Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Le tableau du samedi

Le tableau du samedi

Fardoise et  Lilou poursuivant le défi initié par Lady Marianne nous invitent à nous pencher sur la musique.

Là cette fois ci c’est plutôt au Centre Pompidou que je vous propose de me suivre avec Juan Gris , le peintre  qui m’a vraiment fait apprécier le mouvement cubiste :

Le Canigou

File:Le Canigou Juan Gris.jpeg

Le tableau , huile sur toile de 64,8 cm de haut pour 100,3 cm de large, donne à voir au   premier plan  une table sur laquelle se trouvent divers objets de la vie quotidienne : une guitare, un livre ouvert, une corbeille de fruits. Derrière, une fenêtre ouverte laisse entrevoir des formes géométriques blanches sur fond bleu que le spectateur peut, aidé par la légende « LE CANIGOU » écrite en haut du tableau, interpréter comme les montagnes du massif du Canigou, un massif montagneux visible depuis Céret, ville du Sud de la France dans laquelle Juan Gris avait l’habitude de séjourner pendant l’hiver.

Un coin de la table se confond avec un des sommets montagneux et la montagne déborde de la fenêtre comme pour pénétrer dans la pièce. C’est tout l’art de mêler les différentes perspectives .

Comme fil conducteur nous retrouvons la guitare dans de nombreux tableaux .

 La guitare 1913

File:La Guitare.jpg

L’ introduction du trompe l’œil (matières) ou du collage, lui permet à la fois de rendre plus lisible ses compositions en donnant des éléments au spectateur qui lui permet de lire, décrypter la composition. Le morceau de réel, permet de « qualifier » un objet, un élément « cliché », au milieu d’un rythme de lignes. Mais c’est aussi un moyen de donner plus d’homogénéité à ses compositions. Juan Gris accorde beaucoup d’importance à la recherche du « rythme propre du tableau » où tout fragment fait sens .

“Vue sur la baie” .

File:View across the Bay 1921 Juan Gris.jpg

J’aime sa façon de jouer sur l’interpénétration de la guitare avec le paysage , on a vraiment l’impression que le voilier est en train de glisser sur ses cordes . À la fenêtre l’esprit peut voyager en poésie en contemplant ce bleu décliné en plusieurs vagues .

En 1921, après avoir contracté une pleurésie, le peintre se retira à Bandol où il passa sa convalescence. Les sensations vagues, le flottement et le flou qu’il ressentit lui inspirèrent cette Vue sur la baie. Dans ce tableau, il mélange l’univers intérieur au monde extérieur sans qu’il soit vraiment possible de les distinguer.  Une façon pour lui de rappeler l’univers confiné du malade spectateur .

****

Juan Gris

José Victoriano Carmalo Gonzalez Perez dit Juan Gris est un peintre d’origine espagnol, qui naquit à Madrid  le 23 mars 1887, dans une famille de commerçants aisés. Il était le treizième de quatorze enfants. Il eut une enfance confortable, malheureusement son père fit faillite et son adolescence est marquée par les difficultés financières que connaît  la famille.

Juan Gris a dix-neuf ans lorsqu’il s’installe à Paris en 1906 et rapidement, après avoir vécu dans un hôtel de Montmartre, il prend un atelier au Bateau-Lavoir. Pablo Picasso est un proche voisin. Gris est très impressionné par les œuvres cubistes de Braque et de Picasso qui deviennent rapidement ses amis .

Picasso et Braque, vont inventer alors une nouvelle manière de figurer l’espace : ils se dégagent de l’espace illusionniste, pour analyser le sujet, le déstructurer,  proposer sur la toile la juxtaposition de ses différents éléments. Leur analyse prend en compte la lumière, mais qui n’est pas une lumière « atmosphérique », mais une lumière qui permet de « sculpter le volume », en dehors de tout effet météorologique.

Dans le cubisme Juan Gris gardera  un style qui lui est propre, fondé sur la rigueur presque géométrique des compositions et sur la mise en évidence de permanences formelles dans la représentation des objets. Juan Gris sculpte, réalise des collages, illustre des poètes (Pierre Reverdy, Tristan Tzara, etc). En 1912, il participe au Salon des Indépendants avec la toile « Hommage à Picasso » ; Guillaume Apollinaire qualifie l’œuvre « d’expression du cubisme intégral ».

Juan Gris meurt d’une urémie à Boulogne-Billancourt le 11 mai 1927 à l’âge de 40 ans, laissant ainsi sa femme Josette et son fils Georges.

Salvador Dalí a dit de lui : « Juan Gris est le plus grand des peintres cubistes, plus important que Picasso parce que plus vrai.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24 Réponses

  1. De bien jolis choix
    Moi aussi j’aime beaucoup la façon dont les éléments des oeuvres s’interpénètrent ou se rencontrent en mêlant formes et couleurs.
    On peut rêver longtemps devant ces oeuvres
    Merci pour le partage, bon week-end et amitiés
    Cendrine

    J'aime

    28 novembre 2020 à 2 h 56 min

  2. Bonjour Gisèle,
    Défi magnifiquement bien relevé, avec ces jolis tableaux !
    Bravo et bon week-end tout entier,
    Bises 😘🌼💗

    J'aime

    28 novembre 2020 à 4 h 52 min

  3. J’adore ! Merci Jazzy et bon W-E, bises

    J'aime

    28 novembre 2020 à 6 h 58 min

  4. genevieve Maubon

    Encore un peintre que tu me fais découvrir ! merci pour ce beau partage !
    Bonne journée, bisous,
    Geneviève

    J'aime

    28 novembre 2020 à 7 h 13 min

  5. top ces tableaux
    bises bonne journée

    J'aime

    28 novembre 2020 à 7 h 24 min

  6. ANNE GUILLARD

    Coucou Jazzy,
    De belles découvertes, je ne connaissais pas du tout cet artiste. Les informations fournies sont très intéressantes, merci.
    Bises et bon samedi

    J'aime

    28 novembre 2020 à 7 h 58 min

  7. Bonjour d’Angers, !
    En fait … le principal c’est le Canigou.
    Le plus grand peintre cubiste … peut être … mais … pas fana !
    Bonne journée … Amicalement … Claude

    J'aime

    28 novembre 2020 à 8 h 12 min

  8. mireille du sablon

    J’avoue ne pas trop aimer ce genre de peinture mais là, tu me la fais apprécier .
    Ces tableaux sont colorés et la lecture en est facile, de quoi s’évader en les admirant.
    Bon w-end!
    Bises de Mireille du sablon

    J'aime

    28 novembre 2020 à 8 h 42 min

  9. Je ne suis pas fanatique du cubisme qui demande une attention particulière pour entrer dans la toile et en apprécier l’art. Mais j’aime découvrir la peinture « autrement » et surtout ne pas se recogner en disant je n’y connais rien. C’est très beau finalement ce que tu nous présente et expliqué avec chaleur.

    J'aime

    28 novembre 2020 à 9 h 05 min

  10. Pingback: Le tableau du samedi – 48/52 – En musique – Les soleils de Lilou

  11. C’est un style
    Je n’en tombe pas à la renverse
    Mais à petites doses ça passe
    Et là j’aime la guitare en fil conducteur
    ——-Bonne fin de semaine Gisèle

    J'aime

    28 novembre 2020 à 9 h 55 min

  12. Bonjour Gisèle
    pas très fan de ce genre de peinture
    mais tous les goûts sont dans la nature , pas vrai?
    Ce que j’M ce sont les tons presque toujours les mêmes dans ces 3 tableaux
    et cette guitare qui se mélange bien dans ce décors
    bon week end
    bisous

    J'aime

    28 novembre 2020 à 10 h 53 min

  13. Françoise Dumon

    Il y a beaucoup de sérénité dans les toiles de Juan Gris. Et la musique s’invite pour compléter l’harmonie de l’ensemble, que ce soit le sujet, la composition, les couleurs. Il recompose là où Picasso a tout cassé. Merci pour cette promenade, et pas seulement dans la musique, dans cette belle région aussi.

    J'aime

    28 novembre 2020 à 10 h 54 min

  14. Claudie Boucaux

    Je ne connaissais pas ce peintre mais je ne suis pas très amatrice de ce genre de peinture.
    J’avoue quand même que la guitare est toujours bien intégrée au reste.
    Bon week-end.

    J'aime

    28 novembre 2020 à 11 h 01 min

  15. Bonjour Gisèle,
    superbe participation, j’aime beaucoup.
    Belle journée et fin de semaine

    J'aime

    28 novembre 2020 à 11 h 56 min

  16. amande13

    Je suis d’accord avec Picasso en ce qui concerne Juan Gris.
    J’aime particulièrement le premier tableau que tu présentes, je trouve la composition en parfait équilibre, je ne saurais dire pourquoi, je ne suis pas assez calée, mais d’instinct c’est lui que je choisis. Il est harmonieux, intimiste, on est au chaud chez soi et par la fenêtre on voit le Canigou…Ah c’est sûrement aussi ça…j’ai eu le Canigou devant la fenêtre de mon atelier pendant des années, il me manque…

    J'aime

    28 novembre 2020 à 12 h 17 min

  17. Tu as bien choisi ! Et bien expliqué. Mais j’avoue que je ne suis pas fan du tout…
    Biz

    J'aime

    28 novembre 2020 à 13 h 51 min

  18. trezjosette2

    tu illustre ce thème magnifiquement et tous tes détails sont importants
    bon samedi et bises

    J'aime

    28 novembre 2020 à 14 h 39 min

  19. Bonjour Gisèle encore un super article , de beaux tableaux, bien documenté ton billet Bisous bon après-midi MTH

    J'aime

    28 novembre 2020 à 14 h 42 min

  20. Merci pour cet présentation enthousiaste mais regrets ce n’est pas du tout ma tasse de thé. Bisous bisous doux weekend

    J'aime

    28 novembre 2020 à 15 h 22 min

  21. monicacecile

    je ne connaissait pas du tout ni ce peintre ni ce genre de tableaux , pour moi c’est trop cubiste , mais chacun ses gouts , et il y à d ela recherche dans ces tableaux
    merci Jazy pour ta recherche
    kénavo

    J'aime

    28 novembre 2020 à 17 h 53 min

  22. bonsoir Gisèle , ah oui sur la musique j’aime et ce peintre c’est une découverte pour moi ! merci bisous beau weekend A+

    J'aime

    28 novembre 2020 à 19 h 45 min

  23. durgalola

    La construction de ses toiles est impressionnante. Merci pour la bio qui donne envie de voir davantage de toiles. Bises

    J'aime

    28 novembre 2020 à 20 h 36 min

  24. Quichottine

    Moi aussi, j’aime beaucoup.
    Merci pour ces tableaux et ta présentation.
    Bravo !

    J'aime

    2 décembre 2020 à 6 h 19 min

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s