Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “promenade

Le jeu des acrostiches

PROMENADE AU PARC, acrostiches en attendant Jill, proposition de Séverine

Pour le jeu des acrostiches chez Lenaïg en attendant Jill, un clic sur le logo .

Promenade au parc pour ce mercredi 8 juillet .

IMGP9414

 

P  ermission      nous    est   accordée   depuis   un mois

R  etrouver      dans   le   parc   la   faune    et  la  flore

O  ffrant   à  nos  regards  les  mêmes sources  de  joie

M   alicieuses     oies     sur    les    pontons   se   dorent

E   tonnées       de     revoir     les     bipèdes     ma   foi

N  aturellement,       personne       ne      les      ignorent

A vec  leurs cris stridents,  elles font valoir leurs droits

D ésirant      occuper      l’espace     longtemps     encore

E lles    nous   préviennent   en    donnant    de   la   voix.

IMGP9421

A rpentons les chemins  , redécouvrons les lieux

U ne pause  de temps à autre, c’est bien mieux 

P6070005

P renons le temps d’observer cette nature 

A pprenons     à     connaitre     sa   diversité

R ichesse     infinie     de    chaque    texture

C hatoyantes  couleurs  aux  abords  de  l’été

IMGP9431


Sur les sentiers de Magny

Défi écriture no 52 Chez Ghislaine

Pour l’atelier 96 de Ghislaine un clic sur le logo

les mots : Assez, confondre, verdure, entendre, vouloir, comme, pourquoi , parler.

ou thème rouge.

Pas question de voir rouge aujourd’hui sous prétexte que la pluie s’est invitée ce matin. Pourquoi ? Parceque la météo s’est montrée plus que clémente hier pour la fête des mères et que nous avons bien profité de ce soleil généreux après avoir déposé notre bulletin dans l’ urne, bien entendu. Comme j’ai pris quelques photos de notre escapade dans la verdure des bords de Seille ( attention je n’ai pas dit Seine , ne confondons pas ), je vous propose de nous suivre .

P5263773

Parmi les sentiers proposés à la promenade, le secteur de Magny se veut particulièrement attrayant avec son ancien moulin et ses rives ombragées . On pourrait même parler d’un havre de paix pour certaines espèces d’oiseaux tant la végétation leur est favorable .

P5263785

Aussi après avoir franchi la première passerelle n’avons -  nous pas été surpris de découvrir cette petite famille de cygnes.

P5263790

Visiblement la pause a duré assez longtemps pour le papa cygne et il donne le  signal  du départ à sa petite troupe .

P5263792 J’admire toujours la façon dont les cygneaux s’alignent derrière maman cygne .

P5263794

Un petit coup d’œil au déversoir situé pres de l’ancien moulin et nous continuons notre chemin , non sans avoir remarqué que quelques gouttes tombent des saules pleureurs quand nous passons dessous .

P5263779

Intrigués nous levons la tête et voyons une mousse blanche caractéristique sur les feuilles , il s’agit des crachats de coucou, rien à voir avec l’oiseau éponyme mais une particularité  de la cicadelle écumeuse qui se nourrit de la sève des végétaux .

P5263780 En face sur l’autre rive , un héron  joue à patapon perché  non sans savourer visiblement la caresse des  rayons de Phoebus .

P5263795

Un peu plus loin s’ouvre une aire de pique nique agrémentée d’appareils sportifs , c’est parti pour la marche accélérée .

P5263802

Personne ne résiste aux tests des abdominaux . J’ai essayé ( si, si ) , il n’est  pas évident   de rester longtemps dans cette position .

P5263798

Les garçons ont préféré le skate parc  des Arènes avec la trottinette et le skate ,  mais il ne sera pas dit que nous avons laissé nos muscles en paix.

P5263807

Nous continuons la promenade et retraversons la Seille pour revenir sur l’autre rive et, en longeant la route,  apercevoir le moulin sur son autre face . Tous les chemins empruntés peuvent l’être aussi à vélo et le nombre de kilomètres facilement modulable sur ces voies vertes, vous pouvez même rejoindre le centre Pompidou à partir de ceux – ci aussi n’hésitez pas à les emprunter .


Détesté/aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce  27 octobre  ), Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

Comme d’habitude je commence par ce que j’ai détesté

  • Toujours et encore les catastrophes naturelles, qu’elles touchent notre pays ou d’autres comme l’Indonésie 
  • La violence qui ne cesse de s’étendre dans les villes, je ne sais si elle est plus médiatisée mais les agressions sont de plus en plus violentes .
  • Voir qu’un ado puisse menacer un professeur pendant qu’un autre filme la scène dans une salle de classe.

Par contre j’ai aimé

PA130108

  • Voir se mobiliser de nombreuses personnes pour envoyer un signal d’alerte à nos dirigeants avec cette  marche pour la planète. Même si je considère que chacun d’entre nous doit faire le maximum à son niveau pour lutter contre le réchauffement , il est des secteurs où la décision doit être prise à grande échelle, le choix de l’énergie, des transports , du mode de vie, de la gestion de la forêt de l’urbanisme , je pourrais encore rajouter de nombreuses catégories mais ce n’est pas le but de ce billet .

PA190179

  • La douceur de ce mois d’octobre qui nous a permis de profiter largement de la magnifique palette automnale lors de nos sorties .

PA123319

  • Découvrir la beauté des ciels d’octobre quand le crépuscule s’approche.

P9303170

  • Notre sortie familiale à Scy Chazelles où animations et exposition étaient au rendez – vous .

PA063211

  • Notre sortie entre amies pour la fête des  jardins fruitiers de Laquenexy. C’est toujours un grand plaisir de cheminer dans cet immense jardin à la découverte de toutes  les plantations judicieusement agencées et de découvrir les nombreuses animations s’y déroulant . Un plus, partager ce plaisir en bonne compagnie .

PA133331

  • L’inauguration de l’Agora, notre nouvelle médiathèque, et les nombreuses animations pendant les dix jours qui ont suivi.

IMGP9012

  • Voir que la nature en pleine ville n’est pas une pure figure de style sur un panneau mais bien une réalité, le jour où j’ai vu ce faisan à quelques mètres devant moi.

PA243455

  • Nos promenades dans les Vosges avec notre petit fils Timéo que nous sommes allés chercher cette semaine.

Ne vous étonnez pas, à ce propos, si ma présence est décalée sur vos billets, nous sommes fort occupés en ce moment, car nous sommes souvent de sortie .

PA233450

 

Bon week – end à vous toutes et tous


Sur les traces de l’infernal …

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier 17 d’Arlette un clic sur le logo.

ancestral (e) – dernier (e) – difficile – frais – heureux  -revue – but – soleil – route – avenir- braver – convenir – voguer – heurter –  sentir.

P9092922

 

Je vous emmène aujourd’hui dans les Vosges où nous étions dimanche dernier avec la petite tribu au grand complet . Difficile de trouver meilleure météo pour profiter de la forêt ancestrale et des bords de Moselle .

Nous voici donc partis pour rejoindre St Nabord à travers prés et bois .

P9092913

Au bout de quelques centaines de mètres, Volga se heurte à une première difficulté , des palettes à franchir pour traverser un  cours d’eau . Mais là il n’en est pas question , l’espacement entre les lattes est bien trop important , impossible pour elle de s’aventurer sur ce support étant pratiquement aveugle. 

P9092912

Par contre elle ne se fait pas prier pour choisir l’eau qui lui convient parfaitement  Heureuse de se rafraichir un peu ,  elle ne boude pas son plaisir et finit par trouver le bon endroit pour éviter les orties à la sortie .

Résultat de recherche d'images pour "l'infernal st nabord"

Point de route à traverser  pour gagner l’autre rive de Moselle , une passerelle  installée pour les besoins de la course nous évite  d’être de la revue . Bien arrimée elle ne vogue pas du tout heureusement,  car  les participants à l’infernal la franchissent en courant .

P9092919

A l’avenir il faudra songer à prendre les maillots de bain même en septembre , la température étant franchement estivale, certains y ont pensé, la preuve sur la photo ci – dessus .

P9092944  Le soleil omniprésent nous incite à préférer le frais des sous -  bois aux prairies , nous nous y sentons  vraiment  bien surtout  qu’aucun chronomètre   ne nous presse .

P9092953 Comme vous pouvez le constater, nous ne nous sommes pas inscrits pour cette course de St Nabord , l’infernal, où il faut braver la fatigue,  ni pour le 200 km , ni pour le 120 km pas plus que le 60 km . Non, nous nous sommes contentés d’emprunter certains sentiers du parcours, après le passage des concurrents, notre but n’étant pas de tester nos capacités sportives mais bien de nous promener et de profiter ensemble de cette merveilleuse journée  .

P9092949

Quelques troncs aussi sur le parcours, mais rien à voir avec les autres épreuves de l’infernal comme vous pouvez le constater sur la photo de Vosges matin !

Résultat de recherche d'images pour "l'infernal st nabord"

 Volga nous a franchement étonnés trottant tout le long de la promenade et retrouvant son chemin sans le moindre problème . Inutile de préciser qu’il ne lui a pas fallu de berceuse le soir pour s’endormir ….

P9092967

 


Emprunter les sentiers …

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier d’Arlette un clic sur le logo .

P4090899

Inutile pour profiter de ce merveilleux temps du mois d’avril de s’encombrer de chapeau ,il suffit de choisir l’alternance ombre soleil du bois pour sortir hors de la ville  et emprunter les sentiers  . En arrivant à destination  dimanche en fin de matinée nous  découvrons   très surpris  de nombreuses  voitures rangées de  tous côtés en bord de route et sur le parking proche du stade . Un trail intitulé la légende du Graoully est organisé sur les hauteurs de Metz et ses environs  et je peux vous dire qu’il attire un nombreux public  .  Nous nous apprêtons déjà à regret à faire demi tour quand nous  constatons  avec un certain soulagement que le parcours passe dans l’autre partie boisée . Au cours de notre promenade d’une heure environ nous ne rencontrons  qu’un promeneur qui marche à peu près au même rythme que nous, pas question de s’adonner à une course quelconque, nous ne sommes pas là pour la compétition  .  Le vent léger n’est pas bien gênant , hormis pour la mise au point des  photos de fines  et frêles nouvelles feuilles qui jouent les trapézistes mais en respectant bien les données et les paramètres elles finissent par apparaitre bien nettes sur l’objectif . Dans le ciel une buse criaille sans cesse , revenant toujours par cercles continus aux faîtes des mêmes arbres ,

P4090885

au sol des traces  nous signalent  le passage de sangliers dans des endroits qu’ils fréquentent de manière assidue depuis que la température s’accroit , se rouler dans la boue pour se débarrasser des parasites est une activité des plus recherchées pour ces mammifères , on peut même apercevoir à certains endroits l’empreinte laissée par un animal qui se repose . En s’approchant  on voit quelques poils laissés dans la boue à cet endroit . 

P4090886

Volga ne manque pas  bien sur de s’attarder sur toutes ces empreintes mais raisonnable revient bien vite sur le chemin , en ayant soin de laper au passage un peu d’eau dans un ruisseau qui commence à sérieusement manquer de débit .

P4090878

Une sortie bien agréable que nous ne manquerons pas de refaire histoire de profiter de la  zénitude que procure toujours cet endroit .


Détesté/aimé

deteste-aime_maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois Renée clic ici nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou d’un moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé . Je vais commencer par ce que j’ai détesté histoire d’en être débarrassé le plus vite possible .

IMGP0262

J’ai détesté retourner chez le vétérinaire avec Babouche , pas cette fois ci pour son diabète qui s’est stabilisé avec les piqures d’insuline quotidiennes, mais pour un genre de choriza qui l’empêche de respirer correctement , de manger suffisamment, ce qui peut être problématique avec l’insuline . J’ai aussi détesté la forcer à prendre ses comprimés en l’enveloppant dans une serviette comme le montre cette vidéo , parcequ’elle ne s’est pas comportée de la même façon .

J’ai vraiment tenté sans la serviette , mais la mission était complètement impossible car la patte toutes griffes sorties venait m’interdire l’accès à sa bouche . Ne voulant pas continuer à soumettre Babouche à ce moment de stress et je dois dire qu’il le devenait pour moi aussi , j’ai préféré faire une entorse au régime en insérant les comprimés d’antibiotique et autres anti-inflammatoires dans un morceau de pâté et là elle ne les a pas recrachés , je vous assure que là j’ai vraiment aimé !

PB010062

J’ai aimé la promenade au hêtre de la vierge dans les Vosges, le jour anniversaire de la naissance de notre fille,  même si elle s’est terminée de nuit , ce n’en fut que plus magique .

PB010057

J’ai aimé les rencontres de ce mois de novembre,  soit programmées pour fêter des anniversaires

15002427_10209165277988128_4886306320311672989_o

soit fortuites au hasard d’une visite d’exposition au centre Pompidou Metz .

IMGP6893

J’ai continué à aimer la palette de couleurs automnales et la douceur de ce mois de novembre qui a permis à mon destrier de sortir presque tous les jours  .

IMGP6823

 


R comme

Pour l’abécédaire ville du monde de Violette un clic sur le logo .

J’ai hésité quelque peu avec  Rekjavick pour cet abécédaire , je n’y suis pas allée personnellement mais ma fille et mon gendre si, et  pour l’Islande je ne saurais que vous conseiller le voyage suite aux photos qu’ ils  ont ramenées de ce pays.

Comme j’étais pas plus tard qu’hier à Remiremont,  j’ai choisi plutôt de vous parler de cette ville vosgienne qu’habitent ma petite tribu .

Située au confluent de la Moselle et de la Moselotte c’est la troisième ville des Vosges après Epinal et St Dié .

P5170694

Inutile de vous préciser qu’une fois arrivés dans cette ville vous pouvez vous rendre directement au syndicat d’initiatives pour retirer les topoguides vous permettant d’innombrables randonnées de tous niveaux dans les environs .

Vous pourrez ainsi vous rendre directement à la promenade du calvaire qui domine la ville , c’est de là que j’ai pris cette photo vous dévoilant au centre l’abbatiale de Remiremont .

 

P8061232

Vous profiterez aussi de l’ombre des arbres en vous installant près du kiosque à musique , en cliquant ici vous avez le niveau de difficulté et la durée

P8061231

Vous pouvez aussi décider d’aller au fort du Parmont pour retrouver un autre aspect historique de la ville

 

P8101418

 

Si vous désirer uniquement rester à Remiremont même voici ce que vous devez voir, en cliquant sur le plan vous avez les sites à ne pas manquer 

 

Je vous laisse regarder l’église,

P8061227

Quelques particularités vitraux et sculptures

P8081325P8081328P8081331

Partout l’eau est présente

P8091340

et ce ne sont pas les fontaines de la ville qui vont me démentir

P8061230

Le nom de Remiremont dérive du latin Romarici mons, le « mont de Romaric ». Romaric était un noble de la cour d’Austrasie à Metz, qui abandonna les affaires de cour pour la vie monastique, sous l’influence d’Amé de Remiremont, moine prédicateur disciple de saint Colomban. Ils fondèrent vers 620 deux monastères sur le mont Habendum que possédait Romaric, l’un d’hommes, et l’autre au sommet de femmes. Saint Romaric vécut pendant trente ans dans cette abbaye du Saint-Mont, jusqu’à sa mort en 653.

L’abbaye suivait une règle approuvée par Louis le Débonnaire et publiée en 816 au concile d’Aix-la-Chapelle. Elle fut transférée au pied du Saint-Mont pour favoriser le peuplement et améliorer la sécurité de la communauté, occasionnant ainsi le développement de Remiremont.

Peu à peu, le monastère d’origine devint une communauté de chanoinesses, séculière et féodale, le Chapitre de Remiremont, réservé aux jeunes filles de la haute noblesse. Une cinquantaine de nobles dames y vivaient richement car l’abbaye avait de nombreuses possessions et l’abbesse avait rang de princesse du Saint-Empire romain germanique. Au xve siècle, les ducs de Lorraine établirent leur suzeraineté sur le chapitre, prenant le titre de comtes de Remiremont.

Une ville comme vous le voyez chargée d’histoire mais qui allie nature, sport et culture pour le plus grand plaisir de ses habitants et des touristes .

 

P8061249

Absente deux jours je vais aller maintenant vous retrouver sur vos blogs

à bientôt


Oups

Pour le défi de Renée pour le mois d’aout ( un clic sur aout pour voir ce dont il s’agit ). Pour cette semaine mettre un maximum de mots commençant par o . Je pense que vous ne verrai pas d’objection à ce que je vous parle de ma rencontre d’hier .

P8080431

Oups ! alors là mon destrier obtempère, arrêt obligatoire . Obsolète ce moyen de transport , que nenni !  L’œil et l’oreille aux aguets , ce trait du Nord m’observe , je ne peux que le satisfaire en réglant  l’obturateur de l’objectif de mon appareil pour optimiser le cliché dont il va faire l’objet . Pas d’obstacle de la part de son propriétaire pour un droit de l’image de l’intéressé  , bien au contraire il pose obligeamment à côté de son protégé . Vous pouvez remarquer que mon destrier personnel, posé de manière oblique à  gauche de la photo , ne se sent pas obnubilé par cette concurrence , en l’occurrence il occulte la passion quasi obsessionnelle de l’occupante de sa selle . Regardez le s’octroyer une place plus qu’officielle sur la photo , son orgueil m’étonnera toujours , comme si ce cheval pouvait lui faire de l’ombre

P8080432

Mais oublions pour quelques instants mon destrier dans ses œuvres pour nous pencher sur cette offre de promenade . Il ne s’agit pas de cavaler pour les jeux olympiques mais de profiter d’une version originale , bien loin de l’ ordinaire ,de découverte des rues de Metz à bord de cette calèche ayant officié à Paris . Je me verrais bien accompagnée d’autres blogueurs et blogueuses parcourir les rues et parcs de la cité , pourquoi ne pas non plus organiser un circuit plus nature , à deux pas du centre ville , l’opération est vraiment envisageable , je ne sais pas mais j’ai l’impression que le principal intéressé opine du chef vous ne trouvez pas ? .

P8080433

Sachez en tous cas que, durant tout le mois d’aout,  calèche , cheval et conducteur se tiennent tous les jours près de la cathédrale de Metz , pour obtenir plus de renseignements cliquer ici


Metz, au lever de la brume .

PA110014

Voilà un moment que je voulais photographier Metz aux premières d’une matinée d’automne , ce dimanche je n’ai pas résisté longtemps avant de prendre la laisse de Volga et me suis donc dirigée vers le centre ville .

PA110022

à cette heure de la matinée je n’ai pas croisé grand monde  sur le pont des morts et c’est sans me presser que j’ai pu photographier monsieur héron jouant les autruches

PA110019

 

Et monsieur Colvert très occupé par l’inspection  méthodique de  ses palmes  .

PA110023 Un peu plus loin papa cygne veillait jalousement sur sa famille en évinçant systématiquement madame ouette d’Egypte venue à leur rencontre .

PA110024  J’ai emprunté la promenade longeant le parcours de canoë kayak sans rencontrer d’autres promeneurs que poules d’eau et canards .

PA110026

 

La cathédrale baignait dans cette douce lumière ouatée de l’automne

PA110027

 

Le temple lui semblait s’être débarrassé de toutes les brumes du matin .

PA110029

Peu après le moyen – pont la surprise était de taille puisque la foule des grands jours était là au pied de l’esplanade pour la 6 ème édition du marathon de la mirabelle  .

PA110030

Un petit vent frisquet était lui aussi au rendez – vous  mais ne semblait pas du tout gêner les concurrents qui arrivaient de tous cotés .

PA110031 J’ai laissé tous ces sportifs à leur préparation physique , un sacré parcours les attendait et me suis dirigée vers le plan d’eau

PA110034

Dont les rives connaitraient bientôt elles aussi les foulées de milliers  de coureurs .PA110033 Je ne sais s’ils ont eu  le temps d’admirer le flamboiement du feuillage

PA110054

ou les reflets d’ambre se reflétant dans l’eau paisible , mais pour ma part j’ai tenu à m’y attarder .

PA110043

Dans un grand vacarme d’ailes, les cygnes se sont éloignés pour   rejoindre la Lorraine , ce bateau toujours à quai .

PA110070

J’ai continué ma promenade en direction du mont  boisé du Saint Quentin

PA110073

Mais la  promenade sur ses pentes sera pour une autre fois

PA110080

 Bon lundi à toutes et tous

Bisous


Une après – midi nature à Woippy

P5180705

Et voilà c’est parti , les appareils ne vont pas chômer en cette belle après – midi de lundi . Marc et Mireille font le plein de clichés dans ce très beau parc du Pâtis où ombres et lumières se plaisent à rivaliser .P5180702 Bien sur les fleurs se taillent une part belle de nos clics  (à ce propos il vous suffit de cliquer sur les prénoms pour trouver les billets de chacun sur cette sortie )

P5180704

Mais là n’est pas la seule raison de bien apprécier cet endroit , en effet les animaux sont aussi les hôtes privilégiés de ce parc

P5180706

Outre les faisans , paons, présents dans une très grande volière, les daims profitent au maximum du soleil dans un grand enclos .

P5180708

Non loin d’eux se trouvent les mouflons corses qui semblent bien apprécier l’heure de la sieste .

 P5180710

L’espace réservé à la biche et aux cerfs ( vous pouvez retrouver le plus âgé sur mon précédent billet ) est vraiment important,  il m’a fallu  ruser pour arriver à faire cette photo .

 

P5180734

Changement de décor et de lieu de promenade,  nous voici au bord  de l’étang de Berlange où en en été il est possible de se baigner , une zone a en effet été aménagée un peu plus loin au bord de ce point d’eau .

P5180735

Mais pour l’heure nous nous contenterons d’en faire le tour , l’eau n’étant pas encore à la bonne température,  même si le soleil est bien présent  .

L’iris sauvage nous souhaite la bienvenue pendant que dame foulque couve consciencieusement sur un nid imposant .

 

P5180717

 Madame ouette veille à l’alignement pour le défilé  de ses rejetons

IMGP2765

De l’autre côté de l’étang , j’aperçois un drôle de canard , la qualité de la photo n’est pas optima en raison de la distance,  mais j’ai reconnu une nette rousse un canard plongeur au vol , c’est la première fois que j’en vois un .

P5180715

Bien sur madame colvert est elle aussi de sortie  avec ses jeunes et semble apprécier la pause sur la branche pour se dégourdir un peu les ailes .

P5180731

Une promenade à ne pas manquer non plus si vous voulez profiter d’une belle journée ensoleillée. 

P5180732


Comme un clin d’œil …..

Pour l’atelier de Mumu cliquez sur le logo

 atelier-14_thumb2

P7030330

Comme un clin d’œil à mes préoccupations du moment l’atelier de Mumu arrive pile poil avec ses mots imposés de plaisir d’écrire seizième édition , comme  une petite piqure de rappel pour vous donner des nouvelles de mes malades . Je ne vais pas décliner leurs identités puisque vous les connaissez déjà , parlons donc des dernières informations. Papa est sorti de l’hôpital lundi , plus question d’attendre pour prendre appui sur la jambe, le médecin a donné son feu vert, pas pour arpenter les couloirs de long en large bien sur ,car des séances avec le kiné seront nécessaires, mais pour quelques pas . Le fauteuil roulant dont il ne voulait pas entendre parler lui sera certainement bien utile  . Malheureusement la douleur vient jouer les trouble – fête dans l’avancée de la guérison,  en effet elle  l’empêche  de manger avec le même appétit qu’avant la fracture, heureusement elle ne le gêne pas pour dormir, il faut préciser qu’il est bien fatigué et qu’il a bien besoin de récupérer . Quant à mon mari rien de nouveau sous le soleil..il patiente ( hum …tout en maugréant mais je le comprends ) avant de rentrer en hospitalisation de jour le 8 juillet , lui qui pensait que tout serait réglé en rentrant à Metz il est bien obligé de déchanter . Le bon côté des choses dans tout ça ? c’est que j’ai renoué avec les promenades matinales et vespérales de Volga , profitant de tout ce que la nature peut offrir comme petite pépite. Je commencerai par ce ciel de toute beauté découvert avant hier soir .

P7010292 

Puis je vous inviterai à partager ma promenade de ce matin ce n’est pas à l’aurore,  je vous rassure, Volga  très sympathique ne l’exigeant pas . J’aime particulièrement la rencontre avec les lapinous d’en face, profitant des heures calmes et fraiches pour se sustenter .Ils doivent trouver l’herbe un peu sèche , la pluie n’étant que très peu tombée depuis plusieurs mois.

P7030306 

Volga aussi apprécie, je la soupçonne même de les compter, mais je ne parierais pas sur ses  intentions amicales ….

P7030307

Son petit tour de terrain effectué , oui il reste un certain nombre de portions sauvages pour notre plus grand plaisir car la faune présente y est nombreuse, tant les oiseaux que les petits mammifères , le renard étant un hôte privilégié de ce terrain ( vous comprenez aisément qu’il y trouve toute la nourriture nécessaire ) nous nous dirigeons ensuite vers la Moselle

P7030314

en traversant une grande  route gardée par de drôles de sentinelles,  à cette heure elles n’ont pas trop de travail car  la circulation n’est vraiment pas dense .

P7030319 P7030320

 

Puis nous empruntons l’allée des marronniers bordant le terrain  de la ronde pétanque, les amateurs de ce sport  y apprécient particulièrement l’alternance ombre et lumière.

P7030323

Quelques dizaines de mètres nous séparent alors de la passerelle qui  enjambe la partie canalisée de la Moselle. Volga y arrive toujours la première mais m’attend toujours .

P7030329

Là je vous laisse momentanément , je vous retrouverai sur le prochain billet pour la suite de la promenade car je dois emmener Babouche chez le vétérinaire, une toux récidivante dont j’aimerais bien qu’elle se débarrasse.

Bonne journée.

Bisous .


Quand le thermomètre s’affole ….

Pour l’atelier de filamots , cliquez sur le logo . Les mots : Gouttelette, miroir, voleuse, séquence, embrumée, blottie, douceur, meubler, écraser, patte

472ad850-1x300

 

P6080285

Blottis contre la pierre les canards  ne se soucient pas de la température qui écrase peu à peu les promeneurs. L’esprit embrumé par cette chaleur brusque oblige ces derniers à  s’attarder de plus en plus  à l’ombre.

P6080289 

  Les gouttelettes d’eau ils en seraient bien voleurs si l’occasion se présentait , et ne sont pas rares ceux qui s’aventurent jusqu’à la Seille.

P6080263

La séquence baignade pour les canetons vient de se terminer et en miroir sur le déversoir, monsieur cygne, les pattes bien immergées,  fait un brin de toilette,

P6080287

à moins que la douceur de l’eau glissant sur ses plumes ne soit qu’une manière de séduire madame . Je le trouve drôlement cabotin pas vous ? .

P6080290

 Meublant le silence de ce dimanche matin les merles,  les mésanges , et quelques pinsons font leur festival. Sur  la Seille, une autre famille de cygnes  profite du concert pendant la promenade dominicale.  .

P6080259

 P6080260

Un peu plus loin , la Porte  des Allemands refuse obstinément d’ouvrir , pas de visite,( guidée ou pas ce matin) , les médias se sont trompés sur les horaires d’ouverture .

P6080249

Peu importe, je reviendrai en semaine,  cette porte en a vu d’autres et n’est pas près d’être détruite puisqu’elle vient d’être remise en état , je remonte sur mon vélo et me laisse porter par l’histoire en empruntant le chemin qui longe la tour aux esprits .

  “ Dis moi, n’as tu pas observé en te promenant dans cette ville, que d’entre les édifices dont elle est peuplée , les uns sont muets, les autres parlent ; et d’autres enfin , qui sont les plus rares , chantent “ Paul Valery

P6080268

N’hésitez pas à vous aventurer aux pieds des remparts et en bord de Seille , une promenade très agréable à pieds ou en vélo quand le thermomètre s’affole, ensuite sans aucun problème vous rejoignez le centre ville .

P6080280

Bon dimanche à toutes et tous .

Bisous