Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

abécédaire des mots imposés

Pour l’abécédaire des mots imposés chez Violette un clic sur le logo

Suite de la lettre T clic

Les mots : urgence, usure, ubiquité, ultimatum, uppercut.

PB100511

Somnambule regardant son destin Victor Brauner

Charles  est loin de se douter de la façon dont évoluent les choses depuis son départ , il continue à couler des jours heureux chez son ami Edouard . Quelle n’est pas sa stupéfaction, un véritable uppercut au moral, quand il voit arriver Claudine à la porte du jardin . La clinique lui a pourtant affirmé que son retour n’était à envisager qu’au bout d’une semaine. Ce n’est pas possible elle ne peut être ici , elle n’a pas le don d’ubiquité .  Charles a beau se triturer l’esprit il ne comprend vraiment pas comment elle a pu avoir l’adresse d’Edouard, il n’a laissé trainer aucun agenda, aucun post – it . Un vrai mystère qu’il élucidera plus tard, car là une autre urgence l’attend. Inutile de fuir , elle m’aura à l’usure pense – t – il, faut que je l’affronte maintenant.  Il se dirige donc d’un pas décidé vers Claudine, résolu d’en finir une fois pour toutes avec cette liaison nocive . Mais  quand il arrive à quelques pas de sa femme, celle – ci sans ultimatum l’abat d’une seule balle en plein cœur .

 

15 Réponses

  1. Défi tout à fait bien relevé, Gisèle mais, quelle fin, hein !!!
    Bonne fin de semaine,
    Bisous♥

    J'aime

    24 août 2019 à 1 h 51 min

  2. Ce n’était pas facile tu y es bien arrivée à employer touts ces mots
    Bravissimo
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

    24 août 2019 à 6 h 29 min

  3. pardon je ne suis pas très bien réveillée ce matin « tous ces mots » c’est mieux comme cela

    J'aime

    24 août 2019 à 6 h 31 min

  4. ANNE GUILLARD

    Quelle chute ! La pauvre Charles aurait mieux fait de ne pas l’affronter.
    Le tableau en entrée de billet est superbe.
    Bises et bon weekend Jazzy

    J'aime

    24 août 2019 à 7 h 39 min

  5. ocgall

    Bonjour d’Angers …
    Wouahou ! Pan ! … Et après, et après ? Zorro est arrivéééé éé ! ♪♪♫♪♪♫♪♪♫
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

    J'aime

    24 août 2019 à 8 h 29 min

  6. trezjosette2

    oups ! expéditive sa femme… mais ton tableau me suggère que ce n’est qu’un rêve et qu’il va se réveiller !

    J'aime

    24 août 2019 à 11 h 28 min

  7. Bonjour Gisèle ,et bien c’est radical!! bien le défi bisous MTH

    J'aime

    24 août 2019 à 15 h 24 min

  8. La fin est radicale, il n’a plus besoin de l’éviter !
    Bon week-end.

    J'aime

    24 août 2019 à 15 h 27 min

  9. Violette Wawerinitz-Ruer

    Ah les maîtresses sont tenaces!
    Bisous

    J'aime

    24 août 2019 à 15 h 27 min

  10. Mais, si c’est sa femme c’est pas une liaison non? …Bisous

    J'aime

    24 août 2019 à 15 h 32 min

    • C’est bien sa femme mais il a profité de ses problèmes cardiaques pour s’enfuir chez son ami Edouard , elle le tenait sous sa coupe à sa merci et elle n’a pas supporté de ne plus avoir son jouet .

      J'aime

      26 août 2019 à 15 h 38 min

  11. Magnifique ce texte malgré une fin terrible
    Le tableau j’adore !!!
    Bon dimanche Gisèle

    J'aime

    25 août 2019 à 8 h 20 min

  12. mireille du sablon

    Oh quelle fin!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    J'aime

    25 août 2019 à 10 h 41 min

  13. Pingback: Abécédaire des mots imposés | le bon coté des choses

  14. Quichottine

    Ben dis donc, elle ne plaisantait pas !
    Efficace, j’aime énormément.

    J'aime

    11 septembre 2019 à 8 h 39 min

Répondre à Renée Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s