Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Jeudi poésie

Pour jeudi poésie des croqueurs de mots un clic sur le logo .

Jill Bill à la barre du bateau des croqueurs de mots pour la quinzaine nous propose

L’importun ou thème libre .

******

p8224414_thumb

L’ importun un jour est entré dans nos vies

Petit   à  petit  presqu’en catimini

Emboitant  nos  pas avec insistance

Créant chez nous une vraie dépendance

*

Mais quand soudain sa sonnerie retentit

Faisant de partout sursauter  le silence

Dans une frénétique et longue   transe

C’omme un envahisseur  soudain  il jaillit

*

Les échanges  cessent de toute  urgence

Peu importe  où ce parasite sévit  

  Presque tous cèdent face à ses exigences

*

Ses vibrations comme  signes d’impatience

Rythment la journée de tous les  asservis

Il serait temps de rentrer en résistance .

   

 

 

 

 

 

 

20 Réponses

  1. splendide texte et photo
    bises bonne journée

    J'aime

    3 décembre 2020 à 0 h 15 min

  2. Bonjour Gisèle,
    Bravo pour ce magnifique sonnet !
    Bon et beau jeudi,
    Bises 😘

    J'aime

    3 décembre 2020 à 0 h 49 min

  3. martinemartin85

    L’important peut-être le Covid ou tout autre indésirable. J’adore ton poème. Bravo. Bisous

    J'aime

    3 décembre 2020 à 4 h 22 min

  4. Merci Jazzy… je pense aussi au C19, bien décrit, qui aujourd’hui est l’importun de nos vies ! Et comme c’est un odieux personnage, il faudra du temps pour s’en débarasser ! Bon jeuci Croqueurs, bises, jill

    J'aime

    3 décembre 2020 à 4 h 50 min

  5. genevieve Maubon

    Magnifique photo et non moins magnifique mise en vers de cet envahisseur, Covid ou autre …… un importun qui , il y a plusieurs décennies, eut la très mauvaise idée de m’enlever ma « moitié »….. oui, il faut entrer en résistance !
    Très bonne journée, bisous,
    Geneviève

    J'aime

    3 décembre 2020 à 6 h 46 min

  6. ANNE GUILLARD

    Voici un défi bien ficelé et un importun débusqué et contre lequel il faut se battre.
    Bises et bon jeudi Jazzy

    J'aime

    3 décembre 2020 à 6 h 54 min

  7. Bonjour d’Angers, !
    Le confinement c’est une entrée en résistance … qui se prolonge …
    Bonne journée … Amicalement … Claude …

    J'aime

    3 décembre 2020 à 8 h 18 min

  8. Importum qui a su rentrer dans nos vie trouvera t’il la sortie serons nous le vaincre…
    Jolie photo pour ce texte..
    Douce journée Jazzy bise.

    J'aime

    3 décembre 2020 à 9 h 18 min

  9. Bonjour Gisèle encore un beau texte (non signé alors je suppose qu’il est écrit par toi, ) bien illustré , un défi bien relevé bisous bonne journée MTH

    J'aime

    3 décembre 2020 à 9 h 36 min

  10. Ton défi 5/5
    Bravo
    J’ai bien apprécié
    Bonne journée Gisèle

    J'aime

    3 décembre 2020 à 9 h 44 min

  11. trezjosette2

    celui là est bien réel… j’avais pensé au cancer mais je n’ai pas su le mettre en mot. ! « ton » virus est parfaitement d’actualité hélas !

    J'aime

    3 décembre 2020 à 9 h 44 min

  12. Très beau texte et belle photo. Bonne journée. Bises

    J'aime

    3 décembre 2020 à 10 h 13 min

  13. mireille du sablon

    Il n’est pas invité alors faisons en sorte qu’il ne reste pas nonméo!!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    J'aime

    3 décembre 2020 à 11 h 22 min

  14. … Jazzy Maria de Heredia ….. Oui, j’ai découvert ton admirable sonnet.
    Me fait penser à plusieurs films de Michel Blanc, dans viens j’habite chez une copine, il squatte avec insistance.
    Il était temps pour les autres de rentrer en résistance.
    D’abord, j’ai dans ta poésie cherché l’acrostiche, et j’ai eu bien du mal :-))
    Suis allé voir tes autres billets, le tricycle version motorisé, sympa, et aussi la féerie des lumières, comme inauguré à Gaillac, le festival des lumières, façon chinoise.
    Amicalement. Yann

    J'aime

    3 décembre 2020 à 13 h 59 min

  15. C’est splendide (texte et illustration bien harmonisés).
    Bisous du jeudi

    J'aime

    3 décembre 2020 à 14 h 16 min

  16. respir57

    un beau poème adapté à ce temps précaire. Entrer en résistance ne veut pas dire être imprudent ou simplement refuser la réalité. Serrons les pouces pour que le vaccin protège sans trop d’effets secondaires. Bises

    J'aime

    3 décembre 2020 à 16 h 56 min

  17. eglantine36

    nous sommes « asservi » il n’y a pas de doute si j’imagine bien ce que tu décris … en fait je me trouve sur celui là de poème en décalage avec les autres commentaires….je pense au téléphone ? bisous

    J'aime

    3 décembre 2020 à 17 h 06 min

  18. Résister c’est une bonne idée mais comment faire pour court-circuiter ceux qui décident pour nous.
    Bonne soirée.

    J'aime

    3 décembre 2020 à 17 h 40 min

  19. C’est un inportun qui a la vie dure… Notre résistance aura t elle raison de lui afin que nous retrouvions une vie normale ?
    Bises du soir.
    Annie

    J'aime

    3 décembre 2020 à 20 h 39 min

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s