la communauté des croqueurs de mots

  20. dimdamdom59

    Waouh quelle chance tu as eu, ça doit être très enivrant . En regardant tes photos je reconnais bien ma région 😉
    Merci pour ce beau partage.
    Bisous.
    Domi.

    J'aime

    19 octobre 2017 à 0 h 27 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s