Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Atelier 149 Ghislaine

Récapitulatif du 140

Pour l’atelier 149 de Ghislaine un clic sur le logo

Les mots : Dernier, page, silence, honteux, honorer, recevoir, atmosphère, toucher

ou thème " Rumeur " ou ressenti sur  l’image ci – dessous .

Atelier 149 et Récapitulatif du 148

Quelque soit la couleur du ciel en cette première semaine  d’avril ,  Marcy, le merle, tient à  déclarer sa flamme à sa compagne Mélie  en de long trilles  cristallins. Elle reçoit  cet hommage avec beaucoup de fierté car le nid douillet, fabriqué   la dernière semaine de mars,  abrite maintenant le fruit de leur amour, quatre  œufs bleu – vert piquetés  de mouchetures brunes . Par ce chant mélodieux  Marcy veut honorer aussi  la vie qui bientôt jaillira de cette couvée . Une page se tourne en effet pour le couple,  ils vont bientôt découvrir les joies de la famille , les exigences aussi. 

IMGP6962

Pour l’instant Mélie prend son rôle de mère très au sérieux et couve en silence ne s’absentant que très rarement du nid . Au bout de deux semaines dans le buisson d’aubépine c’est le grand jour , les oisillons l’un après l’autre entament un concert de casse – coquille. Elles sont bizarres ces petites choses roses aux yeux fermés qui ne tardent pas à ouvrir  un large bec pour réclamer à manger.   Ne croyez pas que les parents soient honteux de cette progéniture plutôt larvaire. Non , il savent que bientôt les plumes seront au rendez – vous  et leur apparence en sera nettement améliorée. Mais pour cela , il va falloir assurer un nourrissage non stop  et veiller à ce qu’aucun prédateur ne touche aux oisillons .

File:Blackbird and Kestrel.jpg

Photo de Wikimedia Commons ici

Pour l’alimentation Marcy et Mélie sont des pros de la saisie du  ver de terre, aucun ne leur échappe. Ils assurent à eux deux un ravitaillement sans faille et ce n’est pas rien car les petits sont affamés. Voilà déjà maintenant deux semaines qu’ils ont vu le jour et leur appétit ne cesse de croitre. Tout se passe bien jusqu’à présent mais aujourd’hui Mélie n’est pas tranquille car il lui semble que l’atmosphère n’est plus  tout à fait la même  dans le ciel qu’elle aperçoit à en allant chercher la nourriture .

imgp5725_thumb

Non, ce n’est pas la rumeur qui s’avance en escadrille , mais un vol de corneilles au bec affuté, prêtes à en découdre pour attaquer les oisillons.  Elle a beau couvrir de ses ailes le nid, émettre des cris stridents pour alerter Marcy, un de ses oiseaux de malheur a déjà saisi un des petits et l’emporte .  Le couple de merles , s’interpose avec ce courage incroyable de l’abnégation totale mais rien n’y fait, en moins de cinq minutes le nid est vide.

Ainsi va la vie chez Mélie et Marcy .

20 Réponses

  1. Quelle belle histoire tu nous contes
    Une vie d’oiseaux bien rythmée
    Bonne journée Gisèle

    J'aime

    13 avril 2021 à 0 h 40 min

  2. Bonjour Gisèle,
    De tout 💗 avec Mélie et Marcy, les pauvres ! Triste pour eux, de perdre ainsi leurs petits !
    Défi joliment relevé ! Bravo !
    Bonne journée,
    Bises 😘

    J'aime

    13 avril 2021 à 4 h 16 min

  3. martinemartin85

    C’est terrible pour ces petits oisillons et leurs parents. Oui c’est la vie dans la nature. Un très beau texte inspiré par ton recueil d’un oisillon que tu as sauvé. Bisous

    J'aime

    13 avril 2021 à 4 h 48 min

  4. Une nichée de merle, toute une aventure pour ce couple qui va avoir fort à faire, nourrisage et défense du nid… bises, jill

    J'aime

    13 avril 2021 à 6 h 46 min

  5. défi relevé avec brio
    bises bonne journée

    J'aime

    13 avril 2021 à 7 h 01 min

  6. Quelle belle histoire tu nous conte là….triste sur la fin mais voilà la dure loi de la nature. Bon mardi. Bises

    J'aime

    13 avril 2021 à 7 h 21 min

  7. annemarieguillard

    Une belle histoire qui se finit tristement Jazzy, Ainsi va la vie, comme tu l’écris si bien.
    Bises et bon mardi

    J'aime

    13 avril 2021 à 7 h 44 min

  8. Oh que voilà un joli texte que je lis avec beaucoup de plaisir Gisèle
    J’ai depuis mon emménagement à ce nouvel appartement , un couple
    de tourterelles qui vient régulièrement me rendre visite
    je leur ai donné graines et autres mais j’ai dû stopper à mon grand regret,
    car ma voisine du dessous n’a pas supporté de devoir balayé sa terrasse …
    Bises( rv a 14 h cet aprem pour les exams a faire)

    J'aime

    13 avril 2021 à 8 h 54 min

  9. J’aurais aimé un survivant de cette nichée malheureusement ce n’est pas le cas pauvres parents . Si elle est jolie cette histoire, elle est aussi trop triste

    J'aime

    13 avril 2021 à 9 h 11 min

  10. genevieve Maubon

    Mercy et Mélie , si joliment racontés par toi …… pauvres petits oiseaux victimes de ces affreuses corneilles ….. ce sont des volatiles que je n’aime pas beaucoup !!!
    Bonne journée, bisous,
    Geneviève

    J'aime

    13 avril 2021 à 9 h 19 min

  11. Bonjour d’Angers,
    2 pies construisent un nid dans l’un de nos frênes … au moins leur construction est inaccessible aux corneilles !
    Bonne Journée ! … Amicalement … Claude …

    J'aime

    13 avril 2021 à 9 h 34 min

  12. C’est triste, pauvres petits merles !
    Bon mardi.

    J'aime

    13 avril 2021 à 10 h 40 min

  13. Bien triste réalité pour ces oiseaux mais très joliment trouvé pour ce défi. me voici de retour et espère que tu va bien? Bisous

    J'aime

    13 avril 2021 à 14 h 42 min

  14. Un très beau texte magnifiquement écrit ! j’en ai suivi avec bcp de plaisir tout le déroulement, et boum, le coeur tressaute, la fin est terrible ! Merci Gisèle Bisous

    J'aime

    13 avril 2021 à 14 h 56 min

  15. Coucou Gisèle , ainsi va la vie c’est ainsi, mais que c’est triste! bisous MTH

    J'aime

    13 avril 2021 à 14 h 58 min

  16. Ansi va la vie ! C’est joliment raconté.
    Pauvres oisillons.
    Biz

    J'aime

    13 avril 2021 à 17 h 31 min

  17. mireille du sablon

    Oh tu me donnes envie de pleurer…que la vie est dure parfois, surtout pour les plus faibles…
    Bisous du soir
    Mireille du sablon

    J'aime

    13 avril 2021 à 18 h 04 min

  18. Yvonne Anne

    Belle histoire …..mais, quelle triste fin pour ce couple de merles qui perdent tous leurs oisillons.
    Bises et douce soirée, Jazzy.

    J'aime

    13 avril 2021 à 18 h 17 min

  19. Bonjour Gisèle
    en voilà une histoire qui commence bien mais qui fini mal
    bel atelier et bien complété par de magnifiques photos
    Bravo
    moi en ce moment pas très inspirée mais bon ça passera
    bonne journée
    bisous

    J'aime

    14 avril 2021 à 9 h 43 min

  20. Lady

    C’est tout à fait cela !!!!!!!!! Et j’ai assisté, impuissante à ce massacre de petits merles. C’étaient des pies qui attaquaient et elles ont pillé le nid sans vergogne ! On assiste ainsi à la disparition de nos petits passereaux. J’en ai beaucoup moins dans le jardin d’année en année. bravo pour ton texte détaillé ! j’aime
    bisous

    J'aime

    15 avril 2021 à 8 h 17 min

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s