Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Jeudi poésie

Ayant vu beaucoup de papillons cette année dans les Vosges j’ai eu envie de les mettre à l’honneur avec ce poème de Gérard de Nerval .

P7294426

Les papillons

De toutes les belles choses
Qui nous manquent en hiver,
Qu’aimez-vous mieux ? – Moi, les roses ;
– Moi, l’aspect d’un beau pré vert ;
– Moi, la moisson blondissante,
Chevelure des sillons ;
– Moi, le rossignol qui chante ;
– Et moi, les beaux papillons !

P7294420

Le papillon, fleur sans tige,
Qui voltige,
Que l’on cueille en un réseau ;
Dans la nature infinie,
Harmonie
Entre la plante et l’oiseau !…

P7294419

Quand revient l’été superbe,
Je m’en vais au bois tout seul :
Je m’étends dans la grande herbe,
Perdu dans ce vert linceul.
Sur ma tête renversée,
Là, chacun d’eux à son tour,
Passe comme une pensée
De poésie ou d’amour !

P7244305

Voici le papillon « faune »,
Noir et jaune ;
Voici le « mars » azuré,
Agitant des étincelles
Sur ses ailes
D’un velours riche et moiré.

imgp6511_thumb

Voici le « vulcain » rapide,
Qui vole comme un oiseau :
Son aile noire et splendide
Porte un grand ruban ponceau.
Dieux ! le « soufré », dans l’espace,
Comme un éclair a relui…
Mais le joyeux « nacré » passe,
Et je ne vois plus que lui !

imgp3566_thumb

Comme un éventail de soie,
Il déploie
Son manteau semé d’argent ;
Et sa robe bigarrée
Est dorée
D’un or verdâtre et changeant.

IMGP7796

Voici le « machaon-zèbre »,
De fauve et de noir rayé ;
Le « deuil », en habit funèbre,
Et le « miroir » bleu strié ;
Voici l’ »argus », feuille-morte,
Le « morio », le « grand-bleu »,
Et le « paon-de-jour » qui porte
Sur chaque aile un oeil de feu !

P9130214

Mais le soir brunit nos plaines ;
Les « phalènes »
Prennent leur essor bruyant,
Et les « sphinx » aux couleurs sombres,
Dans les ombres
Voltigent en tournoyant.

imgp9816_thumb

C’est le « grand-paon » à l’oeil rose
Dessiné sur un fond gris,
Qui ne vole qu’à nuit close,
Comme les chauves-souris ;
Le « bombice » du troëne,
Rayé de jaune et de vent,
Et le « papillon du chêne »
Qui ne meurt pas en hiver !…

imgp3563_thumb

Voici le « sphinx » à la tête
De squelette,
Peinte en blanc sur un fond noir,
Que le villageois redoute,
Sur sa route,
De voir voltiger le soir.

P5230098

Je hais aussi les « phalènes »,
Sombres hôtes de la nuit,
Qui voltigent dans nos plaines
De sept heures à minuit ;
Mais vous, papillons que j’aime,
Légers papillons de jour,
Tout en vous est un emblème
De poésie et d’amour !

P7244304

Malheur, papillons que j’aime,
Doux emblème,
A vous pour votre beauté !…
Un doigt, de votre corsage,
Au passage,
Froisse, hélas ! le velouté !…

Une toute jeune fille
Au cœur tendre, au doux souris,
Perçant vos cœurs d’une aiguille,
Vous contemple, l’œil surpris :
Et vos pattes sont coupées
Par l’ongle blanc qui les mord,
Et vos antennes crispées
Dans les douleurs de la mort !…

 

20 Réponses

  1. Superbe page, Gisèle !
    Mille et un bravos et, que de belles photos !
    Bon et agréable jeudi,
    Bises♥

    J'aime

    8 août 2019 à 1 h 35 min

  2. De beaux papillons qui ont su t’inspirer
    Et oui l’hiver ils sont …la nature est dormante
    Bonne journée 🙂

    J'aime

    8 août 2019 à 4 h 32 min

  3. ANNE GUILLARD

    Coucou Jazzy,
    C’est un très beau poème agrémenté par tes magnifiques photos. Belle association !
    Bises et bon jeudi

    J'aime

    8 août 2019 à 7 h 37 min

  4. Un très beau poème que je ne connaissait pas ou dont je ne me souviens pas. Merci.
    J’ai l’impression, et c’est une grosse impression, que je vois de moins en moins de papillons dans mon jardin.
    Bonne journée Jazzy

    J'aime

    8 août 2019 à 9 h 20 min

  5. Somptueux, par les photographies et par les mots ! ..

    J'aime

    8 août 2019 à 9 h 26 min

  6. Un beau poème et de superbes photos. Bonne journée. Bises

    J'aime

    8 août 2019 à 10 h 12 min

  7. claudielapicarde

    Celui avec la longue trompe adore venir sur les fleurs de valériane, les paons du jour et les blancs sont sur le buddleia, j’aime bien les regarder voler quand il y a beaucoup de vent, je me demande toujours comme ils font pour résister.
    Bonne journée.

    J'aime

    8 août 2019 à 10 h 28 min

  8. ah jazzy je découvre que tu alimentes aussi les jeudis poésie en été et de magnifique manière en poésie et en photos superbes. voilà de bien beaux papillons ! bises

    J'aime

    8 août 2019 à 10 h 39 min

  9. mireille du sablon

    Magnifique poésie si bien illustrée par tes photos…quelle patience pour nous les présenter les uns après les autres…!
    Bisous du jour
    Le chemin aller retour Sablon – marché couvert m’a paru long aujourd’hui..mais il fait si bon maintenant…

    J'aime

    8 août 2019 à 11 h 05 min

  10. trezjosette2

    que j’aime ce poème…et tes photos jazzy c’est top !

    J'aime

    8 août 2019 à 11 h 10 min

  11. ocgall

    Bonjour d’Angers …
    Moi ! L’hiver ! J’aimerai qu’il fasse chaud et l’été qu’il fasse … frais …
    De magnifiques photos … J’aime particulièrement le papillon colibri …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

    J'aime

    8 août 2019 à 11 h 48 min

  12. Un poème superbement illustré !!
    Biz

    J'aime

    8 août 2019 à 15 h 19 min

  13. Tiens, ce matin, il ne voulait pas de moi !
    Je ne connaissais pas ce poème. Tes photos l’illustrent si bien.
    J’ai l’impression de ne pas avoir beaucoup de papillons, cette année, dans mon jardin.
    Bon après-midi Jazzy

    J'aime

    8 août 2019 à 15 h 26 min

  14. C’est un très joli poème qui accompagne tellement bien tes clichés tu en a vu beaucoup et avec chance ceux du poème non? Bisous

    J'aime

    8 août 2019 à 15 h 52 min

    • Oui certains mais cette année je n’ai pas vu de machaon , j’aurais bien aimé lui tirer le portrait pourtant .

      J'aime

      8 août 2019 à 16 h 20 min

  15. Yvonne Anne

    Quelle richesse en couleurs et en mots…Voilà une page fabuleuse.
    Bisous et bonne soirée, Jazzy.

    J'aime

    8 août 2019 à 21 h 19 min

  16. toujours autant de talent quant à mettre un superbe poème sur des photos qui ne le sont pas moins. Je me suis régalé les yeux et l’esprit. Bisous

    J'aime

    8 août 2019 à 21 h 54 min

  17. Ce magnifique poème de Gérard de Nerval, dont je n’ai appris qu’une toute petite partie autrefois, accompagne merveilleusement vos superbes photos !!!

    J'aime

    9 août 2019 à 12 h 40 min

  18. A Gérard la plume à toi les pixels de ton appareil photo.
    Vous formez un couple de haute volée pour fondre ensemble un article peu banal.
    Bravo à toi, et aussi pour les réponses aux devinettes estivales.
    En suivant les mots clés proposés par Micromick, j’ai pu découvrir un site équivalent en ….. Chine.
    Pas la chine des objets de brocante bien entendu, d’ailleurs en ce moment, il y en a très peu.
    ps; ton troisième papillon j’ai du en faire un article l’année où il y en avait des bonnes quantités, on était sur le trajet de ces migrateurs.
    La belle dame ou la vanesse du chardon, mon blog s’en souvient peut être encore.
    A plus, de la part de Yann, en mode épuisé des vacances ;-))

    J'aime

    10 août 2019 à 13 h 46 min

  19. Quichottine

    Tes images sont superbes, le poème magnifique.
    Je ne le connaissais pas du tout.
    Merci !

    J'aime

    12 août 2019 à 8 h 46 min

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s